Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Un H5N1 de laboratoire qui pourrait décimer une partie de l’humanité (...)

Un H5N1 de laboratoire qui pourrait décimer une partie de l’humanité ?

L’information avait commencé à filtrer dans les journaux depuis quelques jours et ce 7 décembre, sur les ondes d’Inter, un journaliste a annoncé la création d’un nouveau virus H5N1 muté suite à des recherches réalisées dans un laboratoire néerlandais. Ce virus est défini comme transmissible d’homme à homme et donc, s’il se baladait dans la nature, nous pourrions craindre le pire. Une pandémie mortelle menace l’humanité et donc comme le précise le journaliste d’Inter, la destination obligatoire de ce nouveau virus doit être un des sept laboratoires dotés des normes de sécurité P4, l’un étant basé à Lyon. Ce qui sous entend qu’en ce moment, le virus serait dans un laboratoire ne présentant pas les normes de sécurité les plus drastiques et que nous sommes théoriquement en danger de mort.

 Pas de panique inutile et d’ailleurs, l’organisme de surveillance génétique néerlandais (COGEM) avait donné son aval pour ces travaux jugés comme respectant les normes de sécurité. Il faudrait essayer d’en savoir un peu plus sur cette affaire qui normalement n’aurait pas fait tant de bruit si la publication de ces travaux, présentés lors d’une conférence à Malte, avaient été publiés par la prestigieuse revue Science en suivant la procédure habituelle. Or, il n’y a plus de procédure habituelle en cette époque où la menace est autant sanitaire que terroriste. Et donc, les membres du comité éditorial de Science ont saisi le NSABB, organisme voué à s’occuper de biosécurité, a qui l’on a demandé s’il était opportun de publier l’étude conduite par le Néerlandais Ron Fouchier en sachant que la diffusion des données pourraient être utilisées par un improbable laboratoire financé par des agents terroristes. Allez savoir, si en Iran, l’ennemi occidental numéro un, des biologistes ne pourraient pas reproduire ce virus et nous le refiler. Si l’Iran forme des ingénieurs pour enrichir l’uranium, elle forme également des biologistes aussi compétents que leurs homologues occidentaux. Il va de soi que si un tel virus était répandu intentionnellement dans la nature, les auteurs devraient aussi prévoir un vaccin pour se préserver. Et que pour l’instant, les supputations relèvent plus de la science fiction que d’éléments tangibles issus de la recherche scientifique. La publication de Fouchier reste suspendue et l’intéressé se trouve un peu embarrassé car maintenant, il doit faire face à une horde de journalistes venus le solliciter et affronter une tempête médiatique. Ce qui n’est pas le cas de son homologue américain Yoshihiro Kawaoka qui lui aussi, a abouti à des résultats similaires et dont les travaux sont aussi bloqués sous la surveillance du NSABB et de la revue Science.

 Pourquoi ces scientifiques ont-ils fait ces recherches ? C’est pour réfléchir à une possibilité de pandémie grippale occasionnées par le virus H5N1 qui appartient au type A, comme les virus grippaux se transmettant d’homme à homme, bien connus comme le H1N1 qui eut son heure de célébrité, et dont les souches transmissibles contiennent le déterminant antigénique H1, H2 ou H3. Ce qui n’en fait pas obligatoirement des virus pathogènes pour l’homme. On connaît en effet le H3N8 affectant chiens et chevaux, animaux habitués à être en contact avec l’homme mais qui n’ont pas à notre connaissance transmis la grippe. Le H5N1 est par contre sous la surveillance étroite des virologues et des épidémiologistes depuis les quelques 600 cas recensés de transmission de l’oiseau à l’humain, le plus souvent dans les pays asiatiques où les paysans sont en contact étroit avec les volailles. Le H5N1 se transmet rapidement chez les oiseaux mais le passage du volatile à l’homme est resté pour l’instant exceptionnel. En plus, on peut douter de l’authenticité des cas répertoriés dans la mesure où l’authentification du virus nécessite des analyses compliquées et qu’un décès peut tout aussi bien être imputable à une infection à streptocoques, accentuée éventuellement par le virus H5N1. Ce qui inquiète les épidémiologistes, c’est le fait que le virus H5N1, pour autant qu’il ait été le responsable des décès qu’on lui a imputés, est hautement mortel. Mais heureusement, il ne se transmet pas d’homme à homme et n’est pas contagieux. Mais rien ne s’oppose à une mutation qui pourrait le rendre contagieux en conservant sa létalité élevée et c’est cette possibilité qui vient d’être testée par deux équipes dont les travaux restent sous la surveillance des proposés à la biosécurité.

 Le virus H5N1 qui vient d’être produit en laboratoire se transmet-il d’homme à homme ? La réponse est catégoriquement non, comme on va le constater en examinant de plus près ces recherches. En fait, le H5N1 se transmet entre animaux par des fluides, principalement des fientes chez les volatiles ou par exemple des rejets pharyngés lors des quelques cas de transmission impliquant d’autres espèces comme le lion. Pour que le virus soit très contagieux chez l’homme, il faut qu’il se propage par voie aérienne et que de plus, il infecte l’homme. Les scientifiques n’ont pas utilisé comme on s’en doute des humains mais le furet, animal de référence dans les études grippales car il réagit comme l’homme face au virus. Fouchier explique qu’il a inoculé le H5N1 a des furets puis a laissé ces animaux se reproduire. Au bout de 10 générations, il a constaté que le virus se transmet entre furets séparés par des cages et donc que le virus a muté pour devenir « airborne », autrement dit transmissible par voie aérienne. 5 gènes ont subi des mutations déjà observées séparément dans les virus naturels. En conclusion, le virus muté est aussi létal pour le furet que le virus d’origine mais il se transmet par voie aérienne et donc, il peut s’infiltrer dès lors qu’un individu respire de l’air contenant les particules virales.

 Ce virus bricolé sur le furet pourrait-il se transmettre entre humain ? La réponse donnée par Fouchier ne livre aucune certitude. Juste des suppositions basées sur le constat que les virus grippaux infectant l’homme se transmettent également entre furets et réciproquement. Tout en précisant que dans ce nouveau cas, il n’est pas du tout certain que cela se produirait mais il n’est pas prêt à miser le moindre sou sur cette hypothèse. Ce qui signifie qu’une fois de plus, les journalistes sacrifient au sensationnel en présentant des supputations comme des faits avérés. Parmi les virologues, certains doutent de la possibilité de créer des virus pandémiques en laboratoire, en travaillant sur des modèles animaux, mais ils redoutent plutôt une mutation qui se produirait spontanément dans la nature. En fait, les virologues peuvent analyser les mutations mais ils ne savent pas pourquoi un virus peut devenir contagieux et/ou létal. C’est un peu la loterie naturelle. Pour qu’il soit contagieux, il faut qu’il puisse entrer dans la cellule puis parasiter le système de transcription ou de réplication (si c’est un virus à ARN comme la grippe ou à ADN). Une étroite coopération est requise entre l’envahisseur et son hôte.

 Pour l’instant, la revue Science n’a pas publié les travaux et les débats n’ont fait que commencer. Certains évoquant la possibilité de publier les travaux en occultant la divulgation des protocoles, éventualité qui n’a pas forcément l’aval de la communauté scientifique pour qui les informations doivent être partagées afin de reproduire les expériences et de tester d’autres hypothèses. Et on se demandera une fois de plus si certains médias ne jouent pas l'affolement. Car comme les scientifiques concernés le disent, ces recherches ont déclenché une tempête médiatique (voir lien inséré plus haut dans l'article)

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.42/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 7 décembre 2011 10:18

    À l’auteur :
    « Un H5N1 de laboratoire qui pourrait décimer une partie de l’humanité (...) »

    Décimer = 1 / 10 = 10 %

    une partie de l’humanité (7.000.000.000)
    Si « partie » = 10 % = 700.000.000

    Décimation de partie = 10 % de 700.000.000 = 70.000.000

    Reste : 6.930.000.000

    Y a-t-il de quoi s’affoler ?


    • Montagnais Montagnais 7 décembre 2011 12:44

      Moins environ 10 000 à mettre au compte du million d’armes en vadrouille chez les « rebelles libyens », et qui passent les frontières pour venir au secours du H5N1 dans sa mission de décimation planétaire.. 


      Même si on y ajoute les pertes de la prochaine - très prochaine ? - guerre, y’a toujours pas le compte, toujours aucune raison de s’en faire.

      Il a raison Jean-Pierre..

    • appoline appoline 7 décembre 2011 15:49

      Depuis le temps qu’ils cherchent à réduire la population mondiale, ils vont bien finir par y arriver.


    • L'enfoiré L’enfoiré 7 décembre 2011 18:45

      Les virus, pour un athée, c’est ce qui pour quelqu’un d’autre représente par Dieu.
      Ils sont nécessaires pour l’évolution. C’est eux qui font avancer le schmilblick en éliminant ce qui est le plus faible. Il ajoute certains points dit « faibles » parce qu’il faut ajouter de la diversité.
      L’homme n’a rien inventé. C’est ainsi que cela fonctionne.
      Il subit et essaye de contrarier ce qui l’importune. C’est tout.
       


    • PJC1169 7 décembre 2011 22:28

      Bonjour,

      Décimation peu aussi se comprendre comme 10% de survie, ce qui change du tout au tout la problématique de survie. c’est comme le verre à moitié plein ou à moitié vide. Ça dépend si on est optimiste ou pessimiste.

       smiley


    • flux_capacitor Julien Geffray 9 décembre 2011 14:30

      Arrêtez de couper les cheveux en douze, d’autant que vous avez très bien compris ce qu’a voulu dire l’auteur.


      décimer /de.si.me/ transitif 1er groupe (conjugaison)
      […] 3. (Par extension) Ce verbe a pris un sens plus large, et en particulier indique plutôt que la majorité a disparu et non pas les 10% du sens original. Il signifie alors « massacrer » ou « tuer ».

    • Jason Jason 7 décembre 2011 10:36


      Les savants apprentis-sorciers sont toujours à l’oeuvre. Les options de guerre bactériologique se trouvent encore dans les cartons.

      Espérons que les éprouvettes sont bien gardées.

      Les films thrillers politiques et SF existent déjà ; il faut souhaiter que la réalité ne les rejoigne pas.


      • xray 7 décembre 2011 17:28


        Manipulation : 

        Cette information bidon qui ne repose que sur l’imaginaire des croyants est destinée à valoriser une science tout aussi bidon.  Elle n’a d’intérêt que parce qu’elle est incontrôlable. 


        La science est une religion esclavagiste de remplacement 
        (Autrefois les miracles étaient l’œuvre des Saints, aujourd’hui ils sont l’apanage des scientifiques.) 
        Mais, les miracles d’aujourd’hui s’accompagnent toujours du même cortège d’illusions, de supercheries, de mensonges, d’offrandes, de sacrifices, de répressions qu’autrefois. 

        Sida, un petit mensonge 
        (Le complot des blouses blanches et des soutanes) 
        http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2011/01/31/sida-un-petit-mensonge.html 

        DEPUIS 5 000 ANS ! QUOI DE NEUF ? 
        http://echo-agnostiques.over-blog.com/article-depuis-5-000-ans-quoi-de-neuf-55838469.html 



      • révolQé révolté 7 décembre 2011 10:51

        Dommage,cet article aurait pu être intéressant,mais certains propos dès le 1er chapitre ne m’ont pas donné envie de continuer à lire.

        " la diffusion des données pourraient être utilisées par un improbable laboratoire financé par des agents terroristes. Allez savoir, si en Iran, l’ennemi occidental numéro un, des biologistes ne pourraient pas reproduire ce virus et nous le refiler."

        Donc en suivant ce raisonnement,Iran = fief de terroristes... ???

        Qui menace les moyen orient depuis des années ?
        Qui menace la Syrie,
        qui à massacré des civils en Libye,
        qui souhaite mettre la main base sur l’Iran,
        qui fait tomber des tours comme des châteaux de cartes,
        qui fait tout pour asservir les peuples...etc...etc... ???
        En quoi ces pays sont ils plus terroristes que l’OTAN,donc la france,les usa,la GB... ???


        • Bernard Dugué Bernard Dugué 7 décembre 2011 11:00

          Dommage en effet, surtout que vous n’ayez pas saisi un trait d’ironie dans mon propos sur l’Iran

          Précision pour Jean-Pierre ci-dessus, décimer a pris une extension sémantique


        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 7 décembre 2011 11:35
          Par Bernard Dugué (xxx.xxx.xxx.3) 7 décembre 11:00
          « Précision pour Jean-Pierre ci-dessus, décimer a pris une extension sémantique »

          Oui. J’en suis bien d’accord avec vous. Vous pouviez donc dire « décimer l’humanité » au lieu de :
          « décimer une partie de l’humanité »



        • bigglop bigglop 7 décembre 2011 18:50

          Bonsoir à tous,
          Je vous livre ce lien de Mécanopolis. Est-ce une théorie « conspirationniste » ou une certaine réalité de la pensée d’une oligarchie ?
          http://www.mecanopolis.org/?tag=reduction-de-la-population-mondiale


        • Daniel Roux Daniel Roux 7 décembre 2011 10:51

          Le virus tuerait 60% des furets infectés d’après les informations.

          Peut-on avoir confiance dans les mesures de sécurité prises dans les laboratoires ? Evidemment non, c’est la définition même de l’accident que d’être imprévu et des accidents, il y en a eu beaucoup. On nous raconte le même bobard concernant le risque nucléaire et l’humanité à payer pour savoir entre Hiroshima, Tchernobyl et Fukushima et tous les autres.

          Qu’en est-il d’ailleurs du soupçon de fuite d’un laboratoire français « sécurisé » au Mexique concernant la fameuse grippe H5N1 qui nous a coûté 1 milliard d’euro ?


          • Deneb Deneb 7 décembre 2011 11:05

            L’armée des 12 singes, un film de 1997, au summum de l’art cinématographique, a pour thème un virus qui tue 90% de l’humanité. La prophétie de Terry Guilliam se réalisera-t-elle comme 12 ans plus tôt avec Brazil ?


            • xbrossard 8 décembre 2011 11:54

              @Deneb


              et surtout le Fleau de Stephen King, où l’humanité est décimé par une super-grippe échappée d’un laboratoire !!!

            • Mobuzoga Mobuzoga 12 décembre 2011 05:16

              En 1962, l’excellent film La Jetée pose la même trame que l’Armée des 12 singes, et pour cause, c’est ce film expérimental qui a inspiré Terry Guilliam...


               smiley

            • Gabriel Gabriel 7 décembre 2011 11:50

              Permettez moi d’être cynique un instant, Il faut bien reconnaître qu’ils tiennent là un bon moyen de régler les problème qu’ils ont créé par leurs néfastes politiques tout en gardant les mêmes principes de gouvernance car, évidement, il ne faut rien changer. Evidement, eux ils ont déjà les vaccins. Mais tout cela n’est que science fiction, comme des tours s’écroulant sous l’impact d’avions. Pourvu que l’avenir me donne tord …


              • Emmanuel Aguéra LeManu 8 décembre 2011 12:30

                Nettoyage par le vide... je vois déjà d’ici les flics arroser les manifestants...
                Urgence : trouver le virus An-Gvt ou An-Chf (anti-chercheurs fous) et leur inoculer à tous.


              • al.terre.natif 7 décembre 2011 11:53

                Mais pourquoi des pantins en blouse blanche s’amusent-ils a faire des virus ? On peux pas leur filer des jouets inoffensifs ? Je pense que l’humanité serait plus en « sécurité » si on leur donnait des mickeys à autopsier que de leur laisser faire ce genre de manipulations, soi disant pour travailler à de nouveaux vaccins ....

                Et ... on as pas des problèmes de dette en ce moment ? On dirait que ca n’affecte pas tout le monde !


                • King Al Batar King Al Batar 7 décembre 2011 13:11

                  C’est la question que je me suis souvent posé.
                  Je me souviens, même si ce n’est pas le même sujet, quand j’étais étudiant, j’avais un pote qui passait un BTS informatique.
                  Et bien en cours pour valider un certain niveau informatique, on leur apprenait a concevoir des virus...
                  L’humanité est quand même majoritairement composé de sale con...

                  De toute façon, mais j’espère ne jamais y assister, je suis intimement persuadé qu’un jour l’humanité s’autodetruira...


                • foufouille foufouille 7 décembre 2011 12:27

                  les malthus et autres NWO vont etre heureux


                  • King Al Batar King Al Batar 7 décembre 2011 13:09

                    Quand on lit ca, on en a plus rien a foutre du triple AAA....


                    • robin 7 décembre 2011 13:30
                      Un H5N1 de laboratoire qui pourrait décimer une partie de l’humanité ?

                      Allez savoir pourquoi, j’ai le mauvais esprit de penser qu’une fuite va bientôt avoir lieu, ....par pure malchance.....évidemment.....lol !


                      • King Al Batar King Al Batar 7 décembre 2011 13:34

                        c’est peut etre aussi pour nous permettre de racheter encore du Tamiflu !


                      • appoline appoline 7 décembre 2011 15:52

                        Si Roselyne se met sur le coup, ça va encore nous coûter bonbon la plaisanterie.


                      • BOBW BOBW 7 décembre 2011 21:01

                        Question qui vient évidemment à l’esprit de nombreux « pékins » comme nous :

                        « Quel est le véritable rôle des labos : Protéger l’humanité ou faire peur pour »faire du fric" et vendre leurs productions ?

                        Ne lanceraient-ils pas des leurres dans ce sens ?

                      • dom y loulou dom y loulou 7 décembre 2011 13:43

                        excuses benrard, mais yen a marre de ces nouvelles infectes d’horreur du système complètement corrompu qui ne nous reste plus qu’à exploser tant ce sont des pédophiles et des psychopathes qui le font tourner


                        nous avons des remèdes et des perspectives auxquelles nous atteler si nous ne voulons pas tous nous faire bêtment massacrer par ce système devenu complètement taré

                        il y a des BONNES NOUVELLES qui mériteraient un peu d’attention si on ne veut pas voir sombrer toute la faune humaine dans l’entre-écorchage et défonçage

                        • Innsa 7 décembre 2011 13:49

                          L’information sort en même temps que le dernier blockbuster américain qui parle exactement du même sujet. Sur Canal+ ils ont annoncé l’information en commençant par nous montrer des extraits de ce film.
                          De toute façon, a ma connaissance, tous les laboratoires de virologie ont et ont toujours eu en leur possession des variétés de virus modifiés extrêmement dangereux, dont certains disparus depuis longtemps.
                          De plus la dangerosité du H5N1 a surtout été constaté sur le budget de l’Etat (merci Roseline) et sur le monde médiatique (hystérie des journalistes)
                          Bref... rien de nouveau


                          • Loatse Loatse 7 décembre 2011 13:51

                            Pétard, les médias télévisés... je serai d’eux, je donnerai aussi le plan et l’adresse pour se rendre au fameux labo, genre au « 23 impasse de la Provoque », lyon...

                            On est bien avancé de savoir que ces (censuré) bricolent les virus et que non, on n’a pas d’antidote.. (c’est con, ca)

                            quelqu’un aurait il parlé de supprimer le poste dépenses publiques pour la recherche ???

                            c’est pourquoi cette info ?


                            • robin 7 décembre 2011 14:28

                              C’est pour être au parfum quand ça va par hasard fuiter et que les labos pharma vont nous proposer un vaccin tout juste sorti ....par hasard.........évidemment !


                            • Loatse Loatse 7 décembre 2011 14:33

                              ou alors un test... ?
                              En septembre 2007, une équipe a annoncé  disposer d’un analyseur de poche capable de détecter (par puce) le H5N1 dans un échantillon de mucus ou de selles (humain ou aviaire), en moins de 30 minutes. Selon l’équipe, il est « aussi sensible, 440 % plus rapide et 2 000 à 5 000 % moins coûteux » que les meilleurs tests existants, et pourrait être adapté au SRAS, au VIH, au SIDA, à l’hépatite B. La production commerciale n’en est toutefois pas faite, et l’OMS semble rester prudente en attendant d’en savoir plus. Le système se présente sous la forme d’un appareil compact entièrement automatisé, intégrant l’extraction, l’amplification (RT-PCR) et la détection en temps réel sur biopuces de l’ARN viral. Il permettra la détection sur site du virus de la grippe à partir d’un échantillon clinique ou vétérinaire en identifiant la nature H ou N des souches connues du virus notamment les formes actuelles de la grippe aviaire ou porcine.

                              Un projet européen « PORTFASTFLU » doté de 3,8 millions d’€, dans le cadre du programme cadre de recherche, vise à valider et développe un système de diagnostic rapide (détectant tous les virus grippaux dont H5N1 HP et H1N1 HP en moins d’une heure) pour améliorer la veille et l’alerte épidémiologique à la grippe, y compris dans les pays pauvres.

                              http://fr.wikipedia.org/wiki/Grippe


                              • wesson wesson 7 décembre 2011 14:34

                                Bonjour l’auteur,

                                vous en voyant ça, je me suis dit que on nous préparait la prochaine campagne de vaccination. Bachelot doit déjà être dans les starting blocks pour nous acheter 5 fois trop de vaccins presque périmé à 3 fois le prix.


                                • King Al Batar King Al Batar 7 décembre 2011 15:08

                                  Salut Wesson
                                  c’est exacrtement ce que j’ai dit plus haut...
                                  Mais quand meme ca fait peur un peu...


                                • appoline appoline 7 décembre 2011 15:57

                                  Il va falloir qu’on commence à dresser les toiles de tentes, ben oui pour les centres de vaccinations, pourvu qu’ils n’aient pas tout foutu en l’air avec le H1N1, mais bon, avec Roselyne qui ne fait pas dans l’économie, il va falloir débloquer des fonds, non, elle va encore débloquer à fond. C’est son tripe, on n’y peut rien.


                                • Jimmy 7 décembre 2011 14:42

                                  en cas d’épidémie, pour ne pas attraper le virus, soyez en bonne santé, c’est à dire mangez des légumes et des fruits, ne passez pas tout votre temps devant la télé, ne prenez PAS de médicaments et n’ayez pas peur, la prise de magnésium avait paraît-il sauvé des vies pendant la crise du Chukungunia, je dis cela pour ceux qui n’étaient pas nés pendant la dernière crise H1N1


                                  • Switcher 7 décembre 2011 14:44

                                    J’ai arrêté de lire à l’évocation de l’Iran, grand satan universel il va de soi…

                                    Mon dieu.

                                     : !

                                    • al.terre.natif 7 décembre 2011 15:07

                                      je crois que la tournure est ironique .... c’est bon, vous pouvez continuer la lecture :-P


                                    • xbrossard 8 décembre 2011 12:10

                                      au vu des commentaires et des notes, je crois qu’il y a beaucoup de primaires sur Agoravox


                                    • non667 7 décembre 2011 14:51

                                      à bernard

                                      « Pourquoi ces scientifiques ont-ils fait ces recherches ? »

                                      ne pas croire les « bonnes raisons » invoquées par le N.O.M. . les vraies sont à rechercher dans leur principe égoïste !

                                      il y a surpopulation SI SI  mais l’élite mondialo-capitaliste veut résoudre le problème dans son seul intérêt et à l’insu /contre la populace .observation : ils savent qu’au contraire du pharaon qui avait besoin de millions d’esclaves pour assurer sa magnificence eux n’ont besoin que de quelques esclaves (bien bêtes pour éviter les révolutions ) et des millions de robots informatisés qu’ils possèdent déjà

                                      voila une réaction que j’ai du poster une dizaine de fois sur A V :( les chiffres sortis à la louche de ma tête ne sont pas si éloignés des vôtres )

                                      ils savent (l’élite )depuis longtemps que la terre ne peut nourrir de façon pérenne plus de 2 milliards d’habitants ! (les centaines de milliers d’années d’avant le progrès technique /médical le prouvent )
                                      le problème de cette élite ,de ce peuple élu est donc : comment supprimer 4,5 milliards d’habitants
                                      comment faire baisser la consommation /pollution des survivants afin de mieux leur en laisser(a l’élite ) et pour plus longtemps :
                                      en augmentant les prix pour la consommation .(ça vient )
                                      en mettant des taxes pour la pollution .(c’est parti :taxe carbone +...+... !)

                                      pour les 4,5
                                      avortement ,préservatifs , destruction de la famille , hédonisme ..... en route pour l’occident
                                      mais ça n’irait pas assez vite alors il faut ajouter d’autres solutions !

                                      vous dites :"L’économie mondiale va s’effondrer, puis ce sera l’affrontement global. Les bons ingrédients sont déjà présents : Dissémination des armes chimiques, bactériologiques et nucléaires"

                                      la bombe atomique ? impensable ça péterait de tout les cotés , elle ne fait pas de détail , contamine trop longtemps le territoire , de plus le vent tourne et n’a que faire des frontières ! alors ?
                                      bombes à neutrons : pas assez ciblantes
                                      les armes chimiques, bactériologiques même problème

                                       euréka j’ai trouvé !
                                      et si on fabriquait un virus génétiquement modifié (genre sida + ) qui épargne seulement un type de population qui possède un génome particulier acquis (ogm ,« vaccins préventifs » ) ou inné (gène d’Abraham par exemple , les israëliens font des recherches dans ce sens ,vérifiez sur net )

                                      (votre ironie à propos de l’iran n’est pas évidente a un moment ou celui-ci va se faire libye-aniser cela apparait plutôt comme  un conformisme /propagande   pousse au crime  pro -judéo-américains qui dans le domaine militaire ont mille lieues d’avance sur l’iran )

                                      un comble :la recherche coute cher alors on peut la faire financer par des dons de la populace en organisant des génétons et en disant que c’est pour soigner des maladies héréditaires .

                                      MAINTENANT LA SOLUTION DU PEUPLE

                                      les pays développés régulent naturellement leur population pour assurer à leurs descendances le même confort de vie .

                                      si des populations de pays surpeuplés (par rapport à leur capacité de nourriture (+ eau ) viennent dans les pays développés cela réduit à néant l’effort de ceux-ci

                                      et a la longue on en arrive à une substitution de population !

                                      la logique naturelle voudrait que chaque population reste sur son sol et adapte son nombre a la capacité de nourriture de son sol CE QUE FAISAIT LA NATURE AVANT QUE LE PROGRES TECHNIQUE MÉDICAL ET IDEOLOGIQUE NE VIENNE SEMER LA M......

                                       

                                       


                                      • al.terre.natif 7 décembre 2011 15:16

                                        « la logique naturelle voudrait que chaque population reste sur son sol et adapte son nombre a la capacité de nourriture de son sol CE QUE FAISAIT LA NATURE AVANT QUE LE PROGRES TECHNIQUE MÉDICAL ET IDEOLOGIQUE NE VIENNE SEMER LA M...... »

                                        mais bien sûr, voilà, on y reviens encore et toujours ....

                                        Les gens, avant notre monde civilisé et bien défini, n’étaient pas cloisonnés derrière des limites particulièrement définies. Les frontières n’ont jamais été aussi fermées qu’aujourd’hui ! Mais parallèlement, jamais il n’y a eu d’aussi grands flux migratoires ... la faute à qui ?

                                        Qui est allé pourrir le sol des populations qui migrent vers chez nous ? Qui leur a volé leurs ressources et les a laissé avec des dictatures entretenues à distances ? Ce n’est pas le progrès médical « et idéologique » (? ??) qui est responsable des flux migratoires ! Ce n’est pas non plus notre exceptionnel confort et notre vie super magnifique, ni notre façon de penser tellement plus civilisée qu’eux !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès