Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Portes Ouvertes Ubuntu à La Villette

Portes Ouvertes Ubuntu à La Villette

À l’occasion de la sortie de la nouvelle version du système d’exploitation libre Ubuntu, l’association Ubuntu-fr en collaboration avec la communauté, organise un week-end d’installation et de découverte. Ces journées s’adressent à tous, simples visiteurs, débutants en informatique ou initiés. Particuliers et professionnels sont invités le samedi 29 et le dimanche 30 novembre 2008 de 11h00 à 18h00 au Carrefour numérique de la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris la Villette.

Comme à son habitude, l’association Ubuntu-fr ainsi que la communauté francophone des utilisateurs du système d’exploitation Libre Ubuntu (http://www.ubuntu-fr.org), organise des journées portes ouvertes pour faire découvrir au grand public ce système d’exploitation basé sur un noyau Linux.

Ces journées s’articulent autour de 5 grands thèmes :

Les ateliers :

  • Ateliers Ubuntu avec Parinux

En compagnie d’utilisateurs expérimentés, dans cet espace capable de recevoir plusieurs dizaines de postes informatiques simultanément, vous pourrez apprendre à personnaliser votre Ubuntu, passer à sa mise à jour ou tout simplement installer Ubuntu pour la première fois.

Parinux est un LUG (Linux User Group), c’est-à-dire une association dont les principales missions consistent à populariser Linux, et transmettre de son mieux son savoir-faire et son engouement pour le système auprès des non-initiés. Pour les autres, linuxiens débutants ou confirmés, c’est avant tout un lieu d’échanges et d’entraide.

L’association Parinux sera à la Ubuntu Party pour aider les visiteurs à installer Ubuntu, apprendre aux gens à découvrir leur nouvel environnement et les dépanner en cas de pépins.

Il vous est donc possible d’y apporter votre ordinateur afin de repartir avec Ubuntu installé et prêt à l’emploi...

Les salles d’ateliers sont également des lieux idéaux pour échanger des idées, discuter de l’évolution d’Ubuntu et des logiciels libres, et découvrir des projets dérivés d’Ubuntu.
 

  • Atelier Mozilla

Cette année, les Portes Ouvertes Ubuntu accueillent Mozilla en invité spécial !

Au sein de l’Ubuntu-party, dans une salle indépendante, Mozilla Europe organise un évènement fait d’ateliers, de conférences et de démonstrations. L’évènement souhaite cibler un maximum de personne c’est pourquoi le sujet des différentes animations concernera les développeurs, les utilisateurs (avancés ou pas), les contributeurs et les curieux.

Consultez le programme des animations Mozilla !

Les démonstrations

Découverte de l’univers Ubuntu, prise en main des outils de bureautique, effets 3D, synchronisation de périphériques. Vous pourrez venir vous informer et tester par vous même sur des ordinateurs récents ou plus anciens l’ergonomie d’Ubuntu ce qui vous permettra d’entrer dans l’univers des logiciels libres et faire partager cette expérience à vos proches !

Les conférences Grand Public

Qu’est-ce qu’Ubuntu ? À quoi correspond un logiciel libre ? Que cela m’apporte t-il ? Quels sont les enjeux du « Libre » ? ...

Ubuntu et les logiciels libres sont une source infinie de questionnements, d’inspirations, de solutions. Ubuntu-fr propose donc une sélection de sujets abordables, couvrant les grandes lignes de l’utilisation quotidienne d’un ordinateur "libéré", notamment la bureautique et les jeux vidéos, en passant par GNU/Linux, les enjeux de l’ouverture des formats de données et des outils les exploitant, les communautés d’utilisateurs, etc.

Voir le programme

Toutes les conférences seront filmées et diffusées en direct sur http://www.ubuntu-party.org

Les Tables rondes de l’April


Pionnière du logiciel libre en France, l’April est depuis 1996 un acteur majeur de la diffusion du logiciel libre. L’April a reçu le prix spécial du jury des Lutèce d’Or ; ce prix récompense les récentes actions menées par l’April (Candidats.fr, Assises du Numérique...), et confirme désormais sa place d’interlocuteur de référence en France.
En pleine campagne d’adhésion, l’April organisera tout au long du week end des mini-conférences et des discussions ouvertes autour des logiciels libre.

La tombola

Il y a un ordinateur portable à gagner, des livres, des tee-shirts, des posters, et plein de goodies ! Les billets de tombola sont en vente à l’accueil de l’Ubuntu Party et le tirage se fera sur place.

Ubuntu Bug Jam

Une Ubuntu Bug Jam est organisée samedi 29 novembre de 13h00 à 18h00. Plusieurs personnes se réunissent autour de contributeurs expérimentés, pour tous ensemble, chasser/trier des bugs. Vous voulez contribuer à Ubuntu ? Pas besoin d’être développeur ! Venez participer et apprendre le triage de bug dans une athmosphère conviviale (amener son portable permettra d’être également acteur).

Tous ces évènements seront couverts par la jeune webradio Oxyradio (http://www.oxyradio.net). Une équipe composée d’une dizaine d’animateurs procédera à l’interview des conférenciers et donnera aux auditeurs n’ayant pas pu se déplacer la possibilité de découvrir les sujets et de poser des questions grâce au chat, téléphone ou mail. Une équipe de Ralamax Prod (http://www.ralamax.net), maison de productions audiovisuelles libres, couvrira également l’évènement en réalisant de courtes interview ou sujets sur les animations proposées
 
Pour Rappel :

Ubuntu (se prononce "Oubountou"), est un ancien mot bantou (langue d’Afrique) qui signifie, « Humanité » ou encore « Je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous ». Initié par Mark Shuttleworth, Ubuntu est un système d’exploitation libre GNU/Linux soutenu par la Fondation Ubuntu et la société Canonical Ltd.

La première version est sortie en Octobre 2004, mise à jour tous les 6 mois. Ubuntu compte aujourd’hui plus de 20 millions d’utilisateurs à travers le monde et est disponible en plus de 40 langues et dialectes. Ubuntu ainsi que ses mises à jour sont disponibles gratuitement et forment une alternative aux systèmes d’exploitation Microsoft Windows et Mac Os.

Libre, gratuit, sécurisé et fiable, sa simplicité d’utilisation séduit de plus en plus particuliers, professionnels et institutions.

L’Assemblée Nationale (1 200 postes) et la Gendarmerie Nationale (8 000 postes fin 2008, 70 000 fin 2013) se sont déjà affranchies de systèmes d’exploitation propriétaires en installant dès 2007 le système Ubuntu sur leurs ordinateurs.

Lieux et Date :

Samedi 29 et Dimanche 30 Novembre 2008 de 11h à 18h.

Carrefour numérique de la Cité des sciences et de l’industrie, la Villette de Paris.
M° Ligne 7 / Station Porte de la Villette

Informations Pratiques :

Entrée Libre et Gratuite

  • Contact presse : Olivier FRAYSSE ( presse @ ubuntu-party.org )
  • Site internet de l’événement : www.ubuntu-party.org

Profitez de l’événement pour tester Ubuntu et redécouvrir l’informatique.

 

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • morice morice 25 novembre 2008 14:17

     merci de signaler cette manifestation pour l’une des distributions les plus grand public de Linux, espérons qu’elle va la faire découvrir davantage.


    • Le pirate des caraibes 26 novembre 2008 11:57

      Nul doute que morice va y aller, lui qui pense que linux en entreprise, c’est ubuntu.


    • lululu 25 novembre 2008 14:21

      Bonne initiative sur cet OS qui va devenir la référence incontournable,la revanche de l’Open source !!
       Quand on voit ce qu’on peut faire sans argent,microcrotte avec cette orgie de tune n’arrive même pas à la cheville d’Ubuntu ,avec son ignoble vista sans envergure....Ubuntu,c’est de la BOMBE !!


      • K K 25 novembre 2008 21:10

        hum, même si c’est parfois un va-nus-pieds, Mark Shuttleworth n’est pas vraiment désargenté.


      • dionysos 25 novembre 2008 22:14

        heureus les parisiens ! mais pour tous les autres, il existe des GULs un peu partout en France.
        Sur Avignon, vous pouvez venir nous voir à AVIGNU, nous nous ferons un plaisir de vous faire découvrir les logiciels libres.
        UBUNTU, c’est super ( je l’utilise en ce moment), mais il y a plein d’autres distros linux ;
        Connaissez vous TOUTOU LINUX, pour les ordinosaures et les netbooks ?


        • K K 26 novembre 2008 11:15

          Oui, à Rouen par exemple, il y a des Install party une fois par mois. Pour ma part, j’ai migré de la SuSe à l’openSuSe.


        • Absurde Absurde 26 novembre 2008 07:55

          Témoignage. 

          Vieux routier de Windows (depuis le 3.1), j’ai adopté Ubuntu 8.10 depuis un mois après une succession de plantages inexplicables de mon XP Media Center Edition sur un laptop vieux de seulement deux ans... et après avoir dépanné les ordis de mon entourage équipés (je devrais dire affligés...) de l’invraisemblable Vista. 

          J’avais déjà par le passé tenté de sortir de Windows, mais mes tentatives d’utiliser des distributions linuxiennes telles que Red Hat, Suse ou Mandrake s’étaient soldées par des échecs. Installation compliquée, procédure de formatage ésotérique, jungle des interfaces, incompatibilités au niveau des pilotes, du matériel, chacun est passé par là. 

          Utilisateur quotidien de logiciels libres et open source aussi efficaces et ergonomiques que leurs pendants commerciaux (The Gimp, Audacity, Firefox, Abiword...) Je rêvais d’un système d’exploitation qui serait aussi facile à utiliser qu’un Windows. Pour moi ça tombait sous le sens et c’est ce que j’écrivais sur les forums ad hoc. On me répondait toujours avec condescendance, ben ouais mec, Linux faut le mériter, ça demande un petit effort de se remettre aux lignes de code... A quoi je répliquais que le principal atout des systèmes d’exploitation Windows était leur maniabilité. Une fois assimilé le principe de la barre des tâches, du menu démarrer et du bureau avec ses icônes cliquables, apparus sous Windows 95, le néophyte pouvait s’y mettre, à charge pour lui d’approfondir. Ce n’était pas si évident sous Windows 3.1 et 3.11, et n’en déplaise à certains, je pense que l’outil informatique et l’internet n’ont pu se démocratiser que grâce à Windows 95 et 98, car il n’y avait pas alors d’alternative "grand public", Apple était trop cher et encore assez underground, BeOs trop confidentiel, Linux vraiment ésotérique... Bref, on aurait tort de ne voir que du négatif chez Microsoft. Ses produits, certes coûteux et bourrés de défauts, ont permis à des tas de gens de tous les âges et de tous les milieux de s’approprier l’ordi, d’en faire un outil quotidien, de grossir par là la demande et de nous permettre aujourd’hui de trouver des machines ultra-performantes au prix d’une simple télé. A titre indicatif, ma 2CV de l’informatique d’il y a seulement dix ans, achetée en grande surface, équipée d’un DD de 30 GO, 64MO de mémoire vive et processeur Céléron bas de gamme, m’avait coûté 10.000 francs, soit 1500 euros, avec son écran de 15 kilos et son unité centrale plus bruyante qu’un groupe électrogène. Pour un laptop aux performances équivalentes, il fallait débourser la moitié du prix d’une bagnole. 

          Ubuntu 8.10, je l’ai d’abord testé sous Windows. Pas de problème pour y entrer et pour en sortir. Net progrès par rapport à mes précédentes tentatives linuxiennes. Question compatibilité, pas de problème mis à part des réglages minimes. Souplesse d’exécution, ventirad rarement sollicité alors qu’il tournait à plein régime sous Windows. J’ai en outre relevé beaucoup de points communs entre ce système d’exploitation et les produits équivalents de chez Apple. Séduit, J’ai gravé le CD d’installation d’Ubuntu. Au plantage suivant de mon XP, je n’ai plus installé que ce système d’exploitation. Je pense pouvoir dire aujourd’hui que je l’ai définitivement adopté. Mais pas question pour moi, je le répète, de renier ce que les produits Microsoft ont apporté à mon approche autodidacte de l’informatique puis du web.

          Je pense qu’Ubuntu et son petit frère Fedora 10 sorti hier vont conquérir de plus en plus d’utilisateurs, que Microsoft devra revoir sa politique autiste et Apple ses objectifs toujours aussi élitistes. Ubuntu est en train de changer la donne et ce sera une vraie lame de fond quand sera résolu le problème crucial de la compatibilité des jeux PC. En la matière, l’offre linuxienne est pauvre, et on aurait tort de négliger cet aspect. 





          • Absurde Absurde 26 novembre 2008 08:00

            J’ajoute un truc qui me paraît important : un ordi vendu 500 euros n’en coûterait plus que 300 sans la vente liée du Vista qui en est équipé, et dont on ne nous fournit même pas le DVD d’installation. 


          • K K 26 novembre 2008 11:21

            Fedora petit frère de Ubuntu  ? smiley

            Fedora est la version "open" et laboratoire de la Red Hat alors que Ubuntu dérive de la Debian. L’arborescence n’est pas identique. Mais ces deux distributions sont excellentes et bien fournies en logiciels.


          • Absurde Absurde 26 novembre 2008 11:41

            "Fedora petit frère de Ubuntu ?

            Fedora est la version "open" et laboratoire de la Red Hat alors que Ubuntu dérive de la Debian. L’arborescence n’est pas identique. Mais ces deux distributions sont excellentes et bien fournies en logiciels."


            Merci de la précision, mais c’est justement ce jargon qu’il vaut mieux éviter, je crois, si on veut toucher un maximum de gens. N’oublie pas que pour une majorité d’entre nous, l’ordi est un outil. On peut se servir d’une bagnole sans rien connaître à la mécanique... 


          • Winael 27 novembre 2008 01:31

            L’objectif de cette Ubuntu party est d’ailleurs de dépasser ce cadre purement informatique (distribution basée sur un système Gnu/Linux) pour amener le grand public vers la connaissance de la richesse du Monde Libre, en abordant à la fois des sujets culturels (conférence sur la culture libre libre et présence de la maison d’édition In Libro Veritas, de la Radio Libre OxyRadio et de la boite de production audiovisuelle Ralamax), politiques (conférences de l’April et de la quadrature du net, plus des tables rondes menées par l’April) et pratique (utilisation au quotidien des "Logiciels Libres"). Pas de ligne de codes ou autre truc d’informaticien.
            Bref Linux à la portée des êtres humains !


          • Guyver Guyver 26 novembre 2008 18:16

            Étant moi-même sous Ubuntu, je ne peux que me féliciter de ce genre d’initiatives.
            D’ailleurs, il me semble que les idées (idéaux ?) des logiciels libres rejoignent ceux d’AgoraVox : un bien commun auquel travaillent les gens eux-mêmes, et qui vient concurrencer les monopoles qui ne servent pas, loin de là, nos intérêts.

            L’avenir est en marche ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès