Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Pour garder son anonymat sur internet : Tor

Pour garder son anonymat sur internet : Tor

Garder son anonymat sur internet, c'est possible grâce à Tor (logiciel gratuit) , le routage de l'oignon.

La transparence est une affaire de secrets bien gardés. Wikileaks, ce média qui a pour devise « we open governments » (nous dévoilons les gouvernements),utilise dans ses échanges sur internet une technologie de contrôle extrême appelé Tor Hidden Services, faisant partie du Tor Project, une organisation sans but lucratif destinée, non pas à clarifier ou mettre en lumière, mais au contraire à obscurcir et rendre le plus opaque possible l'art difficile de garder des secrets sur internet.

C'est un système délibéré de tunnels et de nœuds virtuels qui cachent l'origine et la destination des données et donc l'identité des clients. En 2001, des développeurs de M.I.T. Institut de technologie du Massachusetts, et du Laboratoire de recherches navales US l'ont présenté à une conférence sur la sécurité en Californie.
Ce projet a obtenu le soutien financier du gouvernement américain et de différents donateurs.
En 2010, le logiciel a été télécharger plus de 36 millions de fois, et actuellement des milliers de volontaires anonymes – pour bon nombre d'entre eux des clients de Tor – sont des relais de transmissions aveugles de données dans presque tous les pays du monde.

Ce système est utilisé par les particuliers, les journalistes, les défenseurs de droits humains, les ONG, les militaires. Le nombre et la diversité de ces utilisateurs et donc la multiplication des codes sources le rende impénétrable. Tor pose les fondations pour un large éventail d'applications afin de permettre aux sociétés et individus de partager des informations sur les réseaux publics sans compromettre leur vie privée

Ainsi une transmission Tor pourrait aujourd'hui partir d'Addis-Abeba, passé par Dallas, Stockholm pour arriver finalement à Johannesburg. (Il y a quelques 2000 relais Tor disponibles à tout moment à travers le globe). La seule information que peut découvrir le réceptionnaire de Johannesburg est que les données viennent de Tor mais ne sont liés à aucune identité de réseau quelle qu'elle soit. Ce qui signifie que vous recevez les données envoyées et rien de plus, contrairement à toutes les informations qui arrivent sur l'expéditeur avec les données envoyées dans une transmission classique sans ce système.

L'innovation tient dans une chaîne de liens et de nœuds qui n'est jamais complètement lisible à chaque relais. Après la phase de construction, chaque nœud du circuit a une clef secrète qui lui est propre et ne connaît que son prédécesseur et son successeur au sein du circuit. Non seulement la communication est cryptée pendant la transmission mais le parcours est imprévisible et indiscernable (formules mathématiques aléatoires) : Ce qui n'est pas connu, ne peut être trouvé.

Le projet Tor est en train de mettre au point un système basé sur Linux, disponible sur un CD, afin d'assurer des connections internet complètement anonymes grâce à ce système portable qui pourra être utilisé temporairement sur n'importe quel ordinateur, même dans un cybercafé par exemple.

Applebaum, l'un des développeurs qui parcourt le monde pour présenter le projet Tor dit que ce n'est pas 2,000 relais qu'il faut, mais 10,000, 50,000 relais Tor pour assurer l'anonymat parfait . Le nombre de relais donne son pouvoir et sa force au réseau. Le système en est à ces débuts et doit s'étendre largement afin d'arriver au meilleur résultat.

Comment fonctionne Tor :
http://rebellyon.info/L-anonymat-sur-Internet-grace-a-la.html



A télécharger :
http://internetauxpetitsoignons.50webs.com/


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Taverne Taverne 9 avril 2011 12:58

    A quand Fraternet ?


      • HINLE HINLE 9 avril 2011 17:18

        Merci pour le lien.


      • thieb03 thieb03 9 avril 2011 16:02

        Effectivement tout le contraire des navigateurs actuels, mais aussi des moteurs de recherche , en particulier Google, ou encore des réseaux sociaux, type facebook !
        Mais il y a un hic Tor a un problème avec le javascript !

        (sources Wikipedia)

        Un anonymat partiel[modifier]

        Tor ne peut assurer la protection de paquets UDP, et n’en soutient donc pas les utilisations, notamment les requêtes aux serveurs DNS, pourtant nécessaires à la navigation web et extrêmement révélatrices des habitudes de navigation du client. Cependant Tor offre la possibilité de router les requêtes DNS à travers son réseau, notamment à l’aide de la commande « <span class="lang-en" lang="en">torify</span> ». Et les auteurs recommandent l’extension Firefox « Torbutton » qui fait passer tout le trafic Firefox par Tor et non une partie configurée. Torbutton peut utiliser un proxy anonymiseur comme Privoxy ou Polipo.

        Par ailleurs, tout site web peut disposer sur ses pages du code Javascript qui lui renvoie l’adresse IP de ses clients, annulant ainsi l’efficacité de Tor, qui avait justement pris soin de masquer cette information. Il est difficile de se prémunir contre ce problème, car bloquer l’exécution de ce type de code bloque également des fonctionnalités parfois indispensables aux services rendus par un site. On peut cependant utiliser NoScript, une extension Firefox qui gère les scripts javascript en les activant uniquement dans les domaines de confiance. Mais le mieux est de désactiver toutes les extensions (Javascript, Flash, plugins multimédias...).


        • Serpico Serpico 9 avril 2011 17:38

          thieb03

          Il est vrai que java est un souci pour Tor mais justement, il est conseillé de le désactiver si on peut s’en passer et NoScript est le moyen idoine.

          Java est aussi une cause de ralentissement. Il y a des pages Web bourrées de java complètement inutile (ou du Flash).

          L’autre avantage de Tor est le changement cyclique d’IP (ou de proxy). Le Hadopiste qui vous traquerait aurait des problèmes insurmontables pour remonter jusqu’à vous.

          Ce n’est pas sûr à 100% mais pour les flics du net, même à 60% sûr, le boulot est gigantesque et ils n’ont certainement pas le temps « d’approfondir » les milliers ou millions de connexions Tor.

          Tant mieux.


        • Patapom Patapom 9 avril 2011 23:04

          Javascript != Java


        • Mutamuta 10 avril 2011 15:56

          Torbutton ne fonctionne plus avec Firefox 4.


        • Gasty Gasty 13 avril 2011 09:46

          Je confirme, Tor ne fonctionne plus avec FIREFOX 4, question de temps je pense en attendant une mise à jour.


        • sonearlia sonearlia 9 avril 2011 17:27

          Tant qu’a faire il y a deux autres moyens pour garder l’anonyma sur internet, I2P, et freenet.


          • HINLE HINLE 9 avril 2011 17:28

            Les projets TOR (je ne sais pas où ils en sont à ce sujet) :
            Torbutton pour utilisateurs de firefox
            Check pour vérifier si on est protégé par Tor ou pas
            Vidalia : interface graphique pour contrôler et afficher les connexions Tor et ses paramètres
            navigateur Tor pour naviguer en sûreté sur internet.


            • Leo Le Sage 9 avril 2011 18:53

              @auteur
              Tant que possible il vaut mieux un vrai proxy transparent... smiley
              (Mais pour l’individu lambda ce sera dur d’utiliser un proxy...)


              • Valek 10 avril 2011 00:10

                A toutes fins utiles, un Navigateur clé en main (basé sur l’excellent Opera) où TOR est nativement activé :
                http://www.clubic.com/telecharger-fiche62356-operator.html

                Enjoy it ! Mais n’oubliez jamais que le cryptage 100% n’existe même pas chez les militaires...


                • potatoes potatoes 10 avril 2011 08:25

                  Rappelons que plus nous sommes à l’utiliser plus grande est la protection.
                  Les internautes peuvent faire une différence et le doivent pour la continuité d’un internet anonyme.
                  Donnons-nous tous la main pour rester libre (au moins) sur le Net


                  • SDABIR 12 avril 2011 23:06


                    @auteur « La seule information que peut découvrir le réceptionnaire de Johannesburg est que les données viennent de Tor »

                    Pas tout à fait, Tor est en effet un bon moyen pour « disperser » ses flux de données lors de sa naviguation web mais il faut être très prudent.
                    Le receptionnaire de Johannesburg, pour l’exemple, peut facilement en étant simple noeud de sortie(relais), récuperer énormément d’information personnel comme Login/Mdp de vos sites préférés (agoravox ou plus important)...
                    Tor rassure avant tout mais en aucun cas ne vous rend totalement anonyme.
                    Essayer de cacher quelqu’un chose sur internet est le meilleur moyen pour attirer beaucoup de regards. smiley


                    • Ruut Ruut 14 avril 2011 13:01

                      ...
                      A partir du moment où tu émets et reçoit, tu n’es pas anonyme.
                      Rien que ton fournisseur d’accès log tes actions.
                      Internet est le seul endroit ou l’anonymat est un mythe.
                      Tu passe toujours par la même porte (Ton fournisseur d’accès).

                      Faire croire aux internautes qu’ils sont anonymes permet aux autorités de les surveiller et d’anticiper leurs actions.
                      Le seul anonymat est de se connecter en wifi chez quelqu’un que tu ne connais pas et qui ne te connaît pas.
                      Et encore l’adresse MAC de ta machine sera logée chez son fournisseur d’accès.
                      ...


                      • avocatdudiable avocatdudiable 23 mai 2011 00:34

                        « Ce projet a obtenu le soutien financier du gouvernement américain et de différents donateurs. »


                        Hahaha elle est bien bonne celle-là et vous croyez qu’avec ça Tor est un réseau vraiment anonyme ?!!! C’est un excellent moyen pour le gouvernement d’y faire un grand filet pour repérer tous ceux qui auraient quelque chose à cacher.

                        Le mec qui est responsable de la mise en place du flicage sur Internet aux US c’était le CEO d’une société spécialisé dans le Peer-2-Peer. Alors arrêtez d’être naïf : les gov cherchent de plus en plus à fliquer pas l’inverse ou plutôt c’est de la poudre de perlinpinpin pour faire encore croire à un reste d’espace de liberté.

                        Vous avez pas réagi il y a 10 ans maintenant c’est trop tard, il n’y aura plus de vie privée sur Internet, et dans 10 ans il n’y aura plus de vie privée du tout dans la vie réelle avec le débarquement de la puce humaine en grande masse (pour l’instant c’est anecdotique). C’est l’Omerta sur ça y compris sur AgoraVox puisque quand je veux en parler mon article a été rejeté.

                        Conclusion : AGORAVOX N’EST QU’UN SUPOT AMPLIFICATEUR DES MEDIAS TRADITIONNELS :(

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès