Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Oui, Google utilise les données issues du contenu de nos mails (...)

Oui, Google utilise les données issues du contenu de nos mails !

Suite à la plainte d’un internaute américain, Google a reconnu analyser le contenu des emails échangés avec un compte Gmail. L’éditeur nous explique que c’est bloquer les spams et les virus et accessoirement que les bannières publicitaires servent à garder le service gratuit.

C'est tout bonnement hallucinant et personne ne bronche ou presque. J'ai voulu vérifier ce matin si Google analysait le contenu de nos mails qui transitent par Gmail. Aussi, me suis-je envoyé un mail à mon compte Gmail relatif aux ordinateurs portables Lenovo sans système d'exploitation proposés par Ldlc.

Cliquez sur la copie d'écran ci-dessous pour la voir dans son format d'origine.

Google scanne vos mails !!! Clairement, sur le bandeau de droite, vous pouvez voir de la publicité relative au contenu du mail. Mais il y a bien pire encore. Cette boîte est, à titre principal, relevée en POP avec le client de messagerie Thunderbird. Et, dans le bandeau de droite, figurent des publicités relatives à... l'agriculture ! Or, une grande partie des mails reçus dans cette boîte concernent des contenus relatifs à l'environnement et à l'écologie.

Autrement dit, Google scanne nos contenus de nos mails avant qu'ils nous soient restitués. Il ne se limite pas au Webmail. Osons croire que les cadres de Renault, de Dassault ou encore d'Airbus ont bien reçu consigne de ne jamais utiliser Gmail dans le cadre d'échanges de messages ou de données à caractère professionnel !!!

Quelles sont, en effet, les relations contractuelles qu'entretient aujourd'hui Google avec la NSA ? Que fait, réellement, Google de toutes ces données ?

Il serait peut-être temps que l'Europe arrête de piailler sur Google Street View pour se donner les moyens de construire un moteur concurrent à Google qui nous garantisse la confidentialité. C'était tout le sens du projet franco-allemand Quaero qui n'est plus qu'un lointain souvenir !!!


Moyenne des avis sur cet article :  4.35/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • Hortus 7 janvier 2011 13:06

    Je viens de faire le test avec deux messages envoyé à partir d’adresses externes. 


    Le premier message avait le mot automobile dans le sujet et dans le contenu. Le message reçu était accompagné de publicité pour les voitures.

    Le second message avait un sujet indistinct (« achat ») mais dans le contenu je disais vouloir acheter un canapé. Le message reçu était accompagné de publicité pour les canapés...

    Dont acte.
     smiley

    • Deneb Deneb 7 janvier 2011 13:10

      Oui, Google collecte des informations sur vous, sur vos goûts habitudes pour pouvoir vous fournir une actualité sur mesure. Il passe vos mails à la moulinette pour enlever du spam et pour vous suggérer quelques services (c’est son fond de commerce). Rien ne vous oblige d’utiliser ses services, trouvez autre chose si ça vous gêne. Moi j’y suis, en connaissance de cause et je l’accepte sans problèmes, je juge que dans mon cas l’avantage prévaut sur l’inconvénient.

      De plus, l’Etat aussi collecte des informations sur vous , mais là vous n’avez pas le choix.

      Si l’on est en train de mesurer mon cou, je préfère que ce soit pour me tailler un costume plutôt que pour ajuster la corde. Et franchement, je vois mal google en bourreau, plutôt en couturier.


      • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 7 janvier 2011 13:22

        Je crois qu’il est difficile de réduire le champ d’utilisation de Gmail au champ personnel qui est le vôtre.

        Bernard Carayon s’apprête à déposer un projet de loi pour protéger le secret des affaires en introduisant le « Confidentiel Entreprises ». Doit-on lui suggérer de créer un « confidentiel Google » ? ;+)


      • plancherDesVaches 7 janvier 2011 13:29

        Deneb... La taille du costume ne s’arrête pas là...

        Car nous avons aussi gogole street view, avec le relevé de l’endroit PHYSIQUE de la connexion internet et son identification par adresse mail qui permet de trouver les meilleurs restaurants sur la zone...
        Nous avons fessebouc, avec l’exploitation des « amis » qui permet de classer tout humain par ses caractéristiques politiques, raciales, et de consommation.

        Alors voilà. Internet permet beaucoup de choses. Pertinentes ou idiotes. Mais adieu la vie privée.
        Chacun choisira...


        • Deneb Deneb 7 janvier 2011 14:22

          Street view, et Googe Earth en général est l’outil le plus révolutionnaire de ce début du siècle. Il faut être vraiment parano pour y voire du mal. (sauf évidemment pour les marchands de cartes...)

          Ce n’est pas le savoir qui provoque des conflits, c’est l’ignorance. Google favorise le savoir. Depuis qu’il y a Google, le monde va mieux


        • Deneb Deneb 7 janvier 2011 14:47

          Quant au Facebook, je serais presque d’accord qu’il y ait quelque chose de malsain. Le Net est fait pour confronter les idées, non pas des personnes. Une confrontation d’idées fait progresser le monde. Une confrontation de personnes le fait reculer.


        • Deneb Deneb 7 janvier 2011 15:19

          Merci pour le bon plan


        • romaeterna romaeterna 7 janvier 2011 22:41

          Tout à fait d’accord avec vous Deneb et comme le cite Basepam, Google l’indique bien dans ses clauses qu’un robot « lit » vos mails pour que Google puisse rentabiliser le service qu’il vous procure avec des pubs. Personne n’est obligé de prendre Gmail.
          Et surtout pas les paranos !!!

          Pour l’auteur on ne flique sans doute pas assez le Net ?

          Vous avez un choix de services fabuleux et vous pouvez choisir ceux auxquels vous avez le plus confiance !
          Pour quoi prendre et utiliser Google ? Vous voulez vous faire peur ?

          Des gens comme vous donne raison à l’hadopi et à tous les flicages possibles.

          Qu’en France (ou en Europe) on crée un moteur de recherche ! Eh bien ! Mon cher monsieur, je vous prédis une chose : préparez votre porte-monnaie !

          Er puis après tout : utilisez la poste !

          signé : ReOpenLeCourrier


        • Deneb Deneb 8 janvier 2011 09:57

          Romaeterna : « Des gens comme vous donnent raison à l’hadopi et à tous les flicages possibles. »

          exactement ! Cet article fait partie d’une conspiration malicieuse. Un jouant sur la fibre nationaliste, style, la France ferait ça bien mieux et patati et patata, il repand en expert universitaire les contre-verités aux non-experts, qui, à force de ne pas vouloir passer pour des ignares, réagissent à certains mots-clés de façon un peu pavlovienne. Son but est clair : diaboliser internet libre et mondial, privilegier les minitels locaux où l’on pourra manipuler les gens et lesr faire payer en plus, comme ils ont fait pendant si longtemps avec la presse et la télé.

          Réveillez-vous, bordel, vous ne voyez pas que vous êtes en train de vous faire avoir de nouveau !!

           Internet c’est l’acces à la culture pour tout le monde ! La transparence profitera au peuple, mais rendra beaucoup plus difficile l’exercice du pouvoir, en effet, pour le détenir, il faudra sans cesse prouver ses capacitée et surtout son honnêteté.


        • Deneb Deneb 8 janvier 2011 10:29

          Plancher des vaches : la vie privé recule avec la démographie, dont internet n’est aussi rien d’autre qu’une conséquence. Il est clair qu’avec 7 milliards d’humains il y a moins de vie privé qu’à l’époque pas si eloignée où il n’y en avait que la moitié.


        • plancherDesVaches 7 janvier 2011 13:31

          Aloteur.

          Concernant le minimum de défense de la confidentialité des entreprises, sachez que les principales fuites viennent des salariés eux-mêmes dans des conversations hors internet.
          La dimension mondiale du net ne change rien...


          • Basepam 7 janvier 2011 13:57

            Cela a toujours été clairement annoncé par Google. Si vous n’êtes pas d’accord vous n’utilisez pas leurs services.

            Il suffit de lire les conditions d’utilisations Google et en particulier le point 11.1 et 17.1 :

            11.1 Vous conservez les droits d’auteur et tous les autres droits en votre possession vis-à-vis du Contenu que vous fournissez, publiez ou affichez sur les Services ou par le biais de ces derniers. En fournissant, publiant ou affichant du contenu, vous accordez à Google le droit permanent, irrévocable, mondial, gratuit et non exclusif de reproduire, adapter, modifier, traduire, publier, présenter en public et distribuer tout Contenu que vous avez fourni, publié ou affiché sur les Services ou par le biais de ces derniers. Cette licence a pour seul but de permettre à Google d’afficher, de distribuer et de promouvoir les Services et peut être révoquée pour certains Services, selon les dispositions des Conditions supplémentaires de ces Services.

            17.1 Certains Services sont financés par la publicité et sont susceptibles d’afficher des annonces ou des promotions. Ces annonces peuvent être en étroite relation avec le contenu des informations stockées sur les Services, les requêtes formulées à l’aide des Services ou d’autres informations.


            • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 7 janvier 2011 14:01

              @Basepam

              Là, il s’agit d’un contenu privé, d’un mail provenant d’une tierce personne qui n’est pas concerné par cette clause. La clause ne s’applique donc pas puisque le contenu n’est pas public et pas de votre fait !!!


            • Basepam 7 janvier 2011 14:18

              Si je pense qu’il s’applique.

              Le destinataire disposant d’un compte gmail a délibérément (enfin normalement) décidé d’exposer à un prestataire sa correspondance privée. C’est un peu comme une entreprise qui externalise l’ouverture de son courrier.

              Chacun fait ce qu’il veut avec son courrier.
              Basepam


            • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 7 janvier 2011 14:26

              @Basepam

              Je veux bien comprendre que vous cherchiez à avoir raison. Mais votre argument ne tient pas la route car l’émetteur n’est pas tenu par les conditions d’utilisation de Gmail.

              Et puis, je ne comprends pas au juste : vous trouvez ça normal ? Vous travaillez chez Google ? ;+)


            • The jester 7 janvier 2011 14:30

              Bien sur que si cela s’applique. Relisez la clause 17.1 !

              Si les gens lisez les conditions générales avant d’utiliser des services cela éviterait les perpétuelles geigneries ...

              Si vous utilisez chrome il y a des truc sympa aussi dans l’accord d’utilisation, un peu épuré depuis la première version mais ...


            • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 7 janvier 2011 14:33

              En droit, il y a un mot pour désigner certaines clauses abusives : CADUQUES !!! Je persiste et je signe : cela ne peut pas s’appliquer à un tiers qui n’est pas concerné.


            • The jester 7 janvier 2011 14:36

              Le tiers n’a pas recu de pub ce n’est que la personne qui utlise le service qui en recois. donc non la clause n’est pas caduque.

              je persiste et signe également, lire les contrats avant de les signer c’est mieux !


            • Basepam 7 janvier 2011 15:00

              Denis,

              Je dis juste que tout est clairement expliqué.
              Vous venez de réaliser un truc qui est connu depuis des années par les personnes qui ont fait l’effort de lire les "conditions d’utilisations Google".

              Maintenant je n’ai pas dit que je trouve cela normal ou anormal. Je dis juste que si vous trouvez cela abusif vous allez voir ailleurs et vous arrêtez d’envoyer des mails vers des adresses @gmail.com.

              Basepam


            • kiouty 7 janvier 2011 15:24

              Merci, voila un peu de bon sens.

              La question qui m’est venue à l’esprit en lisant, c’est, grands dieux, pourquoi utiliser gmail ou facebook déjà, dès le début ?
              On connait très bien les vélléités hégémoniques de google et ses tendances anti-privacy... Idem pour facebook.

              Faut arrêter de pousser des cris d’orfraie comme si c’était absolument nouveau ou comme si on venait de le découvrir...
              On peut juste le signaler au cas certains l’oublieraient, mais bon.


            • kiouty 7 janvier 2011 15:25

              Ah oui, et évidemment, il faut éviter d’utiliser chrome, hein, je dis ça au cas ou certains se réveilleraient dans 5 ans avec brutale prise de conscience...


            • plancherDesVaches 7 janvier 2011 16:18

              Basepam a raison : à moins d’avoir un droit d’auteur juridiquement valide sur ses mails, rien ne les empêchent en plus, de les afficher en public.

              Monsieur l’auteur : dans tous les droits du monde, un contrat privé (soit l’acceptation des conditions d’utilisation) est supérieur à la loi publique.

              En économie, on appelle ça le « gré à gré » qui permet que les états ne sachent rien de la finance.
              Et provoque une « légère » crise.


            • Gemini Gemini 7 janvier 2011 22:26

              Je serais plutôt de l’avis de Basepam. C’est écrit noir sur blanc dans les conditions d’utilisations de Google. Vous ne pouviez pas dire que vous ne saviez pas.

              Également, n’oubliez pas que ces conditions s’appliquent également à tous les autres services de Google. Je pense notamment à Picasa où, en publiant vos photos dessus, vous accordez alors à Google un droit permanent et irrévocable sur toutes vos photos pour en faire en gros ce qu’ils veulent.

              Et ce ne sont pas les seuls hélas.


            • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 7 janvier 2011 14:17

              Rien n’est jamais totalement gratuit.


              • Deneb Deneb 7 janvier 2011 14:29

                Mais ce qu’offre Google , avant lui, aucun argent ne pouvait l’acheter.


              • Denis Szalkowski Denis Szalkowski 7 janvier 2011 14:41

                @The jester

                C’est tout de même Google qui a exploité les données privées et confidentielles issues d’une correspondance privée dont l’émetteur n’était en rien au courant de son utilisation.


                • Julien Alric 8 janvier 2011 04:34

                  @Denis

                  Sans vouloir vous manquer de respect, vous êtes totalement à côté de la plaque. Vous déterrez une polémique vieille de 6 ans qui n’a pas lieu d’être.

                  Premièrement, il y a des CGU, que vous devriez lire avant d’utiliser ou non un service.

                  Deuxièmement, il n’y a personne qui « lit vos mails ». Juste un programme qui à partir de mots clés présent dans votre mail va faire correspondre des pubs. D’une part on s’en fout, car en dehors de sa fonction pub, ce programme n’a rien à faire du contenu de votre mail, et d’autre part tant mieux, car cela permet à Google de pouvoir nous proposer un service d’excellente qualité et gratuit.

                  Après si Google utilisait ce contenu d’une autre manière il pourrait y avoir matière à débat, mais la vous n’apportez rien dans ce sens.


                • Deneb Deneb 8 janvier 2011 10:06

                  « l’émetteur n’était en rien au courant de son utilisation. »

                  mensonge pur et simple. Le fonctionnement de gmail est transparent, si l’on veut connaitre le detail il suffit de lire le contrat d’utilisation.Et ça se dit universitaire .... Pauvre France !


                • brieli67 7 janvier 2011 14:48

                  Zorgloob 



                  la nana-tomie pour tous !

                  • Deneb Deneb 7 janvier 2011 16:45

                    Brieli, merci, mais je n’arrive pas à visualiser. L’idée est géniale - le google earth du corps humain. Dire qu’il y a trente ans, j’ai dépense toutes mes économies pour m’acheter quelques planches d« anatomie. Mais je n’ai pas reussi, j’ai pourtant installé le Firefox beta, mais il ne m »affiche rien, la feuille blanche. J’attends avec impatience ce voyage dans le corps humain.

                    Il n’y a que ceux qui refusent la conaissance qui fustigent Google, ayant sans doute peur que l’on se rende compte de leur ignorance.


                  • brieli67 7 janvier 2011 17:41

                    produit google donc réflexe browser Chrome no problem !

                    mode d’empoi dans la description des labs...

                    que d’heures passées avec cet anat normale pendant mes études.....
                    Question morpho un peu léger pour un pro ;; mais mets les intrications loco-régionales en place.
                    un outil que j’aurai dû posséder pendant mes études......

                    la médecine au quotidien c’est l’examen - l’« observe » avec ses 5 phases ! 
                    exigez la chez le confrère et c’est gratuit .... complète !! 
                    avec la prise de la tension : allongé au repos et à l’ombre pendant 10 minutes


                    anat quotidienne : la découpe de viande selon les bouchers....

                    et surtout la myologie bovine...... une bible....



                  • El Nasl El Nasl 7 janvier 2011 14:48

                     Bien vu , je n’avais jamais remarqué .
                     Je viens de verifier avec un compte gmail, j’ai mis les mots « alimentation de labo » et « oscilloscope » dans le mail et sur le coté droit j’ai eu des lien concernant :

                     

                    Alimentation AC DC »
                    Transformateur »
                    Alimentation »
                    Laboratoire »

                     je ne sais quoi en penser ... smiley

                    • Deneb Deneb 7 janvier 2011 18:00

                      "je ne sais quoi en penser ...’

                      Pense que pour envoyer des codes nucléaires, gmail n’est peut-être pas le meilleur moyen. D’ailleurs l’Etat fait le même chose, pas exactement pour te proposer les transfos, mais pour t’envoyer au front...

                      Pense aussi que la recherche et le relevé de la pertinence dans une multitude d’écrits a fait d’énormes progrès. Google est allé le plus loin dans ce domaine. Et pour une fois ce n’est pas réserve à quelques nantis, comme les progrès de jadis.

                      Si un jour on veut vivre dans une vraie démocratie, il va falloir qur l’on puisse traiter des milliards d’idées émises individuellemnt et en extraire les directives logiques pour distribuer et gérer les ressources. Les algorithmes nécessaires pour accomplir cette tache fantastique seront certainement basés sur celles que Google utilise pour vous trouver l’information pertinente en un clin d’oeil.


                    • brieli67 7 janvier 2011 15:06

                      La frontière Google parfaite 



                      Les caméras sont installées sur des terrains privés sur des lieux fréquentés par les immigrés clandestins et les trafiquants de drogue. Elles ont été achetées grâce à une allocation de l’Etat de 2 millions de dollars. Ces fonds financent également le site Internet du projet, une entreprise mixte qui est dirigée par la société de réseau social BlueServo. Pour ses adversaires, ce projet est la “frontière Google parfaite” et les caméras n’ont pas vraiment d’effet dissuasif. “Pour assurer la sécurité des frontières, il faut des professionnels entraînés, pas les clients des pubs de Perth”, estime Eliot Shapleigh, un membre du sénat du Texas qui réside à El Paso. Le projet n’a, selon lui, permis que quelques arrestations. “Il ne sert absolument pas les objectifs de sécurité mis en avant par le gouverneur, il courtise les extrémistes à des fins politiques et, avec deux arrestations seulement, ce n’est pas un moyen efficace de dépenser 2 millions de dollars.” Eliot Shapleigh et ses camarades du Parti démocrate comptent s’opposer au renouvellement du financement de ce système dans le courant de l’année. 

                      du neuf depuis ?

                      • non666 non666 7 janvier 2011 15:58

                        Comme je le dis a chaque fois qu’un sujet similaire apparait, qu’esperiez vous en confiant l’infrastructure du net a des interets privés US ?

                        Depuis le G7 ou Mitterand a capitulié sur le sujet des « autoroutes de l’information » devant un controle US de ces autoroutes (alors que la France etait leader mondial avec minitel jusqu’en 1996), les yankkes n’ont pas cessé de pousser leurs pions.

                        La totalité des serveurs racines sont sur le territoires US ou sur celui d’Etat fantoches politiquement (GB, Norvege, Japon... : ces Etats sont tous vassalisés.)
                        Cela permet aux etats unis de « deconnecter » ses ennemis politiques SANS Mandat de l’ONu alors que le mandat est mondial.
                        Ainsi, la lybie, l’Irak (et peut etre demain l’Iran) ont deja été deconnecté sur decision unilatérale US

                        La totalité des moteurs de recherches sont US et privilegient LEURS interets quand ils font l’ordonnancement des réponses

                        Les reseaux sociaux, les mails gratuits vous fliquent, vous fichent.


                        Cela coute cher de tels serveurs, comment esperiez vous qu’on pouvait vous offrir des services gratuits sans contrepartie ?
                        la pub n’est malheureusement que la partie visible de l’iceberg.
                        L’autre source de finacement est plus glauque.
                        C’est ce qu’on appelle poliment le « renseignement electronique ».

                        les plus gros budgets sur ce sujet sont US, Gb et israeliens.

                        ICQ et Odigo sont israeliens sous controle direct du Mossad (voir le 11 septembre...)
                        MSN, Gmail , Yahho, Google, Wikipedia, Blackberry sont sous controle US.
                        Ce n’est pas pour rien que la DST avait fait interdire aux membres du gouvernement Français d’utiliser leurs blackberry pour des communications confidentielles : les serveurs sont tous en Amerique du nord...

                        Et non, rien n’est gratuit.
                        Mais ce qui est cool, maintenant, dans la societé 2.0, c’est que la pub que VOUS suscitez qui finance les ecoutes que VOUS subissez.


                        • The jester 7 janvier 2011 16:20

                          "Comme je le dis a chaque fois qu’un sujet similaire apparait, qu’esperiez vous en confiant l’infrastructure du net a des interets privés US ?"

                          Désolé mais je trouve cette remarque débile .... on a rien confié au US, ils ont créé le réseau au début et ce sont eux qui ont massivement investit dans son infrastructure de base. Les autres pays n’ont fait que se connecter après coup, en apportant pour certains des améliorations.

                          Je ne suis pas un adorateur des US, parfois même l’inverse, mais il ne faut pas oublier quand même qu’ils ont massivement investit dans l’informatique, ce que les autres nation n’ont pas su faire. et aujourd’hui ils en tirent les bénéfices .... nous leur sommes lié ! (malheureusement)


                        • Basepam 7 janvier 2011 16:34

                          L’infrastructure du net n’a jamais été confié à des intérêts privés US. Ce réseau est une invention US et a toujours appartenu aux US. Il a été développé par des intérêts privés US via le DARPA qui n’en a jamais libéré le contrôle.

                          - l’IANA gérait les DNS root et l’affectation des IP sous la responsabilité du département de la défense US
                          - depuis 1998, ICANN a les mêmes responsabilités et est sous la responsabilité du département du commerce

                          Il est intéressant de noter la transition Défense -> Commerce en pleine mondialisation.


                        • non666 non666 7 janvier 2011 17:38

                          Je crois qu’on ne s’est pas compris.

                          la question est  : Pourquoi avoir l’aissé le controle aux etats unis ?

                          Pourquoi, pendant le G7 sur les autoraoutes de l’information avons nous capitulé sur les normles, la gestion des noms de domaines, la gestion des infrastructures stratégiques ?
                          La France DeGiscard avait fait de la france la première plateforme tout numérique avec RNIS (ISDN)
                          On s’est aligné sur une solution US deja desuete (IPv4) ou les adresses etaient deja hypersaturées.

                          Mais il y a pire.
                          Quand vous etablissez un site sécurisé, cela ne gene personne de devoir se declarer au DoD, aux etats unis et de leur indiquer de fait les références de votre site et le niveau de cryptage ?
                          De quel droit les sites en france ou dans le reste de l’Europe devraient ils se declarer a l’Ennemi alors que le renseignement electronique est justement le premier poste budgetaire pour l’espionnage industriel ?


                        • brieli67 7 janvier 2011 17:47

                          tsé tsé tsé ...


                          Grand dadais ! t’as pas idées comment la France a pris les marchés TGV en Chine et au Texas ??
                          La « Piscine » sait y faire....... pas manchote du tout.

                          Laissons proliférer : nous tirerons les marrons du feu 
                          plus on est de fous plus on s’amuse !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès