Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Rouler sous une pluie battante

Rouler sous une pluie battante

La folie de ces gens.

Vidéo illustrative

Rouler à tomb(r)eaux ouverts

JPEG - 13.2 ko

Ils doivent tous être équipés de ce gentil coyote qui annonce à l'avance radars fixes ou mobiles, ce procédé hypocrite pour cinglés du champignon et roi de l'incivisme automobile ! Ils nous doublent dans une visibilité improbable, sur une route couverte d'eau. Ils se pensent au-dessous des règles élémentaires de la sécurité et de la prudence.

Je ne parle même pas de cette mesure pratiquement jamais appliquée de la limitation de la vitesse par temps de pluie. Les radars, pour le prix qu'ils ont coûté à la collectivité ne remplissent même pas cette mesure de prudence, la seule qui conviendrait vraiment à ces mouchards aveugles ; réduire la vitesse des fous furieux quand il pleut !

Ils foncent dans la brume et le brouillard, ils restent tout un trajet sur la troisième file, celle des seigneurs de la route, des possesseurs de grosses berlines, des gens au porte-feuille souvent rembourré et à la conscience collective inversement proportionnelle. Ils se croient invulnérables dans leurs grosses voitures, surpuissants dans leur confort factice.

Ils sont en faute et pourtant si par malheur vous veniez à dépasser trop lentement à leur gré un poids-lourds, ils vous font appels de phares et menaces diverses. Ils vous collent pour montrer leur exaspération et leur désir de vous passer sur le corps. Ils sont furieux, vous devinez à leurs gestes les tombereaux d'injures qu'ils vous déversent pour avoir ralenti de quelques secondes leur marche triomphale vers la mort au volant.

Car la route, en dépit de la fiscalité routière reste un espace de pure folie. Bien sûr, le plus grand nombre, lassé du racket d'état ou convaincu par civisme de cette nécessité collective, a depuis longtemps rangé ses prétentions de vitesse au rayon des souvenirs anciens. C'est une petite frange de conducteurs irascibles qui reste insensible à cette prudence élémentaire.

Ceux-là sont bardés désormais d'électronique pour traquer le radar et le policier. Ils sont protégés par des véhicules de plus en plus massifs, de plus en plus dangereux pour les autres. Ils sont souvent dissimulés derrière des vitres opaques ou fumées pour échapper à la vue de la plèbe. Ils sont les seigneurs en tout lieu ou pour toute chose.

Alors que ce soit la pluie, le brouillard, la neige ou bien des travaux, ils sont dispensés des règles communes. Ce sont les décideurs, les profiteurs, les jouisseurs de cette société inique. Ils arrivent parfois qu'un pauvre bougre désargenté rejoigne cette cohorte incivique. La griserie de la vitesse lui donne ainsi l'impression d'appartenir à cette caste supérieure.

Je sais, je fais une fixation sur ces braves gens qui s'offrent, parce qu'ils l'ont mérité naturellement par un travail acharné et des mérites incommensurables de grosses berlines, allemandes la plupart du temps, tout terrain de plus en plus souvent ! Je suis d'une parfaite mauvaise foi, jaloux, envieux, mesquin et tout ce que vous trouverez encore à me dire. Mais prenez la peine d'observer ceux qui vous doublent ainsi en dépit de la raison et vous me direz si je me trompe vraiment.

Mourir en voiture, c'est bien la plus stupide, la plus absurde, la plus choquante des manières de quitter cette vallée de larmes. Comment se fait-il encore qu'il y ait des inconscients qui ne perçoivent pas ce risque démoniaque. Si seulement ces montres d'égoïsme avaient la décence de réserver cette issue fatale qu'à eux-mêmes, mais souvent ce sont de pauvres bougres, qui ne demandaient rien à personne qui trinquent à leur place.

La route demeure l'espace qui révèle la stupidité d'un petit nombre de sinistres personnages. Parce que l'état a fait le choix de la répression aveugle et si rentable, nous n'avons pas une police de la route pour ramener à la raison (si c'est possible) ces pauvres fous toujours pressés, toujours plus malins que les autres. La pluie continue de tomber, ils foncent et je les maudis !

Prudemmment leur.


Moyenne des avis sur cet article :  3.54/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

117 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 27 décembre 2012 09:41

    Bonjour, C’est Nabum.

    Merci pour ce constat lucide : c’est en effet par temps de forte pluie que l’on mesure le mieux la scandaleuse inconscience d’une minorité de conducteurs, dangereux non seulement pour eux-mêmes, mais surtout pour les autres usagers de la route.

    Cordialement. 


    • C'est Nabum C’est Nabum 27 décembre 2012 10:24

      Fergus


      Ils pensent avoir tous les droits et souvent l’électronnique leur donne bien des avantages qui frisent l’inconscience !

    • bigglop bigglop 27 décembre 2012 18:39

      Bonsoir à tous,

      Merci @Nabum pour cet article qui tombe à point nommé.

      En effet, aujourd’hui, j’ai dû faire l’aller-retour, Bx-San Sébastien, avec pluie, mouillé ; sec.

      Mon constat, peu de véhicules circulaient très vite, même les grosses cylindrées (BMW, Audi,....), certainement avec les régulateurs de vitesse ou limiteurs. Par contre, certains roulaient, sous la pluie à la vitesse maximale autorisée (130, 110, 90) tout en respectant généralement les distances de sécurité.

      Par contre, j’ai compté 5 radars mobiles (essentiellement zones de travaux=voies rétrécies).
      Merci mon Coyote, même si je respectais le code de la route.

      Je conduisais mon « monstre », Clio 1 de 1992, et non ma moto.

      Mais que ce voyage a été long et ennuyeux.......


    • urigan 27 décembre 2012 10:13

      Bon ! Oui ! Et alors ?

      Tant que les transports en commun seront aussi bien organisés et aussi chers, les gens prendront leurs bagnoles.

      Alors Nabum ? Ca va bien de dénoncer, mais qu’est-ce que tu propose ?


      • Fergus Fergus 27 décembre 2012 10:16

        Bonjour, Urigan.

        Qu’il y ait des problèmes de transport en différents lieux du territoire est une évidence, et effectivement nombre de nos compatriotes sont contraints d’utiliser leur voiture personnelle. Mais ce n’est pas cela que conteste C’est Nabum, c’est, à juste titre, les comportements de chauffards !


      • C'est Nabum C’est Nabum 27 décembre 2012 10:25

        urigan


        Que vous restiez sur votre file de gauche ...

        Je ne suis qu’un regard de biais, je n’ai nulle prétention à proposer, simplement à témoigner ce qui n’est pas si facile !

      • Romain Desbois 27 décembre 2012 10:26

        transports en commun aussi cher, je ne suis pas sûr que si on inclus tout ce que coûte une voiture que le bilan soit en sa faveur.

        L’idéal serait de développer l’accès aux véhicules de location type vélib’

        La plupart du temps l’automobile est immobile !!!!


      • C'est Nabum C’est Nabum 27 décembre 2012 10:26

        Fergus


        Il est parfois sage de ne pas répondre quand le portrait semble avoir fait mouche.

      • C'est Nabum C’est Nabum 27 décembre 2012 10:35

        Romain Desbois 


        Ce qui semble ne pas être le sujet cependant.

        Qu’importe le véhicule, le chauffard demeure et dans les transports en commun, le malotrus a aussi sa place

      • Romain Desbois 27 décembre 2012 10:45

        oui nabum vous avez raison, je répondais à urigan qui est hors sujet (en violation de la charte smiley )


      • C'est Nabum C’est Nabum 27 décembre 2012 11:39

        Romain Desbois


        Je n’aime pas qu’on fasse usage des rappels à la Chatre Chacun devrait se comporter avec courtoisie ce qui n’exclut pas l’acidité d’une remarque piquante.

      • Romain Desbois 27 décembre 2012 12:05

        je le faisais par ironie que tu sembles perdre de plus en plus.

        Mais sérieusement, c’est en s’appuyant sur la charte que le bouton « signaler un abus » censure à la demande des lecteurs.

        Et certains staliniens en abusent et détournent même l’emploi.


      • urigan 27 décembre 2012 13:27

        « Je ne suis qu’un regard en biais » .C’est sur que votre article n’est qu’une litanie de poncifs qui n’apportent rien à un débat.
        Pour changer la nature humaine, ce n’est pas en culpabilisant les gens que vous y ferez quelque chose.
        Votre article est a mon humble avis : Trollesque.


      • ANTIGNAC 27 décembre 2012 13:37

        Ce qu’il propose Nabum ? un peu d’intelligence. C’est tout. Celà ne te suffit pas ?


      • urigan 27 décembre 2012 21:36

        @ antignac

        C’est pas en gueulant que tu va convaincre les gens. Les chauffards et les malotrus n’en ont pas. Et de toute façon ça ne fera pas changer de comportement.
        Alors je répete : Cet article est bourré de poncif, et à la limite.... trollesque.


      • files_walker 28 décembre 2012 07:52

        Même si une station de métro ou un tramway était construite juste devant chez moi dans la cambrousse avec un départ toutes les minutes, je me déplacerais en moto ou en voiture.

        C’est pour moi un très grand plaisir.

      • Romain Desbois 28 décembre 2012 08:36

        files

        Ou mais vous aurez intérêt à ce que quelques autres prennent le métro pour vous laisser un peu plus d’espace pour votre plaisir .


      • files_walker 28 décembre 2012 08:55

        @Romain Desbois

        « Ou mais vous aurez intérêt à ce que quelques autres prennent le métro pour vous laisser un peu plus d’espace pour votre plaisir . »

        Je m’en tape. Que la circulation soit fluide ou pas la moto passe et l’interfile est un autre plaisir.

      • joletaxi 27 décembre 2012 11:17

        Je m’en doutais, mais là il n’y a aucun doute, c’est bien vous qui vous traînez sur la file de gauche avec votre tas de boue.
        Et en plus vous n’êtes pas content, alors que l’on vous permet de mettre votre dangereux tas de ferraille sur la chaussée, quitte à user les nerfs des gens qui travaillent et qui par le fait même sont pressés.
        D’ailleurs on ne comprend pas votre diatribe, dans la mesure où un adepte forcené des transports publics n’a rien à faire sur les routes.

        Bonne année tout de même,et à bientôt ,vous me reconnaîtrez facilement,je vous ferai un appel de phares,


        • C'est Nabum C’est Nabum 27 décembre 2012 11:42

          joletaxi


          Non ce n’est pas moi !

          Moins je roule plus je suis content car lesrencontres que l’on fait sur la route ne me conviennent guère. L’homme, pourtant si courtois dans la vie, devient un furieux au volant. Pire encore quand il se pense supérieur au seul prétexte qu’il travaille.

          Je préfère flaner à pied et prenez je vous prie le temps de mettre votre clignotant pour vous écartez un peu du marcheur si vous le croisez !

        • joletaxi 27 décembre 2012 11:47

          vous me prenez chaque fois au sérieux,c’est amusant !


        • C'est Nabum C’est Nabum 27 décembre 2012 12:00

           joletaxi


          Faut-il briser le jeu ou continuer à répondre du tac au tac sans tacte ?

          Je m’amuse moi aussi

        • jymb 27 décembre 2012 12:47

          triste article qui réchauffe des poncifs années 70 et donne de l’eau au moulin des autophobes haineux qui ont actuellement le pouvoir et s’en gavent.
          Il y a bien un délire électronique, c’est celui de la traque millimétrique du moindre km/h en trop, quitte a multiplier les obligations de lenteur pour remplir encore plus vite le tiroir caisse et humilier le laborieux partant au boulot. J’ai honte que des francais, des compatriotes, se prêtent à cette chasse nauséeuse et utilisent leur temps et leur science pour concevoir des pièges toujours plus tordus.
          Au fait, qui a déjà vu un radar disparaître suite à la sécurisation d’un point réputé dangereux en y consacrant l’argent ratissé ...personne ? comme c’est étrange !
          Lorsque l’intelligence reviendra au pouvoir, il faudra faire un grand nettoyage moral doublé d’une énorme récupération financière.


          • C'est Nabum C’est Nabum 27 décembre 2012 13:09

             jymb


            Vous devriez vous incliner devant le souverain poncif !

            Il faudra bien vite qu’un ethnologue se penche sur le comportement de l’automobiliste vis à vis de ses semblables à pied, en vélo, en cyclo et même en auto avant que les voitures disparaissent enfin du paysage.

            C’est de la folie pure, un révélateur merveilleux pour découvrir les vrais irrascibles, les furieux, les méchants, les égoïstes, les inconscients, les dangereux, les trompe la mort, les malades, les abrutis parfaits .... C’est un bonheur sans pareil que de voir à quel point l’homme au volant (surtout lui) est un frustré qui se défoule

            Une belle étude à faire hélas !


          • jymb 27 décembre 2012 22:03

            Que de bêtise en quelques lignes...

            Allons dans la même veine et supprimons les salauds qui déboulent en VTT et manquent de vous renverser, ces abrutis de coureurs à pied pour qui il faut s’écarter du chemin, ces inconscients à cheval qui vous font risquer une ruade, ces randonneurs hautains qui ne répondent même pas à votre salut...

            je suis stupéfait devant tant de haine pour son prochain. Si demain le pays replongeait dans des heures sombres, j’en suis maintenant persuadé,un nombre non négligeable de concitoyens trouverait trés positif de pourchasser telle ou telle catégorie de français comme on le voit actuellement sur les routes.

            cette France n’est pas la mienne et elle me fait vomir.


          • files_walker 28 décembre 2012 08:03

            @jymb


            Cela m’a fait du bien de lire votre commentaire. Il existe toujours des gens non lobotomisé.

            Merci.

          • Romain Desbois 28 décembre 2012 08:34

            le fou pense toujours que ce sont les autres qui le sont smiley


          • Jr.Bupp Jr.Bupp 29 décembre 2012 08:41

            Oui... D’autant que, me semble-t-il, la vitesse en France est limitée au maximum, à 130 km/h !

            Donc, délivrer d’une main, des autorisations de commercialisation de véhicules roulant à plus de 200 km/h et de l’autre main, sanctionner sévèrement ces excès de vitesse, par des contraintes financières, me semblent être un point d’injustice qu’il faudrait régler rapidement !

            Ne pourrait-on, par exemple, imposer dans tous les véhicules, un équivalent coyote, non pas seulement pour régler les problèmes de survitesse mais déjà pour avoir une information ciblée de l’état de la route ?

            Ne pourrait-on associer ce GPS couplé à une carte mise à jour en temps réel pour piloter le limiteur ou régulateur de vitesse de la voiture ? Est-ce que techniquement nous sommes idiots à ce point ?

            Ne pourrait-on pas faire en sorte que, lorsque l’on tourne la clé de contact pour mettre en marche la voiture, qu’automatiquement, la vitesse soit limitée au maximum autorisé ?

            Justifier de la mort d’automobilistes pour valoriser les cabines de contrôles de vitesse n’est-il pas dans ce cas, faire du business sur la mort des gens ?

            Comment cela s’appelle lorsqu’on laisse mourir un très grand nombre de personnes alors que l’on a des solutions pour éviter cela ? Et qu’en plus, on le fait sciemment pour faire du fric ?

            Il semble qu’en France, lorsque l’on fait un grand excès de vitesse, ce soit un délit… lorsque l’on est ministre et que l’on ne fait rien d’intelligent pour sauver des milliers de vies humaines, ce soit une normalité non passible d’une quelconque sanction !

             


          • bernard bernard 27 décembre 2012 13:35

            Vivement le retour de la diligence...
            Il y aura bien encore quelqu’un pour critiquer ce moyen de transport.
            Comme il y aura toujours quelqu’un pour critiquer tout ce qui se fait.

            Même à revenir à l’homme des cavernes...
            je suis certain que certains trouverait encore matière à critiquer, se plaindre.
            Eternels mécontents...
            Ou aigris ?
            Les vrais irrascibles, les furieux, les méchants, les égoïstes, les inconscients, les dangereux, les trompe la mort, les malades, les abrutis parfaits ....il y en a toujours eu.
            Mais sont-ce bien ceux que l’on pense ?
            Rien n’est moins sûr ! 

            Appel de phare ! smiley


            • C'est Nabum C’est Nabum 27 décembre 2012 13:59

              bernard


              Effectivement ! Il y aurait beaucoup à dire sur le crottin et les coups de fouet, les relais de poste et les jurons des cochets.

              Je serai encore là pour onserver et décrire et vous serez encore là pour mépriser ce que je fais. Vous n’avez sans doute pas compris que c’est un jeu. Vous êtes bien trop sérieux sans doute. 

            • brindfolie 27 décembre 2012 15:26

              Bonjour,C’est Nabum.
              J’abonde sur le constat !Une petite frange de nos concitoyens se fichent totalement de ’l’existence’ des autres.C’est malheureusement dans l’air du temps.La société francaise dans un court laps de temps a muté vers un individualisme forcené,ou seul compte le « moi ».Alors qu’en un de ces ’moi’ se retrouve au volant de son bolide ou de sa poubelle que croyez-vous qu’il puisse arriver ?
              De par mon mode de vie,je suis fréquemment amené à me déplacer en mode pédestre avec sac à dos sur des vicinales,voire de petites départementales,le nombre de fois ou j’ai échappé au pire est proprement effarant.Rien que de ces mésaventures il me serai possible d’en écrire un volumineux ouvrage.
              Prudemment Votre.


              • C'est Nabum C’est Nabum 27 décembre 2012 16:13

                brindfolie


                C’est hélas l’individu qui prime sur le collectif

                Le fais ce que je veux, quand je veux et où je veux.

                Je veux donc j’existe sans me soucier des autres qui n’ont d’ailleurs pas toujurs droit à une existence décente.

                Je ne partage pas cette philosophie

              • bernard bernard 27 décembre 2012 15:29

                C’est Nabum...
                Tout de suite les grands mots...
                En aucun cas je ne méprise ce que vous faites, par contre, comme vous, je suis là pour conserver et décrire...
                C’est que je fais en répondant à votre « article »
                D’autre part, je ne suis ni plus, ni moins serieux que vous...sans aucun doute !
                Quand à votre jeu, je suis perplexe !
                 smiley

                Passez d’excellentes fêtes de fins d’année.


                • C'est Nabum C’est Nabum 27 décembre 2012 16:14

                  Bernard


                  Soyez perplexe et acceptez mes excuses pour une réaction trop prompte.

                  Je suis parfois très réactif. Heureusement, jamais au volant

                • bernard bernard 27 décembre 2012 17:45
                  C’est Nabum...

                  Aucun problème, 

                  Tout mes voeux pour 2013 smiley smiley


                • Ronny Ronny 27 décembre 2012 16:38

                  @ auteur

                  Je ne peux que vous conseiller de lire M. Kundera : « éloge de la lenteur »...

                  Extrait :

                  Je conduis et, dans le rétroviseur, j’observe une voiture derrière moi. La petite lumière à gauche clignote et toute la voiture émet des ondes d’impatience. Le chauffeur attend l’occasion pour me doubler ; il guette ce moment comme un rapace guette un moineau. Véra, ma femme me dit : « Toutes les cinquante minutes, un homme meurt sur les routes de France. Regarde-les Tous ces fous qui roulent autour de nous. Ce sont les mêmes qui savent être si extraordinairement prudents quand on dévalise sous leurs yeux une vieille femme dans la rue. Comment se fait-il qu’ils n’aient pas peur quand ils sont au volant ? » Que répondre ? Peut-être ceci : l’homme penché sur sa motocyclette ne peut se concentrer que sur la seconde présente de son vol ; il s’accroche à un fragment de temps coupé et du passé et de l’avenir ; il est arraché à la continuité du temps ; il est en dehors du temps ; autrement dit, il est dans un état d’extase ; dans cet état, il ne sait rien de son âge, rien de sa femme, rien de ses enfants, rien de ses soucis et, partant, il n’a pas peur, car la source de la peur est dans l’avenir, et qui est libéré de l’avenir n’a rien à craindre. La vitesse est la forme d’extase dont la révolution technique a fait cadeau à l’homme. Contrairement au motocycliste, le coureur à pied est toujours présent dans son corps, obligé sans cesse de penser à ses ampoules, à son essoufflement ; quand il court, il sent son poids, son âge, conscient plus que jamais de lui-même et du temps de sa vie. Tout change quand l’homme délègue la faculté de vitesse à une machine : dès lors, son propre corps se trouve hors du jeu et il s’adonne à une vitesse qui est incorporelle, immatérielle, vitesse pure, vitesse en elle-même, vitesse extase.
                  ...
                  Je regarde dans le rétroviseur : toujours la même voiture qui ne peut me doubler à cause de la circulation en sens inverse. A côté du chauffeur est assise une femme ; pourquoi l’homme ne lui raconte-t-il pas quelque chose de drôle ? Pourquoi ne pose-t-il pas la paume sur son genou ? Au lieu de cela, il maudit l’automobiliste qui, devant lui, ne roule pas assez vite, et la femme ne pense pas non plus à toucher le chauffeur de la main, elle conduit mentalement avec lui et me maudit, elle aussi.


                  • ptimarc 27 décembre 2012 18:08

                    le plus inquietant est,qu’apparemment,vingt-trois pour cent des internautes qui ont lus cet article,ne l’ont pas apprecié.ça fait froid dans le dos....


                    • C'est Nabum C’est Nabum 27 décembre 2012 20:12

                      ptimarc


                      Ne vous offusquez pas

                      Il vote contre l’auteur et non contre ce qu’il dit 

                      La politique mange tout ici 

                    • ronheat 27 décembre 2012 19:55

                      Bonsoir,

                      Vous savez sur la route, ce n’est pas une minorité de personnes qui n’agit pas avec les règles élémentaires de civisme. C’est plutôt une minorité qui agit avec des règles de bon sens et de courtoisie.

                      Ce n’est pas non plus une question de classe sociale, le fait d’être con dépasse ces considérations. Riche ou pauvre, berline allemande ou voiture populaire, rien n’arrête la connerie.

                      Votre article est quand même très cliché. Le méchant c’est le riche, le pauvre c’est encore une fois celui qui se fait taper dessus.

                      Et puis entre nous, ne croyez-vous pas que les marques allemandes se vendent bien aussi grâce aux pauvres à qui en refilent de l’image de marque pour très cher, mais fier il sera de posséder sa berline, il aura un statut social. Bien sûr en diesel destiné à la masse de moutons que l’on pigeonne en faisant avaler des couleuvres.

                      Alors avant de tout ramener à ces salauds de riche en grosse berline demandez-vous si vous mettez systématiquement vos clignotants, respectez les distances de sécurité sans coller la voiture qui vous précède, ne vous arrêtez pas seul au monde au milieu de la chaussée, si vous savez ce qu’une voie d’accélération veut dire (accélérez !), payez tous vos stationnements, alors arrêtez vos stigmatisations.

                      Et pour infos, si les aides à la conduite et détecteurs en tout genre marchent bien, c’est grâce à la plèbe, nombreuse pour les acheter. N’oubliez pas que dans vos clichés les riches ne sont qu’une petite partie qui exploitent un grand nombre de misérables.

                      Allez bonne conduite


                      • C'est Nabum C’est Nabum 27 décembre 2012 20:55

                        ronheat


                        Je sais que c’est cliché et pourtant je jour là quand j’écrivais mon billet alors qu’on ne voyait pas à 100 mètres, ce sont biendes berlines cossues qui fonçaient dans le brume et les gerbes d’eau

                        Je n’y peux rien et ceux qui étaient avec moi pourrait l’attester.

                        Qui puis-je ? La vérité est parfois cliché

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires