Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Tout est sous contrôle... américain

Tout est sous contrôle... américain

Petite introduction au "flicage" :

Dans un premier temps, notre adresse IP est reconnue, ce qui implique dès lors que n’importe quelle session Internet entreprise peut être pistée. Il est alors simple de savoir quels sites sont visités par telle ou telle IP, leurs fréquences, leurs durées… Une fois sur le site en question, un « cookie » (fichier texte) est déposé sur le disque dur de l’internaute par le serveur du site que l’on visite. Par ailleurs, les cookies sont aussi stockés par le logiciel flash du navigateur. Ensuite, le moteur de recherche va enregistrer et stocker toutes les demandes de recherches, dans le but de définir un profil utilisateur et ainsi adapter le contenu à l’utilisateur. Ces données sont réutilisées par différentes régies publicitaires permettant d’adapter le message à la cible.

En conclusion, l’adresse IP permet de nous reconnaître et de nous géolocaliser  ; notre historique de navigation sert à nous « tracker » ; les cookies et « cookies flash » collectent nos données ; et nos recherches sont exploitées par tout un tas de protagonistes (entreprises privées, institutions étatiques, renseignements…).

Lors de mes navigations, j’essaye de maîtriser l’information qui est récoltée, notamment en utilisant des serveurs confidentiels ne retenant pas l’adresse IP (je vous recommande d'ailleurs comme moteur de recherche : Ixquick.fr, qui n'enregistre pas votre IP et qui est un outil français !).

Néanmoins, nous (utilisateur lambda) utilisons internet depuis de nombreuses années sans méfiance, ce qui peut poser problème dans le sens ou même si l‘on se protège actuellement, énormément d’informations ont déjà été récoltées. Qui plus est, la NSA et le GCHQ disposent d’un accès direct aux principaux serveurs, accès que l’on nomme « back door », qui leur permet de se servir gracieusement dans nos données les plus confidentielles : messages facebook, mails, photos, etc.

De même, le logiciel XKeyscore permet aux agents de ces « institutions américaines » de surveiller en temps réel les requêtes faîtes sur les moteurs de recherche, le contenu des emails (ou tout du moins les métadonnées : object du mail, destinataire, etc), l’ensemble des réseaux sociaux. Globalement, « tout l’internet est fouillé » pour permettre à ces agents de remonter jusqu’à une cible.

Nous avons donc bien compris qu’il est quasiment impossible de se protéger sans intervention de l’Etat, mais cela ne fait que peu parti des préoccupations des politiques français, ou tout du moins ils ne sont pas encore en mesure d’être efficace face au « Big Brother » américain.

Partant de ce constat, protéger ses données n’est pas la priorité, mais coordonner les empreintes laissées devient la pierre angulaire de notre « privacity ». Nous ne pouvons que lisser notre image sur Internet, ou se créer une image professionnelle. Ainsi, je ne publie aucune photo sur les réseaux sociaux (ce qui me met à l’abri des autres utilisateurs, notamment professionnels), mis à part sur des réseaux professionnels de type Viadeo ou LinkedIn, réseaux professionnels qui me permettent de façonner mon image tel que je l’entends et à destination de certaines cibles. L’utilisation d’Ixquick permet d’éviter la géolocalisation et contribue à la décroissance (si cela est possible !) de Google. Cela implique néanmoins de ne pas profiter des services gratuits de celui-ci, mis à part lors de sessions non protégées.

 

Ce qui me frappe le plus, c’est le comportement fasciste des USA, sur la surveillance des individus privés (mais aussi des Etats, des entreprises, …). Grosso modo, à partir où nos intérêts divergent avec les leurs, ils peuvent aisément nous répertorier, et prendre « les mesures qui s’imposent ». A partir de ce constat, tout est envisageable, y compris l’utilisation des services secrets pour faire taire (à jamais ?) tout « ennemi potentiel ».

Comme dirait Mitterrand :

"La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l'Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C'est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort".

 

En complément :

- le site de la CNIL (test expliquant comment nous sommes trackés) : http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

- le site de l'ICANN : http://www.icann.org/en/about

A lire aussi sur le même sujet : http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/prospective-et-gouvernance-d-142922

PDF - 610.3 ko
Cybersurveillance
Compilation d’articles sur le sujet.

Documents joints à cet article

Tout est sous contrôle... américain Tout est sous contrôle... américain Tout est sous contrôle... américain Tout est sous contrôle... américain

Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • ZEN ZEN 15 novembre 2013 09:25

    Bonjour

    Quels inconvénients/avantages à utiliser le réseau Tor, largement subventionné par les services américains pour favoriser l’anonymat de la critique dans les pays où la censure sévit et pour renforcer leur influence, mais aussi exploité pour divers commerces illicites (darknet) ?
    Difficile de se faire une opinion, si on veut éviter intrusions et pubs.
    Merci pour vos conseils


    • Sergueï Dabur Sergueï Dabur 15 novembre 2013 10:17

      Merci Zen,

      Je ne connais pas particulièrement le réseau Tor, mais s’il est largement subventionné par les services américains, il ne doit certainement pas aller à l’encontre de leurs principes de protection de la vie privée !

      Votre article en lien est intéressant car il explique bien que de toute façon, nous utilisons dès le départ du matériel américain, et c’est ceci qu’il faut faire évoluer.


    • Constant danslayreur 15 novembre 2013 15:14

      Il faut regarder envoyé spécial de temps en temps je parle à l’auteur puisque je soupçonne Zen d’avoir regardé pas plus tard qu’hier soir.

      Bref Tor c’est surtout la possibilité d’avoir une IP non traçable. Voila pourquoi et s’il est bien utilisé par des opposants politiques dans des pays à chape de plomb électronique, il est surtout utilisé pour toutes sortes de trafics à commencer par ceux des armes, de la drogue, du sexe et de la contrefaçon.

      Évidemment, l’impunité totale qu’il offre - jusque là - a permis de voir fleurir les réseaux les plus abjects de pédophilie, en creusant bien le satanisme et les rituels de sacrifice humains doivent y être en bonne place aussi tant qu’à faire.

      En conclusion, si vous n’avez rien à vous reprocher, aucune dictature à craindre et que vous ne craignez personne, le que votre IP permette de remonter jusqu’à vous devrait vous être égal.


    • Constant danslayreur 15 novembre 2013 15:15

      le fait que votre IP pardon


    • Sergueï Dabur Sergueï Dabur 15 novembre 2013 15:32

      Le problème est plutôt de savoir ce qui est « admis » ou non. Je n’ai rien à me reprocher mais si mon IP est tracée quand je visite des sites dîts « subversifs » (par certains), qui me dit que cela ne pourrait pas me poser des ennuis ?

      Et merci pour vos éclaircissement sur le réseau Tor !


    • eresse eresse 15 novembre 2013 16:50

      Bonjour,

      dites vous bien que l’anonymat offert par TOR est tout relatif. Si vous etes anonyme en dehors de réseau vous etes parfaitement identifié pour les serveurs relais au sein du réseau. Je doute fort que nos institutions n’aient pas accès à ces relais, je pense même qu’elles en gèrent quelques uns.
      l’anonymat sur TOR impose quelques règles bien souvent non respectées.
      - Utiliser le navigateur TOR
      - Ne pas installer de plugins
      - Ne pas ouvrir de documents pdf ou autres quand on est « en ligne » sous TOR. En effet ces documents peuvent contenir des hyperliens qui révéleront votre adresse réelle car ils ne contacteront pas les sites au travers de TOR.


    • paul 15 novembre 2013 18:34

      Pas d’accord pour accepter que l’on puisse me surveiller sous prétexte que je n’ai rien à me reprocher . Si vous acceptez ça, vous acceptez tous les flicages possibles que l’on vous imposera toujours pour de bonnes raisons.
      Pas besoin d’utiliser le réseau TOR, mis en scène dans l’émission Envoyé Spécial sous un jour très sulfureux : il existe tout simplement le méta-moteur Startpage développé par Ixquick , qui n’enregistre pas l’IP ....jusqu’à preuve du contraire, mais autant le prendre puisqu’il fonctionne aussi bien sinon mieux que d’autres .
       


    • Constant danslayreur 15 novembre 2013 18:53

      Paul je vous cite,
      "Pas d’accord pour accepter que l’on puisse me surveiller sous prétexte que je n’ai rien à me reprocher . Si vous acceptez ça, vous acceptez tous les flicages possibles que l’on vous imposera toujours pour de bonnes raisons."

      Je peux très bien comprendre et respecter votre point de vue. Après tout, les sites que vous fréquentez, les opinions que vous exprimez, les amitiés que vous nouez ou encore vos préférences sexuelles, font partie de votre vie et si vous avez décidé de poster sous pseudonyme, personne n’a le droit d’aller outre votre choix.

      En fait j’exprimais une position toute personnelle et j’admets volontiers qu’elle puisse rester minoritaire. C’est en parfaite connaissance de cause sur les capacités de flicage du net que j’y suis. Ma vie privée le restera et je poursuivrais jusqu’au fin fond de l’enfer quiconque en dévoilerait la moindre photo par exemple, mais sinon quand je poste une conviction ou une opinion c’est que je suis prêt à l’assumer y compris sous mon identité réelle devant quelque bipède que ce soit.

      Bonne soirée.


    • paul 15 novembre 2013 22:15

      @ Constant

      Poster une opinion sous sa véritable identité ou sous pseudo - ce qui est le cas d’une nette majorité ici - ne change absolument pas les commentaires qu’évoquent ce billet .
      L’essentiel est de se respecter, ce qui semble bien être le cas ici, opinion majoritaire ou pas .


    • Bracam Bracam 15 novembre 2013 22:52

      Jusqu’en enfer Constant ? Punaise, vous êtes immortel vous smiley Par Thor on se tue à le dire, il faut partir à temps.


    • Bracam Bracam 15 novembre 2013 23:02

      Au fait, c’est justement parce que je n’ai rein à me reprocher que je demande qu’on me foute la paix. Qu’on me respecte parce que la présomption d’innocence a existé, dans un temps que les jeunes ne peuvent peut-être même pas concevoir.C’était hier, en réponse à un passé pas toujours reluisant. Eh oui, il y en a eu pour y croire, aux droits universels, et toutes ces choses d’avant l’enfer contemporain.


    • @lbireo @lbireo 16 novembre 2013 00:29

      d’une part, l’anonymat sur tor a été partiellement cassé pas des agences gouvernementales.
      d’autre part, quelque soit la solution utilisée, comme les vpn, il existera toujour une trace de nou quelque part.
      enfin, toutes vos opinions (y compris la mienne), semblent se rejoindre pour ce qui est la protection de notre vie privée.

      n’utiliser aucun plug-in et devoir me cacher dans des réseaux cryptés ou anonymisés me donne à moi même l’impression d’être coincé, emprisonné, dans un réseau dont le but est l’ouverture et la communication, internet.

      la seule et unique solution pour échapper à tout flicage sur le net est de ne s’y être jamais connecté. et donc de ne connaitre ni des sites comme agoravox, ni de moteurs de recherche « anonymes », ni de tor ou de vpn, ni rien en fait ! et si l’on refuse l’internet, les ordinateurs, alors autant tout rejeter en bloc et revenir au moyen âge, voire au delà, enrejetant toute avancée technologique. bon retour dans le monde de l’obscurantisme et de la barbarie.

      si beaucoup de monde n’a rien à se reprocher, alors la lecture de leurs infos personnelles par un type a l’autre bout du monde doit être d’un ennui... je n’aimerai pas être à sa place.

      avant internet, je n’aurais pu converser avec aucun d’entre vous. des personnes n’auraient jamais pu se rencontrer, et surtout l’accès à l’information serait si limité, à la mercie de tout ceux à qui elle ne plait pas... quelle tristesse !

      la meilleur parade que j’ai trouvée n’est pas de me cacher, puisque je n’ai rien à me reprocher, mais d’utiliser des pseudos et, quand ce n’est pas le cas, d’en laisser transparaître le moins possible sur les réseaux. résultat : nombre de photos en ligne ou je suis reconnaissable ? 2 et sous différents pseudos. pour les photos « anciennes » j’ai tellement changé depuis qu’elles n’ont aucune importance.

      et a celui qui espionne ce commentaire de l’autre côté du monde ? navré que tu doive autant t’ennuyer à me lire, mais, tu est payé pour ça non ? alors bon courage !


    • @lbireo @lbireo 16 novembre 2013 00:31

      et désolé pour les fautes de frappe.
      la fatigue...


    • Serpico Serpico 17 novembre 2013 16:21

      Avoir ou pas quelque chose à se reprocher n’est pas la bonne question. C’est même un détournement de la vraie question : POURQUOI me surveille-t-on ?

      On agresse d’emblée celui qui proteste pour éviter de poser le vrai problème : qu’est-ce qu’ils ont, ces flics à la gomme, à surveiller tout ce qui bouge ?

      Au lieu de perdre un temps fou, des moyens et de l’argent, pourquoi ne surveillent-ils pas plutôt les cibles, pourquoi ne verrouillent-ils pas leur pays de merde ?

      En réalité, ils ne surveillent pas : ils guettent. Ils ont en tête de récolter le plus de renseignements pour garder leur main-mise sur le Monde ou pour espionner les secrets des autres.

      Donc, pour moi, le fait même de me surveiller est une agression et je n’ai pas à culpabiliser ou à me justifier. Que j’aie ou non quelque chose à cacher, c’est mon droit et ce n’est pas à ces petits curieux vicieux de me faire la leçon.

      Il n’y a aucune discussion possible : on ne me surveille pas, point barre.


    • Serpico Serpico 17 novembre 2013 16:25

      De toutes manières, la multiplication des WIFI gratuits posera un problème tôt ou tard à ces Sherlock de pacotille : il suffit de se connecter dans une gare, maquiller son Firefox en IE, déguiser son système d’exploitation en Linux ou Windows ou Mac, bloquer les java et autres foutaises, empêcher l’identification des logiciels utilisés, pour envoyer des messages enflammés à la veuve de BenLaden.


    • Ruut Ruut 26 novembre 2013 16:14

      Masque il aussi l’adresse MAC unique de chaque ordinateur ?


    • Pepe de Bienvenida (alternatif) 15 novembre 2013 09:52

      Il faut aussi préférer l’open source, qui s’il n’est pas la panacée, permet au moins la transparence.


      • Pepe de Bienvenida (alternatif) 15 novembre 2013 14:56

        Ma fourche a langué


      • anomail 15 novembre 2013 15:00

        Oui, et moi je suis maniaque, j’essaie de me soigner smiley


      • foufouille foufouille 15 novembre 2013 11:21

        les liens commerciaux arrivent en premier lors d’une recherche. les cookies sont donc utile. dans le cas de résistance ou activisme, il faut séparer cette activité. il y aussi freenet et le darknet


        • Sergueï Dabur Sergueï Dabur 15 novembre 2013 11:36

          Utiles si vous souhaitez consommer ce que google vous recommande... !

          Les cookies ont certes leur utilité, mais ils servent aussi de trackers très efficaces.


        • foufouille foufouille 15 novembre 2013 12:02

          tu es pas obliger de con-sommer google. par contre, tu évites la plupart des liens bidons. la pub peut aussi être idiote. chercher le prix d’un CPU ne veut pas dire qu’on veut l’acheter
          cela fait des années que certaines infos comme facebook qui vend tes données sont connues. mais a chaque fois les gens disent non, c’est pas possible-eu. c’est donc leurs problèmes


        • hunter hunter 15 novembre 2013 12:29

          Salut à tous

          ixquick ou startpage, sont bien effectivement !
          Je n’ai jamais utilisé google, mais altavista (dorénavant mort, et incorporé dans la nébuleuse « yahoo »)

          Ne pas utiliser fesse de bouc ou gazouilleur :à ce que je sache, ce n’est pas obligatoire non ? il n’y a pas encore de loi impériale (ça viendra peut-être avec le traité trans-atlantique), obligeant un quelconque citoyen à s’afficher sur ces merdes ?

          Pas de windows, ni IE non plus : linux est beaucoup plus fiable, et firefox dispose de nombreux modules, qui virent trackers, cookies et pubs !

          Perso, je ne peux plus aller sur certains site comme michelin, car ce site ne répondra à aucune requête d’itinéraires, si on accepte pas le viol de sa bécane, donc quand j’ai besoin, j’y vais avec une très veille bécane sous win 98 :il y a juste l’os,donc ils peuvent tracker ce qu’ils veulent, ils ne trouveront rien !

          Les solutions existent pour limiter le flicage, et simples à mettre en oeuvre !

          Ceux qui continuent à se faire baiser par les multinationales US telles que google, MS, fasse de bouc et compagnie, n’ont qu’à réagir et réfléchir !

          S’ils ne changent pas, c’est qu’ils consentent, donc qu’ils ne viennent pas couiner après !

          Ces trucs sont gratuits c ’est ça ? Eh bien non, puisque c’est vous la « marchandise » !

          Profitez des alternatives qui existent (et je ne parle pas du MODEM+UDI=DEMI MOU), mais de celles en informatique, tant qu’elles n’ont pas encore été rendues illégales par directive impériale !

          Le jour où ça le deviendra, je pousserai jusqu’à Bruxelles pour fracasser la gueule du premier technocrate venu, à grands coups d’ordinateur portable !

          Comme ça, ils auront au moins une raison valable de me foutre en tôle !

          Remarquez, si ils voulaient..........ils on déjà ce qui faut !

          Adishatz

          H/.


          • Sergueï Dabur Sergueï Dabur 15 novembre 2013 14:26

            Tout à fait d’accord avec vous.

            Néanmoins, beaucoup de personnes de mesurent pas l’étendue du flicage que nous subissons, et particulièrement les plus jeunes, qui utilisent (entre autre) FB comme un outil privé.

             


          • gaston gaston 15 novembre 2013 15:42

            Très bon article. Mais...Les nuls en informatique comme le papy que je suis, comment peuvent-ils

            faire pour préserver - par principe !-leur vie privée ?Parfois, j’envisage de laisser tomber l’informatique pour échapper à ces monstres sans état d’âme,clones avant l’heure,esclaves de
            leurs machines,virtuoses idiots d’un système qui les broiera autant que les millions de braves gens dont ils violent la vie privée.Avec eux, l’intelligence devient stupide,et ils ne le savent pas.
            Ah ! Monsieur le Marquis de la Fayette ! 
            Quel vent mauvais vous a poussé à accoster aux quais de SOUTH INLET en ce 13 juin 1777 ?
            Pourquoi diable avoir aidé ces Jean-Foutres à s’affranchir des Anglais ?
            Et vous avez été proclamé << Citoyen d’Honneur des Etats-Unis >> sous la présidence de...
            George W Bush ! Est-ce vraiment un Honneur ? L’auriez-vous accepté ? 
            Aujourd’hui,ils mordent la main de ceux qui les ont sauvés...Qu’auriez -vous pensé de « Prism » ?
            Vous êtes-vous battu ,avec d’authentiques démocrates Américains , pour cela ?




            • Sergueï Dabur Sergueï Dabur 15 novembre 2013 15:59

              Vous pouvez utiliser https://ixquick.fr/ pour faire vos recherches.

              De plus, si vous n’utilisez pas facebook, twitter, etc, vous ne produisez que peu de données.

              Par contre votre messagerie (envoie de mails) est « surveillée » dans tous les cas.

              Je vous conseille donc la lettre postale comme moyen de communication sécurisé !

              L’abandon de l’informatique est quasi-impossible pour les jeunes générations, et vous est aussi utile (agoravox !), nous en priver équivaudrait à se tirer une balle dans le pied.

              « Aujourd’hui,ils mordent la main de ceux qui les ont sauvés... » : philantropie est un terme disparu de leur dictionnaire (si tant est qu’il n’ai jamais existé !). Le Marquis de la Fayette doit effectivement se retourner dans sa tombe.

               


            • hunter hunter 15 novembre 2013 16:12

              Exact Sergueï j’ai oublié plus haut de vous remercier pour votre papier :voilà, c’est fait.

              La lettre avec un timbre, La Poste et nos amis les facteurs, c’est ce qu’il y a de plus sur !

              Ne jamais parler de certains points délicats dans un courriel ! Idem au téléphone (fixe et gsm) ; avec certains de mes contacts, pour certains points précis, c’est un appel de cabine publique à cabine publique, et rdv pris par courrier postal, car surtout aucun sms non plus !

              TOUS les moyens de com’ modernes, sont si pratiques, tout le monde s’enthousiasme, mais c’est flicage et compagnie !

              C’est bien pour ça que les dirigeants de l’oligarchie nous encouragent à les utiliser !

              Ah au fait j’ai entendu sur france « propagande » info, qu’aux USA dorénavant, 1 travailleur sur 10 ne trouve pas de taff, à cause de ces élucubrations sur Fesse de Bouc !

              Merci Zuckerberg ! même s’il faut le dire vite, car il n’a rien inventé, juste pillé les idées de ses potes, financées par les « services » US, qui ont vite compris qu’ils allaient pouvoir se faire une méga base de données planétaires, sans avoir à payer d’enquêteurs !

              « De la servitude volontaire », comme disait un internaute plus haut !

              Adishatz

              H/


            • hunter hunter 15 novembre 2013 16:01

              Gaston,

              Si vous êtes dans le Sud, Est (j’en suis originaire, et mon père y habite) ou Ouest (j’y ai émigré, ne supportant plus les invasions touristiques du sud est), je vous installe tout ce qu’il faut, et je vous le fais GRATOS (normalement, je fais payer) : trop content que je serai, de libérer un citoyen, de l’emprise Microsoft + Google, et de vous montrez comment votre bécane sera vierge de pubs : ma machine bloque toutes les pubs, sur tous les sites ! Je n’ai jamais de pubs sur mon écran !

              Par contre, si vous êtes sur fesse de bouc, vous devrez au préalable vous libérer vous-même de cette merde sataniste, là, je ne peux rien faire pour vous !
              Idem pour les gazouillis : ceux des oiseaux de mon jardin sont tellement plus jolis...et naturels !

              Souvenez-vous, à un moment, il faut choisir entre la pilule bleue et la rouge ! (Matrix )

              Je pourrai aussi vous montrer comment changer 200 fois d’adresses IP lors de vos navigations, à condition que votre connexion internet soit costaude !
              Adishatz

              H/


              • gaston gaston 15 novembre 2013 18:57
                Hunter.
                Mon Grand père est né à Gavarnie.Mon père et sa fratrie aussi.La majorité de mes anciens repose dans le petit cimetière face au cirque.Ma première « Grande ascension » est au dessus du cirque :
                Brèche de Roland ( 2800m 1450m de dénivelé )à...Huit ans. Mais je suis né au Mans,et vieillis à Grenoble. J’ai encore de la famille à Gavarnie,à Tarbes,et à Pau. Dans la « Capitale » des Alpes,je me sens,je suis Pyrénéen.
                Je vous remercie pour votre proposition d’aide ( j’en ai bien besoin !)

                Adishatz.

                Pouta bé pla.

                Gaston.

              • Pepe de Bienvenida (alternatif) 15 novembre 2013 22:27

                Ça fait plaisir de voir qu’on peut faire autre chose que s’engueuler smiley


              • eresse eresse 15 novembre 2013 16:20

                Bonjour,

                se croire à l’abri car on n’utilise pas Google ou Yahoo est un leurre.
                Recherchez de quel droit dépend la société éditrice de Ixquick et ou se situent ses serveurs
                vous renseignera sur ses obligations vis à vis du Patriot Act ou tout autre decret à meme consonnance.
                SURFBOARD HOLDING B.V
                Registrant City : Drums
                Registrant State : PA
                Registrant Postal Code : 18222
                Registrant Country : US
                Registrant Phone : 570-708-8780
                Registrant Phone Ext :
                Registrant Fax :
                Registrant Email :
                Registry Admin ID :
                Admin Name : Beens, Robert

                Que vous utilisiez Google, Yahoo, Ixquick ou DuckduckGo pour la recherche ne changera pas grand chose au
                problème. Il y a bien longtemps que le protocole https ne resiste pas à une attaque en règle des institutions qui nous protègent.
                Il y bien longtemps que l’adresse IP ou les cookies ne sont plus les instruments majeurs dans le flicage
                des internautes. Ceux ci ont été remplacés par des techniques plus discrètes avec la complicité des sites visités.
                A l’adresse IP à été préféré le « chemin » tel que fourni par un « traceroute » jusqu’a votre poste.
                Les trackers ont remplacés les cookies. Ils ont le gros avantage de na pas être desactivables dans la configuration
                du navigateur. Le ’Do not track me« est toujours royalement ignoré par les sites.
                L’historique de votre navigateur et de ses plugins donnent une identité presque unique à votre poste. Le pire, plus vous avez de logiciel pour vous rendre anonyme et plus vous êtes unique.

                A titre de renseignement, cette simple page sur ce site est générée avec des entrées pour les trackers suivants :
                Ad6media : http://www.ad6media.co.uk/
                AddThis : http://www.addthis.com
                Facebook Connect
                Google Adsense
                Google Analytics
                Ligatus : http://www.ligatus.com/
                Piwik Analytics : http://piwik.org/
                Twitter
                Soit 8 trackers pour une seule page.

                Si vous prenez la peine de vous connecter sur les sites respectifs vous prendrez conscience de l’ampleur
                du mouvement au travers du nombre de sites »squattés" par ces sociétés.

                Bon Surf


                • Pepe de Bienvenida (alternatif) 15 novembre 2013 22:41

                  Bonjour eresse,
                  le plugin ghostery est-il efficace contre les trackers ?


                • eresse eresse 16 novembre 2013 00:19

                  Bonsoir,

                  Ghostery bloque les trackers mais cela ne reste qu’un faible partie du flicage.
                  Ceci dit, c’est déjà ça pour le surf de tous les jours.


                • imlas 15 novembre 2013 17:18

                  Très bon article, qui permet aux novices d’être informé, notamment après les récentes accusation sur la NSA, je me permet cependant de replacer les choses dans leurs contextes :

                  « notre adresse IP est reconnue »  : certes mais c’est un problème facilement contournable, notamment comme l’ont dit certains, par l’utilisation de systèmes tels que Thor qui même s’il est subventionné par les services américains permet de passer par tout un tas de serveurs intermédiaires afin d’empêcher le site visité de collecter notre IP.

                  "un cookie est déposé sur le disque dur" : les cookies sont utiles dans certains cas, par exemple pour ne pas avoir à retaper son mot de passe pour s’identifier sur un site. Quoiqu’il en soit les navigateurs permettent maintenant dans leur paramètre de supprimer les cookies voire de les interdire, ajouter à ça une add-on tel que "Cookie whitelist" sur Firefox (l’équivalent doit exister pour les navigateurs basés sur chromium) et vous serez à même de contrôler les informations stockées dans les cookies.

                  « l’IP permet de nous géolocaliser »  : là aussi ça peut être utile pour des recherches du type "autour de moi« ou »à proximité" et l’utilisation de Thor permet de contourner le problème

                  "je vous recommande d’ailleurs comme moteur de recherche" : inutile de changer ses habitudes, un minimum de configuration et la plupart des problèmes soulevés sont réglés. Personnellement j’utilise Firefox configuré de façon à ce que ni mon historique ni les cookies ne soient stockés, en complément j’ai installé ad-block pour supprimer la plupart des pub, noscript pour contrôler les scripts javascript qui sont lancés (notamment google analytic ou les script pour afficher des popup, pub, etc...) et noflash pour ne lancer que les applications flash de mon choix (concrètement les vidéos youtubes et dailymotion). Je n’ai pas de pub, je n’ai plus de liens commerciaux sur Google et il lui ai impossible de stocker des cookies.

                  Maintenant je vous l’accorde, ça demande (au début en tout cas) de la patience pour affiner la configuration surtout si on utilise noscript.

                  "le logiciel XKeyscore permet aux agent de surveiller en temps réel" : Pour le coup même si je risque de passer pour l’avocat du diable, je pense que c’est un mal nécessaire, en réponse aux attentats du 11 septembre tout le monde se demandait ce que faisaient les services de renseignement (NSA et CIA en particulier), le problème étant qu’il est impossible de surveiller uniquement les potentiels terroristes, donc autant surveiller tout le monde et faire des analyses par mot-clés, ce n’est pas le système idéal certes, mais à l’heure actuelle on est technologiquement incapable de faire mieux en matière de prévention et de renseignement. Ça ne concerne que moi, mais je pense que c’est toujours mieux que de ne rien faire pour tenter de se renseigner...

                  Pour ce qui est des réseaux sociaux je suis entièrement d’accord avec toi, je ne pense pas que Facebook soit le mal incarné, d’après moi ça peut être un outil très intéressant à condition de contrôler les informations que l’on met à sa disposition.

                  Enfin pour compléter l’article, j’ajouterai que la chose qui me sidère le plus est que l’ICANN (l’organisme chargé d’allouer les noms de domaine) est une société privée, basée aux États-Unis qui avait jusqu’à 2009 des comptes à rendre uniquement au gouvernement américain. D’après moi seul l’ONU (et encore...) devrait contrôler une telle organisation dans la mesure ou elle pourrait du jour au lendemain rendre quasi-inutilisable le web (c’est d’ailleurs ce qu’il s’est passé avec MegaUpload, le FBI est intervenu directement auprès de l’ICANN pour bloquer le nom de domaine).


                  • Sergueï Dabur Sergueï Dabur 15 novembre 2013 17:48

                    Très bon complément, cela va aiguiller nombre de lecteurs !

                    Ne pensez-vous pas justement que le 11/9 est le parfait alibi pour surveiller tout le monde ? Sans entrer dans des thèses « complotistes », cet évènement leur a permis de faire beaucoup de choses, tant sur la surveillance globale, que sur les droits individuels, la justification des guerres petrolifères... Mais ceci est un autre sujet !

                    Concernant l’ICANN, mon dernier papier traitait entre autre de ce problème :

                    http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/prospective-et-gouvernance-d-142922

                    Sinon, votre commentaire est très instructif !

                     

                     


                  • imlas 15 novembre 2013 18:30

                    Que ce soit un alibi ou non, l’intérêt reste le même, il est par définition impossible de surveiller uniquement les potentiels terroristes, donc à l’heure actuelle, la seule solution viable que les gouvernements ont est de surveiller tout le monde et de faire un tri plus ou moins critiquable pour les identifier.
                    Par ailleurs, je rappelle que le gouvernement États-unien n’est pas le seul à espionner ses citoyens : la France a également son système d’interception des communications (à moindre échelle bien sur). Jusqu’au mois de septembre dernier les plateformes STIJ, Cariatide et Primatice avaient exactement le même but : intercepter les communications et laisser le soin à la DGSE de déterminer lesquelles sont pertinentes ou non.
                    Les 3 plateformes sont aujourd’hui regroupées sous une seule : PNIJ (Plateforme nationale d’interceptions judiciaires) qui a grandement été critiqué puisque lancée à la va vite en ignorant les problèmes de sécurité que cela peut poser et qui est sous la responsabilité de... Thalès : une société privée possédé à seulement 27% par l’état. Avant de critiquer les états-unien il faudrait commencer par faire le ménage chez nous...


                  • foufouille foufouille 15 novembre 2013 19:59

                    on peut aussi avoir deux navigateurs. dont un hyper sécurisé

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès