Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > OwnCloud 7 est disponible

OwnCloud 7 est disponible

OwnCloud est un logiciel libre qui permet à tout un chacun de disposer de son cloud personnel sur Internet. Il suffit d'installer ce logiciel pour disposer d'un espace de stockage et de partage pour ses fichiers, qu'ils soient audios, vidéos, images ou documents. Projet initié en 2010, il est disponible aujourd'hui en version 7.

Sortie de Owncoud 7

Mais OwnCloud est plus qu'un espace de sockage et de partage : il fait office également d'agenda en ligne, qu'il est possible de synchroniser avec ses périphériques (tablette, smartphone), il fait également office de carnet d'adresse qui peut aussi être synchronisé.

OwnCloud c'est donc une alternative libre et gratuite à des solutions comme Google Agenda, Google Doc ou Dropbox. Bien qu'outil personnel, une même instance OwnCloud peut être utilisée par plusieurs utilisateurs, chacun disposant ainsi de son propre espace.

Quelles sont les nouveautés ?

Elles sont détaillées sur la page consacrée à cette version 7. La grosse nouveauté est que OwnCloud 7 introduit le partage entre différentes instance de OwnCloud ("server to server sharing"). Ainsi deux instances hébergées sur deux serveurs différents peuvent communiquer et partager du contenu. Cette faculté évoque très fortement les tentatives de décentraliser le contenu face à la concentration actuelle.

Dans cette nouvelle version on trouve aussi le partage de fichier qui a été revu et amélioré, la prise en charge des documents Word de Microsoft qui sont donc à présent consultables et éditables en ligne et un changement d'interface pour visionner ses fichiers. Enfin notons que OwnCloud 7 propose désormais une interface optimisée pour les tablettes et les smartphones.

Il s'agit donc d'une version que l'on peut qualifiée de majeure tant les nouveautés proposées sont importantes. Et rappelons ici que OwnCloud propose un logiciel de bureau pour synchroniser son cloud avec son ordinateur, ainsi qu'une application pour Iphone et une autre pour Android ayant la même utilité.

Toutefois, si l'aventure vous tente, sachez quand même que ce logiciel n'est pas encore tout à fait destiné au grand public. Il faut un minimum de connaissances et de maitrise de l'informatique pour l'exploiter. C'est encore un outil à réserver aux geeks, même si ça le devient de moins en moins. Quoi qu'il en soit, Owncloud est un outil majeur dans l'essor du cloud personnel pour tous.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL] Le Kergoat 12 août 2014 13:33

    Le « cloud », prononcer Klahoud, ça vous permet de stocker des données. Mais ça on s’en fou, en hyper marché pour le prix d’un sandwich t’as des disques durs de je-sais-pas-combien de giga-octets !

    Ce qui m’intéresse, c’est existe-il des klahoud qui t’offre de la puissance de calcul ?

    Des klahoud (c’est marrant en l’écrivant comme ça, ça fait plus arabe qu’anglais et brusquement ça change tout !) qui permettraient de faire plein de calculs ça ce serait intéressant !

    Est-ce que ça existe, chef ?


    • Tanéléo Tanéléo 12 août 2014 16:35

      Oui ça existe. Un des exemples est celui des supercalculateurs dont une partie peut être louée à des centres de recherche pour leurs calculs. L’hébergeur français OVH faisait ça aussi il y a quelques temps.


    • Mowgli 13 août 2014 04:34

      Le « cloud », prononcer Klahoud

      Ça me rappelle le n’eau-à-eau de mes vingt ans. J’ai fini par comprendre qu’il s’agissait de « know-how » mais pendant de longues minutes je me suis demandé ce qu’un épurateur d’eau, ou je ne sais quoi, avait à faire avec les équipements de forage pétrolier.


    • Doume65 12 août 2014 15:21

      « Il faut un minimum de connaissances et de maitrise de l’informatique pour l’exploiter.  »

      Et aussi être anglophone, on dirait.


      • Tanéléo Tanéléo 12 août 2014 16:37

        Oui, dès que l’on commence à vouloir « bidouiller » un peu en informatique, l’anglais est incontournable. D’ailleurs la plupart des langues de programmation utilisent l’anglais.


      • Xenozoid Xenozoid 12 août 2014 16:45

        dans les années 80 les russes avait un c qui n’était pas anglais,oui la plupart des langues programé sont en anglais,mais tout le monde s’en fous,faute a qui ? grace a qui ?si ce n’était pas l’anglais alors quoi ?que les programateur présente un code francais qui n’est pas traduit,alors,le binaire n’ a pas besoin de l’anglais


      • Doume65 13 août 2014 00:50

        @Tanéléo

        « Oui, dès que l’on commence à vouloir « bidouiller » un peu en informatique, l’anglais est incontournable. »

        Mais le cloud n’a rien à voir avec un langage informatique !
        (En tant que développeur web, je peux dire que je bidouille un peu, mais je ne connais toujours pas l’anglais en dehors de celui utilisé dans le code)

        Par contre, si tout le monde utilise l’anglais sur ce site, ça facilite le travail de la NSA !


      • goc goc 12 août 2014 23:20

        Si j’étais chef d’entreprise et que mon directeur de l’informatique me propose de faire de l’archivage sur un cloud, je le vire sur le champs pour faute professionnelle grave et mise en danger de la société.
        Car mettre les données cruciale de l’entreprise, tel que liste de clients, devis, courriers juridiques, etc,.. sur un site externe qui peut soit être piraté (demandez à la NSA ce qu’elle fait des infos sur les entreprises étrangères, qu’elle collecte), soit revendu, soit simplement détruit suite à la liquidation de propriétaire du cloud, bref faire cela c’est de l’inconscience dans le meilleur des cas, voir du sabotage ou du piratage, sans parler des risques de racket.


        • Mowgli 13 août 2014 04:16

          Bien vu, la coccinelle de Gotlib smiley


        • Gasty Gasty 13 août 2014 07:49

          Ce qui manque généralement, ce sont des logiciels qui permettent la synchronisation et l’archivage des données de façon simple,pratique et compréhensible. Et notamment vers un disque dur externe installé chez soi.
          Si le cloud a de plus en plus de succès, c’est parce qu’il est généralement proposé avec un logiciel qui automatise les tâches, mais malheureusement toujours vers l’extérieur.

          Sans vouloir faire de pub, je vais quand même vous suggérez le seul logiciel de synchronisation que j’ai trouvé excellent pour la sauvegarde des données. Il faut une licence, mais vous pouvez dejà le tester gratuitement.

          Allway Sync


        • goc goc 13 août 2014 11:00

          @Mowgli
          ouais, c’est la goc...cinelle  smiley

          @gasty
          bonjour
          pour mes archives, j’ai un nas, et surtout chaque année, je change de disque dur, je garde l’ancien, et j’en profite pour faire le ménage et repartir sur des bases propres.
          pour ce qui est de la synchro, j’aime bien la faire moi-même, car ça me permet par exemple de ne garder que les 3 dernières versions d’un logiciel (j’ajoute la nouvelle, et je retire l’ancienne)


        • Mowgli 13 août 2014 12:26

          « chaque année, je change de disque dur »

          Bonne idee. J’aurais dû y penser, mais je suis suis de la génération pour qui un disque dur de 200Mo était le nec plus ultra et coûtait la peau des fesses


        • Tanéléo Tanéléo 14 août 2014 18:11

          Principe de base dans la sauvegarde informatique de données importantes : au moins deux sauvegardes sur deux supports différents et à deux endroits différents.

          A part ça, OwnCloud n’est pas un logiciel de backup.


        • Doume65 16 août 2014 21:42

          « A part ça, OwnCloud n’est pas un logiciel de backup »

          SyncBackFree est un logiciel de synchronisation très bien noté et peut être utilisé pour les backups.


        • Mowgli 13 août 2014 04:21

          Surtout que, de nos jours, un teraoctet de disque dur coute trois francs six sous (anciens !)


          • LeGoJac 13 août 2014 16:33

            Un cloud n’est pas tant un outil de sauvegarde ou de stockage. Il y a bien-sûr les disques USB pour cela et de façon plus intuitive.

            C’est d’abord un outil de partage de documents que ce soit entre des personnes ou des équipements. Cela permet d’avoir un pseudo disque sur internet et accessible quel que soit l’endroit et quel que soit l’équipement (PC, Mac, tablette, smartphone). Ce partage entre équipements et depuis des lieux différents me paraît en outre le plus grand intérêt de la chose.
            Du moins c’est mon usage à « moa » de loin le plus fréquent.


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 août 2014 00:01

              Bonjour Tanéléo,
              -
              Merci pour cet article.

              -
              Je vais essayer ce logiciel sur un de nos propres serveurs Debian.
              -
              J’apprécie la gestion des utilisateurs, le calendrier, le partage des fichiers ... puis je ne pas encore tout exploré ...
              -
              Je suis contre le fait de laisser mes donnes dans des Clouds « traditionnelles » qui ne garantissent aucune sécurité.
              Tant que je reste le maitre de mon Cloud cela me conviens ...
              -
              Voici le lien à suivre pour une installation (manuel) Debian ...
              http://doc.owncloud.org/server/7.0/admin_manual/installation/installation_s ource.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès