Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Plasma, LCD et pouvoir d’achat

Plasma, LCD et pouvoir d’achat

A l’heure où l’on parle de pouvoir d’achat et de télévision publique, il ne faudrait pas oublier que pour regarder la télévision, il faut un récepteur. Mais encore faudrait-il pouvoir se l’acheter !

Avec l’avènement du numérique et des écrans plats, le marché du téléviseur a été bouleversé et, avec cela, les repères du consommateur aussi.

Là où nous avions il y a dix ans des tailles standards de 36 à 82 cm voire plus en rétroprojecteurs, maintenant nous avons bien plus avec la variante 16/9 ou 4/3. Nous avions autrefois du 50 ou 100 Hz avec des technologies de tubes aux noms barbares, mais techniquement proches. Maintenant, on parle de HD Ready, Full HD en attendant les nouvelles dénominations puisque le HD Ready n’était que transitoire. Il faut ajouter à cela les technologies concurrentes LCD, OLED, Plasma...

Mais le consommateur ne devrait pas se plaindre puisqu’on lui promet une image toujours plus fine et détaillée pour regarder son match de foot ou son film Blu-ray, le DVD étant bien sûr bon pour la poubelle avec ses pauvres 600 lignes.

C’est oublier une chose : la technologie cathodique maîtrisée de longue date pouvait se targuer d’être accessible et "fabricable" dans les pays émergents. La technologie des écrans plats est plus coûteuse et sophistiquée et donc demande des compétences poussées. Les Japonais et Coréens ne laissent que des miettes aux autres constructeurs en relocalisant leurs chaînes les plus sophistiquées sur leurs territoires afin d’éviter la fuite de leur technologie. Ils ont ainsi trouvé une réponse à la montée en puissance des dragons d’Asie du Sud-Est.

Au final, c’est nous consommateurs qui payons cette guerre commerciale qui n’en a pas le nom. Là où un téléviseur d’entrée de gemme cathodique se négociait à 100-150 euros il y a trois ans, il n’y a plus rien sur le marché maintenant.

Au-dessus de 55 cm, il n’y a plus de cathodique à l’exception de fins de série ou modèles low-cost. Le ticket d’entrée pour un confort et une qualité équivalente est passé de 250 euros en cathodique il y a trois ans à 600 euros. Quelques promotions permettent de baisser la note, mais qui peut se permettre cela.

Cela aurait pu s’accompagner d’un gain en consommation d’énergie, mais, là encore, il n’en est rien. Les modèles sont plus grands maintenant et consomment au moins la même puissance, en veille comme en charge. Le recyclage est toujours aussi problématique et la fiabilité n’a pas progressé avec le problème des pixels morts. Qui peut se targuer d’avoir un téléviseur sans panne pendant six ans ? Nous n’avons pas assez de recul pour le savoir, mais les chiffres de retour atelier avancés par les distributeurs ne montrent pas de progrès.

Les constructeurs ont réussi donc à dicter leur loi aux consommateurs et à vider le portefeuille de la ménagère. Et, là, aucun gouvernement ou grande enseigne n’y est pour quelque chose. C’est nous qui avons choisi de nous laisser faire.


Moyenne des avis sur cet article :  3.97/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Vincent 11 mars 2008 12:13

    Vouloir un écran cathodique est un peu comme vouloir une voiture sans clim et avec un bon vieux carbu.

     

    Les écrans plats correspondent a des avancées technologique, je ne pense pas qu’il faille regretter les ancien tube.

     

    Il y a de cela un bonne dizaine d’années un écran plat (à tube) avec une diagonale d’env. 90 cm coûtait au env. de 15 0000 fr pour la marque Sony. Vous savez ce poste de télévision qui pesait 70 kg avec le meuble intégré et qui prenait deux bons m² dans votre salon.

     

    Aujourd’hui l’équivalent va se trouver dans les 1000 €. Soit deux fois moins cher sans parler du gain de place.

     

    Dans ce cas je pense que le service à augmenter et donc le pouvoir d’achat aussi.

     

    Par contre comme vous le faite justement remarquer, il est quasiment impossible de trouver une télé à pas cher, donc en résumé et comme pour l’automobile, les service, la qualité, la sécurité ont augmenté, d’où l’augmentation de prix, mais les écarts se sont creusé et du même coup pas mal de gens restent sur le carreau.

     

     

    D’où d’ailleurs la mise sur le marché des voitures lowcost pour ceux qui voudrait quand même rouler autrement qu’en vélo, en bus ou simplement avec un paire de basket.

     

    Je pense finalement nous nous identifions trop à ce que nous voudrions devenir, c’est-à-dire riche, on nous donne l’illusion de l’être en partageant leur vie par l’intermédiaire de reportage et une masse d’information important, seulement il faut redescendre un peu du nuage et vivre selon ses moyens, ensuite il est possible d’améliorer son niveau de vie, mais, le tout, tout de suite (la plus part du temps à crédit) n’est plus à mon avis d’actualité.

     

    Il est plus sage de savoir attendre, de prendre le temps de la réflexion avant un achat.

    Et la plus part du temps on se rend compte que celui ci n’est pas justifié.

     

    Donc le pouvoir d’achat n’est à mon avis que relatif, il est en fonction de ses ambitions et de ses moyen, le plus dur étant de mettre en adéquation les deux.

     

    J’exclus évidement de cette réflexion ceux qui n’ont pas de quoi mettre trois patates dans leur gamelle, car je pense que les écrans plats ne font pas partie de leurs ambitions première. Non pas que je veuille que ces personnes sans le sou soient exclues du débat sur le pouvoir d’achat, mais dans le cas présent je ne pense pas que le sujet de cet article les concerne.

     


    • sacado 11 mars 2008 14:31

      L’intérêt de l’écran cathodique, c’est qu’il est moins cher. Point. À qualité d’image équivalente, mieux vaut un tube cathodique. Une telle télé à 300 euros a une très bonne qualité d’image. Au même prix, le LCD laisse franchement à désirer.

      Et quid de la durée de vie du matériel ? J’ai encore chez moi une télé achetée en 89-90. Elle est passée une fois chez le réparateur, mais rien de grave. Pas extraordinaire cela dit, les tubes cathodiques ont une durée de vie de 15 ans en moyenne. Et les écrans plats ?

      Après, pour ce qui est des passionnés de Home Cinéma qualité digitale Dolby Surround et tout ça, je ne dis pas, c’est sans doûte très bien, et les prix ont clairement baissé. Non, je parle juste des gens qui veulent simplement regarder la télé (ou des vidéos hein). Pour ça, il va falloir payer plus cher qu’avant.


    • Marc Bruxman 11 mars 2008 21:39

      Ben si tu prends en compte la hausse des prix de l’immobillier, ce n’est pas évident. L’écran plat te permet de récupérer de la place dans ton salon. Quand on voit la place prise par certains mastodontes cathodiques on ne va pas se plaindre de l’écran plat !

      Et dis toi bien que c’est une question d’offre de demande. Si les consommateurs achetaient encore des télés cathodiques, les fabriquants continueraient d’en vendre car les chaines sont amorties et qu’ils font du fric avec. Si tu n’en trouves plus c’est que plus grand monde n’en achéte. D’une part parce que ceux qui achetaient une télé "bas de gamme" sont les plus susceptibles d’attendre qu’elle soit morte pour la changer !

      Je dis ca et je tourne encore au cathodique mais le jour ou elle clamse je n’aurais pas vraiment de regret à prendre un plat.

       

       


    • Marc Bruxman 11 mars 2008 21:43

      Au passage, attendez le Full HD pour changer si vous le pouvez parce que les démos que j’ai vu sont à se taper le cul par terre. Pour les retransmissions de sport, on croirait avoir une fenêtre qui donne sur le stade :)


    • Iceman75 Iceman75 11 mars 2008 22:49

      Dans ton argumentaire tu oublies un gros détail :

      sous la télé, tu mets quelque chose. Tu mets un meuble télé avec un lecteur DVD/Blueray, un ampli 5.1 ou bien encore une XBOX/PS3 ce qui fait que l’encombrement au sol reste le même. Tu peux juste mettre un peu plus de photos, bibelots ou ce que tu veux tout autour. Cela m’étonnerait que tout le monde change son meuble télé, perce son mur pour voir un écran avec deux cables qui pendouillent en dessous...

      C’est vrai que ça en jette plus d’avoir un truc tout fin qui donne une image plus fine. Et dans le high tech, la frime est un élément essentiel (cf téléphones portables, APN...)

      Le problème est le même pour les écrans d’ordinateur mais les prix d’appels parviennent tout de même à atteindre des niveaux plus raisonnables (bientot 100 Euros). Restent deux éléments qui deviennent clé maintenant : la consommation d’énergie et le recyclage . Ce sera le nouveau défi de ces constructeurs avec des campagnes agressives de la part d’association comme Greenpeace.


    • sto sto 12 mars 2008 03:18

      >>Par contre comme vous le faite justement remarquer, il est quasiment impossible de trouver une télé à pas cher

       

      je corrige : il est quasiment impossible de trouver un ecran NEUF pas cher. Allez donc voir dans l’occasion cathodique  ;))

       

      >> donc en résumé et comme pour l’automobile, les service, la qualité, la sécurité ont augmenté, d’où l’augmentation de prix, mais les écarts se sont creusé et du même coup pas mal de gens restent sur le carreau.

       

      faut pas rêver, on ne peut pas indefiniment assumer une societe de conso basee sur des cycles de plus en plus courts et nombreux, il faut bien a un moment arrêter de faire du jetable.

       

       

      en voitures comme en TVs.

      les gens prendront garderont leurs biens plus longtemps, come autrefois.


    • pilifi 11 mars 2008 15:11

      "Cela aurait pu s’accompagner d’un gain en consommation d’énergie, mais, là encore, il n’en est rien. Les modèles sont plus grands maintenant et consomment au moins la même puissance, en veille comme en charge"

      je dirais même plus, à taille équivalente les plasmas consomment plus !!


      • foufouille foufouille 11 mars 2008 15:29

        contrairement a ce qui a ete plus haut, les pauvres sont tres concernes. la tele est LE symbole des pauvres. j’en connais bcp qui ont le plus grand ecran qu’ils peuvent se payer. regarder le DVD pourri a 1€ avec le son 5:1 c’est bcp mieux


        • Redj Redj 11 mars 2008 17:11

          Investir dans un écran plasma/LCD ne sert à rien pour regarder la même merde que l’on nous sert tous les jours à la télé ! Si c’est pour voir Jean-Pierre Pernault en 16/9 ème sur un 102 cm, la belle affaire.

          Mon ecran 55 cm qui a plus de 10 ans fonctionne très bien, et je n’en changerai que lorsque le coût de sa réparation dépassera le prix d’un écran neuf. Voire même s’il vient à me lâcher je n’en acheterai pas, ça me fera des vacances.


          • KANARNO 12 mars 2008 17:32

            Tout a fait daccord

            j’ai une tv 36cm cathodique depuis 20 ans

            je la regarde de temps en temps et elle marche toujours tres bien

            jp pernaud en 16/9 et dolby surround, tres peu pour moi.

            ps : bon, pour un bon film je dis pas.

             

             

             


          • foufouille foufouille 11 mars 2008 19:00

            THE DVD c’est pas pareil

            j’ai un ecran de 51" que je peut eteindre sans veille mais matrix en grand plus 5:1 je veux bien.en bon radin j’attend la baisse


            • wawa wawa 11 mars 2008 20:22

              @L’auteur

              T’as qu’as t’acheter une téle 50 E d’occase, c’est largement suffisant pour regarder les merdes qui passe à la téloche. Et en plus tu peux echapper à la taxe téle, pense a cocher la bonne case sur ta déclaration d’impot


              • adam0509 adam0509 11 mars 2008 23:16

                100% d’accord, le cathodique, c’est très bien !


                • HELIOS HELIOS 12 mars 2008 01:27

                  le problème du pouvoir d’achat est que l’insee le calcule sans tenir compte de l’evolution

                  par exemple, si dans le calcul de l’insee, il y a un téléviseur a tube, aujourd’hui il n’ont pas changé le prix par un ecran plat plama/lcd car ils considèrent que c’est une autre produit, alors qu’il est le produit de remplacement de l’ancien tube

                  c’est pour cela que les calculs de l’insee sont toujours faux... c’est pareil pour les produits alimentaires, il ne tiennent pas compte des evolutions.

                  A partir de là il est facile de dire que le pouvoir d’achat a même augmenté car pour remplacer certains produits de moyenne gamme devenus introuvables parce que remplacés, l’insee prends les produits premier prix de basse qualité.. Sauf que, quand cela les arrange, ils ne jouent pas à ce jeu... pour les k7, ils se sont dépéchés de prendre le cd et le dvd, moins chers....


                  • sto sto 12 mars 2008 03:22

                    il ne faut pas croire les statistiques qu’on a pas soi-même faussées ;)


                  • yannick yannick 12 mars 2008 08:21

                     

                    Voilà qui devrait répondre à toutes les questions concernant le pouvoir d’achat ( en anglais ) Et ne venez plus me parler de dette nationale 

                    http://video.google.com/videoplay?docid=-9050474362583451279


                    • coati coati 12 mars 2008 11:02

                      La chine et l’Inde totalisent une population de 2,5 milliards d’individus.
                      Leurs taux de croissance annuels tournent autour de 10% depuis de nombreuses années.

                      Dans un tel contexte, je ne vois pas par quel miracle le cours du baril de pétrole n’exploserait pas. Le reste des augmentations n’est qu’une réaction en chaine.

                      On a connu une ère de prospérité qui prend fin.

                       


                      • manusan 13 mars 2008 01:07

                        s’il n’y a pas de TV lowcost à 150 euro, c’est qu’il n’y a pas de marché.

                        Et ne dites pas que c’est un complot des Coréens ou Japonais, les chinois de TCL sont ready à inonder la France de tubes cathodiques, alors si même les chinois ne le font pas, c’est vraiment qu’il n’y aucun marché.

                        mais il y a toujours Emmaus pour les irréductibles de la mire philips et du réglage à la bonne claque sur le capot.


                        • thanatosB 19 mars 2008 17:06

                          Je suis d’accords sur pas mal de point : La frime, le prix élevé, la fragilité...

                          Personnellement, je suis informaticien et avant j’avais deux écran cathodique braqués sur la face...

                          En fin de journée de travail, j’avais un regard de lapin myxomatosé et une quand je fermais les yeux, j’avais encore une empreinte lumineuse au milieu du champs de vision.

                          Maintenant, je travail plus qu’avant et j’ai encore un peu de force occulaire pour me concentrer sur mon dada, l’imagerie de synthèse.

                          Le LCD a du bon et du mauvais mais il a surement sauver les yeux de pas mal de gens (secrétaires, informaticiens, tech audio visuel...)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès