Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Samsung marque l’histoire avec un investissement record

Samsung marque l’histoire avec un investissement record

Oh, que le retour de Lee Kun-Hee, gracié par le président de la république sud-coréenne Lee Myung-Bak en fin d’année dernière, aura fait du bien au premier groupe de Corée, Samsung. Son retour était attendu depuis des mois par les dirigeants qui peinaient à trouver une stratégie moyen-long terme pour le groupe.

L’investissement de 23 milliards de dollars annoncé avant-hier, au milieu d’une cérémonie pour le lancement d’une nouvelle ligne de production de semi-conducteurs, n’est pas passé inaperçu. Si le président se faisait discret lors de ses dernières années à la tête du groupe, il revient la tête haute et n’a pas peur de se montrer devant les médias. En compagnie de son fils Jae-Yong, considéré comme son successeur dans les années à venir, et des cadres dirigeants du chaebol coréen, l’heure était au sourire hier.

Cet investissement conséquent sera donc destiné à redynamiser dans l’année les filières « puce mémoire » et « écrans à cristaux liquides ». Samsung, considéré comme le leader mondial des technologies, réalise ainsi l’investissement annuel le plus important de son histoire. Sur les 26 milliards de dollars, 16 milliards seront issus des dépenses en capitaux du groupe. Au-delà des conséquences pour le groupe lui-même, cet investissement donne également un aperçu des tendances du marché pour les années à venir.

Si Samsung est confiant quant à une amélioration de la demande en équipement électronique, alors tout le monde peut-être confiant. « L’économie internationale continue d’être voilée par un certain nombre d’incertitudes, ce qui pourrait créer des fluctuations commerciales importantes. Il est cependant essentiel pour nous d’accroître nos investissements aujourd’hui et d’embaucher de plus en plus de talents afin de prendre de l’avance et de conserver notre position de leadership sur les marchés internationaux et ainsi, contribuer à la croissance économique de la Corée du Sud » annonçait fièrement le président Lee Kun-Hee hier. Dans les 16 milliards de dollars, près des deux tiers seront consacrés surtout à la production de puces mémoires, la demande étant aujourd’hui plus forte que l’offre dans ce secteur.

Outre cet investissement consacré aux usines et aux équipements, un fonds complémentaires de 7 milliards de dollars sera mis en place pour la recherche et le développement. Le groupe Samsung revoit donc son plan de début d’année qui se basait sur un investissement de 7.5 milliards de dollars avec 4.8 milliards de dollars pour les puces et 2.7 milliards de dollars pour les LCD.

Lee Kun-Hee, qui est revenu concrètement aux affaires fin mars, impose donc son empreinte sur le groupe dont le management était en perdition depuis un an. Cet investissement osé prépare le moyen terme pour un groupe dont « les produits d’aujourd’hui n’existeront plus dans dix ans » (Lee Kun-Hee).

Bienvenue en Corée du Sud


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • JFCAMPION JFCAMPION 19 mai 2010 23:43

    Eh oui en corée on ne parle pas trop mais on agit. On veut lutter avec ces gens là mais dans 10 ans c’est finit pour la France. On sera au mieux le parc de loisir pour les Allemands.

    C’est énervant.


    •  C BARRATIER C BARRATIER 20 mai 2010 09:49

      Erreur JF CAMPION de comparrer SAMSUNG à la France. Samsung n’est pas un pays, n’est pas une entreprise d’état, c’est une multinationale. SAMSUNG n’est pas la Corée. A l’époque des grandes entreprises d’Etat, privatisées depuis,- Renault, Alsthom, Arianespace, notre pays fut le premier : TGV, Airbus, etc...les champions du monde. Notre pays a privatisé pour obéir aux directives libérales des USA, relayés par les britanniques(Société du Mont Pelerin fondée par Hayek et Friedman, richissimes de DAVOS. La France comme la Corée s’est couchée devant ces puissances d’argent.
      Aujourd’hui nos entreprises publiques ont été privatisées. Le consommateur achète des produits destinés à enrichir les actionnaires anonymes et apatrides par définition. Les pièces mécaniques se fabriquent dans le pays où ça rapporte le plus aux actionnaires. Mieux encore, le libéralisme international a obtenu pour augmenter les bénéfices des actionnaires que les cotisations salariales soient à la baisse, ce qui fait baisser les remboursements santé et les retraites des Français.
      Il n’y a pas lieu de « lutter » contre les coréens qui comme les travailleurs français ont une portion congrue de la production de richesse. Les peuples sont frères, les rapaces internationaux sont la main dans la main pour les exploiter. Les riches accaparareurs sont de plus en plus riches, ils n’ont pas de patrie, à l’image de SAMSUNG...qui encore une fois n’est pas plus la Corée que Renault aujourd’hui n’est la France.
      Ce qui est énervant, c’est notre capitulation et notre plongée dans l’Europe des marchés qui se fiche des peuples. Nous avons trahi les idéaux des Lumières, et du programme national de la résistance.
      J’ai longtemps acheté strictement des voitures de France : Renault était ma marque après Terreaux pour la moto. Cela s’est arrêté à sa privatisation, et j’achète des internationales comme Renault, Toyota, Ford....car par leurs actionnaires inconnus, leurs fabrications délocalisées, elles sont toutes apatrides.


    • goc goc 20 mai 2010 12:19

      quand on voit les sommes astronomiques dépensées par des spéculateurs contre la zone euro, je n’ose imaginer ce que serait notre situation économique si on avait consacré juste 1% de ces sommes à investir dans la R&D. Et le pire c’est qu’en plus ça rapporterait plus que ces jeux de massacre : Il n’est qu’a voir la situation actuelle d’un investisseur initial chez microsoft ou google


      • slipenfer 20 mai 2010 13:18

        Arosmik

        un article que j ’aurai mis dans économie mais bon
        il y a marqué (semi-conducteurs et LCD)
        Plusieurs sociétés importantes se rattachent au groupe, notamment l’assureur Samsung Life
        sinon leur disques dur, les ddr2 sont pas cher et assez solide, autre chose que les 40go IBM.

        j ’aimerai savoir si quelqu’un utilise un Disques seagate SSD Pulsar ou Samsung SSD 256 Go.

        le Samsung SyncMaster 2233RZ est vraiment moche pour 290 euros merde alors !


         

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Arosmik

Arosmik
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès