Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Quand les internautes deviennent FAI

Quand les internautes deviennent FAI

Logofon Et si la moitié de la planète partageait sa connection Wifi avec les passants ? c’est le principe de FON, qui se propose même de vous transformer en FAI rémunéré ! Explication :

FON est un mouvement d’origine hispanique, cherchant à construire un réseau wifi mondial. Il souhaite atteindre cet objectif en cooptant les personnes possédant un réseau Wifi chez eux, et en les transformant en points d’accès "FON".

On peut participer au mouvement de trois manières :

  1. On peut s’enregistrer en tant que "Linus" : dans ce cas, on partage sa connection Wifi de manière libre avec toute la communauté FON.
  2. On peut s’enregistrer en tant que "bills" : dans ce cas, on ne fait que partager son "surplus" de wifi avec la communauté, et on est rémunéré pour ça.
  3. On peut ouvrir un compte Fon en tant qu’ "Alien", ça coûte 5 euros/jour ou 40 euros/mois, et on peut accéder à tous les points "bills" ou "linus" de la communauté à travers le monde, sans partager sa connection Wifi à la maison (si on en a une).
Fon recommande bien sûr aux "bills" et aux "linus" de placer leurs routeurs près de la fenêtre. L’installation d’un petit logiciel est requise pour le rendre "Fon compatible". Et c’est tout ! Il suffit ensuite de se déclarer sur le site, et on apparaît alors sur une carte à la "google map". Imaginez un café parisien qui fait ça : il se fait référencer, s’assure alors une promotion mondiale, et du passage supplémentaire dans son bar.

On arrive ainsi à un véritable modèle économique fondé sur l’échange de valeur et la cooptation, le tout régulé par la communauté. Chacun de nous passe de simple consommateur d’internet wifi (en bout de chaîne), à transmetteur, et devient lui-même le premier maillon d’une nouvelle chaîne de valeur. Du peer to peer, en sommes, au bénéfice de tous, y compris des FAI "traditionnels".

Merci à Tariq K pour cette bonne info !


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • (---.---.85.194) 12 décembre 2005 12:29

    Ca a l’air plutôt sympa comme idée, mais peut être un peu dangereux non ?

    En cas d’utilisation de votre connection par des gens mal intentionés (terrorisme, pédophilie, etc .) quelles seraient alors les implications juridiques ?


    • (---.---.2.91) 12 décembre 2005 14:09

      On devrait peut-être cesser voir des terroristes et des pédophiles partout, non ?...

      C’est pas pour dire, mais il y a un monde qui existe en dehors de ce que les journaux à sensation et le JT de TF1 décrivent.

      Si on cessait d’avoir peur de tous ceux qu’on croise dans la rue et qu’on essayait de se faire un peu plus confiance ?...

      En plus, je ne crois pas que juridiquement tu sois vraiment responsable. Tu « donnes » une partie de ta connection. C’est un peu comme donner un timbre ou prêter ton téléphone portable à quelqu’un. C’est pas toi qui va être responsable de ce qu’il va faire avec (envoyer de l’antrax ou déclencher une bombe à distance par exemple).

      Faut arrêter un peu d’être paranoïaque...


    • (---.---.45.167) 12 décembre 2005 15:23

      Sauf erreur de ma part, la nouvelle loi de lutte contre le terrorisme implique que si l’on partage son accès internet, on devient hébergeur et on doit pouvoir fournir les logs des connections avec comme information : qui c’est connecté, quand, combien de temps et sur quels sites, tout cela sur un an. (Ce qui ravi les propriétaires de cybercafés et les fournisseurs de Hot Spot)

      Donc il ne s’agit plus tant d’avoir confiance dans les gens, que de pouvoir répondre à une demande judiciaire


      • (---.---.2.91) 12 décembre 2005 15:45

        Ca c’est uniquement si tu en fais ton commerce.

        Si tu partages ta connection sans en retirer un quelconque profit pécunier tu n’as absolument aucune obligation.

        Faut pas non plus pousser mémé dans les orties... Tu ne vas pas exiger un contrôle de la part d’une personne qui fait un don.


      • Neuromancer (---.---.44.5) 12 décembre 2005 21:22

        40 euros par mois c’est pas un peu cher ? Moi je suis persuadé que dans peu de temps ce sont les FAI qui vont fournir à leurs client un réseau wifi couvrant tous le territoire. Il suffit d’attendre un peu. Pour mémo je rapelle que neuf telecom va proposer bientôt à ses usagers du temps de connexion dans les gares françaises... Et oui, le vieux rêves d’être connecté sans cesse au réseau est en passe de se réaliser !!!


        • Alban (---.---.81.59) 12 décembre 2005 22:24

          40 Euros par mois, crois moi, c’est pas cher du tout : tu vas à l’aéroport d’Orly, tu paies 5Euros de l’heure la connexion wifi en carte bleue....Autant dire qu’en 8 heure tu as rentabilisé ton mois !


        • (---.---.112.116) 12 décembre 2005 23:16

          Peut-être, mais dans le cas présent, qu’en est-il de la garantie de qualité de service ? Elle ne doit pas être comparable à celle des HotSpot des aéroports.


          • Onesque Onesque 13 décembre 2005 21:46

            Je crois que la donne est la même que tu sois généreux fournisseur de WiFi (comme certains cafés ou chaînes de fast food) ou fournisseur payant : cyber cafés, etc. Dans les deux cas, tu proposes un accès au net, point barre.

            La question n’est pas de ponctionner tes gains mais de systématiser la sauvegarde des données...


            • (---.---.227.203) 17 décembre 2005 09:25

              Posons le probleme autrement.

              Mr Inocent decide de partager son acces Internet.

              Mr LeMechant constate qu’il a un acces libre en wifi et decide de commettre des actes condamnables (pedophilie, terrorisme....)

              La police investigue et demande au FAI de fournir les log et debarque chez Mr Inocent.

              A ton avis, la police va en rester a des explications du genre « je partage mon acces ADSL en WIFi et je ne sais pas ce que les gens en font, je n’ai pas de trace de log ou de quoi que ce soit pour le prouver. » ?

              Moi j’ai des doutes. Mais je peut me tromper.


              • alban (---.---.155.36) 17 décembre 2005 13:28

                C’est un peu le même problème que pour un cyber-café, non ? Et pourtant on n’interdit pas leur ouverture, et leur développement, non ?


              • (---.---.72.103) 20 décembre 2005 15:19

                Les cybercafés sont concernés de la meme facon

                Voir http://www.01net.com/article/295934.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès