Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Révolution des origines humaines

Révolution des origines humaines

Selon la thèse jusqu’à présent enseignée dans toutes les écoles et devenue implacable idéologie, l’homme proviendrait uniquement d’Afrique puis aurait ensuite émigré vers l’Europe et l’Asie.

Une étude américaine, parue lundi 2 avril, infirme cette vision réductrice. Les Annales de l’Académie nationale américaine des sciences (http://www.pnas.orgwww.pnas.org/) ont produit le résultat de ses recherches et concluent qu’il n’y a pas eu qu’une seule migration d’Homo sapiens venus d’Afrique orientale vers l’Europe et l’Asie, pendant une période de 25 000 à 65 000 années, aboutissant à la substitution des humains autochtones primitifs. Ces scientifiques théorisent une propagation génétique de l’Homo sapiens à partir de plusieurs foyers, en Afrique et en Asie. Cette pluralité de souches invaliderait donc l’unicité de l’expansion originelle. "La plupart des caractéristiques morphologiques correspondent à celles des humains modernes, alors qu’une minorité de traits s’apparente davantage à des hommes plus primitifs", précise Hong Shang l’un des coauteurs de cette découverte. Les chercheurs soulignent que "des ossements légèrement plus jeunes et ayant le même mélange de caractéristiques morphologiques ont aussi été découverts en Eurasie orientale".

Pour conforter leur thèse, ces paléoanthropologues s’appuient sur l’analyse du plus ancien squelette humain d’Eurasie jamais découvert. Découvert près de Pékin en 2003, dans la grotte de Tianyuan, à Zhoukoudian, il est constitué de trente-quatre fragments d’ossements. D’après les hypothèses des scientifiques, ce squelette daterait de 42 000 à 38 500 ans. Ces révélations infirment la théorie de la migration de l’homme moderne, ces ossements ouvrent des perspectives absolument novatrices aux chercheurs du monde entier tant sur le plan biologique qu’au niveau anthropologique. A plus longue échéance, cette étude pourra permettre de combler les gouffres qui émaillent la filiation entre les humains primitifs et les humains modernes en Eurasie orientale.

Pour Yves Coppens, l’Afrique demeure le seul et unique berceau de l’humanité (même si ses travaux moins médiatisés sont nettement plus circonspects, allez comprendre...). Il y a 500 000 ans, selon lui, le genre Homo habilis se serait répandu partout, sauf en Amérique et en Australie. Une glaciation aurait alors isolé l’Europe, où l’espèce aurait évolué de façon indépendante en donnant l’homme de Neandertal.

Il est également admis aveuglément que le prétendu berceau de l’humanité se situerait dans l’est africain, à l’est du Rift, le long de la "corne" qui va du Kenya à l’Ethiopie. La découverte de Toumaï, au Tchad, invalide également cette localisation théorique, les chercheurs conformistes sont là aussi désavoués. Ne pas trouver d’animaux à 460 millions d’années ne démontre en rien qu’il n’y en pas eu ! Ne pas trouver de souches humaines antérieures ailleurs qu’en Afrique invitait à dire qu’il n’y en avait pas, c’est maintenant chose faite, mais il est envisageable d’en trouver ailleurs également, du jour au lendemain !

La recherche scientifique s’élabore aussi sur la foi, j’entends l’hypothèse encore indémontrable, l’intuition qui ouvre d’éventuelles perspectives qui peuvent être ensuite confirmées par les faits, et sans cette ouverture théorique la science s’enferme dans des dogmes (qui souvent mutent en idéologies). On ne cherche que ce que l’on espère trouver. Il faut préserver la science de cette subjectivité rétrécissante. Le monogénisme est une hypothèse parmi d’autres, rien de plus. Stephen Jay Gould le paléontologue américain, envisage par exemple plusieurs apparitions de vie distinctes tout au long de l’histoire de la vie terrestre, donc la diversité des lignées. Il s’est également opposé à la vision adaptationniste primitive qu’il critique au profit du hasard dans l’évolution.

Toutefois, si ces révélations se confirment dans le temps, elles posent des problèmes scientifiques nouveaux, car le polygénisme se concilie mal sur un plan théorique avec la très faible variablilité de l’ADN humain (0,1%) et avec l’interfécondité qui caractérise fondamentalement l’espèce humaine. L’unicité biologique de celle-ci est établie, et le polygénisme ouvrirait une complexification accrue quant à ce processus final. Il n’y a donc encore rien de conclusif. La thèse du polygénisme accentue paradoxalement la nécessité d’envisager des métissages multiples durant cette période. La simultanéité de souches distinctes implique une "réunification" par métissage.
Il est bien question de l’ Homo sapiens et non de l’Homo erectus, dont l’apparition en Afrique est toujours d’actualité.

Les implications philosophiques et éthiques de cette question sont importantes. Car le monogénisme présente dès son origine un arrière-fond métaphysique, à savoir l’unicité absolue du genre humain, thèse défendue par tous les monothéismes (qui en tirent le principe du couple humain primordial et du péché originel en option). Cette croyance, d’origine biblique, fait écho à la « nature humaine » ainsi qu’au caractère accidentel, voire imaginaire des différenciations ethniques originelles.

Une vision du monde multicommunautariste, multiculturelle, pluriethnique et multipolaire pourrait retrouver une éventuelle légitimité ontologique tirée de ces découvertes. Le mondialisme s’appuyant lui sur une vision unilatérale et ethnocentrée du genre humain.

Les dangers et volontés conflictuelles que l’on pourrait tirer de ces travaux sont multiples, notamment l’instrumentalisation au profit d’un darwinisme social, racial ou culturel.
Ces recherches peuvent également favoriser les théories différentialistes qui impliquent la conception d’attitudes et de comportements émanant d’appartenances particulières et non universelles. Cette essentialisation des identités est déjà à l’oeuvre à travers le communautarimse, le régionalisme et l’ethnisme (doctrine selon laquelle l’identité ethnique est première dans l’ordre des modes d’identification d’un sujet).
Un relativisme éthique et culturel se nourrit de cette vision pluraliste de l’humanité.
Le droit et même parfois le devoir de différence sont susceptibles de déboucher sur le conflit de type xénophobe dans une application négative, mais peuvent aussi déboucher sur des modèles multiculturalistes, impliquant des statuts et traitements différents en fonction des diverses appartenances identitaires.

Si des communautés humaines autonomes ont au stade de l’Homo sapiens existé, c’est une invitation à réévaluer absolument toute notre vision du politique qui en découle, une ouverture à plus de considération pour le principe de singularité, de différentiation et au final de diversité naturelle à rebours du proccesus d’uniformisation libérale et capitaliste en cours sur toute la surface du globe.

L’hétérophobie (rejet de la différence en tant que telle) est mise à mal par ces révélations.
La mixophobie également (phobie du métissage), la croyance en des lignées absolument pures étant depuis longtemps invalidée sur le plan athropologique.

Mais un certain universalisme étriqué ne sortirait pas indemne non plus, celui qui aspire à des valeurs, des normes culturelles et comportementales unifiéess et unilatérales.
L’idéal d’une civilisation transculturelle unique et radicale est mise aussi en cause par ce travail.
En l’état actuel des connaissances, le "mythe fondateur" de l’apparition du genre humain demeure à construire à défaut d’une claire connaissance scientifique des conditions exactes de son avènement.


Moyenne des avis sur cet article :  3.83/5   (192 votes)




Réagissez à l'article

166 réactions à cet article    


  • seb59 (---.---.180.194) 12 avril 2007 11:30

    Pas mal votre article.

    J’avais entendu parler de ces decouvertes qui vont permettre de mieux comprendre l’evolution de l’homme et son (ses) origine.


    • Thomas Roussot Thomas Roussot 12 avril 2007 11:59

      Pour la version sans coquilles et erreurs de mise en page, voir mon blog.


      • Bill Bill 12 avril 2007 12:32

        Très intéressant, vraiment très intéressant ! J’avais déjà entendu parler de cela, et le sujet est passionnant. Je n’ai jamais cru que l’Homme soit apparu uniquement en Afrique, car je ne m’explique pas que ce continent se soit si peu développé en étant le premier à être peuplé, mais cela bouscule bien des idées reçues !

        Cela ne remettrai pourtant nullement en doute le coté religieux de la chose, car l’Homme est dispersé bien après sa création, au passage de la tour de Babel.

        "L’Éternel descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils des hommes. 11.6 Et l’Éternel dit : Voici, ils forment un seul peuple et ont tous une même langue, et c’est là ce qu’ils ont entrepris ; maintenant rien ne les empêcherait de faire tout ce qu’ils auraient projeté. 11.7 Allons ! descendons, et là confondons leur langage, afin qu’ils n’entendent plus la langue, les uns des autres. 11.8 Et l’Éternel les dispersa loin de là sur la face de toute la terre ; et ils cessèrent de bâtir la ville. 11.9 C’est pourquoi on l’appela du nom de Babel, car c’est là que l’Éternel confondit le langage de toute la terre, et c’est de là que l’Éternel les dispersa sur la face de toute la terre. "

        L’Homme est « puni » d’avoir voulu s’élever sans Dieu...

        La tour de Babel, premier livre, chapitre 11, verset 9...

        Ce qui fit dire que les attentas du world trade center ont été commis par de bons connaisseurs de la Bible... (09.11.01...).

        Bill


        • ZEN zen 12 avril 2007 13:09

          @ Bill

          Qu’est-ce que la religion, pour vous le fondamentalisme religieux (=lecture naïve,littérale de la Bible) a à voir avec des données scientifiques ???? Cela me rappelle le catéchisme de mes 10 ans...


        • Bill Bill 12 avril 2007 13:12

          Mais non Zen, je ne fais que réagir à ce qui est écrit dans l’article sur ce sujet-là... C’est imbécile d’être à ce point braqué sur le fait religieux...

          Bill


        • ZEN zen 12 avril 2007 13:37

          @ Bill

          « C’est imbécile d’être à ce point braqué sur le fait religieux. »

          .Parce que la religion ,sourtout sous cet aspect mythico-poético-biblique ,n’a pas sa place dans le question de l’évolution, même si l’auteur, à tort, y fait indirectement référence. Parole d’« imbécile »... smiley


        • Julot (---.---.97.120) 12 avril 2007 13:44

          @zen

          Sur le fond je partage votre point de vue. Mais n’oublions pas que de votre coté, vous croyez que tout l’univers ets issu d’une gigantesque explosion il y a des milliards d’années.

          Alors ca ou la bible... Franchement, je m’en contre fout, quelle différence pour moi tant qu’il n’y a pas d’applications concrètes.


        • (---.---.12.18) 12 avril 2007 14:47

          Je n’ai jamais cru que l’Homme soit apparu uniquement en Afrique, car je ne m’explique pas que ce continent se soit si peu développé...

          C’est clair que cela vous emmerde de penser que le berceau de l’humanité soit d’origine africaine.

          Les petits KAPO s’en donnent à coeur joie ce jour. smiley


        • (---.---.30.101) 12 avril 2007 15:00

          +1 godwin !!!!!!!!!


        • Bill Bill 12 avril 2007 17:20

          « C’est clair que cela vous emmerde de penser que le berceau de l’humanité soit d’origine africaine. »

          Pas plus que ça... Mais quand je vois l’état de la civilisation en afrique, je me dis qu’elle ne doit pas avoir eu bien le temps de s’élaborer, contrairement à l’Asie par exemple... L’Egypte ne représente pas vraiment l’Afrique noire dont viendraient les Hommes...

          Maintenant ce serait débile de penser cette époque comme la nôtre, comme par ailleurs vous le faites... smiley

          Bill


        • Bill Bill 12 avril 2007 17:21

          @ Zen,

          Parole d’imbécile en effet, qui ne cherche pas à comprendre le sens de mon intervention...

          Bill


        • ZEN zen 12 avril 2007 17:38

          @ Billl

          Lisez donc les interventions de Gnetum et de Claude, ci-dessous, pour vous instruire un peu...et cesser de vous référer à des « croyances »,des convictions intimes et à des mythes bibliques, bagages intellectuels du pauvre...


        • Makan (---.---.1.178) 12 avril 2007 18:08

          @Bill

          « L’Egypte ne représente pas vraiment l’Afrique noire dont viendraient les Hommes... »

          Sauf que nous Africains, nous pensons que vous ont « blanchi » l’histoire de l’Egypte.

          L’Histoire est écrite par les vainqueurs du moment... jusqu’à ce que les nouveaux vainqueurs la réécrivent !


        • Makan (---.---.1.178) 12 avril 2007 18:19

          « que vous avez blanchi » l’Histoire de l’Egypte...


        • Bill Bill 12 avril 2007 20:50

          @ Zen

          Décidément, vous êtes ou bien très en dessous de ce qu’on pourrait espérer pour un ancien prof intellectuellement ou d’une mauvaise foi totale...

          Je vous invite à relire mon intervention...

          Bill


        • Bill Bill 12 avril 2007 20:54

          @ Makan

          Nous avons déjà discuté tous les deux et j’apprécie beaucoup vos interventions !

          Cependant vous ne pouvez nier que la civilisation africaine a encore beaucoup à faire, et j’ajoute que j’en attends moi-même beaucoup. Il est tout à fait possible que l’Histoire nous parvienne à travers le prisme des vainqueurs, mais enfin, la déformation, s’il ya , a tout pour être crédible, et il est inutile de se voiler la face...

          Bien cordialement...

          Bill


        • Unknown (---.---.190.183) 12 avril 2007 21:04

          Makan,

          Tu n’as pas complètement tord en disant ça. Car l’Egypte originèlement, c’est une civilisation purement africaine, 100% black pour parler cruement. Un peuple issu du coeur de l’Afrique. Les Hykos, les Perses, les Grecs, les Romains, puis les Arabes ont tiré l’Egypte vers la méditerranée, puis vers le MO, progressivement l’Egypte a perdu sa spécificité africaine.

          La confusion dans l’imaginaire européen qui a blanchi l’Egypte tient selon moi à deux choses :

          - Les européens au XIXe étaient dans l’incapacité culturelle d’envisager que l’Egypte antique fut noire, par manque de données mais aussi à cause de serieux préjugés.

          - Ensuite, car les statues et autres images ne représentaient en rien des « noirs », dans leurs forme. Parce que les noires d’Egypte d’alors n’étaient pas des Bantous, mais des « noirs » d’Afriques de l’Est et du centre, qui, couleur mise à part ont des traits très proche des blancs. En d’autres termes nous avons été trompé par les statues qui ne montraient pas de caractèristique « négroïdes »(méa culpa).

          Et Voilà !


        • Bill Bill 12 avril 2007 21:16

          Ben voyons ! Les Egyptiens étaient proche des blancs mais étaient des noirs...

          Il y a un moment où il faut prendre les choses comme elles sont... Les Egyptiens étaient des Berbères pour certains historiens, et cela me parait plausible....

          Bill


        • Julot (---.---.218.48) 12 avril 2007 22:24

          LEs egyptions seraient des africains noirs. Ce qui est amusant quand on a suivit l’affaire, c’est que cette idée a été lancée il y a quelques années et n’a eveillé aucun intérêt chez les egyptologues.

          Il s’agit d’une simple hypothèse, laquelle n’a été validé par rien jusqu’à présent. Si le seul argument est de dire quye ce sont des blancs qui ressemblent à des noirs.

          Du reste, ce sujet est sans aucun intérêt. Blancs ou noirs, la civilisation egyptienne a produit des splendeurs.

          C’est un mal contemporain que d’introduire du racsime dans des faits qui se sont déroulés à une époque ou le racisme n’existait pas.


        • Makan (---.---.1.178) 13 avril 2007 10:54

          @Bill

          Je pense que l’estime est réciproque.

          Mais sur ce sujet (comme sur bien d’autres) je crains que nous ne soyons pas d’accord.

          Bien sûr, la civilisation africaine a beaucoup à faire, comme toutes les autres civilisations, à moins de considérer que c’est la fin de l’Histoire comme certains l’avaient dit un peu trop vite. Mais tout cela ne peut pas nous empêcher de revendiquer notre part d’Histoire.

          Voyez-vous, l’empressement des Occidentaux à écarter toute parenté entre Egyptiens anciens et Africains est trop suspect pour être honnête. On retrouve d’ailleurs le même empressement dans d’autres domaines de la Science comme, par exemple, ceux traitant de nos origines, où on a écarté, de manière arrogante, l’idée de création sans apporter de preuves valables du contraire.

          Pour revenir à l’Egypte, il n’est pas exact de dire, comme le fait @Unknown, que les statues et autres images ne représentaient en rien des « noirs ». Il existe beaucoup de sources qui affirment le contraire même si elles ne sont pas reconnues par la « Science occidentale ». Faites une petite recherche sur le Net, vous serez surpris.


        • Bill Bill 13 avril 2007 11:09

          Exact Makan !

          J’avais vu une émission très intéressante sur ce sujet (vous me direz ce n’est qu’un émission de télé, je suis bien d’accord...) les représentations de l’ère égypetienne un peu plus tardive montre bien que les pharaons devenaient métis du fait de l’extension de leur empire.

          Mais cette époque ignorait surement le racisme, et c’est très bien !

          Pour ce qui est de la création, je me permets de revenir un peu plus tard, bien à vous !

          Bill


        • Gilles Gilles 14 avril 2007 19:56

          Mais qu’est ce que c’est ces conneries Billesques graves ? L’histoire des civilisations n’est pas linéaire mon gars.

          Je vous rapelle que la Mésopotamie a été le berceau de notre civilisation au moment ou nos ancêtres européens sortaient de leurs cavernes !! Doit-ont du coup en déduire que l’Européen est plus con que le Moyen oriental ? ... alors que maintenant la Mésopotamie, c’est L’Iraq, pas vraiment un phare civilisateur au XXI siècle !

          Ensuite, évidemment pour vous civilisation rime avec progrés technique. Quant on voit où ça nous mène (guerres meurtrières à coup de missiles, destruction de l’environnement, métro-boulot-dodo)... à l’autodestruction et à l’insastifaction. On en doute du coup.

          Et puis, ce que vous ignorez c’est que par exemple, l’art contemporain et la musique moderne doivent beaucoup à l’Afrique. Les grands artistes mondiaux du XX em siècle se sont inspirés (voir copiés) de l’immense créativité africaine pour créer ce que vous admirez maintenant comme des chefs d’oeuvre. Et n’est ce pas l’art et l’esprit d’abstraction qui font la spécificité des hommes ?

          Alors, avant de suggérer que ce n’est pas possible que tous les hommes civilisés (blancs ?) viennent d’Afrique au motif qu’ils sont vraiment trop cons et cruels la bas car c’est la dèche en ce moment chez eux (depuis que les européens sont allés y foutre le bordel, au passage), éduquez vous et apprenez l’esprit critique.

          Je passe aussi sur les pharaons nubiens (de vrais black du !) qui ont régné sur L’Egypte et le Moyen orient quand la France soratit du néolithique


        • Gilles Gilles 14 avril 2007 20:00

          Cher Julot, il ya eu effectivement des dynasties de pharaons noirs issus des Nubiens (le sud de l’Egyspte et le Soudan actuel) qui ont conquis l’Egypte avant de s’intégrer dans la culture égyptienne.

          Ensuite, leurs successeurs, « égyptiens de souche »ont tout fait pour effacer l’histoire de ces pharaons nubiens


        • Milla 14 avril 2007 20:05

          (IP:xxx.x9.12.18)

          Je n’ai jamais cru que l’Homme soit apparu uniquement en Afrique, car je ne m’explique pas que ce continent se soit si peu développé...

          il t’est arrivé de penser que ce soit la zone la plus chaude et que tout autour il y avait la calotte glacière... !

           smiley


        • Gilles Gilles 14 avril 2007 20:26

          Le sujet est en soi trés interessant et notons que la recherche sur les origines de l’homme est sans cesse en évolution, en fonction des nouvelles découvertes. Cependant, l’auteur annonce comme certitudes des faits qui ne sont que des hypothèses et les scientifiques sont trés partagés sur les conclusions.

          Un exemple, vous dîtes :

          « La découverte de Toumaï, au Tchad, invalide également cette localisation théorique »....« les chercheurs conformistes sont là aussi désavoués. »

          Il y a toujours un débats sur qui était ce Toumaï. Un ancêtre direct, un cousin, un migrant ? Le fait qu’il est été trouvé au Tchad n’invalide en rien la théorie de l’origine dans le rift africain (le Tchad en est proche d’ailleurs...), et ce même si on arrive à prouver sa lignée directe avec l’homo sapiens.

          Ensuite, même si on vous suis et que l’Homo sapiens se soit propagé depuis plusieurs foyer, il n’est pas du tout remis en cause l’origine africain de ces ancêtres, nos ancêtres ; L’origine de l’homme perdure tout de même en afrique !!!


        • DEALBATA (---.---.13.32) 14 avril 2007 20:39

          @zen

          vos « croyances » à vous se limitent à l’ego des hommes qui ne cessent de se mirer dans le miroir déformant de l’existence. Le mythe auquel vous croyez, celui de la pseudo science moderne qui change d’avis comme de chemise, est celui du genre qui situe l’humain au niveau de l’animal et encore ... Vous avez raison, saoulez-vous de la logique, du raisonnement et de propos discursifs, des ingrédients qui font tourner en rond les esprits superficiels car ils ne mènent évidemment à rien ou plutôt si, et vous en faite la démonstration, à être imbu de votre petite personne qui se débat dans un effort désespérer pour se prouver à elle-même qu’elle est une entité indépendante et libre (rire !) comme si l’homme pouvait se suffire à lui-même. Vous êtes sûrement « riche » d’un esprit sophistiqué et inutile, chargé de bagages qui vous alourdissent le cœur et vous occultent l’essentiel, mais votre abrutissement est plus profond que ne l’imaginez puisqu’il vous piège en permanence en vous faisant croire que l’ombre que vous êtes n’a pas besoin de la lumière. Pathétique exemple de ce que la culture de masse peut produire comme exégète incompétent et pédant et qui s’auto-disqualifie par des propos dont la vulgarité de pensée n’a d’égale que la hauteur de son élévation spirituelle : Le niveau zéro est atteint mais rassurez-vous, la masse grouillante qui s’étale à votre côté à travers des écrits semblables justifie le qualificatif de « pataugeoire » ou « d’auge » de l’humanité dans laquelle s’ébrouent les damnés de la terre. La cour des miracles des esprits modernes a de beaux jours devant elle ...


        • Bill Bill 14 avril 2007 22:24

          @ Gilles

          Merci, car vous agréez ce que j’expliquais plus haut...

          « Mais qu’est ce que c’est ces conneries Billesques graves ? L’histoire des civilisations n’est pas linéaire mon gars. »

          En effet... Mais il en reste toujours quelque chose, ou alors l’apport était inutile et a disparu pour de bonnes raisons. Par exemple parce que ça ne confinait pas à l’universel, donc tribal...

          « Je vous rapelle que la Mésopotamie a été le berceau de notre civilisation au moment ou nos ancêtres européens sortaient de leurs cavernes !! Doit-ont du coup en déduire que l’Européen est plus con que le Moyen oriental ? ... alors que maintenant la Mésopotamie, c’est L’Iraq, pas vraiment un phare civilisateur au XXI siècle ! »

          On se souvient donc de la Mésopotamie, il y a une raison à cela... Et elle s’est perpétué jusqu’à nos jours. Et pour nos ancètres, c’est un peu plus compliqué que cela, selon qu’on prenne en compte les indo-européens ou pas. Quoi qu’il en soit en effet, cette région de la terre était très en avance.

          « Ensuite, évidemment pour vous civilisation rime avec progrés technique. Quant on voit où ça nous mène (guerres meurtrières à coup de missiles, destruction de l’environnement, métro-boulot-dodo)... à l’autodestruction et à l’insastifaction. On en doute du coup. »

          Vous vous méptrenez... Je n’ai jamais évoqué les progrès technique sur ce fil. Ainsi je considère les nazis comme des barbares, malgré tous leurs progrès techniques ! Ils sont l’envers de la civilisation.

          « Et puis, ce que vous ignorez c’est que par exemple, l’art contemporain et la musique moderne doivent beaucoup à l’Afrique. Les grands artistes mondiaux du XX em siècle se sont inspirés (voir copiés) de l’immense créativité africaine pour créer ce que vous admirez maintenant comme des chefs d’oeuvre. Et n’est ce pas l’art et l’esprit d’abstraction qui font la spécificité des hommes ? »

          Non, je ne suis pas d’accord... L’art primitif n’est plus depuis que les Africains font des reproductions stériles pour les gentils touristes de leur art religieux. En revanche la rencontre de l’art primitif africain et de la musique européenne a donné des chef-d’oeuvres. Je pense au jazz, et pas au rock, qui représente la décadence du jazz, tout comme le rap. Mais enfin le rap arrive à se rattrapper avec le jazz justement...

          « Alors, avant de suggérer que ce n’est pas possible que tous les hommes civilisés (blancs ?) viennent d’Afrique au motif qu’ils sont vraiment trop cons et cruels la bas car c’est la dèche en ce moment chez eux (depuis que les européens sont allés y foutre le bordel, au passage), éduquez vous et apprenez l’esprit critique. »

          Pfffff... Mais apprenez dé"jà l’esprit critique vous même... Ce que vous écrivez est convenu, tellement convenu, qu’on déjà cela dans les années 70... Il n’y a rien de méprisant, bien au contraire dans ce que j’écris envers les Africains, bien au contraire, mais si vous aviez une once d’esprit critique, justement, vous vous en rendriez compte...

          « Je passe aussi sur les pharaons nubiens (de vrais black du !) qui ont régné sur L’Egypte et le Moyen orient quand la France soratit du néolithique »

          Et voila... Ces « blacks » dont vous parlez seraient devenus pharaon comme ça ? vous êtes incohérent et vous ne vous rendez même pas compte de ce que vous racontez...

          Pauvre garçon...

          Bill


        • ZEN zen 14 avril 2007 22:39

          DEALBATA (IP:xxx.x19.13.32)

          C’est quoi ce charabia ? On ne prend pas le clavier après un excès de boisson...


        • Bill Bill 14 avril 2007 23:03

          @ Déabalta

          Bah !!! Pas assez instruit, pas assez évolué pour vous comprendre ce garçon, mais vous le savez déjà ! La décadence autour de son propre petit nombril, ne vous fatiguez pas à lui répondre...

          Bill


        • DEALBATA (---.---.13.32) 14 avril 2007 23:28

          @zen

          Le pauvre ZEN, il n’est pas habitué à regarder au-dessus de ce qu’il considère comme son riche bagage, sa culture hermaphrodite qui n’a ni queue ni tête. Relisez vos propos : « ...pour vous instruire un peu...et cesser de vous référer à des « croyances », des convictions intimes et à des mythes bibliques, bagages intellectuels du pauvre... » Ces injonctions autoritaires et ces prétentions grotesques qui expriment tout le vide intellectuel de notre société sont ici concentrées dans ces formules lapidaires qui résument le mental au raz des pâquerettes qui fleurent bon le près à dénigrer de tout ce qui vous dépasse systématiquement. Continuez à surfer sur votre planche pourrie et vermoulue de savoirs de fonds de cale, illusionnez-vous de votre propre esprit et de votre raison, vous êtes un bel exemple de consommateur moderne qui rempli son caddie de cultures uniformes et de savoirs frelatés pour combler le gouffre de sa petite existence.


        • (---.---.0.81) 15 avril 2007 01:57

          @ Bill

          Bah !!! Pas assez instruit, pas assez évolué pour vous comprendre ce garçon, mais vous le savez déjà ! La décadence autour de son propre petit nombril, ne vous fatiguez pas à lui répondre...

          et toi donc, revenir à une anthropologie basée sur les épopées bibliques...

          a l’auteur, crétin ignorant, Coppens a essayé de t’ouvrir les yeux mais révise l’histoire....


        • (---.---.0.81) 15 avril 2007 01:59

          @ tous

          consternant !

          quel ramassis de conneries !

          des vrais anthropologues les guss.... les momes en classe de CP en savent plus que vous tous réunis


        • Bill Bill 15 avril 2007 09:28

          @0.81

          Et voila tout comme Zen, vous ne comprenez même pas le sens de mon intervention... A se demander si vous avez pour deux sous de jugeotte !

          « Les implications philosophiques et éthiques de cette question sont importantes. Car le monogénisme présente dès son origine un arrière-fond métaphysique, à savoir l’unicité absolue du genre humain, thèse défendue par tous les monothéismes (qui en tirent le principe du couple humain primordial et du péché originel en option). Cette croyance, d’origine biblique, fait écho à la « nature humaine » ainsi qu’au caractère accidentel, voire imaginaire des différenciations ethniques originelles. »

          C’est à cela que je répondais...

          Même un môme du CP l’aurait compris !

          Bill


        • Bill Bill 15 avril 2007 12:27

          @ Makan

          J’espère que vous me lirez ! Vous évoquiez la création dans votre commentaire, et cela me fait penser à ce qu’à écrit le pape dans la discours de Ratisbonne :

          « C’est ainsi seulement que nous devenons capables d’un véritable dialogue des cultures et des religions, dont nous avons un besoin si urgent. Dans le monde occidental domine largement l’opinion que seule la raison positiviste et les formes de philosophie qui s’y rattachent seraient universelles. Mais les cultures profondément religieuses du monde voient cette exclusion du divin de l’universalité de la raison comme un outrage à leurs convictions les plus intimes. »

          Il évoque aussi les Africains dans son nouveau livre, « Jésus de Nazareth » d’une façon qui ne vous déplaira pas j’en suis sûr !

          Au plaisir de vous relire cher Makan !

          Bill


        • benoit (---.---.54.51) 15 avril 2007 12:29

          c’est stupide comme réaction

          les civilisations vont et viennes

          les empires africains sont peu étudiés

          dire que l’afrique est peu développé au regard d’autres continents est idiot tout simplement.


        • Janis (---.---.115.50) 15 avril 2007 13:19

          Es tu au courant que chaque civilisation a un debut ... et une fin ? L’Afrique va mal aujourdhui, ca ne signifie pas qu’elle na jamais ete developpee. Et tu insinues qu’elle n’est pas developpee, tu parles de quel developpement exactement, economique ? Si tu ne parles que de façon economique, alors la oui, mais demande toi qui sont les coupables avant de t’en prendre aux victimes. Je comprends, avec des gens comme toi, que le monde aille si mal. C’est ignoble d’etre aussi borné.


        • Bill Bill 15 avril 2007 13:47

          @ Janis,

          Bien, il n’y a de trace que d’une seule civilisation africaine qui se serait développé, et qui est morte très rapidement après. Mais elle n’a jamais influencé personne, et est resté circonscrite à la sa région. Mais elle n’est pas vraiment très ancienne.

          ceci dit avec des gens butés comme vous, pas étonnant que l’humanité n’avance pas plus vite !

          Bill


        • Bill Bill 15 avril 2007 13:50

          Les intervenants d’Agora vox me déçoivent de plus en plus ! Plus possible d’avoir une conversation sur ce site ! Tout le monde peut se tromper, et cela peut donner lieu à une conversation intéressante, comme avec Makan, qui sans être d’accord avec moi, rentre dans le débat de façon toujours intéressante (cher Makan, je vous salue à nouveau !), mais pour de nombreux intervenants, l’intéret est moindre !!!

          Jusqu’où cela ira ?

          Bill


        • Janis (---.---.115.50) 15 avril 2007 13:57

          J’estime que quelqu’un qui parle d’un continent qui a visiblement donne naissance a l’etre humain et affirme que ce continent ne s’est pas developpe, se contredit. De plus, j’aimerai que tu prennes conscience de tout ce que l’« occident » pille et detruit en Afrique, empechant ce continent de se developper. On dirait que tu viens de naitre et que tu n’es au courant de rien, c’est ça qui est incroyable. Puisque tu penses que l’Afrique n’est pas developpee (economiquement ?), peux tu exposer tes raisons s’il te plait, ou tes theories ?

          Merci


        • Bill Bill 15 avril 2007 14:05

          Mais non Janis, je ne parle pas du domaine économique...

          Quand les Romains sont arrivés en Gaule, ils ont apporté des techniques que les gaulois ont utilisé ensuite. Les Gaulois étaient très doués pour travailler le fer, mais il faut voir l’allure de leurs premières statues ! On est loin des belles statues grecques ou romaines à la même époque, ou même encore des statues égyptiennes !

          Il y eut les invasions barbares ensuite, mais celles-ci n’ont pas effacé ce qui s’était d’abord fait.Une grande avancée sociale, civilisationnelle ne s’efface pas comme ça et perdure longtemps...

          On ne sait pas exactement d’où vient l’Homme de Cro-Magnon, et on est incapable d’établir un lien précis entre les différents singes dont nous avons retrouvé les ossements, aussi aucune preuve n’est établi de quoi que ce soit...

          Bill

          PS : si vous me répondez, merci de noter « Bill » dans vos interventions.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès