Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Pour Areva, le rêve tourne au cauchemar

Pour Areva, le rêve tourne au cauchemar

Ce cauchemar commence par une mise en examen : EDF est accusée de corruption pour la vente d’EPR en Chine.

Dans l’Usine Nouvelle, on apprend le 28 août sous la plume d’Anne Lutzy que le juge d’instruction du parquet de Nanterre a décidé de mettre en examen l’électricien national, dans l’affaire d’espionnage présumé de Greenpeace.

L’entreprise a été mise en examen pour « complicité et recel d’intrusion frauduleuse dans un système de traitement automatisé ».

C’est dans les colonnes du Canard Enchaîné du 8 avril 2009 que l’on découvrait qu’EDF avait engagé un prestataire (société Kargus consultant) afin d’espionner Stéphane Lhomme, porte-parole de l’association sortir du nucléaire.

Cette décision avait été prise après qu’un document « confidentiel défense » EDF était parvenu au réseau anti-nucléaire, lequel avait largement diffusé ce document. lien

Edf tenta de dégager sa responsabilité dans le contrat qui la liait à l’entreprise « consultante », en se constituant partie civile, mais le juge d’instruction jugea la demande irrecevable.

Auparavant, deux hauts responsables de la sécurité du groupe (Pierre François, et Pierre Durieux) avaient été mis en examen pour « complicité d’intrusion informatique » pour le premier, et « complicité et recel d’intrusion informatique » pour le second.

Dans ce document, on découvrait la vulnérabilité du réacteur EPR en cas de crash d’avion de ligne.

Pour la divulgation de ce document, Stéphane Lhomme risquait 5 ans d’emprisonnement, et 75000 € d’amende, mais le dossier vient d’être classé sans suite par le parquet anti-terroriste.

Les soucis continuent pour le monde du nucléaire, puisque l’on a appris, par une dépêche de l’AFP le 28 août 2009, que la cérémonie de coulée du « premier béton » sur le chantier de construction des deux réacteurs nucléaires chinois avait été annulée, sans qu’aucune nouvelle date ne soit avancée pour cette cérémonie. AREVA confirme cet arrêt qu’elle qualifie de « retard » tentant de minimiser la situation.

Le groupe « sortir du nucléaire » a déclaré dans un communiqué « qu’il est fort possible que les projets d’EPR soient définitivement annulés par les autorités chinoises, en évoquant les flops des chantiers EPR et les accusations de corruption contre AREVA et EDF ».

En effet, les autorités chinoises cherchent à savoir si Kang Rixin (ex-numéro un du nucléaire chinois et ex-président de la société CNNC /China National Nuclear Corporation) a reçu de l’argent d’AREVA afin de pouvoir aider ce dernier à obtenir un contrat de fourniture de deux EPR.

Ce contrat s’élève à 8 milliards d’euros. lien

D’autre part, les autorités chinoises n’ignorent pas les graves déconvenues rencontrées par les chantiers EPR en Finlande, et à Flamanville. lien

Les malfaçons, entraînant surcoûts et retards en sont les raisons principales.

Comme le dit « sortir du nucléaire » dans son dernier communiqué, « il est désormais avéré que le programme EPR est un véritable désastre industriel et financier. Conçu au début des années 90, l’EPR est déjà complètement obsolète. Il n’est certifié ni aux USA, ni en Grande Bretagne, et il risque fort de ne jamais l’être du fait de sa vulnérabilité en cas de crash d’avion de ligne.

Enfin, des projets de construction d’EPR ont été annulés en Afrique du Sud, dans le Missouri, en Ontario »

En ces temps de crise, il est peut-être encore temps d’arrêter le chantier de Flamanville, ainsi que celui de Finlande, et de se tourner délibérément vers les énergies propres et renouvelables, permettant ainsi d’économiser des milliards, bien mieux placés ailleurs.

Mais le Président Sarkozy semble faire la sourde oreille, et croit encore que le Nucléaire est la panacée pour lutter contre le réchauffement climatique.

Hélas pour lui, il a été prouvé que le nucléaire était aussi impliqué dans la production de CO2.

Cerise sur le Gâteau, aucune solution n’a été trouvée pour se débarrasser des encombrants et dangereux déchets produits par l’industrie nucléaire, ainsi que je l’ai expliqué dans un récent article.

D’autres difficultés surgissent, et l’expansion dans un article paru le 26 août 2009, sous la plume de C.E. Haquet, et G.Meignan, évoque cette radioactivité dispersée lors de l’utilisation de métal contaminé pour des produits de consommation courante.

On se souvient de la mésaventure de l’entreprise Mafelec, à Chimilin (Isère) dans laquelle des inspecteurs découvrirent des boutons d’ascenseurs radioactifs et ce n’est pas un cas isolé. lien

Alors comme disait un vieil ami africain :

« la persévérance est un talisman pour la vie »


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • monbula 29 août 2009 16:21

     EPR en Finlande, et à Flamanville devaient servir de vitrine à l’exportation.

    Alors Areva a voulu presser ses chantiers. C’est grave et Mm Anne Lauvergeon n’a jamais été à la hauteur de sa fonction....


    • zelectron zelectron 29 août 2009 19:29

      Lauvergeon a été nommée par Mitterand c’est tout dire...


    • monbula 29 août 2009 17:12

      J’ai oublié de mettre une couche à Anne Lauvergon et aussi à Sarkosy.

      Ils ont laissé pour ainsi dire filer Siemens vers Rosatom ;

      http://www.lefigaro.fr/societes/2009/04/08/04015-20090408ARTFIG00478-gadonneix-rosatom-siemens-sera-un-vrai-concurrent-.php


      • monbula 29 août 2009 17:16
        Pour Areva, le rêve tourne au cauchemar
        Pour Areva, le rêve tourne aux cauchemars

        • freelol freelol 29 août 2009 19:59

          Encore un juge d’instruction qui fout le brin.
          Heureusement pour les secrets, ca va plus durer.


          • HELIOS HELIOS 29 août 2009 23:39

            Oui, ben moi je ne suis pas tres fier de lire un article comme ça, peut etre ma sensibilité de 68’ard !

            C’est le genre de texte utilisé par les communistes, justement dans les années 60 :
            Le principe est simple, on sort une phrase factuelle, banale, pas exactement au centre du sujet mais incontestable, et... on enchaine sur des affirmations gratuites que le lecteur (ou l’auditeur) prend immediatement pour argent comptant.

            Exemple dans cet article :

            Partie vraie :

            ---------- deux hauts responsables de la sécurité du groupe (Pierre François, et Pierre Durieux) avaient été mis en examen pour « complicité d’intrusion informatique » pour le premier, et « complicité et recel d’intrusion informatique » pour le second ----------

            Cela n’a rien a voir, avec rien d’autre que de la piraterie informatique, quels que soient les motifs ou les consequences.

            et voila maintenant l’abus :

            ---------- Dans ce document, on découvrait la vulnérabilité du réacteur EPR en cas de crash d’avion de ligne ----------


            Rien a voir avec la phrase vraie, seulement le serieux de celle ci valide immediatement la seconde dans l’esprit du lecteur

            En fait, tout l’article est du même tonneau... quelques details vrais et une avalanche de suppositions absolument pas justifaibles et cela fait porter toute la misère du monde a l’industrie nucleaire. Je considère ça comme irresponsable et d’un certain coté criminel.

            Il est evident que le nucleaire est dangereux, complexe, difficile. Nous ne sommes plus a l’ere du feu, nous utilisons les technologies a la mesure des defis qui nous sont imposés. A chaque merde d’une centrale, il existe des gens pour monter en epingle le problème... un peu comme si lorsqu’un gosse se pince les doigts dans la portiere, il fallait supprimer les voitures, les routes et bientôt ( si on ecoute les verts) les déplacements. Que n’aurions nous entendu, si les morts du barrage hydroliques russes l’avaient été dans une centrales nucleaire !!!

            Allez, bonne nuit a tous, demain c’est dimanche : grasse mat !








            • Bernard 05 31 août 2009 21:20

              Merci Helios 05 pour cette analyse pertinente. Et pour reprendre ce que vous dites à la fin : Que n’aurions nous entendu, si les morts de Carling (c’est pas vieux, ça s’est passé en France, et plus personne n’en parle !!) l’avaient été dans une centrale nucleaire !!!


            • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2009 05:40

              hélios,
              je ne vois pas bien le rapport entre les 68 ards que vous évoquez et l’article lui même,
              toutes les informations publiées dans l’article sont authentiques,
              je vous ai donné tous les liens,
              tous les communiqués de presse,
              tous les noms,
              mais j’ai surtout le sentiment que vous me faites un mauvais procès avec des arguments non justifiés, juste pour tenter de discréditer le contenu de l’article,
              hélas pour vous, la réalité est cruelle, et areva s’enfonce jour apres jours un peu plus dans le rouge,
              croyez moi, le nucléaire est un vieux truc, très cher, dangereux et dépassé,
              il vaut bien mieux se tourner vers les énergies propres et renouvelables, d’autant qu’elles peuvent remplacer totalement le nucléaire,


            • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2009 06:24

              Bernard,
              toujours là quand on touche au sacro saint nucléaire,
              et toujours pour de mauvaises raisons,
              tout ce qui est écrit dans mon article est authentique et vérifiable,
              si vous prenez le temps d’ouvrir les liens,
              et comme vous etes friand de nouvelles info,
              en voici une, qui conforte mon article,
              ne vous en déplaise

              Challenges.fr - 1er août 2009

              Areva provisionne encore 500 millions pour l’EPR finlandais
              et annonce un bénéfice net en baisse de 80% au 1er semestre !


              Le groupe nucléaire public Areva a réalisé un bénéfice net en baisse de 79% au 1er semestre, plombé par une nouvelle provision de 550 millions d’euros passée pour couvrir les surcoûts du réacteur EPR en construction en Finlande.

              Le bénéfice net s’établit à 161 millions d’euros contre 760 millions d’euros au 1er semestre 2008. Le résultat opérationnel chute de 97% à 16 millions d’euros, contre 539 millions d’euros un an plus tôt. Les résultats du groupe ont été essentiellement affectés par la 7e provision passée par Areva en raison des retards pris sur le chantier du réacteur nucléaire de 3e génération (EPR) d’Olkiluoto en Finlande.

              Areva précise que l’ensemble des provisions s’élèveront à 2,3 milliards d’euros « à terminaison » du chantier, sachant que le coût initial du réacteur était évalué à environ 3 milliards d’euros. Le chantier de l’EPR d’Olkiluoto a pris plus de 3 ans de retard. Prévu initialement pour mi-2009, le démarrage de l’EPR ne devrait pas intervenir avant le deuxième semestre 2012


            • totocyber 1er septembre 2009 20:03

              Je confirme la bonne analyse d’HELIOS avec en plus une autre erreur, à savoir :

              L’article indique :
              « C’est dans les colonnes du Canard Enchaîné du 8 avril 2009 que l’on découvrait qu’EDF avait engagé un prestataire (société Kargus consultant) afin d’espionner Stéphane Lhomme, porte-parole de l’association sortir du nucléaire. »

              La personne ayant été piratée est en fait Monsieur Yannick Jadot, qui était à l’époque des fait (septembre 2006) directeur des campagnes de Greenpeace, et non Monsieur Stéphane Lhomme ni l’association qu’il représente.

              @++


              • olivier cabanel olivier cabanel 2 septembre 2009 06:28

                totocyber,
                ne confondez pas tout,
                stéphane lhomme, comme il est écrit dans mon article était poursuivi pour avoir divulgué un document classé secret défense,
                et comme je l’ai écrit, l’action juridique est close, avec un non lieu
                rien a voir avec les « consultants » d’edf qui étaient chargés d’espionner,
                meme si les deux sont bien sur liés,
                on sent bien dans votre commentaire que vous n’etes porté que par la volonté de tenter de discréditer mon article,
                en vain, pour vous, hélas.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès