Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Tout n’est pas perdu

Tout n’est pas perdu

Bien sûr, vous allez me dire qu’il n’y a plus de pétrole, que les prix de tout augmentent, que notre mode de vie ultra-consommateur pourrit la planète, que les génocides sont devenus monnaie courante, que le monstre qu’est le système économique échappe à ses créateurs, que la banquise fond, que la pollution électromagnétique nous condamne à choper des maladies cérébrales comme Alzheimer et Parkinson avant de pouvoir mourir tranquillement du cancer et que la France a perdu l’Euro.

Oui, tout n’est pas tout rose non plus, mais laissez-moi vous présenter le verre à moitié plein tel que je le vois.

Commençons par un site que j’affectionne tout particulièrement : www.TED.com

Vous y découvrirez comment Bill Strickland a pu, de conférence en conférence, réunir suffisamment de fonds pour créer une école de luxe dans le ghetto où il vivait, procurant ainsi une éducation de qualité à tous ses habitants (si vous avez la larme facile, vous allez y passer).

Vous apprendrez comment fabriquer un écran tactile multi-entrées avec un projecteur, une télécommande de Wii et dix dollars de matériel électronique grâce à Johnny Lee.

La neurologue Jill Bolte Taylor vous expliquera exactement tout ce qu’elle a ressenti lors de son attaque cérébrale.

Joshua Klein vous montrera sa machine pour dresser les corbeaux à ramasser les ordures.

Tous les ans, un millier de personnes mettent en commun leurs idées novatrices à Monterey, CA et nous montrent à tous qu’il suffit parfois de pas grand-chose pour changer le monde et si ça, ça ne vous redonne pas foi en l’humanité, je ne sais pas ce qui le fera.

Passons ensuite à www.teachers.tv

Vous apprendrez sur ce site le Mind Mapping ou comment permettre aux enfants d’apprendre tout en s’amusant grâce aux découvertes en neurologie.

Vous découvrirez les travaux de dizaines de professeurs, éducateurs et psychologues, tous unis pour inventer de nouvelles manières de rendre l’école plus efficace, plus créative et plus agréable pour vos enfants.

Un peu de repos avec www.pangeaday.org

Ce site présente des courts métrages du monde entier (sous-titrés) dans le but de nous faire découvrir comment vivent et ce que ressentent ces peuples lointains qui deviennent maintenant nos voisins grâce à la magie de la toile.

Pour finir, je vous propose de taper Google Techtalks sur Google Vidéo.

Vous découvrirez ainsi des tonnes de conférences d’une heure sur toutes sortes de sujets, de la psychologie à la programmation informatique en passant par la neurologie. De quoi étancher votre soif d’apprendre.

La toile nous permet de nous instruire sur tous les sujets possibles et imaginables, pour peu que l’on apprenne au moins l’anglais. De plus en plus d’amateurs font de fantastiques découvertes dans d’innombrables domaines grâce aux informations qu’ils y trouvent.

Il est fini le temps où vous restiez passifs devant votre télévision à attendre l’heure de rejoindre votre lit. Vous pouvez maintenant créer, apprendre, partager vos connaissances.

Si l’information circule plus vite, nos idées aussi et les résultats sont hallucinants. Prenons par exemple la musique, vous vous souvenez des débuts de la fusion ? Lorsque le rappeur commençait à chanter sur la guitare du rocker ? Voyez maintenant le résultat, tous les styles se confondent, se mélangent, se marient pour créer de nouvelles pièces.

La même chose est en train d’arriver aux sciences, les biologistes appliquent leurs connaissances aux nouvelles technologies, les développeurs de programmes développent de nouvelles interfaces grâce aux découvertes des neurologues, pendant que ces derniers travaillent avec les maîtres bouddhistes sur l’exploration du cerveau et la recherche du bonheur.

Croyez-moi, tout n’est pas perdu, n’arrêtez jamais d’apprendre et de partager vos connaissances car vous possédez peut-être la solution au problème d’un internaute à l’autre bout du monde.


Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • JL JL 11 juillet 2008 12:30

    Oui, tout ça c’est bien beau, merci pour les liens.

    Hem, dites-moi : comment feront ces milliards de déhérités pour se nourrir demain, quand Monsanto sera propriétaire de tout ce qui se bouffe sur la planète ?


    • yannick yannick 11 juillet 2008 13:25

      Pour voir les choses du côté positif, on pourrait commencer par dire que, sans internet, nous n’aurions probablement pas entendu parler des exactions de Monsanto.

      Si vous avez choisi Monsanto comme combat, on peut citer l’association kokopelli , qui a plus que jamais besoin de notre aide.
      On peut également aborder le problème différemment avec Adam grosser qui a conçu un système de réfrigérateurs n’utilisant pas d’électricité et ne coûtant pas trop cher afin de conserver les médicaments et autres.
      Peut-être que patrick awuah, qui a mis en place ashesi university au Ghana pour éduquer les leaders et leur apprendre à gérer correctement le pouvoir, vous intéressera.
      Ou Ngozi Okonjo-Iweala, ex-ministre des finances nigérienne qui a entrepris de combattre la corruption et de stabiliser l’économie de son pays pour encourager les investisseurs à s’y implanter.


    • chria chria 11 juillet 2008 13:35

      Si Monsanto devient propriétaire de tout ce qui se bouffe, alors on va tous se faire bouffer !


    • sisyphe sisyphe 11 juillet 2008 18:57

      Merci pour ces infos et ces liens !


    • Di Girolamo 11 juillet 2008 12:48

      On peut débattre indéfiniment en utilisant la méthode "bouteille à moitié vide /bouteille à moitié pleine " . il n’y a qu’à observer les débats sur le climat , le nucléaire etc
      Ce qui est amusant (ou triste suivant la bouteille choisie ) c’est qu’on ne remet JAMAIS en question cette méthodologie du débat ; thèse (bouteille pleine) antithèse (bouteille vide) synthèse (ça ne va pas si mal)


      • yannick yannick 11 juillet 2008 13:34

        Tout dépend de notre moteur, certaines personnes vont se révolter face aux injustices et canaliser cette énergie pour les combattre.
        D’autres vont se laisser abattre par la quantité d’informations négatives que la télé leur transmet et se replier sur eux-mêmes ou jeter l’éponge.

        Je pense sincèrement que faire l’apologie des gens qui se battent pour régler les problèmes et se débrouillent pour que les solutions existantes puissent être transmises à un large public est une excellente chose.

        Ces sites ont le mérite d’apporter une vision différente des choses, de redonner un peu d’espoir et nous permettent de nous identifier à ces indivdus ordinaires qui, parce qu’ils ont décidé d’agir, accomplissent des choses extraordinaires.

        Optimistes ou pessimistes, on n’a de toute façon pas d’autre choix que d’avancer alors autant faire ça bien  


      • Kalki Kalki 11 juillet 2008 13:35

        @yannick
        La technologie est un moyen, ca n’est pas toujours une solution sans danger.
        L’économie est un moyen , un outil, une technique, elle aussi, elle nous permet à nous ou à certains de realiser,
        ce que nous désirons.

        En soit ce qui définie un outil est pure,c’est ce que nous en faisons qui est dangereux.

        Le Facteur Humain,  de domination, de mode, de soumission des autres et aux autres, d’uniformisation, de hierarchisation, de facilitation, de ...
        nihilisme.
        Sont des facteurs de corruption des techniques (selon moi ).

        Dans les conditions actuelles, et dans nos sociétés, les outils sont corrompus.

        Tout n’est pas perdus,
        la connaissance est mieux que l’ignorance.

        Oui ... et non...
        Ce qui m’a déplus c’est que vous visiez l’éducation, un outil également, celui de viser à élever les êtres, en théorie ...
        Ce qu’on en fait, c’est de remplir nos enfants de Vide.

        Quel que soit l’outil, le médian il faut se demander quel est le but (Veritable et est ce Naturel ?),
        et vous citiez des méthodes CYBERNETIQUE, il est vrais que cela donne de grande possibilité de formatage d’esprit.

        Et ne sommes nous pas nous CYBERnautes d’interNET, des éponges à informations ( internet est encore libre, c’est a dire non controlé, non dirigé, pour le moments) ?

        Internet est un outil, une technique, il est lui aussi corruptible.


        Nos politiques n’auraient plus lieu d’être si il n’avaient plus à diriger ? ( Des moutons, des nihilistes neotenique ).

        • yannick yannick 11 juillet 2008 14:14

          Notre société évolue clairement de manière de plus en plus rapide et toutes les institutions qui, jusqu’alors, parvenaient à peu près à suivre le mouvement sont maintenant débordées voire obsolètes.
          Les changements s’effectuent maintenant à un niveau plus profond, tout le monde participe à la création de supports et d’information sans forcément se retrouver bloqués par un système rigide ou un patron trop con. Le mode de fonctionnement est beaucoup plus collectif.
          Il est clair que nous devons nous attendre à une période de chaos mais la réorganisation s’effectue et les idées circulent beaucoup plus vite. Nous aurions beaucoup à perdre si l’internet venait à être censuré mais il existe des dizaines de moyens de contourner la censure et une entreprise ou un gouvernement, si bien organisée soit-ils, ne peuvent pas faire face à plusieurs milliers d’utilisateurs motivés et compétents qui travaillent en harmonie et apportent chacun une pierre à l’édifice.
          Nous allons certes faire encore beaucoup d’erreurs et la route est longue mais je pense sincèrement que nous nous dirigeons dans la bonne direction.
          Pour ce qui est de l’éducation, je vous propose Philosophy for children, un programme qui apprend aux élèves à penser par eux-mêmes et à développer un esprit critique, outil nécessaire pour traiter la quantité hallucinante d’information que nous fournit internet.
          L’école ne sera bientôt plus nécessaire que pour fournir les outils de réflexion ( lire, écrire, compter, approche scientifique, esprit critique ), il n’y aura plus ensuite qu’à aller puiser l’information.

          Ca reste ma vision des choses, pas forcément juste mais bon... Il y aura toujours des gens pour s’enrichir sur le dos des autres et abuser du pouvoir mais nous pouvons maintenant les contourner


        • Kalki Kalki 11 juillet 2008 15:15

          Je suis pessimiste quand à la viabilité de la liberté ( au sens large ) sur internet.

          Cette liberté inventée par certain, est un idéal, et comme il est contraire à la politique ( et aux économies qui sont nos véritables maîtres ), il seras controlé dès lors que cette forme de democratisation du savoir et de l’information devient trop DEMOCRATIQUE ( touche trop de gens ).

          Il en va de même pour l’éducation dicté par les états ( ou d’autre forme de pensé unique uniformisatrice). C’est à dire l’école que suivent et suivront la majorité des enfants du monde.

          On n’apprend pas à s’évader à l’école, on n’apprend pas à penser par sois même à l’école.
          On n’apprend pas à se connaitre sois, puis a respecter les autres, à l’école.
          Il n’y a pas de matières pour ca ( dans nos écoles ).

          Utiliser une technique c’est encore une fois permettre la corruption.

          DOIT ON FORMATER ? DES GENS LIBRES ?
          Obtiendras t’on au final des gens à l’esprit libre, et est ce le but ?

          L’esprit libre est celui du libre penseur qui s’est fondé ses propres valeurs.

          Et concernant la technique
          le livre à cela d’etre interressant parceque c’est un support réél,
          un support immatériel ( internet /informatique ) pour une information ( deja esoterique ) fait naître un décalage de la realité chez l’individus, que nos psychologues bien pensant nomme depersonnalisation du à un trouble post-immersion dans une autre realité ( irréalité ) avec pertes de repaires naturels.

          C’est la volonté que l’on dois donner aux êtres ... on a pas grand chose à leurs inculquer.
          Qu’importe la technique.

          On est et on devient, ce que l’on veut être.

          PS :@HELIOS( je ne pense que ceux qui veulent qu’on ne sache pas veulent notre liberté, notre bonheur peut etre c’est vrais, heureux les imbéciles ? jusqu’a un certain point d’équilibre et d’illusion)


        • yannick yannick 11 juillet 2008 19:22

          C’est vrai que les techniques d’éducation actuelles favorisent un seul mode pédagogique, un truc très vieux qui élimine ceux qui ne parviennent pas à se conformer à ses règles.
          Mais grâce à la neurologie et à la psychologie, nous connaissons maintenant les moyens à utiliser pour qu’un enfant s’épanouisse quelque soit le mode d’apprentissage qu’il préfère.
          Certains parviennent même à faire tomber les barrières psychologiques posées par la famille ( bon à rien, trop turbulent, un peu lent, etc )
          Nous avons actuellement toutes les connaissances pour créer un système éducatif efficace et élever tous ces enfants dans le respect d’eux-mêmes et des autres.
          Il ne reste plus qu’à compiler tout ça... 


        • HELIOS HELIOS 11 juillet 2008 14:35

          En tout cas, apprendre, ça ne coute rien et ça n’occupe pas d’espace dans la tête !

          Les seuls qui n’aiment pas que vous sachiez, ce sont ceux qui vous veulent du bien et qui travaillent pour vous.


          • yannick yannick 11 juillet 2008 19:12

            euh... j’ai pas bien compris ce que vous voulez dire ? 

            Je considère que quelqu’un qui me veut du bien va au contraire chercher à m’éduquer et à me donner les outils et informations pour que je puisse gérer ma vie.

            A moins que vous parliez des gens qui pensent qu’une population livrée à elle-même est aussi immature qu’un enfant de trois ans et qu’il faut absolument la gérer et la cadrer un maximum


          • bernard29 candidat 007 11 juillet 2008 23:08

            Aujourd’hui, j’ai appris par un internaute que le pétrole n’est sans doute pas d’origine fossile et qu’il n’y aura pas de fin du pétrole de sitôt. mais sans doute qu’il faut le faire croire...

            Si vous souhaitez aussi vous interroger sur celà suivez le lien, 
            LA FIN DU PETROLE N’AURA PAS LIEU

             http://bellaciao.org/fr/spip.php?article68940

            C’est une bonne nouvelle, et un verre plutôt à moitié plein non ?


            • HELIOS HELIOS 12 juillet 2008 01:30

              si c’est vrai, c’est une xcellente nouvelle et la pire catastrophe ecologique !

              Excellente nouvelle, parceque nous n’allons pas être en penurie et que nous allons probablement nous liberer du cartel de l’opep un de ces jour.

              La pire des catastrophe, car tout ce carbone généré er regénerable ne suit pas un cycle, mais va encombrer l’athmosphere de plus en plus. Il est donc urgent de trouver "un truc" pour fixer le carbone que nous emettons... c’est peut être pour cela que mr Virgon nous promet un gros chèque a celui qui trouvera..



              PS — a l’auteur et a ceux qui m’ont repondu...Dans mon message plus haut, je voulais dire que toutes les autorités "ceux qui nous veulent du bien" sont plutôt opposées a ce que le peuple acquierent trop de connaissances. Cette connaissance est disponible suivant deux conditions.... 1) qu’il n’y ait pas de restriction dans les echanges, comme le permet internet aujourd’hui, avant les lois de limitations.... et dans des remps plus anciens les livres... .2) que le bien être des populations soit suffisant pour qu’on ait du temps en dehors du strict necessaire pour vivre.... ce qui devient de plus en plus rare et difficile.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès