Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Un chimpanzé pense à l’avenir

Un chimpanzé pense à l’avenir

chimpanzée

Les humains achètent à manger même quand ils n’ont pas faim. Cette qualité, celle de se projeter dans le futur, est le propre des humains. Enfin le croyait-on. Dans le zoo Furuvik de Gävle, en Suède, un chimpanzé a prémédité le caillassage de touristes venus lui rendre visite.

Avant que le zoo n’ouvre ses portes aux visiteurs, le chimpanzé Santino aligne tranquillement des pierres, glanées ça et là dans son enclos. Plus impressionnant encore, Santino élabore ses armes à partir de morceaux de béton (voir photo). Une fois que la foule se masse, il lui jette les projectiles soigneusement rassemblés. Ce travers guerrier a été observé pour la première fois en 1997, quand Santino avait dix-sept ans, rapporte l’éthologue Mathias Osvath, auteur de l’étude, dans la revue Current biology.

De tels comportements avaient été observés, quoique “très rarement” et de manière ponctuelle, par exemple chez le geai. On savait aussi que certains singes peuvent fabriquer des outils. Mais ils servent à assouvir un besoin immédiat, par exemple à attraper des termites.

Santino, lui, prépare ses munitions plusieurs heures avant que les visiteurs n’arrivent. Selon Mathias Osvath, il change d’état entre la préparation et l’attaque. Calme le matin alors qu’il rassemble ses munitions, il s’agite quand les humains arrivent et leur jette des pierres. La preuve d’une planification “spontanée et sans ambiguité”, estime-t-il.

Si Santino est scientifiquement intéressant, il pose de sérieux problèmes au zoo qui peine à assurer la sécurité des visiteurs. Le Calgary Herald rapporte que Santino ne va pas tarder à passer sur le billard pour qu’on lui retire ses mâles attributs. En espérant qu’“un moindre taux de testostérone calme sa rage”.

 

Photo : Azadam

Vidéo : ITN


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Kalki Kalki 11 mars 2009 13:41

    pov bête


  • spartacus1 spartacus1 12 mars 2009 14:19

    Haddock, votre femme a totalement raison : on n’a pas le droit d’infliger un tel supplice à un animal.


  • joelim joelim 11 mars 2009 13:57

    Qu’ils lui rendent la liberté, c’est tout ce dont il a besoin.

    Ils veulent l’émasculer ? Le parallèle avec Israël et les palestiniens est criant : on brime des êtres dans la durée, puis on les punit avec une violence inouïe à cause de leurs réactions à cette brimade.

    Les animaux sont intelligents et peuvent se projeter dans l’avenir, il faut être bête (le mot est juste) pour ne pas le savoir.

    Quand une mésange cogne à une fenêtre quand la mangeoire à oiseaux est vide, vous croyez que c’est pour faire quoi ?...


    • jakback jakback 11 mars 2009 14:06

      Intifada version planete des singes


      • Epeire 11 mars 2009 14:37

        C’est quand même malheureux. On a de plus en plus de signe en faveur de notre grande proximité avec les chimpanzés et bononos, et voilà qu’on parle d’émasculer l’un d’eux alors même qu’il en donne des preuves de ces liens !

        ça ne serait pas plus cher de tendre un filet le long de l’enclot comme pour une volière tout de même ?


        • ecophonie ecophonie 11 mars 2009 15:27

          Mettre sa cage dans une cage ?


        • Olga Olga 11 mars 2009 16:37

           On pourrait aussi faire en sorte qu’il n’y ait plus de morceaux de béton dans l’enclos du chimpanzé... Et lui donner des balles de tennis à la place pour jouer à se les envoyer avec les visiteurs...
          A moins que ce ne soit pas un jeu pour lui mais une réelle envie de faire mal « aux voyeurs » qui viennent le déranger. smiley Un comportement bien humain en somme... smiley 


        • jakback jakback 11 mars 2009 17:18

          @olga,
           jeux ! set et match


        • Epeire 11 mars 2009 17:37

          possible aussi. L’idée des balles de tennis me paraît bonne, faut juste espérer que son intelligence ne lui fasse pas comparer les dommages potentiels smiley

          Dans le même genre, un autre chimpanzé a été vu entrain de retenir de l’eau dans sa bouche pour aller la cracher sur les visiteurs. La question qu’on se pose alors c’est "sait-elle qu’elle fait une farce ou fait-elle ça juste pour voir la réaction de la foule ?"

          Le problème des études sur les primates, c’est qu’ils nécessitent des suivits très long, sur des années voir des décennies et d’avoir chaque individu nommé. Ce n’est que grâce à ça qu’on a pu progresser dans leur étude. Et c’est hélas récent...


        • Romain Desbois 12 mars 2009 12:17

          L’Ethologie est encore embryonnaire pourtant des ouvrages certes rares sur les comportements animaux (dont certains sont appropriés par l’homme comme étant le propre de l’humain) existent.

          De Conrad Llorens à Demond Morris en passant par l’excellent bouquin de Robert Merle "le propre de l’homme", tout pousse à penser que l’humain refuse d’ouvrir les yeux sur les autres espèces pour mieux justifier leur exploitation, leur massacre et autres saloperies.

          Le spécisme est à l’espèce ce que le racisme est à la race !


        • Walden Walden 12 mars 2009 13:15

          Mesdemoiselles, des longs filets, des balles de tennis... et pourquoi pas des raquettes, aussi ?

          En mettant dans la cage un deuxième chimpanzé, ils pourraient jouer un match : peut-être même, si ça leur plaît, en s’entraînant sans répit, auraient-ils une chance de remporter la prochaine coupe Davis smiley ?

          Ou bien, tant qu’à faire preuve d’imagination, soyons fous : et si on libérait Santino de sa misérable prison ?


        • Romain Desbois 12 mars 2009 12:24

          quand je pense qu’au jardin des plantes on tue les singes en surnombre pour les empailler et en faire des ... bioramas (scènes de vie).
          Sources documentaire de france5 sur les taxidermistes et confirmées par Marie-Claude Bomsell (véto du jardin des plantes , égérie des médias et "amie" de Nenette la plus vieille chinpanzée de France).


        • morice morice 11 mars 2009 16:13

           qu’on le nomme président !!!!


          • Walden Walden 12 mars 2009 13:05

            Bonne idée, élisons le à l’élysée ! Il sera tout aussi compétent que l’actuel locataire.
            Il jette des pierres parce qu’il ne possède pas le langage pour dire aux visiteurs du zoo qu’ils se cassent, ces pauvres c... mais le fond est le même.

            Et qui sait, peut-être ce chimpanzé pense-t-il à l’avenir tous les matins en se rasant ?

            SANTINO PRESIDENT ! smiley

             


          • spartacus1 spartacus1 12 mars 2009 14:29

            Santino président ?

            La France y gagnerait certainement au change et, peut-être, que Carla apprécierait !


          • faxtronic faxtronic 11 mars 2009 16:20

            "Les humains achètent à manger même quand ils n’ont pas faim. Cette qualité, celle de se projeter dans le futur, est le propre des humains". Des francais aussi ?


            • ecophonie ecophonie 11 mars 2009 16:39

              Dans le genre, il me semble que les écureuils enterrent quelques glands et autres noisettes pour le retour des beaux jours, peut-être même les pies.

              J’avais vu un reportage sur l’intelligence des oiseaux, on y voyait une expérience avec un corbeau A qui cachait sa pitance sous une pierre, un corbeau B observait A puis une fois que celui-ci s’éloignait, il descendait pour aller chiper la nourriture, seulement pour descendre le B était obligé de perdre de vue la cachette. C’est au moment où B perdait de vue la planque et disparaissait que A fesait demi-tour afin de changer la cachette et de repartir aussitot.
              Résultat le corbeau voleur fouillait mais ne trouver rien.
              Le corbeau cacheur avait anticipé les intentions de son congénère et avait profité du moment où le voleur ne pouvait plus rien voir pour remédier à la situation.


              • Epeire 11 mars 2009 16:54

                Et en plus il y a quelques années les scientifiques ont du faire une "petite" révision : devant les performances d’apprentissage des oiseaux, de nouvelles dissections ont été faites et la plus grosse partie du cerveau des volatiles a été reclassé en cortex comme les mammifères au lieu de structures servant aux comportements instinctifs.

                Comme quoi, les avis sur l’intelligence animale n’arrêtent pas d’évoluer eux aussi...


              • jakback jakback 11 mars 2009 17:27

                Ou il n’est pas question de déroustoner le lance pierre
                http://www.lefigaro.fr/sciences


                • Internaute Internaute 11 mars 2009 19:24

                  « Les humains achètent à manger même quand ils n’ont pas faim. Cette qualité, celle de se projeter dans le futur, est le propre des humains. Enfin le croyait-on. »

                  Pas d’accord. Cela fait bien longtemps qu’on sait que les animaux font des provisions :

                  - Les rongeurs comme les rats ou les écureuils font des provisions, d’où le signe de la Caisse d’Epargne.

                  - Les fourmis font des provisions en prévision de l’hiver, d’où la fable de La Fontaine (La cigale et la fourmie)

                  - Les guêpes maçonnières mettent de la nourriture dans les petites cellules où se développeront leurs larves.

                  - Les abeilles remplissent les rayons en prévision des rejetons qui auront faim.

                  - Le renard enterre des restes qu’il viendra chercher plus tard.

                  Donc, non seulement les animaux pensent à l’avenir mais en plus ils pensent à l’avenir de leurs enfants ce qui est de moins en moins le cas chez les humains.


                  • Epeire 11 mars 2009 20:50

                    en fait, on ne pense pas comme ça en éthologie...

                    On voit un animal faire tel ou tel action, mais on n’est pas dans sa tête pour savoir ce qui se passe. Aller stocker des provisions peut relever de l’instinct et non d’une démarchée pensée "tiens, plus tard j’aurais faim donc je stocke des provisions" (nécessite de se projeter dans l’avenir puis d’avoir conscience de soit dans une certaine mesure). ça, il faut réussir à le montrer par des expériences ou des cas particuliers. Pas facile. Le fait de voir un animal faire des réserves ne prouve rien en lui-même.



                  • La Luciole 12 mars 2009 07:15

                    Ce n’est pas tant de faire des réserves qui caractérise l’humain, c’est de convoiter celles de son voisin...


                  • Internaute Internaute 15 mars 2009 20:30

                    @Parkway,

                    En effet c’est comportemental, je dirai même génétique. Il n’y a pas de cigales chez les fourmis. Elles font toutes la même chose. Par contre chez les hommes on trouve de tout lorsqu’ils ont atteint un certain niveau de vie leur laissant des degrés de liberté. Ceux qui vivent au jour le jour ont une activité putôt constante, la recherche de nourriture, l’épargne pour parer au plus pressé, la reproduction, un peu comme un animal.


                  • fredleborgne fredleborgne 12 mars 2009 08:48

                    L’homme est prétentieux et voleur.

                    Il est devenu une honte et une menace pour la planète. C’est un peu ce que ce singe m’inspire par son action. Quand aux scientifiques qui se proposent de le stériliser, ce que j’en pense peut être qualifié d’insultes bien méritées, alors je m’abstiens de rentrer dans le détail.


                    • caramico 12 mars 2009 10:25

                      Vous auriez pas vous aussi envie d’envoyer des pierres à ceux qui vous tiennent prisonnier à perpète, alors que vous êtes innocent ?


                      • Veilleur de Nuit 12 mars 2009 10:43

                         
                        Humanité, animalité, les frontières sont redéfinies chaque jour par les chercheurs scientiques...
                         


                        • maxim maxim 12 mars 2009 11:03

                          et la souris ,cette vaniteuse ....

                          un jour ,une souris et son copain éléphant font une course ..

                          la souris se retourne et dit à l’éléphant " t’as vu un peu ce qu’on fait comme poussière ? "


                          • spartacus1 spartacus1 12 mars 2009 14:31

                            Dites donc Macime, votre souris ne s’appelle-elle pas Sarkozy et votre éléphant Obama ?


                          • maxim maxim 12 mars 2009 11:11

                            ça se passe au temps de l’Empire Colonial Britannique ....

                            quatre honorables Ladies font un bridge et prennent le thé sous le auvent d’un bungalow à la lisière de la jungle ..

                            soudain un énorme Gorille déboule ,attrape une des Ladies ,la met sous son bras et se barre avec elle dans la forêt ....

                            les autres femmes restent très dignes ,l’une d’elle dit aux autres : bof, on se demande bien ce qu’il peut lui trouver ?



                            • faxtronic faxtronic 12 mars 2009 11:29

                              Bon cela me choque d enfremer des animaux dans des cages, et particulierement des signes, et encore plus particulierement des chimpanzes. Non bon que je tombe dans le gnagnatisme antispeciste, mais un chimpanze c est notre cousin germain, notre jumeau vu des temps geologiques. Laissons les en paix et libres.


                              • Bobby Bobby 12 mars 2009 17:34

                                Bonjour,

                                Oui,... et si, au lieu de l’émasculer, on lui rendait sa liberté ???

                                Enfin, lui rendre le respect quon lui doit ! ne serait-ce pas là une proposition à faire aux responsables d’une entité qui se gausse du bien être des (autres) animaux ?


                                • Christoff_M Christoff_M 12 mars 2009 20:46

                                   réécoutons la chanson de Brassens à cette occasion !!


                                • ARFF 15 mars 2009 19:33

                                  dans quelques centaines d’années on considera l’etre humain d’aujourdhui comme un barbare pré-historique...le pire c’est que y en a qui sont persuadés que l’homme est à l’apogée du progres et de la civilisation...

                                  en attendant, si y en a que ça peut inspirer
                                  http://www.directaction.info/










                                  • tony 16 mars 2009 05:25

                                    Bravo Jonathan Parienté,

                                    Bravo pur ce magnifique article complètement pompé sur le Figaro. 

                                    Rien a ajouter. Finalement si. La semaine prochaine, le Figaro envisage de faire un article sur l’ours polaire qui n’aime que les steacks tartares. Peut-être que cela vous inspirera pour votre prochain billet. Vous avez un tel talent pour copier les autres.

                                    Cordialement,

                                    Tony

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès