Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Pékin : Y aura-t-il de la neige à Noël ?

Pékin : Y aura-t-il de la neige à Noël ?

De la neige à Pékin le jour de la toussaint, ce n’est sans doute pas exceptionnel, disons plusieurs fois par siècle sans doute. Mais, c’est la première fois, cette année, que ces chutes de neige sont provoquées par l’homme… Et en plus, c’est la première fois que l’information atteint le grand public.

Tenter de provoquer des chutes de pluie est une occupation qui date de la plus haute antiquité aurait dit, à juste titre, Alexandre Vialatte. Incantations des sorciers africains, sacrifices humains des mayas au dieu Chac, danse de la pluie des cherokees… L’obtention de résultats significatifs date de la fin des années 40 et utilisait déjà la même méthode que les météorologues pékinois : l’épandage de particules, de cristaux d’iodure d’argent.

En d’autre temps, donc, on se serait réjouit de cette nouvelle maîtrise de l’homme sur la nature mais aujourd’hui, la nouvelle laisse un arrière goût… désagréable. Comme souvent, les « progrès » de la recherche appliquée sont issus de la folie des militaires aidés de docteurs Folamour. Olivier Cabanel a parlé ici du projet HAARP (recherche dans le domaine des hautes fréquences appliquées aux aurores boréales).

On connaît la théorie des chemtrails, qui fait partie des complots qu’on adore sur le net. Le mot est construit sur « contrail », les traînées de condensation laissées par les avions. L’idée des chemtrails serait qu’une puissance planétaire, disons les US via l’US Airforce ou l’Otan ou l’ONU, répandrait des produits chimiques dans le ciel avec comme but possible celui d’agir sur le réchauffement climatique en provoquant un refroidissement. Je vous laisse surfer si vous souhaitez en savoir plus, il y a presque autant de pages que sur le 11 septembre et pas mal d’hypothèses plus ou moins farfelues. Difficile de se faire une opinion. Avant de vous embarquer dans ces constructions intellectuelles étonnantes, si vous ne l’avez encore jamais vu, commencez peut-être par Arte et le reportage « Dans l’ombre du ciel », tout aussi effrayant.

Ce qui étonne peut-être le plus, c’est de voir à quel point cette information ne semble pas susciter beaucoup d’émotion. "On provoque des chutes de neige en Chine ? Ah oui, tient pourquoi pas ?" Les grands projets pour tenter de sauvegarder notre mode de vie destructeur de planète ont commencé et on trouve cela normal. Et vous, qu’en pensez-vous ? 

Un proverbe chinois pour finir : « Balaye la neige devant ta porte avant de râler sur l’iodure d’argent qui recouvre le toit de ton voisin. » et aussi, ce proverbe bantou improbable : « Neige en novembre, Noël en décembre. »


Doc Arte - Dans l’ombre du ciel (part 1/3)
envoyé par Benckley. - Regardez les dernières vidéos d’actu.

Doc Arte - Dans l’ombre du ciel (part 2/3)
envoyé par Benckley. - L’info video en direct.

Doc Arte - Dans l’ombre du ciel (part 3/3)
envoyé par Benckley. - L’info internationale vidéo.

Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Hermione Hermione 7 novembre 2009 15:01

    Merci pour cet article et les videos (vraiment inquiétantes).
    Vous dites : Ce qui étonne peut-être le plus, c’est de voir à quel point cette information ne semble pas susciter beaucoup d’émotion. « On provoque des chutes de neige en Chine ? Ah oui, tient pourquoi pas ? »
    Oui... vous avez raison. En parcourant le site... en lisant les titres en diagonale, je me suis dit : « tiens, un article sur une idée de décoration de Noël en Chine ». Naïve Hermione qui a bien fait de cliquer car, vraiment, comme vous, tout cela me laisse perplexe, inquiète et avec un arrière goût.
    Vous avez raison d’alerter sur cette menace et j’espère que d’autres auront la curiosité de cliquer.


    • JoëlP JoëlP 7 novembre 2009 15:47

      Merci pour ce commentaire. J’ai donc choisi un mauvais titre... tant pis. Je ne voulais pas faire trop racoleur, c’est donc réussi smiley

      Oui, on va faire (on fait) la pluie et le beau temps, demain on créera un bouclier autour de la terre pour se protéger des rayons, on répandra des tonnes de poussière d’aluminium et de souffre pour faire baisser la température, on fera pousser des arbres OGM bouffeurs de CO2, on fera voler des avions polluants pour « refroidir » la terre, on injectera des couches d’aérosols sulfatés dans la stratosphère, on couvrira les océans de boules blanches, les glaciers de mousse PVC... On est prêt pour tout ça, plus que quelques détails de gouvernance mondiale et c’est bon.

      N’importe quoi pour continuer à croître et gaspiller.



    • hengxi 7 novembre 2009 15:39

      Bonjour à l’auteur,

      étant en Chine, je ne peux voir les vidéos, mais je connais déjà le problème.

      Depuis quelques temps, les Chinois, et particulièrement à Pékin, s’amusent à faire la pluie et le beau temps et maintenant la neige.

      JO, Anniversaire des 60 ans de la RPC, cela commence à faire beaucoup et est surtout dangereux si chaque pays se met à en faire de même.

      Il est donc temps d’arrêter ces enfantillages.

      Merci à l’auteur pour avoir signalé ce détournement climatique.


      • bo bo 7 novembre 2009 17:14

        il n’y a pas que les chinois qui maitrisent ces techniques.................


        • intactsaphir 7 novembre 2009 23:51

          Une autre interprétation de l’évolution du climat....

          La fin de l’arnaque

          La brève période de réchauffement en quelques parties du globe, depuis la moitié des années 1970 jusqu’en 1998, contribua à nourrir la peur chez une population crédule et de plus en plus dépourvue de jugement scientifique. Mais aujourd’hui, c’est terminé. Dans la décennie suivant 1998, la température moyenne au niveau du globe a chuté d’environ 0,6°C, annulant l’entièreté de l’augmentation de la température moyenne enregistrée au cours du siècle précédent. C’est ce qui ressort de l’analyse des données par satellite du Centre d’études spatiales Marshall. Récemment, l’indice de l’activité des taches solaires, qui mesure le rayonnement calorifique du Soleil, a atteint son plus faible niveau depuis 1913.

          Taches solaires

          Outre les variations de la configuration orbitale, le Soleil lui-même affecte le climat, à la fois directement, sous forme de chaleur, et indirectement. A titre d’exemple, le vent solaire (le courant de particules chargées s’échappant du Soleil) a un effet sur l’intensité du rayonnement cosmique. Ce rayonnement, a-t-on récemment démontré, joue un rôle essentiel dans le processus de formation des nuages. Si, à cause d’une moindre activité solaire, un rayonnement cosmique accru pénètre dans l’atmosphère, cela peut se traduire par une plus forte couverture nuageuse et donc un refroidissement accentué.

          On sait que le Soleil suit un cycle de onze ans durant lequel son activité s’accroît puis décroît. Cependant, dans le cycle récent, l’activité a été si faible que certains experts craignent que nous entrions dans un nouveau « Minimum de Dalton », référence à la période de 1790 à 1830, le « petit âge glaciaire » où l’activité solaire était en comparaison plus faible. L’astronome Khabibullo Abdusamatov, de l’Observatoire Pulkovo en Russie, a prévu en 2005 que l’activité solaire était sur le point de décroître, amenant un refroidissement. Et en 2008, Oleg Sorokhtine, de l’Académie russe, conseilla de « stocker des manteaux de fourrure », prévoyant un strict minimum solaire d’ici l’an 2040, suivi d’une période de glaciation.

          Soyons clairs. Le but de la psychose sciemment entretenue sur le réchauffement planétaire est, en fin de compte, de réduire la population mondiale. Les initiateurs de ce genre de campagne, comme les co-fondateurs du World Wildlife Fund, le prince Philip d’Angleterre ou le prince Bernhard des Pays-Bas (un ancien officier SS) ne s’en cachent pas.

          Cessons d’être les dupes de ces campagnes d’horreur, derrière lesquelles se dissimulent des objectifs inavouables. Un retour au concept de progrès scientifique fournirait à l’humanité les meilleurs moyens de traiter tout défi futur menaçant sa survie, que ce soit le changement climatique, de nouvelles maladies ou toute autre menace non encore envisagée.

          www.factum911.com


          • amipb amipb 8 novembre 2009 21:54

            Activité solaire réduite à son strict minimum cette année (aucune tache solaire pendant plusieurs mois) mais été très chaud en France, avec faibles précipitations, et phénomènes climatiques extrêmes en augmentation dans le monde. Les observations ne collent malheureusement pas avec votre théorie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès