Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Quand les sites communautaires russes nuisent à la sécurité et la défense (...)

Quand les sites communautaires russes nuisent à la sécurité et la défense de l’Etat

Les « camarades de classe » ainsi que les copains d’avant qui se réunissent par nostalgie autour des sites communautaires russes ont dévoilé - sans le savoir - la structure et la répartition des bases de Forces d’armées russes dans le pays et à l’étranger et avec une exactitude incroyable.

La popularité grandissante des communautés sociales permet la collecte et la diffusion des informations diverses et variées. Ainsi, les données fournies par les utilisateurs du site odnoklassnki.ru (un site permettant de retrouver des amis d’école perdus de vue) ont constitué une mine d’information sur la localisation géographique des bases militaires et ses différentes divisions en Russie et à l’étranger.

À la veille de la fête russe de défense de la patrie, le site odnoklassniki.ru a recueilli une des bases de données ouvertes la plus complète recensant les bases militaires.

Ainsi, la liste des bases dans la région de Moscou comptait près de 3 000 unités classifiées. On trouve, par exemple, le 3e Centre de recherches du ministère de la Défense, la 4e division de Chars de la Garde Kantemirovskaya, l’Institut de cryptographie, de télécommunications et de l’informatique de l’Académie du FSB, le Centre des opérations spéciales de FSO et FSB et les centres militaires de cartographie, etc. Et, bien sûr, pour chaque unité, vous avez sa géolocalisation exacte, quelques photos et la liste des "camarades de classe" avec lesquels vous pouvez discuter en privé.

Le site odnoklassniki.ru est juste un "premier signal", annonçant l’apparition d’autres moyens d’agrégations des données d’utilisateurs beaucoup plus sophistiqués.
D’autres outils issus du domaine de la Neogéographie permettent déjà de dessiner une projection « des centres d’intérêt d’un utilisateur » dans l’espace géographique et dans le temps.

Epilogue :

Le 19 mars 2008 une table ronde sur le thème « Néogéographie : Que portent les changements » a été organisée par R&D.CNews.

Les 22-25 avril 2008, le premier forum « Néogéographie XXI - 2008 » sera organisé à Moscou.

Un décret gouvernemental rendu public le 26 février oblige les fournisseurs d’accès internet à raccorder les serveurs du FSB leur permettant de surveiller les utilisateurs à l’insu même des fournisseurs d’accès à internet.

L’internet a failli tomber dans la liste des secteurs stratégiques russes prévue par le projet de loi « Sur les modalités des investissements étrangers dans les organisations commerciales revêtant une importance stratégique pour la sécurité nationale de la Fédération de Russie ». Ce qui rendrait impossible à une société étrangère de prendre le contrôle d’un FAI russe. Le 19 mars 2008, internet a été écarté de cette liste "noire" pour les étrangers.

RuTube (le Youtube russe) a été racheté récemment par Gazprom-Media pour un montant avoisinant les 20 millions de dollars.

Au début du mois de mars, l’état-major de FSB a émis une directive interdisant aux officiers toute inscription aux sites communautaires sous peine de licenciement.

Le 31 mars 2008, la direction de la garde des frontières de Mourmansk, sous un ordre provenant de Moscou, a interdit à ces officiers de s’inscrire aux sites communautaires « odnoklassniki » et « vkontakte »

@CFRIES

Documents joints à cet article

Quand les sites communautaires russes nuisent à la sécurité et la défense de l'Etat

Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Charles Bwele Charles Bwele 7 avril 2008 12:31

    @ CFRIES

    Les rapports entre les autorités russes et le Net ont toujours été très flous (voir mon article Cybercrimes et châtiments publié ici sur AV), l’environnement socioéconomiq et politiq russe plutôt erratique y est pour beaucoup. J’avais également signalé dans le Pentagone épingle la géographie 3D pourquoi et comment les états devont s’habituer à voir leurs secrets défense malmenés par le Web 2.0 en général, et par la géointelligence 2.0 en particulier.

    Je suis plutôt surpris que cela arrive en Russie que maintenant, ou du moins que les autorités russes ne réagissent que tout récemment aux révélations des sites communautaires que maintenant. Car, tout cela ne date pas d’hier. Si Gazprom a pu aujourd’hui racheter RuTube, arbre aisément localisable cachant une jungle virtuelle, comment cette société ou le FSB fera-t-il/elle qd des infos stratégiques (plus détaillées ) apparaîtront sur des plate-formes open source ou d’infomédiaires type Google/Yahoo-Microsoft ? Comment remonteront-elles les IP, pour peu qu’elles parviennent, d’officiers bavards suffisamment doués en cybersécurité et souvent étroitement liés au cybermafias ?

    Le FSB n’a encore rien vu...

    Merci bcp pour cet article. Un lien à conserver.

    Amicalement

     

     


    • wesson wesson 8 avril 2008 00:31

      Bonsoir tout le monde,

      J’ai hésité un peu sur cet article. Il ne contient pas à ma connaissance d’erreur factuelle, cependant l’épilogue en guise de conclusion me parait léger. Croire le gouvernement russe et ses officines barbouzarde dépassé par l’apparition d’un site de réseau social, c’est au mieux de la naïveté, au pire de la bétise.

      Ce type de base de données d’amis existe dans bien des pays, ce n’est pas une surprise. La plus célèbre d’entre elle étant Facebook. Pour odnoklassniki, c’est son succès immédiat qui est remarquable. Créé en 2006, il compte maintenant 14 millions d’abonnés (contre 56 millions pour Facebook, mais qui est de portée mondiale).

      Et les nouveaux problèmes que pose la croissance explosive de ce type de base de donnée concerne surtout les gens qui s’y inscrivent eux-même. Cela fait longtemps par exemple que les banques et les créanciers divers recherchent leur débiteurs d’abord sur ces sites, et les retrouvent parfois. La presse Russe s’en est fait l’écho et depuis longtemps. Un slogan humoristique tourne depuis longtemps sur l’internet Russe : "odnoklassniki, pour que vos maîtresses puissent enfin vous connaitre !". C’est dire si les tenants et aboutissants de ce site est connu, pas vraiment une surprise.

      Dans ce contexte, croire que le FSB entre autres n’a rien vu venir, et qu’il est démuni devant le fait accompli, c’est un peu court. L’interdiction d’inscription à destination des personnels militaires ou des fonctionnaires sensibles à mon avis parfaitement logique. C’est assez comparable aux restrictions sur leur liberté d’expression que on impose aux soldats un peu partout dans le monde. Il n’y a rien d’anormal ni de scandaleux là dedans ...

      Que RuTube ait été racheté par Gazprom, quel rapport ? odnoklassniki.ru a lui été racheté par une entreprise Allemande, pour un montant non communiqué et que l’on dit important. Les deux sites sont en plus très différent dans le propos, l’un proposant des vidéos, l’autre des albums de classe. Pas grand chose de commun.

      Donc, encore un article superficiel écrit bien au chaud en France.

      Dans ce contexte, je ne suis pas également étonné de voir notre ami Charles venir applaudir de ses 4 mains de spécialiste es-mafia Russe, qui a tout compris après avoir passé une semaine en voyage organisé à Sotchi par son Entreprise, à moins que ce ne soit en lisant la presse Française, dont on sait le sérieux, l’exactitude et l’absence de parti pris. 

      Charles qui n’a pas d’avis sur la question car il n’y connait rien vient juste faire un peu de retape pour son article écrit avec les pieds ou il mets dans le même sac Russe les vendeurs MP3 et de fausses tocantes à pas cher et les pédophiles.

      Charles, qu’il me soit permis de te dire que "entretenir des rapports flou avec Internet" peut être dit de à peu près n’importe quel gouvernement, que c’est pas demain la veille que le monde pourra lire sur internet des données stratégiques sur les militaires (quelque soit le pays), que retracer une IP est déjà à la portée de n’importe quel FAI et gouvernement qui n’est pas encore dans le moyen âge et que les officiers à la fois bavards, doués en Cybersécurité et appartenant à la mafia, ça doit pas faire un très grand nombre de personne sauf chez nounoursland.

      Voilà, pour ceux qui lisent le russe et sont interessé par Odnoklassniki et autres sites du genre :

      http://www.yandex.ru/yandsearch?p=2&rpt=rad&text=сай&#1090 ; Одноклассники


    • wesson wesson 8 avril 2008 00:38

      oups, désolé, des caractères cyrilliques sont pas passé dans le lien, j’espère que ça ira mieux là

       

      www.yandex.ru/yandsearch

       

       


    • Charles Bwele Charles Bwele 8 avril 2008 11:03

      @ Wesson

      Comment va depuis le temps ? On s’attache vite à ton p’tit côté T-80 Je te signale simplement que plusieurs instituts et experts spécialisés en cybersécurité (que je ne nommerais pas rien que pour t’embêter ) m’ont contacté via mon blog pour exploiter mon article "Cybercrimes et châtiments en Russie". Tu sais même pas où je bosse et pour qui je bosse...

      Amicalement, Camarade !

      Ps : Une p’tite dose de vantardise lubrifie l’égo...


    • CFRIES 8 avril 2008 11:53

      @ Wesson,

      J’avoue que je ne comprends pas votre réaction ! qu’est ce que vous voulez que je vous dise ? vous me faite dire des choses/conclusions que je n’ai pas dis/conclus.
      Pour le Yutube -qui n’a aucune relation avec odnoklassni- je crois que l’inscription (le Youtube russe) est suffisante pour différencier les deux services !
      Je vous accorde le fait qu’a la place de "Epilogue" il fallait mettre "Faits marquants" pour enlever toute ambiguïté.
      Qui vous a dit que "le gouvernement russe et ses officines barbouzarde dépassé par l’apparition d’un site de réseau social" ?

      Vous dites "Il n’y a rien d’anormal ni de scandaleux là dedans ..." est ce qu’ un article est sensé traiter que les sujets anormaux et scandaleux ? en plus, je n’ai pas dis en aucun moment que c’est anormal et scandaleux !

      @CFRIES


    • CFRIES 8 avril 2008 15:56
      @ Wesson,

      J’avoue que je ne comprends pas votre réaction ! qu’est ce que vous voulez que je vous dise ? vous me faite dire des choses/conclusions que je n’ai pas dis/conclus. Pour le Yutube -qui n’a aucune relation avec odnoklassni- je crois que l’inscription (le Youtube russe) est suffisante pour différencier les deux services ? Je vous accorde le fait qu’a la place de "Epilogue" il fallait écrire "Faits marquants" pour enlever toute ambiguïté. Qui vous a dit que "le gouvernement russe et ses officines barbouzarde dépassé par l’apparition d’un site de réseau social" ?

      Vous dites "Il n’y a rien d’anormal ni de scandaleux là dedans ..." est ce qu’un article est sensé traiter que les sujets anormaux et scandaleux ? en plus, je n’ai dis en aucun moment que c’est "anormal et scandaleux" !

      @CFRIES

       


      • Charles Bwele Charles Bwele 8 avril 2008 18:31

        @ CFRIES

        CFRIES, tu sembles être un spécialiste ou un passionné de maints enjeux russes, ton article tout comme le précédent sont bien écrits et bien doumentés. Continue comme ça...

        Néanmoins, chaque fois que tu rédigeras un topo sur la Russie, à fortiori sur la Russie techno, t’auras Wesson qui te déversera ses déchets argumentaires...à côté de la cuvette...

        Attache-toi plutôt à lui, il introduit une petite touche polémique plutôt distrayante...

        Amicalement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

CFRIES


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès