Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Pourquoi il faut s’occuper de l’efficacité énergétique des (...)

Pourquoi il faut s’occuper de l’efficacité énergétique des datas centers

Les datas centers, véritables centres nerveux de l’Internet, consomment beaucoup (1,5% de l’énergie des Etats-Unis) pour se refroidir.


Les datas centers sont un peu l’angle mort des cleantechs, même si cela est de moins en moins vrai, comme nous vous l’avions montré avec les expériences de The Green Grid (localiser les data centers dans les "points froids" du continent nord-américain) et d’IBM (co-génération de chaleur pour les habitations proche des datas centers). Pourquoi parle-t-on tant de ces centres de données ? Tout simplement parce qu’ils sont les cerveaux de l’Internet et qu’à ce titre ils sont de plus en plus sollicités. L’Université de Californie - San Diego précise ainsi que les Américains « consomment » près de 34 Go d’information par habitant et par jour… soit l’équivalent de 5 millions de disques durs (TreeHugger).


D’où vient ce chiffre astronomique ? Des vidéos de YouTube aux journaux en ligne en passant par la TV sur les téléphones portables ou de la radio numérique. Et il en faut, de l’énergie, pour maintenir à une température acceptable les serveurs sur lesquels sont stockées ces informations. L’Université de Californie précise que la consommation d’information a augmenté de 2,6% par an entre 1980 et 2008, et même si ce chiffre concerne principalement la radio et la télévision, ces médias sont eux aussi friands de datas centers puisque toute leur production est désormais informatisée (et mise en réseau).

Mieux, « grâce aux ordinateurs, un tiers des mots que l’on utilise sont échangés de manière interactive » (lecture d’article, mise en ligne de commentaires, envoi de mails, etc). Pas de surprise donc, les datas centers comptent pour près d’1% de la consommation électrique mondiale, et ils émettent presque autant de Co2 que l’aviation.

TechnoPropres


Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • plancherDesVaches 11 janvier 2010 13:14

    Il est vrai que si on vous retirez votre pouvoir de pollution par articles nullissimes sur Agora, le monde s’en porterait beaucoup mieux.

    Quoique... En vous laissant écrire, tout le monde se rend compte de la nullité de ce que vous semblez « défendre »...
    Cruel dilemme.


    • drlapiano 11 janvier 2010 15:57

      S’il ne fallait que les refroidir ! Avant d’être un soucis de « propreté » ( ce dont tout le monde (censé) se fout)" ... rendre moins gourmandes en énergie toutes ces machine n’est qu’une simple et modeste préoccupation de bonne gestion d’une société qui sait que jeter l’argent par les fenêtre ne permet pas de durer longtemps.


      • eresse eresse 11 janvier 2010 23:48

        On sent tout de suite que vous devez être plus à l’aise dans le développement durable de la production de méthane issu de la fermentation de la bouse de vache.
        Et je vous rassure de suite, ces quelques mots ne représentent pas un tiers des mots que j’ai eu le plaisir d’échanger de vive voix avec mon entourage aujourd’hui.


        • pecqror pecqror 19 janvier 2010 22:09

          En fin de compte c’est super mal traduit, c’est pire que mes traductions, (et je suis très mauvais, vous pouvez me croire)

          «  près de 34 Go d’information par habitant et par jour… soit l’équivalent de 5 millions de disques durs » ce qui fait des disques dur de 68ko.
          C’est un article mal traduit basé sur un article qui a été mal compris, apparemment l’université prévoit les 34go /an et /hab vers 2015...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès