Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Un avenir radieux, ou irradié ?

Un avenir radieux, ou irradié ?

Bill Gates veut s’offrir un nouveau jouet.

« Windows » ne l’amuse plus assez, il rêve d’une centrale nucléaire d’un genre (en principe) nouveau, qui ne produirait pas de déchets, et fonctionnerait 150 ans sans le moindre problème.

Ce « miracle » nucléaire s’appelle « Terra Power  ».

La centrale utiliserait de l’uranium 238 au lieu de l’uranium enrichi 235, ce qui serait en principe une très bonne nouvelle, puisque cet uranium 238 est, parait-il, abondant sur la planète. lien

De plus, elle pourrait aussi consommer du plutonium 239 et pourrait fonctionner sans problème jusqu’à 150 ans, sans être rechargée.

Ce n’est pas la première fois qu’on nous annonce des miracles.

Mais il arrive que le miracle tourne au cauchemar.

Il y avait du coté de Malville en Isère, une installation « révolutionnaire » qui devait produire de l’énergie en consommant ses propres déchets.

Elle avait donc été nommée « Superphénix  » puisque censée renaître de ses cendres tout comme le mythique oiseau. lien

Hélas, les 9 milliards d’euros engloutis dans cette installation sont partis en fumée, et cette centrale nucléaire « magique », suite à des pannes à répétition, est depuis le 2 février 1998 heureusement définitivement fermée. lien

Depuis 12 ans, chacun continue de payer pour son démantèlement, toujours plus cher, car la centrale continue de consommer de l’énergie, afin de maintenir liquide les tonnes de sodium du réseau secondaire, jusqu’au jour ou il pourra enfin être purgé.

Il faut rappeler ici que le sodium liquide a le fâcheux inconvénient de s’enflammer spontanément au contact de l’air, et d’exploser au contact de l’eau, qu’il y en a 5500 tonnes, et qu’à ce jour, personne n’est capable d’éteindre un feu de sodium de plus d’une tonne. lien.

Ce démantèlement qui devrait s’achever en 2027 est estimé à 2,5 milliards d’euros par le lobby nucléaire, (lien) et 6,2 milliards d’euros par les opposants. lien Pourtant lors d’une conférence tenue en septembre 2008, on apprend que le gouvernement Sarkozy a donné mission au CEA de réfléchir sur un prototype de 4ème génération s’inspirant de l’échec de Superphénix. lien

La leçon n’a donc servi à rien.

Dans la série des « miracles nucléaires », il y a eu aussi le « Rubbiatron », centrale couplée à un accélérateur de particules qui devait produire de l’électricité sans produire pratiquement le moindre déchet radioactif.

Du nom de son inventeur, Carlo Rubbia, cette centrale atomique est, d’après son inventeur, l’idéal : propre, sure et quasi éternelle. lien

Rubbia (prix Nobel de physique 1984 quand même) considérait que sa centrale avait tous les avantages :

Elle pourrait utiliser l’uranium naturel, (surtout du Thorium), or le thorium n’est pas si innocent qu’on veut bien nous le faire croire.

Il peut augmenter le risque de développer des cancers du poumon ou du pancréas. Lien

Le projet nucléaire de Rubbia ne mettrait jamais en œuvre (d’après lui) une réaction en chaîne qui pourrait devenir incontrôlable, s’arrêtant instantanément à n’importe quel moment décidé, et capable de bruler ses propres déchets. lien

L’Espagne, enthousiaste à l’époque pour ce projet, avait même proposé un terrain gratuit.

Un journaliste, Fabien Gruhier, a rédigé un article sur ce projet et le conclut ainsi :

« Et voila comment une glorieuse machine technocratique et aussi couteuse et efficace peut-être que Superphénix ou les abattoirs de la Villette, risque encore d’être construite ».

C’était il y a 17 ans, et étrangement, plus personne n’en parle.

Quoi de plus normal ?

Dans le nucléaire, le silence est de rigueur et le mot d’ordre est toujours « tout va bien ». vidéo

Mais revenons à Terra Power.

Avec le temps qui passe, alors que le réacteur dit futuriste n’est qu’à l’état d’étude, on découvre qu’en fait sa durée de vie serait plutôt entre 50 ans et un siècle. lien

Depuis, le groupe japonais Toshiba a décidé de soutenir Bill Gates afin d’étudier la faisabilité de ce réacteur atomique soi-disant révolutionnaire.

Ce concept, baptisé TWR, ne date pas d’hier.

Il y a déjà 60 ans qu’il avait été envisagé, puis abandonné.

Dans les années 2000, le Forum «  Génération IV  », constitué d’experts internationaux, ne l’avait pas jugé assez prometteur, comme l’explique Bernard Bonin, directeur scientifique adjoint du CEA (commissariat à l’énergie atomique). lien

Celui-ci en voit surtout les inconvénients.

Il pense qu’il aurait besoin de grosses quantités de combustible et qu’il devrait être une installation très chère.

Les matériaux sauront-ils résister à une irradiation de longue durée ?

Personne ne le sait. Faut-il pour autant prendre le risque ?

Quant à sa durée de vie, elle est passée de 150 ans à 60 ans. lien

Bill Gates est pourtant convaincu que son réacteur pourrait aider les pays pauvres. lien

Çà part donc d’une bonne intention, mais on sait que l’enfer en est pavé.

Au moment ou les pays modernes continuent de privilégier les énergies propres et renouvelable, alors que la France augmente son retard dans ce domaine, on peut légitimement s’interroger sur la politique énergétique de ce gouvernement. lien

D’autant que cette électricité nucléaire coûte de plus en plus cher : elle devrait passer sous peu de 34 € à 42 /MWh, (voire même 45 €).

Selon le magazine « les échos » l’explosion du cout de l’EPR pourrait faire monter ce prix jusqu’à 55 €. lien

De plus, non seulement EDF doit assurer les coûts d’exploitation, de maintenance, et de démantèlement, mais elle doit trouver 35 milliards d’euros d’ici 2030 afin de pouvoir prolonger la durée d’exploitation de son parc nucléaire.  lien

Par ces temps de crise, ou la France cherche 100 milliards en trois ans pour échapper à la faillite, on peut émettre quelques doutes sur le choix nucléaire.

Le ratage financier de « super »phénix se montera en fin de compte à 15 milliards d’euros.

L’EPR estimé au départ à 3,3 milliards va doubler son prix de construction, et des doutes sur la sécurité de la centrale sont persistants. lien

Si l’on additionne les 2 EPR prévus, le gâchis financiers de « Super » phénix, et le prolongement de la durée d’exploitation du parc nucléaire, la facture française s’élèvera à 63,2 milliards d’euros, et lorsqu’une hypothétique solution sera trouvée pour la gestion des déchets, la note s’allongera un peu plus.

Est-il raisonnable de persister sur cette voie nucléaire et si chère ?

Il faudrait donc que l’état se décide enfin à changer son fusil d’épaule, et choisisse enfin la voie propre et sans danger des énergies renouvelables.

Car comme disait mon vieil ami africain :

« Puisque tu n’as qu’une bouche et deux oreilles, tu dois écouter deux fois plus avant de parler ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

243 réactions à cet article    


  • morice morice 21 mai 2010 10:51

    Est-il raisonnable de persister sur cette voie nucléaire et si chère ?


    la réponse est NON.

    • Pyrathome pyralene 21 mai 2010 11:48

      Heureux de vous l’entendre dire....


    • impertinent3 impertinent3 21 mai 2010 19:03

      C’est encore moins raisonnable si c’est B. Gates qui s’en occupe et si elle « fonctionne » comme Windows !


    • asterix asterix 21 mai 2010 20:01

      D’accord avec toi mais il nous faudra trouver une solution. 58 milliards de déficit dans l’énergie rien que pour la France, disait-on hier...
      Au travail les petits hommes verts !


    • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2010 10:56

      morice,
      c’est un peu court peut-etre, mais çà a le mérite d’être clair.
       smiley


      • morice morice 21 mai 2010 12:17

        je développerai bientôt, rassurez-vous !


      • Gasty Gasty 21 mai 2010 12:22

        Non non ! c’est pas ce que olivier voulait dire...


      • LE CHAT LE CHAT 21 mai 2010 11:07

        Reste à trouver l’énergie propre et pas chère , car couvrir la planète d’éoliennes et de panneaux solaires au rendement très faibles pour enrichir des lobbies industriels n’est pas une solution non plus .......


        • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2010 13:17

          Le Chat,
          les éoliennes et le solaire ne sont qu’une petite partie des solutions pour échapper au nucléaire,
          tu oublies le méthane, et la biomasse dans son ensemble,
          la géothermie de grande profondeur,
          l’hydraulique, marémotrices, et tant d’autres solutions,
          aujourd’hui, il existe des batiments à énergie positive, qui non seulement ne consomment pas d’énergie mais en produisent.
          la preuve a été faite mainte et mainte fois que le nucléaire est facilement remplaçable,
          d’abord parce que sur les 275 mtep que consomme la france, la production d’électricité ne représente que 121 mtep, et que le nucléaire n’entre la dedans que pour les 3/4, c’est à dire 77 mtep.
          ce n’est donc pas si loin de notre portée.


        • Ploucman 21 mai 2010 14:43


          tu oublies le méthane, et la biomasse dans son ensemble => ca ne resoud pas le probleme de CO2, et il en faudrait du bois pour remplacer rien qu’une centrale nucleaire... j’ai des doute sur la capasité de la france a produire la biomasse. mais je manque d’info.

          Le méthane n’est pas si facilement exploitable que ca, et ca demande des surfaces d’exploitation ennorme... mais je ne suis pas contre.

          la géothermie de grande profondeur => on en fait de l’eau chaude facilement, plus difficilement de l’électricité ... et ds tout les cas, un puit de 4 a 6km de profondeur ne se creuse pas comme ca, meme si on sait faire. et il faudrait un tres tres grand nombre de forrage pour remplacer une unique centrale nucleaire...
          facile ?

          l’hydraulique => enfin une bonne chose :p mais avant de remplir un réservoir de barrage hydraulique il faut tjrs se faire chier a aller sortir les trou du cul de militant qui se sont enchainé aux arbres ... moi j’en mettrais partout des barrages ! malheureusement en france, pas autant de site interresant qu’on pourrait le croire ...

          De memoire le plus grand barrage au monde, en chine, peut produire autant qu’une 12ene de nos centrale nucleaire ... reste a trouver les sites pour en construire 7 en france et c’est gagné ! 

          marémotrices => des qu’on parle de milieu marin, salé, d’algue... c’est pas bon ... trop compliqué(je voulais dire cher... ) a entretenir.

          et tant d’autres solutions => faut nous les communiquer ;)

          il existe des batiments à énergie positive => qui coute la peau du cul ... contrairement a ce qui est dis (sauf si on veut bien vivre ds une maison en paille et en terre)

          « la preuve a été faite mainte et mainte fois que le nucléaire est facilement remplaçable »

          Il est remplaçable, oui. facilement, vous vous fourvoyez ...
          ou alors vous nous avez caché votre heritage de qql 100ene de milliard d’€ ?


        • LE CHAT LE CHAT 21 mai 2010 14:48

          @Olivier

          pour moi , la source d’énergie d’avenir est les économies qu’on peut faire sur la consommation ! rien qu’en calorifugant tous les bâtiments anciens , combien de centrales nucléaires à ne pas construire ????


        • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2010 15:13

          Le Chat,
          ce n’est qu’une partie de la solution, mais çà en fait partie,
          en mettant tous les batiments, existants, ou a venir à la norme 0,6 de coefficient d’isolation, on fait descendre la demande énergétique française de 275 mtep à 220,
          c’est déjà pas mal,
          et nous savons aujourd’hui que les énergies propres et renouvelables peuvent assurer facilement ces 220 mtep
          et puis aujourd’hui, on commence à construire des habitations à énergie positive,
          c.a.d. qui non seulement ne consomme pas d’énergie, mais qui en produisent.


        • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2010 15:18

          ploucman
          il y a tant d’exemples.
          depuis janvier 2010 une société américaine fabrique les panneaux solaires « graetzel »
          ils sont beaucoup moins chers que les précédents, ont un meilleur rendement, et sont imprimés, et transparents,
          ils peuvent par exemple remplacer un vitrage,
          se mouler sur la coque d’une voiture,
          mais pour l’éclairage public, il y a windela,
          un réverbère autonome non relié au réseau, avec photopile, petite éolienne, et accumulateur :
          au hasard, pour le méthane il y a aussi çà :
          http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/du-petrole-sous-les-sabots-64657
          je prépare une compil des solutions alternatives, document qui sera chiffré, et j’espère que çà vous convaincra.
           smiley


        • Ploucman 21 mai 2010 15:53

          « je prépare une compil des solutions alternatives, document qui sera chiffré, et j’espère que çà vous convaincra. »

          Je viendrais vous lire, et je promet une critique objective ;)


        • impertinent3 impertinent3 21 mai 2010 19:06

          panneaux solaires bretzel ? C’est Bush qui s’en occupe ?

          OK, je -------------------------------->[]


        • olivier cabanel olivier cabanel 22 mai 2010 21:54

          impertinent3
          pas bretzel,
          graetzel
          http://fr.ekopedia.org/Cellules_graetzel
          c’est l’avenir du photovoltaique
           smiley


        • joletaxi 21 mai 2010 11:15

          Bizarre,bizarre... on m’aurait encore une fois menti ?

          A l’époque ,mais je dois avoir bu trop d’eau du robinet, et je suis en plein azheimer,j’ai souvenir que Superphénix avait été fermé pour sceller la réconciliation allemande, les « Grün » ne voulant absolument pas de cette centrale à leur frontière.
          On se souvient de la photo de Mitterand tenant par la main son petit copain fritz.
          Et c’est vrai que l’on a plus parlé de recherche dans le nucléaire, aucun investisseur ne se risquant à affronter les champions du crottin de cheval.
          On a donc pris 30 ans de retard dans ce domaine.Comme on en prendra 30 pour les OGM.
          Il y a une certaine logique la dedans.


          • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2010 13:20

            joletaxi,
            on ne vous a pas menti, mais vous n’avez vu que la partie visible de l’iceberg,
            en fait, malville ou « superphénix », n’a été arreté qu’a cause de ses pannes à répétition,
            un toit qui s’est effondré sous le poids de la neige,
            la passerelle du pont roulant, pesant plus d’une tonne, tombée sur le dome du réacteur,
            et bien sur des fuites à répétion de sodium...
            aujourd’hui nous continuons de payer cette erreur technologique,
            rien de plus.
             smiley


          • Yvance77 21 mai 2010 11:21

            Salut,

            De l’excellent auteur je cite :

            « Bill Gates est pourtant convaincu que son réacteur pourrait aider les pays pauvres »

            Cela commence toujours comme ainsi chez les : nantis-politico-economico-lobbyio-traido bienfaiteurs de notre humanité.

            Je les remercie tous les jours de se pencher sur le sort de nous autres miséreux. Qu’ils sont trop bons avec nous !

            A tel point que tous ces gens ont réussi à résoudre tous nos maux. Pas une famine à l’horizon grâce aux ogm, pas une guerre et je dis bravo à leurs compassions, pas de clochards par leurs partages etc ...

            Ils ont cette pensée - « de continuellement nous sauver » - arrimée à notre désir de bien-être ... que cela est touchant et beau.
            Que ce soit nos grands libéraux qui n’en font jamais trop, ou notre gente de gauche façon DSK ... on sent que la protection qu’ils ont pour nous est une seconde nature.

            Alors cessez de vouloir nous aider comme vous le faite ... on va voir si l’on peut sans sortir par nous même.

            Et merci à l’auteur bon post smiley

            A peluche


            • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2010 13:22

              Yvance77

              le pire, c’est que bill Gates est peut-etre de bonne foi !
              il doit s’ennuyer et ne sait plus que faire de tout cet argent,
              faudrait lui suggerer d’autres solutions.
              des fois qu’il lirait internet de temps à autre,
              merci de ton commentaire.
               smiley


            • 1984 21 mai 2010 14:37

              Bill Gate de bonne foi...C’est pour rire j’imagine ?


            • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2010 14:42

              1984,
              même pas,
              mettez çà sur le compte de ma naïveté
               smiley


            • Soma Soma 21 mai 2010 16:34

              Bonjour Olivier.

              Comme toujours un tres bon article =] mais je vais prendre la defense de Bill Gate un petit peu.

              @ Yvance77


              La fondation Bill and Melinda Gates est l’une des plus active et importante au monde et a aider a vacciner, financer, et supporter d’autres associations pour lutter chaques jours...

              Plus de 25.26 milliard de Dollars apporte..

              Je ne veux me faire total defenseur de se grand manitou.. mais tout de meme... ne cracher pas non plus sur lui ;) ne mettez pas tout le monde dans le meme panier =]

              Bien a vous =D

              Peace


            • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2010 16:44

              Soma,
              oui, c’est aussi un peu mon sentiment,
              mais on me dit que je suis naïf ?
              merci de ton commentaire.
               smiley


            • impertinent3 impertinent3 21 mai 2010 19:09

              Ça lui permet surtout d’échapper aux impôts. Aux USA, les montants donnés à des fondations caritatives peuvent être déduits des impôts.

              Alors ce que B Gates donne à sa fondation, il devrait de toute façon le donner au fisc US. Cela relativise grandement sa générosité.


            • Soma Soma 25 mai 2010 14:04

              En attendant il donne et il s’investit tout de meme, tout le monde ne le fais pas =]

              Apres les histoires de deductions etc... Franchement, rien a faire, s’il le fait pour ca, bah tant pis, mais il le fait quand meme ;)

              @ Olivier : Je ne vois pas comment on pourrai vous traitez de naif.. apres vos articles, se serait d’une belle ironie =]

              Peace


            • olivier cabanel olivier cabanel 25 mai 2010 16:12

              Soma,
              merci, c’est sympa,
              au sujet de Bill Gates, je vous rejoins pour dire que, même si son investissement n’est pas très judicieux, (c’est le moins qu’on puisse dire), ils ne sont guère nombreux sur la planète à essayer d’aider les plus pauvres d’entre nous.
               smiley


            • roquetbellesoreilles roquetbellesoreilles 21 mai 2010 11:38

              Si la centrale nucléaire de Bill Gates est aussi buggée que son OS « Windows » toutes versions confondues, alors la fin du monde est proche...

              Pitié Bill pas le nucléraire, jamais !


              • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2010 13:23

                roquetbellesoreilles,
                c’est aussi la réflexion que je suis fait,
                heureusement, en nucléaire, il ne doit pas être trop au courant,
                sinon, il n’irait pas dans cette galère.
                 smiley


              • Triodus Triodus 21 mai 2010 11:42

                TWR ?? The Windows Reactor ??

                Tchernobyl aura été un ZX-81 en comparaison..


                • Pyrathome pyralene 21 mai 2010 11:46

                  Il n’y a aucun avenir dans le nucléaire, si ce n’est le désastre in fine......
                  Trop lourd , trop cher, trop dangereux...n’est-ce pas suffisant comme arguments ?
                  il faut une nouvelle catastrophe pour comprendre ? c’est pourtant bien vers ça qu’on se dirige à terme....
                  Regarde Olivier , j’avais pas mis le lien sur les assiettes volantes , mais je le mets ici, qu’en penses-tu ? smiley 


                  • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2010 13:24

                    Pyralène,
                    tu as raison,
                    et la prolifération des centrales multiplie le risque d’un accident probable.
                    je vais regarder ton lien un peu plus tard,
                    promis.
                     smiley


                  • Pyrathome pyralene 21 mai 2010 13:30

                    Ah ne le loupe pas !! il vaut son sacré pesant de cacahuètes.....même morice ne sait pas si c’est du lard ou du cochon , je sais qu’il dit vrai, ce brave homme, et que sa conscience et son age avancé ne peut plus l’empêcher de se taire...


                  • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2010 16:19

                    Pyralène
                    c’est énorme le lien que tu m’as envoyé sur les assiettes,
                    c’est quand même un ex-ministre !
                    de quoi faire tomber les chaussettes.
                    quelqu’un en a-t-il fait un article ?
                    à+ et merci encore
                     smiley


                  • Pyrathome pyralene 21 mai 2010 19:09

                    Personne n’a fait d’article à ce jour...c’est une idée pour toi !!


                  • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2010 21:39

                    pyralène,
                    et je vais pas me géner, d’autant que j’ai trouvé un lien avec l’interview complet du ministre : 1h...
                    à+


                  • morice morice 21 mai 2010 12:18

                    Euh Pyralène, vous allez bientôt en même temps être ravi et en même temps très déçu, je le sens bien là...


                    • Ploucman 21 mai 2010 12:30

                      Un article trop dispercé qui part ds tout les sens et ne rentre pas ds le details des points cité.

                      Pour apporter plus de précision sur les centrals de type Superphénix, le projet francais a avant tout était arrêté par décision politiquoeconomique.

                      L’avantage de ce type de central est de consommer en parti les déchets d’une centrale nucléaire « classic ». La plus grosse problématique technique vient effectivement du sodium ... un liquide des plus instable, des erreurs ont était commissent a ca conception mais des solutions viable avait etait proposé pour y remedier. mais la politique en a decidé autrement ...

                      Pour rappel l’origine de ce type de central vient du fait que l’on avait mal estimé les resserves de combustible nucleaire (uranium), originellement les politiciens pensait que les resservent mondiale allait rapidemetn s’epuisser et que le prix de cette ressource allé grimper en fleche jsutifiant le cout de recherche investi ds superphenix qui en comsomé bien moins.

                      Sauf que le cours de l’uranium n’a pas grimpé en fleche ...

                      Cependant l’uranium finira bien par s’épuisser et nous savons tjrs pas quoi faire des dechets nucleaire ... ce type de centrale est tjrs a l’etude ds de nombreux pays et il n’est inenvisageable qu’elle reviennent sur le marché dans les 10ene d’année a venir.


                      • Pyrathome pyralene 21 mai 2010 13:26

                        Euh Pyralène, vous allez bientôt en même temps être ravi et en même temps très déçu, je le sens bien là...


                        Vous avez , semble t-il, une fausse opinion de ce je pense , de ce qui me ravi et me déçois....si c’est au sujet des assiettes volantes, oui je suis extrémement déçu que l’on en parle pas assez souvent et que l’on ne relate pas les déclarations de personnages célèbres ( sans les traiter systèmatiquement d’illuminés...)qui se sont prononcés sans équivoque sur ce problème qui est le plus important de tous...ne vous en déplaise,mais il arrive un moment ou il faut laisser l’humour douteux aux débunker stipendiés par des officines internationales liés à la CIA et l’omerta des gouvernants....qui s’acharnent à nier honteusement et rendre le sujet farfelu depuis plus de 60 ans....
                        Votre série prestigieuse et passionnante sur cet organisme nuisible en a fait les frais , une fois de plus...
                        il y a comme quelques omissions, et quelles omissions !!!


                      • olivier cabanel olivier cabanel 21 mai 2010 13:27

                        Ploucman,
                        au sujet de « super » phenix, pas d’accord,
                        sans dénier qu’il y a eu accord politique, il faut quand même remarquer les pannes à répétition de cette installation dangereuse,
                        effondrement d’un toit sous le poids de la neige,
                        chute de la passerelle du pont roulant sur le dome du réacteur,
                        plus d’une tonne tombant de 15 metres de haut, attention les dégats,
                        et cerise sur la gateau, une fuite à répétition de sodium liquide, qu’il a fallu un mois pour détecter.
                        il était plus que temps d’arreter le gachis.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès