Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Pluton deux fois qu’une !

Pluton deux fois qu’une !

Le 19 janvier 2006 la sonde New Horizons s’élançait dans l’espace à bord d’une fusée Atlas. Objectif : Pluton. Arrivée prévue : mi-juillet 2015. Le voyage de 6,4 milliards de kilomètres s’est passé comme prévu, mais pour le reste rien ne s’est passé comme prévu. A l’image des aventures du chien de Mickey, Pluto, nommé par Disney d’après l’objet céleste.

New Horizons était à peine lancé que l’Union Astronomique Internationale déclassait Pluton de son statut de planète à celui de planète naine. D’un diamètre de 2/3 de celui de la Lune, et présumée géologiquement “morte” et criblée de cratères, tout comme sa principale lune Charon après avoir baigné pendant 4,5 milliards d’années dans le glacis intersidéral, on pouvait ne pas attendre grand chose de ce tas de cailloux découvert en 1930 par l’astronome américain Clyde Tombough et dont on avait, jusqu’en juillet de cette année, rien d’autre qu’une image blanche et floue.

 

Avant le départ de New Horizons, on lui connaissait trois lunes : Charon, presque aussi grosse que Pluton, et deux petits satellites Nix et Hydre, découverts en 2005. Mais Pluton cache bien son jeu et ce n’est qu’en juillet 2011, puis en juillet 2012, que Hubble détecta deux nouveaux satellites, Kerberos et et Styx, de diamètres compris entre 10 et 35 kilomètres. De quoi attiser à nouveau la curiosité : quelles autres surprises attendaient New Horizons ?

 Le 14 juillet 2015, la sonde coupait le contact avec la Terre afin de se tourner vers Pluton et réaliser un survol automatique de sa surface de trois minutes, à près de 50 000 km/h. Impossible de freiner car la sonde n’a pas le carburant nécessaire, et Pluton n’a pas d’atmosphère suffisante pour l’aérofreinage.

La manœuvre a parfaitement réussi, et il faudra maintenant plus d’un an pour télécharger toutes les données récupérées durant ce survol. Mais on en a déjà récupéré quelques-unes, et en matière de surprises personne n’a été déçu !

 

En lieu et place d’une surface morte criblée d’impacts, Pluton montre une surface variée dont certaines sont vierges d’impacts, indiquant un âge récent – de 100 millions d’années tout au plus. Autrement dit la surface se renouvelle par un mécanisme encore indéterminé.

pluto-3

L’image ci-dessus est d’une zone nommée Sputnik Planum, en hommage au premier satellite humain. Cette surface crénelée pourrait être due à une contraction (ce que l’on observe par exemple quand de la boue sèche et se contracte) ou à un phénomène de convection au sein de Pluton, remodelant sa surface telle celle d’un plat de porridge sur un feu doux. Triton, lune de Neptune, a aussi une surface a priori récente mais il s’agit là d’un effet lié à la relativement forte gravité de Neptune, qui n’existe pas dans le cas de Pluton.

Ci-dessous, deux images d’une autre zone nommée Tombaugh Regio faite de montagnes de glace dont la hauteur approche les 3 kilomètres :

nh-pluto-mountain-range

pluto-2

Ces montages seraient une juxtaposition d’eau gelée sur du méthane gelé, méthane que la planète (oups, la planète naine, mais finalement on s’en fou de cette classification technocratique), que la planète donc, diffuse en permanence : New Horizons, quelques jours avant d’arriver sur Pluton, avait découvert une fine queue de méthane sous le vent (solaire) sur le même principe que les queues de comètes. Un premier calcul montre que Pluton perdrait ainsi de l’ordre de 500 tonnes de méthane par heure, et il faut bien qu’il vienne de quelque part. De la surface directement, ou de l’intérieur via des “volcans” dont il va falloir trouver la trace, comme sur Triton ? Quoi qu’il en soit l’existence de ces montagnes implique, elle aussi, l’existence d’un processus géologique “sous-plutonien” encore inconnu.

Le passage éclair de New Horizons dans le système plutonien a permis de découvrir sa principale lune Charon, qui s’avère être tout aussi variée que Pluton. Sa région polaire, très sombre et surnommée “Mordor”, intrigue fortement les géo-astronomes. Un système de hautes falaises et de canyons court sur près de 1000 km à travers la surface de Charon, alors que plus au Sud sa surface est plutôt plane – comme sur Pluton, indiquant là-aussi une activité géologique récente.

Quelle suite pour New Horizons ? La sonde va explorer plus avant la Ceinture de Kuiper et l’équipe va devoir décider cette année entre deux objets à visiter, tous deux récemment identifiés par le télescope Hubble. Le survol aurait lieu en 2018 ou 2019. Si la NASA accepte de financer le programme jusque là.

 

Images : NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Southwest Research Institute


Moyenne des avis sur cet article :  4.68/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  •  
    11 MILLIARDS DE PUCERONS dévorant la terre sont déjà pondus
     
    Afrique 2050 +1,3 milliards
     
    Afrique 2100 + 3,1 milliards
     
    100 millions réservés pour Benêtland ! Dans du béton HQE Duflot venus en barcasses « La Baudruche » envoyés par Barbu de la CIA, pour tamponnage du papier cul d’identité par Valls le marrane ...
     
    Et vous parlez de planètes inhabitables !!!
     

    « Quand je suis né il y avait sur la terre un milliard et demi d’habitants. Après mes études, quand je suis entré dans la vie professionnelle, 2 milliards. Il y en a 6 aujourd’hui, 8 ou 9 demain. Ce n’est plus le monde que j’ai connu, aimé, ou que je peux concevoir. C’est pour moi un monde inconcevable. On nous dit qu’il y aura un palier, suivi d’une redescente, vers 2050. Je veux bien. Mais les désastres causés par l’intervalle ne seront jamais rattrapés. »
     
    Claude Lévi-Strauss


    • La mouche du coche La mouche du coche 11 août 2015 17:58

      Mouai. Les américains nous ont annoncé sans preuve qu’ils étaient allé sur la lune. Ils nous disent aujourd’hui aller sur Pluton. Seuls les Charlies les croient encore. smiley


      • Layly Victor Layly Victor 11 août 2015 20:57

        @La mouche du coche

        ça, c’est la super intelligence du franco-franchouillard de gauche. L’animal le plus bête de toute la galaxie. Et, cela va de soi, anti-scientifique à mort.

        Je connais des gens à l’observatoire de Nice qui se servent tous les jours des réflecteurs posés par les Américains sur la Lune. D’après vous, ils font semblant de s’en servir ? Vous avez raison de croire à vos inepties, car pour vous ça ne change rien, vu que vous n’aurez jamais accès à ce monde.

      • La mouche du coche La mouche du coche 11 août 2015 22:21

        @Layly Victor
        Et moi j’en connais à l’observatoire de Meudon qui attendent encore des échantillons de la lune. Je reconnais là un americano- beat nourrit au coca et au film américain crétin. Votre obésité se porte-elle bien ?


      • La mouche du coche La mouche du coche 11 août 2015 22:35

        @Layly Victor
        Tenez. S’il vous reste quelques neurones malgré l’ingurgitation de votre chère télé américaine, voilà 30 secondes du décollage depuis la lune d’apollo 17. Notez comme le caméraman suit très bien le mouvement du LEM. A l’heure qu’il est, il doit être bien desséché sur le sol lunaire. C’est sans doute son scaphandre blanc qui doit servir de réflecteur à vos amis de l’observatoire de Nice. Mon petit conseil : changez d’amis. smiley 




      • Julien Julien 11 août 2015 22:39

        @La mouche du coche

        Il y a des choses pas claires quant aux échantillons de Lune :

        https://en.wikipedia.org/wiki/Netherlands_lunar_sample_displays

        Mais cela ne prouve pas qu’ils n’y soient pas allés.

        Maintenant si on regarde la conférence de Aldrin, Armstrong, Collins, indépendamment de toutes les autres choses relevées ici et là (plus ou moins pertinentes), quelque chose ne colle pas :

        http://news.bbc.co.uk/2/hi/8226075.stm

        Ils ne sont pas dans leur assiette.
        Soit c’est la très grande fatigue due aux radiations (possible), soit c’est autre chose (deux possibilités pour moi : soit ils ont vu une présence alien et on leur a interdit d’en parler, soit ils n’ont pas posé le pied sur la Terre). Donc trois possibilités. Je ne sais laquelle choisir. La plus simple est la fatigue due aux radiations.


      • Julien Julien 11 août 2015 23:09

        Pardon, je reposte une version corrigée, je me suis planté dans les liens :
        ======

        @La mouche du coche

        Il y a des choses pas claires quant aux échantillons de Lune :

        http://news.bbc.co.uk/2/hi/8226075.stm

        Mais cela ne prouve pas qu’ils n’y soient pas allés.

        Maintenant si on regarde la conférence de Aldrin, Armstrong, Collins, indépendamment de toutes les autres choses relevées ici et là (plus ou moins pertinentes), quelque chose ne colle pas :

        https://www.youtube.com/watch?v=BI_ZehPOMwI

        Ils ne sont pas dans leur assiette.
        Soit c’est la très grande fatigue due aux radiations (possible), soit c’est autre chose (deux possibilités pour moi : soit ils ont vu une présence alien et on leur a interdit d’en parler, soit ils n’ont pas posé le pied sur la Terre). Donc trois possibilités. Je ne sais laquelle choisir. La plus simple est la fatigue due aux radiations.

        ======


      • Onecinikiou 12 août 2015 03:40

        Le degré de bêtise est véritablement effrayant. La sidération des esprits faibles par l’industrie du spectable et l’inculture généralisée a, loin de former des esprits critiques rationnels, annihilé tant la connaissance que la rationalité et ouvert la voie à une génération d’abrutis manipulables, et qui, comble de l’absurde, sont persuadés d’être au firmament de la subversion. 


        Nier que l’homme est allé sur la lune est du même ordre d’idée que le créationnisme des sectes evangélistes protestantes. 

      • Julien Julien 12 août 2015 08:13

        @Onecinikiou

        Internet a permis au contraire de renforcer le scepticisme, ce qui est bon, vu tous les mensonges passées, actuels, et futurs de nos dirigeants corrompus.

        La science commence aussi par l’interrogation.

        Remarquez bien que je dis tout ça sans nier qu’on ait pu aller sur la Lune. Mais il faut être convaincant, après les atrocités que les uns et les autres ont commis pendant la guerre froide (les USA expérimentant jusqu’à sur leur propre peuple --- et ces mecs là ne sont pas envoyés en tôle).
        Les photos de la sonde japonaise ont commencé à me convaincre.
        Mais je maintiens que quelque chose ne colle pas dans le comportement de Aldrin, Armstrong, Collins, à leur retour de mission. Regardez la vidéo et dites-moi s’ils ont l’air de revenir de la Lune.
        Quand je vois le comportement actuel des gens qui s’occupent des sondes spatiales, je ne vois pas d’anomalie (ils crient leur victoire, trinquent, sourient, etc.). Là, on a des astronautes qui cherchent leurs mots en tirant la gueule. Pour moi la seule explication conventionnelle pour expliquer ça est : la fatigue due aux radiations.


      • Layly Victor Layly Victor 12 août 2015 18:18

        @La mouche du coche
        C’est le niveau zéro de la pensée et de l’expression. Ceci vous va très bien.

        C’est incroyable de voir que, même quand il y a pour une fois un article intéressant, il faut qu’il soit pollué et conchié par des gros cons merdeux.
        Je ne bois jamais de coca et je ne regarde jamais de films, sauf les vieux films.
        Mais vous êtes bien estampillé gauche haineuse et sectaire. Si on n’est pas dans votre orthodoxie, c’est qu’on est pro américain, buveur de coca, obèse, etc
        La France n’a une chance de salut que si elle se débarrasse des bactéries de votre espèce.

      • Layly Victor Layly Victor 12 août 2015 18:23

        @La mouche du coche
        J’ai assisté dans les années 1974-1975 à un séminaire sur les enseignements tirés de l’examen des échantillons lunaires, au Service de Physique Théorique de Saclay.

        Mais, bien sûr, pour un cerveau malade comme le votre, il s’agissait de faux échantillons et d’un faux séminaire.
        Allez au diable

      • La mouche du coche La mouche du coche 12 août 2015 22:33

        @Layly Victor.

        Des géo­logues de l’université d’Amsterdam

        ont pro­cédé à une exper­tise approfondie

        d’un échan­tillon lunaire, exposé dans le

        fameux “Rijks­mu­seum” Amsterdam.

        La pierre, gra­cieu­se­ment offerte en cadeau

        par l’ambassadeur amé­ri­cain au peuple

        hol­lan­dais à l’occasion de la mission

        d’Apollo 11, qui aurait amené 1969 pour la

        pre­mière fois un être humain sur la lune,

        s’est révé­lée fausse.


        www.libertasoccidentalis.org/ ?p=1088


      • La mouche du coche La mouche du coche 12 août 2015 22:46

        @Layly Victor
        Les « échantillons lunaires » peuvent venir d’Australie 



        On vous a berné 

      • Duke77 Duke77 13 août 2015 13:11

        @La mouche du coche

        Laisse tomber. Les gens comme Layly Victor sont impossibles à convaincre. Ceci pour une bonne raison : ce sont des croyants. A de réelles questions ils opposent des affirmations sans réfléchir à l’incohérence de ces dernières. Ils ne peuvent juste pas remettre en cause leur système de croyance, leur mental s’effondrerait s’ils remettaient en question les croyances accumulées depuis des décennies. Je pense que passé un certain âge, c’est impossible. L’écart d’âge est ici incompatible à une discussion intellectuellement honnête entre vous. Le même problème se pose lorsqu’on aborde le 11/9.


        Ainsi, Victor nous ressort une énième fois le coup du miroir posé sur la lune pour les mesures laser comme preuve d’un alunissage des astronautes US. Argument nul, puisqu’il n’implique en aucun cas l’alunissage d’hommes lors des missions Apollo, le miroir ayant pu être largué depuis une sonde en orbite. Quant aux échantillons, effectivement tous se sont révélés faux aujourd’hui. Donc soit, la NASA les garde précieusement et envoie des faux à la manière de sa communication militaire sur le plan international : cf. Collin Powell montrant devant l’ONU une fiole pleine de farine comme preuve d’ADM irakienne. Soit ils n’y sont jamais allé : rien n’a décollé de la lune pour revenir sur terre. Les missions sur le sol lunaires auraient toutes été des « one-way ticket », aller simple. il est d’ailleurs assez étrange que récemment, la NASA ait eu besoin de bombarder la lune pour valider la présence d’eau grâce à la la poussière lunaire oulevée par l’impact, l’analyse des 400kgs de roche rapportées auraient dû répondre depuis longtemps à cette question.
        Cette fameuse mission récente s’est d’ailleurs déroulée de façon plus qu’étrange : le site initialement choisi ayant été modifié au dernier moment et la camera embarquée grâce à laquelle on pouvait suivre en streaming l’évolution de cette « sonde percutante » jusqu’à son impact sur le sol lunaire ayant arrêté émettre dans les 3 dernières seconde. Ceci empêchant de voir le fameux site de dernière minute de près... Le comportement des astronautes est effectivement ahurissant. On les devine peu satisfait. Je ne croit pas aux effets des radiations. Ces jeunes hommes costauds et sur-entrainés auraient sans problème pu faire le show ne serait-ce qu’une heure devant les cameras même en grand état de fatigue. Je connait parfaitement, hélas, l’impact des radiations sur la vigueur. On est fatigué après une série de radio-thérapie mais pas au point d’être incapable de faire illusion quelques minutes d’interview.

        Autre argument relevé cette fois-ci par vous-même : les photos soit-disant en haute définition prises du site où nous invite à reconnaître le LEM, les traces des astronautes etc...C’est bien simple, on ne voit rien du tout : quelques pixels plus sombres ou plus clairs alignés que n’importe qui pourrait faire sous Photoshop sur la base d’un terrain vierge. Un soir, je me suis amusé à faire représenter une bite aux trace des astronautes en direct devant des amis incrédules. Ca m’a pris 10 minutes pour un résultat parfait. Le manque de détail de ce fameux cliché rend tout simplement impossible l’expertise photo. Vu les capacités des APN de cette époque, c’est bien simple : on se fout de notre gueule. Je vous invite à chercher directement sur le site de la NASA cette photo dans sa qualité maximale. Vous verrez, le LEM est un bloque de 3 ou 4 pixels et les traces ne sont juste qu’une ligne d’un pixel de large... en fait, tout le monde s’est dit « voilà la preuve » lors de son annonce mais personne n’a vraiment été voir de près. Pourtant prendre cette photo pour preuve est ridicule à en pleurer.Voici une des preuves en question : 

        http://wotraceafg.voila.net/apollo14.jpg


        Quant au contexte politique, les Russes ayant laissé mourir une quarantaine de cosmonautes lors de leurs premiers essais de mise en orbite, les responsables US les tenaient autant qu’eux au petit jeu de qui dénonce les saloperies de l’autre.Bref, depuis le temps, la vraie preuve qui aurait fait taire toutes rumeurs aurait été publiée depuis longtemps si ces mission n’avaient pas été un canular. Et je pense que cela permet d’en conclure sans l’ombre d’un LEM euh d’un doute, que tout ceci a été truqué.

      • sarcastelle 14 août 2015 00:20

        @Duke77


        Vous vous êtes vraiment fait avoir sur toute la ligne ! Vous envisagez sérieusement la possibilité que des objets aient pu être posés sur la lune ! Et pourquoi pas sur Mars et Vénus, tant qu’on y est ? 
        Mais enfin, un peu de sérieux ! Tout est fait en studio. Comment pouvez-vous vous laisser avoir alors que l’envoi d’une charge hors du champ de gravité terrestre est impossible ? La démonstration ? Elle figure dans plusieurs livres de physique, évidemment antérieurs à la prétendue conquête spatiale, époque à laquelle on s’est empressé de l’en effacer :

        Considérez le propergol le plus énergétique à masse donnée, le mélange oxygène/hydrogène. Sa combustion donne 121 mégajoules par kg d’hydrogène, c’est-à-dire pour 9 kg de mélange H² + O². 


        (l’hydrogène est en fin de liste)

        121 mégajoules pour 9 kg ! Un calcul simple montre que c’est l’énergie cinétique de 9 kg lancés à la vitesse de 5,185 kilomètres par seconde. 

        Or la vitesse de libération terrestre vaut 11 kilomètres par seconde...
        C’est clair : le carburant ne contient même pas l’énergie nécessaire à aller sur la lune tout seul ! Alors en emportant une charge !!

        Si Victor Layly est aussi fort qu’il le dit, il n’aura aucun mal à vérifier le calcul... Mais voudra-t-il le faire ? 


      • Onecinikiou 14 août 2015 02:33

        Au fou !!! Vous êtes bon pour finir chez Daesh !


      • Asterix Bouzey 14 août 2015 10:21

        @Layly Victor

        Les réflecteurs posés sur la Lune et utilisés par les scientifiques français, pour mesurer la distance Terre-Lune, ont été posés par les missions robotisées soviétiques Lunokhod dans les années 70.

        Source : Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_Lunokhod#R.C3.A9sultats_scientifiques


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 août 2015 12:12

        @Julien
        Là, on a des astronautes qui cherchent leurs mots en tirant la gueule.


        Normal. malgré la beauté du voyage, ils ont passé plus d’une semaine entassés à trois mecs dans une canette de coca, sans une meuf, sans intimité pour faire pleurer le cyclope et à renifler les chaussettes des autres parce que pas de douche.

        Tu m’étonnes qu’à l’arrivée ils ont envie de tuer !

      • Layly Victor Layly Victor 16 août 2015 10:46

        @sarcastelle
        bien sûr, vous avez étudié la vitesse de libération, problème classique de terminale S. Et vous manipulez rapidos les chiffres pour étayer vos conclusions. Les avocats, cette engeance maudite, veulent s’emparer du monde scientifique. Enfin, ce n’est pas sûr, car je pense que je suis le seul physicien qui prenne encore la peine de discuter avec les agoravoxiens, je ne sais pas pourquoi, mais ça ne va pas durer.


        Votre ami chamanique et bugarachien qui a fait les calculs d’avocat s’est trompé dans son raisonnement foireux. Il a comparé l’énergie de libération d’une masse donnée à cette même masse or, bien entendu, la masse de combustible au départ est très supérieure à la masse qui est mise sur orbite ou libérée. Ainsi, pour une masse de 9 kg, la masse de combustible initial sera très supérieure, d’après votre propre calcul au moins quatre fois plus, donc 36 kg. C’est un minimum car il faut tenir compte du rendement maximal des tuyères. Il ne vous a pas échappé que la masse de combustible excédentaire est rejetée par les réacteurs et par la vidange des boosters.

        Donc, il n’y pas d’après vous, de satellite ? Les émissions de télévision, les communications, le GPS, etc, tout ceci est faux ? S’il y avait des satellites, comme veulent nous le faire croire les américains, selon vous, il serait possible d’accumuler en orbite suffisamment d’énergie pour une libération, voire pour un voyage.
        C’est incroyable, la haine et le mépris que vous éprouvez envers l’humanité : la seule chose autorisée à l’être humain, car rassurante pour les nuls, c’est la médiocrité

      • Layly Victor Layly Victor 16 août 2015 10:53

        @Asterix Bouzey
        merci pour cette info. Je croyais que c’était les américains qui avaient posé ces réflecteurs.

        Mais ceci ne change rien à la réfutation des dingues agoravoxiens. Si on peut poser une sonde robotisée, a fortiori on peut poser un équipage.

        d’autre part, parlant de robot, les dingues agoravoxiens vont nous dire que les images et les données envoyées de Mars par le robot Curiosity sont de fausses images et de fausses données !

      • JC_Lavau JC_Lavau 16 août 2015 11:24

        @Layly Victor.
        Tu ne t’es pas rendu compte que Sarcastelle est un/une humoriste pince sans rire.


      • Julien Julien 11 août 2015 20:46

        Pour moi, les zones jeunes à basse altitude sont dues au phénomène d’expansion :

        http://www.dailymotion.com/video/x160xn_1-3-la-terre-en-expansion_shortfilms

        Prise de masse de la terre, et gonflement (densité à peu près constante).
        Voir par exemple :

        http://www.earth-prints.org/bitstream/2122/1152/1/A%20SOUND%20IDEA%20....pdf
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Samuel_Warren_Carey

        William Corliss pensait que l’expansion terrestre est probablement une théorie correcte, car plusieurs éléments de nature complètement différente penchent vers cette théorie :

        https://en.wikipedia.org/wiki/William_R._Corliss

        S’il n’y a pas d’expansion sur Europe, il va falloir trouver où il y a de la subduction :

        https://www.youtube.com/watch?v=q2GFl5gQM3E

        Néanmoins, il reste des questions. Par exemple, l’éloignement de la Lune de 3 cm par an.
        En supposant une prise de masse telle que celle supposée par les géologues, j’arrive à 3m de rapprochement de la Lune par an. Mais dans mon calcul, je n’ai pas pris en compte la prise de masse de la Lune. Les effets pourraient se compenser. A suivre.


        • Pyrathome Pyrathome 11 août 2015 22:24

          @Julien
          l’expansion terrestre est probablement une théorie correcte,
          .
          Et totalement en adéquation avec la théorie de l’accrétion des corps qui aurait perduré jusqu’à aujourd’hui et continuerait probablement à le faire encore dans le futur.
          Exemple parmi d’autres : si on considère le pétrole, le charbon ou le gaz d’origine Biotique à contrario de l’abiotique comme l’affirmerait certains savants les Russes ( peut-être il y a t-il les deux..), et que l’on extrait jusqu’à plusieurs kilomètres sous terre, il n’y a guère de doute là-dessus...
          Mais ça se calcule en dizaines, voire en centaines de millions d’années évidemment...
          On pourrait même imaginer qu’à une époque très lointaine, la gravité terrestre aurait pu être bien moindre que celle d’aujourd’hui favorisant du même coup le « gigantisme » de certaines espèces ??


        • Pyrathome Pyrathome 11 août 2015 22:50

          @Pyrathome
          je n’ai pas pris en compte la prise de masse de la Lune
          .
          Elle est soumise à la même théorie que les autres corps......
          3 cm par an, ça devrait faire 30 km par million d’année, ou 30 000 km par milliard....
          Elle est pas près nous quitter la bougresse smiley


        • Julien Julien 11 août 2015 22:54

          @Pyrathome

          <<<
          On pourrait même imaginer qu’à une époque très lointaine, la gravité terrestre aurait pu être bien moindre que celle d’aujourd’hui favorisant du même coup le « gigantisme » de certaines espèces ??
          >>>

          Bien sûr, c’est mentionné dans le reportage ARTE, et c’est un des éléments « de nature complètement différente » dont je parlais dans mon précédent mail qui vont dans le sens de la justesse de la théorie de l’expansion. C’est comme pour les très probables visites extraterrestres : aucun élément n’est déterminant en lui-même, mais la somme (documents déclassifiés, témoignages de pilotes, témoignagnes de madame Michu, radars, etc.) est convaincante. Ainsi, on pourrait expliquer la taille de certains dinosaures soit-disant volant du fait de la densité de l’air ou/et taux d’oxygène plus élevés :

          http://scienceblogs.com/tetrapodzoology/wp-content/blogs.dir/471/files/2012/04/i-dbf8d11d1c2645a71c76fd49a0c4971c-Witton,%20giraffe,%20azhdarchid.jpg

          Mais bon, il y a aussi les plaques qu’on arrive à coller dans le pacifique sur une Terre plus petite, les failles sur Europe, les couches géologiques qui correspondent, etc. C’est multidisciplinaire. Même en restant sur le plan de la physique, on peut pousser le raisonnement assez loin.
          La théorie de l’accrétion est précisément proposée par Hurrell, qui est aussi intrigué par la taille des dinosaures :

          http://www.amazon.com/Dinosaurs-Expanding-Earth-Solving-Gigantic-ebook/dp/B00ZXOH2WM/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1439326309&sr=8-1&keywords=dinosaurs+expanding

          En 1918, indépendamment de toute considération géologique, William Duncan MacMillan intuitait déjà des planètes qui prennent de la masse (article lisible par n’importe qui lisant l’anglais --- article qui ne fait que soumettre des hypothèses) :

          https://en.wikipedia.org/wiki/William_Duncan_MacMillan
          http://articles.adsabs.harvard.edu/cgi-bin/nph-iarticle_query?db_key=AST&bibcode=1918ApJ....48...35M&letter=0&classic=YES&defaultprint=YES&whole_paper=YES&page=35&epage=35&send=Send+PDF&filetype=.pdf

          Voir aussi :

          http://articles.adsabs.harvard.edu/cgi-bin/nph-iarticle_query?1995JHA....26...93K&defaultprint=YES&filetype=.pdf

          Bien sûr tout cela n’est qu’hypothèse, il faut essayer de recoller les morceaux avec les théories actuelles qu’il faut alors connaître et qu’on ne peut pas rejeter d’un revers de manche.


        • JC_Lavau JC_Lavau 12 août 2015 22:24

          @Julien. Il les accumoncelle...

          Florian Nachon aussi nous a bassiné ainsi des années avec son enflure terrestre et ses neutrinos gonfleurs.
          http://impostures.deontologic.org/index.php?board=21.0

          A court d’arguments, Florian a fini par proclamer que ses contradicteurs étaient des pédales qui s’ignoraient.


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 14 août 2015 12:16

          @Pyrathome

          Non. La force de gravité dépends de la masse. Comme la masse de la Terre n’a pas changé, sa force de gravité n’a pas évolué non plus.

          Le gigantisme de certaines espèces est une conséquence de l’évolution. Si la gravité était impliquée, toutes les espèces seraient géantes.

        • Layly Victor Layly Victor 11 août 2015 21:01

          merci pour ce bel article. C’est d(autant plus méritoire que les agoravoxiens ne s’intéressent pas à la Science, en général. Ils préfèrent la Science Politique.


          • Pyrathome Pyrathome 11 août 2015 22:36

            @Layly Victor
            es agoravoxiens ne s’intéressent pas à la Science,
            .
            Oh que si...........,
            Toutefois en passant...., construire des centrales nuke ou des bombinettes avec une énergie que l’homme ne maîtrise pas, ne sait pas annuler la radioactivité, donc avec des risques énormes aux conséquences incalculables sur lui et son environnement, n’est pas de la science mais de l’inconscience...


          • La mouche du coche La mouche du coche 11 août 2015 22:37

            @Layly Victor
            Surtout la science réelle, pas la propagande smiley


          • La mouche du coche La mouche du coche 11 août 2015 22:41

            @Layly Victor
            C’est quoi la « science politique » ? La politique est maintenant de la science ? smiley L’état neuronal des Charlies est encore plus bas que pensais smiley


          • Layly Victor Layly Victor 12 août 2015 18:37

            @Pyrathome
            Faites d’abord des études, après vous viendrez faire l’intéressant.

            Je vous assure, étudier, c’est très contraignant, mais ça apporte beaucoup.
            Pour ce qui est du nucléaire, il repart dans le monde entier, mais grâce à vous et aux zèbres de votre espèce socialos-écolos-nuls, la France aura perdu une de ses dernières forces.
            Encore une fois, ceci n’a rien à voir avec ce bel article.

            Au passage, l’exploit de l’Agence Spatiale Européenne de poser une sonde sur la comète Chouri, vaut largement les missions Apollo sur le plan technique.
            Il y a des photos magnifiques dans La Recherche.
            Mais bien sûr, pour les esprits dérangés, ce sont de fausses photos prises par des faux objectifs, d’une fausse comète.
            Néanmoins, je comprends votre inquiétude : toutes les réalisations humaines qui portent atteinte à votre médiocrité vous inquiètent.

          • bourrico 7 12 août 2015 22:53

            Punaise mais les soucoupistes en carton la, vous pouvez pas vous la boucler ?


          • La mouche du coche La mouche du coche 12 août 2015 22:55

            @Layly Victor

            Ne vous faites pas avoir par les images. Elles mentent beaucoup plus que vous ne l’imaginez 

          • Pyrathome Pyrathome 13 août 2015 16:38

            @Layly Victor
            Faites d’abord des études, après vous viendrez faire l’intéressant.
            .
            Lol... smiley
            Confirmation ;
            Inconscient, fou et de surcroît, blindé de suffisance.....
            Tu t’enfonces, Totor...


          • JC_Lavau JC_Lavau 13 août 2015 22:25

            @Pyrathome. Bel autoportrait : « Inconscient, fou et de surcroît, blindé de suffisance..... »


          • lloreen 11 août 2015 22:57

            Le plus simple pour avoir la réponse à vos questions et arrêter une bonne fois pour toutes de tergiverser est de demander directement à ceux qui se sont impliqués dans les missions sur la lune et sur mars.
            Il y a notamment Corey Good qui a participé à des missions sur la lune et Randy Cramer qui a passé 17 ans de sa vie sur Mars .


            • Vipère Vipère 12 août 2015 19:05

              @lloreen

              Vraiment ce Corey GOOD aurait passé 17 ans de sa vie sur Mars, comment a-t’il fait il n’y a pas d’oxygène sur Mars ?  smiley smiley


            • Vipère Vipère 14 août 2015 07:56

              @Vipère

              Impossible que vos deux lascars aient pu vivre sur mars autrement qu’en apnée, une très longue apnée sur mars ! smiley

              Voilà un article qui dément vos assertions fantaisistes : Du reste s’il y avait une atmosphère, les ricains auraient organisé depuis longtemps du tourisme de luxe, tout est bon pour faire de l’argent, n’est ce pas et les américains excellent en ce domaine.

              http://www.sciencesetavenir.fr/curiosity/20130723.OBS0630/pourquoi-n-y-a-t-il-plus-d-oxygene-sur-mars.html


            • lloreen 11 août 2015 23:02

              Si vos recherches sont infructueuses voici des extraits (Randy Cramer).
              " Randy donne plus de détails sur les deux types de contrôle mental utilisées par les services militaires secrets différents :
              “Les techniques utilisées pour me former ont été décrites pour moi comme un style de programmation pour “Agir volontairement”, par opposition à la plupart des techniques de programmation qui sont “d’Obéir sans réfléchir”, forçant les supers soldats de tuer quoi que ce soit, à tout moment, n’importe où, tel des animaux humains, mais la plupart d’entre nous ne peuvent pas agir de cette façon, nous résistons – et la fonction principale de la formation devient alors ‘de supprimer’ l’envie de résister.  
              Plutôt que de créer le meilleur super soldat, vous ne créez que le plus conforme.  
              La programmation de style “Agir volontairement” ne cherche pas à créer quelque chose qui tue sur commande, mais, plutôt, il crée un profond instinct basé à protéger sa tribu et de son territoire quand il se sent menacé.  
              Donc, aussi longtemps que vous pouvez expliquer une menace crédible, le soldat va utiliser toute sa force et sa ruse pour détruire ceux qui pourraient nuire à ceux qu’il est génétiquement prédisposé à protéger.” « 

               »

              Randy commente la nature des projets compartimentés et la puissance acquise par les directeurs de projet.  
              Ceci est assez cohérente avec ce que les autres divulgateurs ont révélé au sujet de programmes clandestins qui sont de plus en plus des opérations malhonnêtes :
              “Il semblerait que ce qui était autrefois un effort assez cohérent d’une poignée de programmes clandestins pour faire face aux menaces exobiologiques et les inventions technologiques Extra-Terrestres, ce qui était cohérent et approprié.  
              Il semble que cela a dégénéré en conflits de style féodal, où chaque directeur de programme “Noir Profond” qui a un contrôle des recherches, refuse de partager ses résultats, tout en essayant de voler et d’acquérir les données de tout le monde et en essayant de protéger les seins en les camouflant dans des sous-programmes de sorte qu’ils ne puissent pas être volées.  
              Les alliances se font et se défont.  
              Tout haute technologie est juste utilisé pour espionner et voler de l’autre avec l’espoir que celui qui gagne la “course aux Projets les plus secrets” obtiendra de réécrire toutes les règles et de rendre le monde à leur image ; parce que, tout simplement, il n’y aura plus personne pour les empêcher de le faire avec toute la concurrence éliminée, ou laissé dans la poussière.” 
               


              "

              Dans sa réponse à une question sur son arrivée sur Mars, Randy dit que sa première expérience a été en train de sortir à l’air libre et d’y respirer normalement. 
              Les autres divulgateurs de la vie sur Mars ont dit des choses semblables et bien sûr il y a beaucoup de photos d’animaux prises par le robot Mars Rover.  
              Le témoignage de Randy est de plus une preuves que la NASA a menti en disant que l’atmosphère serait constituée de 96% de Gaz Carbonique avec des traces d’Oxygène (0,15%).
              Son récit à la station de transfert sonne comme le genre de conditions de plein air que l’on retrouve à l’atterrissage comme dans de nombreux petits aéroports.
              “Nous avons atterri à Arles Primus, QG du MCC (Mars Colony Corporation = entité industrielle) et du MDF (Force de Défense Mars = entité armée). 
              À ma grande surprise, nous avons descendu de la passerelle directement dans l’air martien. 
              L’air était léger et frais, mais le soleil tapait assez pour le sentir. 
              Même si c’est graduel, le soleil peut être encore assez chaud et lumineux en lumière directe. 
              Nous avons marché, en ligne, devant le personnel qui avait leurs scanners portatifs pour scanner nos paquets de transfert, puis nous dirigeait vers la navette qui allait nous emmener à notre lieu d’affectation. 
              Je suis monté dans une petite navette qui ressemblait à une canette de soda qui avait traversé l’enfer sur le dos. 
              Elle était longue et étroite, et avait deux rangées de sièges contre les parois latérales qui se faisaient face. 
              Nous pouvions tenir environ 32 personnes à l’intérieur (plus les deux membres d’équipage).
              C’était un voyage bruyant et chaotique, et quand je suis sorti, nous étions dans l’espace des vaisseaux du hangar principal de Forward station Zebra : ce sera ma nouvelle affectation pour les 17 prochaines années.”

              Lorsqu’on l’interroge sur l’alunissage par Neil Armstrong et Buzz Aldrin, Randy a commenté sur la façon dont le programme de la lune était une couverture et que beaucoup ont été surpris qu’Armstrong n’ait rien dit avant sa mort.  
              Une raison probable est qu’Armstrong a reçu des menaces de mort contre lui et sa famille s’il a révélait quelque chose avant sa mort :
              “… Nous savons que le programme secret était sur la lune depuis les années cinquante, et sur Mars depuis les années soixante – mais seulement quelques personnes le savaient.  
              Pour tout le monde, le programme de la NASA était tout ce qu’il existait.  
              Plusieurs astronautes du programme Mercury avaient dit qu’ils pensaient qu’ils étaient juste “un leurre dans une boîte”, et que la vraie affaire doit être dans un programme plus profond.  
              Beaucoup d’entre nous pensait Neil Armstrong pourrait faire une confession sur son lit de mort, mais il est allé à la tombe avec ce qu’il savait.”



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès