Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Quand le jeu dépasse la raison...

Quand le jeu dépasse la raison...

Depuis certains temps, l’internet est omniprésent dans nos vies. Celle-ci prend maintenant tellement de place que nous avons aperçu l’apparition de la cyberdépendance.

Cette cyberdépendance peut prendre plusieurs formes mais j’aimerais m’attarder plus sur celle concernant les jeux vidéo. La raison est que les jeux ont réellement évolué dans les dernières années. On est loin du Ping Pong sur l’Atari avec les nouvelles technologies telle la Kinect. Ce n’est donc pas surprenant que nous assistons désormais à des personnes qui passent plus de temps sur leurs ordinateurs plutôt qu’à vivre leurs vies. Avec la création de jeu en ligne, ces personnes se créer des nouvelles personnalités et une vie parallèle plutôt que de vivre la leurs. Ces jeux entraînent des dépendances chez les joueurs à un tel point que leurs utilisateurs sont près à payer plus des 20$ par mois en plus du coût de l’achat de celui-ci. Sur de tels jeux les joueurs peuvent passer plus de 10 heures consécutives à jouer et l’ayant déjà essayé les conséquences sont vraiment nocives, passant du mal de tête aux problèmes de vision, alors imaginez s’ils le font au minimum quatre fois par semaine ce qui est le cas pour la majorité.

Cependant, un autre aspect de la cyberdépendance ce fait encore plus sentir et je crois beaucoup en son victime sans toutefois s’en apercevoir. Celle-ci est même présente dans les salles de classes chez les jeunes et nuisent aux études. La dépendance au cyber relation notamment avec les fameux ``SMS`` est sans aucun doute le plus présente dans notre société. Selon des études réalisées plus de 135 0001 ``SMS`` seraient envoyée chaque seconde à travers le monde. En plus de la dépendance, nous assistons à une destruction massive de notre langue avec le jargon utilisé.

En conclusion, à l’aube de l’évolution de la technologie nous éprouvons déjà des problèmes avec le contrôle de la consommation de celui-ci. À quoi devons-nous nous attendent pour le futur ?

Ps : Le plus ironique dans cette histoire est que la seule aide possible de trouvée pour contrer la cyberdépendance est seulement disponible sur internet…  

 Guillaume Lavoie 


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Scual 7 février 2012 19:12

    Bientôt on aura droit à quelqu’un qui nous expliquera l’enfer de la dépendance à la lecture, la télé, le cinéma, le téléphone...

    Le plus incroyable c’est que 99% des études ont depuis longtemps montré qu’il n’y a pas de problème de dépendance aux jeux vidéos. Rien n’y fait. A croire qu’un puissant lobby ferait tout pour répandre ce message.

    Bref si votre enfant passe excessivement de temps à jouer aux jeux vidéos, au point d’occulter tout le reste, il y a effectivement de forte chances qu’il ait quelques problèmes. C’est pour échapper à ces problèmes ou son mal être qu’il se réfugie dans les jeux vidéo. Dans ce cas, le problème n’est jamais le jeu vidéo. Il ne s’agit pas d’une drogue. Il n’y a aucune différence avec le fait de passer trop de temps à lire des BD, de la SF ou même à faire des maquettes ou n’importe quelle occupation.

    Le problème est donc ailleurs et il serait bon d’en parler avec lui. Il suffit parfois de le demander. Pourquoi ne sors t-il pas avec des amis ? Comment ça se passe à l’école ? Est-il heureux ? Un chagrin d’amour ? En clair, qu’est ce qui ne va pas ? En tout cas c’est à ce niveau là que ce situe le problème. En tout cas les adolescences difficiles et les replis dans une activité ne sont pas apparues avec les jeux vidéos.

    En tout cas si les jeux vidéos posaient un problème d’addiction, alors il faudrait purement et simplement interdire la télévision...


    • Zord Zord 8 février 2012 11:07

      "La raison est que les jeux ont réellement évolué dans les dernières années.[...] Ces jeux entraînent des dépendances chez les joueurs à un tel point que leurs utilisateurs sont près à payer plus des 20$ par mois en plus du coût de l’achat de celui-ci. "

      Aie,
      et la je me dis, venez-vous par hasard de découvrir internet la semaine dernière ?

      Les jeux en ligne de ce type, existent depuis 15 ans. (Ultima Online)

      A quand un article sur la révolution du walkman ?


      • Guillaume Lavoie 8 février 2012 18:46

        Désolé si mon text a pu vous mettre en rogne, ce n’était pas mon intention. J’ai peut-être été ambigue et je m’en excuse. Je n’ai personnellement rien contre les jeux vidéos et je n’ai non plus aucun enfant qui a des problèmes. Je voulais seulement relater un fait. J’ai moi même à world of warcraft pendant plus de 5 ans et les temps joués ont été considérables. Les jeux de ce genre sont comme une drogue et je crois que comme dans d’autre pays telle la chine, nous devrions imposé une limite de temps à une telle utilisation.

        J’ai même personnellement un frère qui passe plus de 6 heures par jour à jouer en plus de l’école et du travaille. Les seul fait que je voulais apporté est, que vous ne pouvez le nier, ce genre de jeu crée la dépendance et ce, beaucoup d’étude le prouve. Je ne veux en aucun cas bannir les jeux vidéos ( même pour moi ce serait une catastrophe), cependant si les jeux d’aujourd’hui crées des dépendances alors à quoi ressembleront les jeux de demain où les gens vont pouvoir délaisser la réalité au profit de ceux-ci 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès