Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Quelle est l’empreinte carbone d’Internet ?

Quelle est l’empreinte carbone d’Internet ?

Allons droit au but, Internet « pèse » près de 300 millions de tonnes de Co2 par an, comme si chaque Français effectuait 2 fois le trajet Paris New-York chaque année. Nous avions déjà dressé un bilan graphique de ce que consommait Internet en énergie (les datas centers consomment 1% de l’énergie mondiale). Cleantechies nous précise ce qu’est l’empreinte carbone de l’Internet.

Il est évidemment compliqué d’établir précisément le bilan carbone de l’Internet, et pas seulement parce qu’il s’agit d’un réseau. Il serait déjà très complexe de savoir ce que consomment l’ensemble des machines qui « produisent » ou « consomment » du web. Mais au-delà de ces chiffres, comment faire la part des activités hors ligne (la rédaction d’un document texte, par exemple) de la navigation en ligne ?

L’un des points de départ d’un tel calcul est donc les fameux datas centers, dont les propriétaires s’échinent à réduire la consommation énergétique (il faut beaucoup d’électricité pour refroidir les salles pleines de serveurs que sont ces datas centers, certains ont eu des idées innovantes à ce sujet). Selon une étude du cabinet Gartner, ces datas centers représentent 25% de l’énergie consommée par le secteur des télécommunications, soit 0,5% des émissions totales au niveau mondial. La même étude souligne que les PC et les écrans sont bien plus énergivores puisqu’ils représentent 40% des consommations d’énergie du secteur.

Un calcul possible pourrait être arbitrairement de décider que la moitié de l’énergie consommée par les PC et les écrans sert à aller sur le web, ce qui nous ferait donc avec le chiffre des datas centers dont c’est la seule activité un chiffre de près de 1% des émissions de Co2 dues à « Internet ». L’empreinte carbone du secteur des télécommunications est d’ailleurs supposée augmenter de 60% d’ici 2030 au fur et à mesure que la planète se numérise.

Les pistes pour éviter que le secteur soit trop « sale » : la thématique de l’e-waste, qui s’occupe de tout le recyclage et retraitement des appareils informatiques (on peut ainsi récupérer des métaux précieux, ou réutiliser comme au Pérou des machines dont les potentialités ne sont que très rarement complètement exploitées), et celle des datas centers « verts ». Cette partie des cleantech vise à réduire la consommation en énergie de ces centres. A noter, les compétiteurs du secteur sont également de plus en plus actifs dans les cleantech.


TechnoPropres

Moyenne des avis sur cet article :  2.11/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Triodus Triodus 11 octobre 2010 10:46

    Bonjour,

    Bientôt un demi kilowatt pour faire tourner un PC de bureau qui fait juste Google, Word et Excel dans 80% des cas, c’est quand même dingue ! 

    Windows, Office et consorts sont tellement bien écrits, tellement bien optimisés qu’il faut bientôt l’équivalent d’un serveur sur chaque station de travail. Inoui..


    • plancherDesVaches 11 octobre 2010 14:53

      Salut Bestiole smiley

      Tu te trompes un peu, là. Et je t’explique car j’aime bien décortiquer l’intérieur des boites. (depuis tout petit..)
      Un PC comprend de plus en plus d’unités internes qui peuvent être amenées à fonctionner en même temps, surtout au démarrage et un peu à l’extinction.
      Il faut donc un transfo capable de délivrer une tension qui soit à peu près stable avec une forte demande en puissance. (qui pourrait faire chuter la tension, car P=UI)

      Quand tu consultes internet, seule la pub par les animations flash te consomment une puissance et du boulot de carte graphique, rien de plus.
      Ce qui fait que l’article de l’ « auteur » est nul comme à son habitude.
      Et tout le monde sait ici qu’il ne fait des articles vaseux pour vendre son site qui, lui, lui rapporte. C’est ça l’ « écologie ».

      Un bémol néanmoins, en rapport avec ce que tu écris : le win sept demande des accés incessants au disque (pour cause de mise en veille possible et donc enregistrement PERMANENT de l’état du micro, et là, oui, ça doit bouffer un courant non négligeable et tuer plus vite le disque. (disque toujours pas aussi optimisé que sous UNIX et LINUX)

      A propos des serveurs du net, il est évident que si les développeurs recherchent un format d’images plus petit (mieux compressé), ce n’est pas pour rien.
      Là, encore une fois, il conviendrait de supprimer les pubs et quelques trucs inutiles (comme les « articles » de cette merde d’ « auteurs ») pour ne pas avoir besoin de puissance supplémentaire. Mais l’auteur n’en a rien à battre. Lui, c’est gagner du fric qui l’intéresse.

      Tiens, un truc à phosphorer : regarde quelle part de bande passante est nécessaire pour la télé... Tu comprendras mieux l’aberration.


    • plancherDesVaches 11 octobre 2010 14:55

      Argg.. j’ai oublié un truc : en dehors du démarrage, ton PC ne bouffe quasiment RIEN en courant. Car un transfo ne bouffe que ce dont il a besoin. Contrairement à un humain qui a le réflexe de se gaver.


    • Triodus Triodus 11 octobre 2010 15:17

      Salut l’ami, merci pour les détails. 

      Bien sûr que l’alim. ne débite pas sa puissance maxi de manière continuelle. Ceci dit, des softs mal foutus peuvent amener un PC à consommer plus :

      - code non ou mal optimisé, algos inadaptés => CPU qui consomme d’avantatge. (Et oui, un CPU consomme plus quand il bosse)

      - allocations mémoires gargantuesques => la mémoire doit être « swappée » sur disque..

      Enfin, du code bien écrit et bien optimisé tournera sur une configuration moins « musclée », donc plus économique en conso. électrique

      Voilà..


    • plancherDesVaches 11 octobre 2010 15:54

      Complétement d’accord.

      Où peut-on se contacter sur IRC.. ??


    • Asp Explorer Asp Explorer 11 octobre 2010 20:27

      J’ai un PC que je n’ai pas optimisé pour l’économie d’énergie. Processeur core2 duo E8500 overclocké à 3,8GHz, watercoolé, tout le barda. J’ai aussi un wattmètre qui me donne en temps réel la consommation de l’UC : 110 watts en idle, 180 au maximum en benchmark. J’aimerai bien qu’on me dise où sont les 500 watts.


    • Triodus Triodus 12 octobre 2010 08:45

      Yep ! je vais voir pour m’ouvrir un compte.. Tu me conseillerais quel chat room ?


    • Ploucman 13 octobre 2010 15:03

      Ca fait peur de voir autant d’ânerie :s

      « ça doit bouffer un courant non négligeable et tuer plus vite le disque »

      >> Un Disk dure (de PC fix) ca bouf entre 5w et 15w maxi ... soit une conso negligeable a cote de l’ensemble du PC (entre 100w idle et 200w pour un Pc bureautique.)

      "Argg.. j’ai oublié un truc : en dehors du démarrage, ton PC ne bouffe quasiment RIEN en courant. Car un transfo ne bouffe que ce dont il a besoin. Contrairement à un humain qui a le réflexe de se gaver.« 

      Completement ridicule ... aucun rapport !
      un PC au demarrage est considéré en fonctionnement, il consomera un peu plus, de lordre de 50w supplementaire ... (depend considerablement du pc :s) un ordi en »idle", soit au repot, consomera tout de meme 100w ! (tjrs pour un pc bureautique)

      il faut arreter le delire sur le transfo :s

      c’est quoi un pc qui cosome 500w ? typiquement pas un pc bureautique ...

      ca peut etre PC de jeu, du pro gamer ... du style PC a +1000€ avec plsuieurs carte graphique haut de game ... la oui, on attendra les 500W ! mais uniquement avec une application qui demande beaucoup de puissance de calcule ...

      Pour ocnclure, un article de merde, des commentaire de merde, des infos éronnés ... du grand agoravox !


    • Triodus Triodus 11 octobre 2010 15:47

      En plus, on recycle pas les bit !. Un bit à 1 peut encore être dégradé et recyclé en bit à 0  smiley


      • Asp Explorer Asp Explorer 11 octobre 2010 20:25

        Cet article est ridicule. Ce n’est que la ressucée de chiffres cent fois démentis, c’est grotesque.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès