Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Un modèle informatique du 11 Septembre

Un modèle informatique du 11 Septembre

Beaucoup de science et très peu de fiction dans cette rubrique « Science et Conspiration » du National Geographic consacrée à l’effondrement des tours jumelles du World Trade Center.

En plus de prendre leur temps, l’Université de Purdue (Indiana, USA) et l’American Society of Civil Engineers n’y sont pas allés de main morte.

Des centaines de gallons de fuels ont été projetés à la vitesse d’un jet contre des poutres d’acier, les séquences furent filmées à la caméra infrarouge et méticuleusement analysés. Des modèles numériques wireframe détaillés (c-à-d de « squelettiques » maquettes de structure) des tours WTC et des avions détournés furent réalisés à partir d’architectures et de plans directeurs originaux. Les impacts des deux avions contre les bâtiments furent reproduits vidéographiquement à partir de centaines de photos et vidéos de l’événement. L’ensemble fut ensuite intégré dans un simulation informatique à 360 degrés nécéssitant plusieurs mois de rendu final.

Bref, un splendide condensé de mathématiques, de physique et d’infographie sur deux ans pour reconstituer quelques secondes de choc infernal.

 

 

Dans cette vidéo, on voit comment piliers et planchers ont été tordus voire sectionnés par l’impact avec un appareil en forte vitesse, puis surchauffés par l’explosion du carburant lors de l’impact et/ou ramollis par son inflammation au contact de l’air ; l’enchaînement impact-explosion/inflammation désintégrant immédiatemment le jet en collision.

L’industrie aéronautique a toujours recherché un carburant brûlant uniquement dans le moteur et s’évaporant aussitôt au contact de l’air, ceci afin d’éviter une combustion ultra-rapide de la carlingue (et des passagers !) en cas d’atterrissage en catastrophe. Peine perdue. Par ailleurs, piliers et planchers n’ont point été conçus pour résister à l’enchaînement impact-explosion/inflammation consécutif... à la collision avec un avion de ligne à 800 km/h !

 

PS : Aujourd’hui encore, nous parvenons à peine à élucider le meurtre de Jules César, l’émergence de la machine nazie ou l’assassinat de J.F. Kennedy. Quelques mois seulement après les faits, de nombreux multi-spécialistes du 11 septembre 2001 - défiant à eux seuls tous les experts réunis en aérodynamique, en armement, en pyrotechnique, en BTP, en géostratégie , en histoire et consort – nous ont inondé de théories plus-que-parfaites du complot (sans la moindre zone d’ombre ou d’incertitude). Nul doute que cette démonstration 3D scientifique les laissera de marbre.


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (128 votes)




Réagissez à l'article

404 réactions à cet article    


  • JL JL 15 septembre 2009 10:02

    Bonjour, cette vidéo n’explique pas pourquoi la tour touchée la première s’est effondrée après l’autre ! Et pourtant, en physique la loi « mêmes causes mêmes effets » est toujours vraie, non ?

    Et qu’en est-il de la troisièeme tour, qui s’est écroulée de la même façon ? Si j’osais je dirais que c’est à mourrir de rire. Mais vu la gravité des choses, les temps et les budgets considérables pour expliquer l’inexplicable - j’entend, la VO - il n’y a pas de quoi rire.

    J’ajoute que si le démolissement a été contrôlé, ce qui paraît probable, ils ont ajouté un crime au crieme : en effet, faire s’écrouler de tels immeubles sans prévenir, sans évacuer la zone a tué plus de monde par intoxication et à petit feu que l’attentat lui-même.


    • Halman Halman 15 septembre 2009 10:25

      JL, il faut comprendre au moins une chose : statistiquement les avions ne pouvaient pas percuter les tours tous les deux pile poil au même endroit, à la même vitesse.

      Forcement il y en a eu une qui a subi plus de dégâts que l’autre et qui forcement c’est effondrée la première et à l’évidence la seconde tour a été bien plus sévèrement impactée que la première, donc s’est effondrée la première.

      Un peu de logique de base quoi.


    • Gollum Gollum 15 septembre 2009 10:43

      @ Halman : Forcement il y en a eu une qui a subi beaucoup moins de dégâts que les autres et qui forcement s’est effondrée la dernière et à l’évidence la troisième tour n’a pas été sévèrement impactée, donc elle s’est effondrée la dernière.

      Un peu de logique de base quoi, c’est vrai quoi !


    • Halman Halman 15 septembre 2009 11:22

      Troisième tour, bien sur, je l’avais oubliée celle là.

      Avant d’affirmer quoi que ce soit je serais curieux de savoir comment elle a été conçue, ses fondations, tout ça.

      Parce qu’avec de telles secousses dues au chutes des deux premières, je suis même étonné que les tours voisines aient tenu.


    • Gollum Gollum 15 septembre 2009 11:30

      Vous commencez à vous poser de bonnes questions... car comme par hasard, cette tour là n’était pas n’importe quelle tour, alors que les autres, qui ne se sont pas effondrées, étaient anodines...


      Bizarre non ?

    • JL JL 15 septembre 2009 11:30

      Halman, vous êtes pitoyable.


    • Halman Halman 15 septembre 2009 12:29

      C’est aussi ce que je pense des conspirationistes. JL


    • Deneb Deneb 15 septembre 2009 12:30

      Halman : tiens, je croyais que WTC 7 était prevu pour resister à un séisme. Les ingénieurs qui l’ont construit avaient-ils été inquietés ?


    • Deneb Deneb 15 septembre 2009 12:33

      Halman : « Troisième tour, bien sur, je l’avais oubliée celle là. »

      Vous n’étes pas le seul. La plupart des reportages officiels sur 9/11 « oublient » aussi d’en parler. Curieux, n’est pas, cette amnésie collective ?


    • Echo Echo 15 septembre 2009 13:17

      Je suis un peu desappointe.

      J’ai souvenir d’avoir apprecie plusieurs articles du meme auteur, de m’etre rejoui de sa franche bonne humeur en parcourant ses reponses a certains commentaires.

      Alors qu’ici son attitude et le manque de fond de son article, cette video presentee sans le moindre esprit critique m’amenent a penser qu’il a recu mission de nous enfumer avec ce gadget en 3D. Parce que ce n’est qu’un gadget, il ne faut pas se leurrer.

      Si on pouvait prouver quoi que ce soit avec des super calculateurs, ca se saurait. Tout juste est-il possible d’eliminer certains modeles par ce moyen, afin de se concentrer par approches successives sur ceux qui collent le mieux a la realite, a condition de connaitre avec une extreme precision toutes les conditions initiales. Si un seul des parametres de depart est faux (tel la vitesse des avions), alors tout ce barnum virtuel ne vaut pas un clou.

      Donc en aucun cas, on ne pourra en tirer de conclusions definitives.


    • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 15 septembre 2009 13:19

      Halman, vous correspondez à ce que l’on appelle un imbécile heureux, ou un idiot utile, au choix.


    • Echo Echo 15 septembre 2009 13:36

      Pendant l’effondrement des deux tours principales, d’enormes troncons de poutres metalliques se sont plantes a l’horizontale dans certains immeubles voisins. Il existe de nombreuses photos qui le prouve sans contestation.

      Je serais tres etonne que le modele ayant tourne dans cette simulation puisse reproduire ce phenomene.


    • fwed fwed 15 septembre 2009 16:04

      @ halman

      « Troisième tour, bien sur, je l’avais oubliée celle là. »
      C’est pour ca qu’on vous le fait remarquer, pour que vous ne vous complaisez pas dans vos explications tronquées.

      « Avant d’affirmer quoi que ce soit je serais curieux de savoir comment elle a été conçue, ses fondations, tout ça. »
      Pour les fondations, c’est ma spécialité, je peux vous répondre. Moi aussi ca m’intrigue car en general ce sont des profilés d’acier de plusieurs decimetre de diametre sur plusieurs dizaine de metre de profondeur (jusqu’à la couche dure). Ceci dit, comme personne n’en a jamais parlé....
      De toute facon les ingenieurs de genie civil sont comme ceux du batiment, malgré des tonnes d’acier qui reste un des materiaux de construction les plus solides, ils ne sont apparemment pas foutu de construire quelquechose d’un tant soi peu résistant verticalement (c’est aussi pour çà qu’on nous explique que ce sont les planchers qui soutiennent l’edifice) ; m’est avis qu’on devrait remplacer les ingenieurs de la construction comme moi par des ingenieurs financier bien plus sérieux...

      « avec de telles secousses »
      Bien sur le dimensionnement des fondations ne prend en compte aucun facteur de securite et vos secousses de court terme (chute au max de 15 s) ont sans aucun doute fournit le travail suffisant pour faire rompre toutes les fondations de la tour 7 mais d’aucune autre tour...mais bien sûr...


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 15 septembre 2009 17:49

      Ca ne me fait plus rigoler et je n’ai aucune pitié. Voyons ce que fera l’État après Pittsburgh, puis on réfléchira.



      Pierre JC Allard



    • Philou017 Philou017 15 septembre 2009 18:32

      Halman : « Parce qu’avec de telles secousses dues au chutes des deux premières, je suis même étonné que les tours voisines aient tenu. »
      Si ma mémoire est bonne, les sismographes ont enregistré des secousses de 2,1 sur l’échelle de Richter. Pas de quoi faire écrouler une cabane.

      Echo"J’ai souvenir d’avoir apprecie plusieurs articles du meme auteur, de m’etre rejoui de sa franche bonne humeur en parcourant ses reponses a certains commentaires."

      Charles écrit assez souvent des choses intéressantes, mais il perd tout sens de l’analyse quand il s’agit de complot ou de propagande, c’est à dire que ce qui est communément admis est remis en cause.
      Là, c’est le plantage.


    • franck2010 15 septembre 2009 20:44

      Halman les conspirationnistes sont ceux qui ont perpétré le 11 septembre...et ceux par extension qui refusent la réouverture de l’enquête : Vous et Franz Olivier Giesbert ( par exemple )...

      Nous , nous sommes pour la réouverture de l’enquête, contre les conspirationnistes/complotistes du 11/09 .

      C’est pas pareil *


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 16 septembre 2009 00:36

      Tout honnête homme devrait relire Candide chaque mois, pour me pas perdre contact avec la réalité. L’auteur est consultant. J’ai été consultant pendant des année. Je trouve sa position raisonnable. Chacun prend ce qu’il peut prendre de ce qui peut être donné. Vous remarquerez que je ne mets pas de lien sur commentaire, parce que je n’ai jamais écrit sur un sujet connexe.


      Pieirre JC Allard

    • Onegus Onegus 16 septembre 2009 05:54

      Totalement stupide... Rien que le titre, « Science et conspiration », c’est poubelle directe. 


      On veut une véritable investigation, pas des animations vidéos pour attardés mentaux.

      Sur la durée, c’est pas avec des modèles informatiques qu’ils vont s’en sortir.

      La version « officielle » des attentats est un tissu de conneries.

    • Deneb Deneb 15 septembre 2009 10:03

      Ca, une preuve ? Parce que c’est en 3D ? On essaie de nous faire croire que l’acier à 500°C c’est du chewing gum ? On arrive à dire tout ce que l’on désire, à un modèle 3D. Ils nous chantent que les poutres se soient afaissés de plus d’1 m, alors que dans l’expérience en réel, elles ne s’affaissent que de 10 cm. De plus, la vidéo circule sur le Net déjà depuis au moins un an, aujourd’hui ils la ressortent comme « preuve indéniable ». Avec une manipulation aussi grossière, qui espèrent-ils convaincre ?

      De plus, le trou de l’impact c’est un peu comme dans Bugs Bunny - on voit carrément l’empreinte de l’avion dans le building. Alors que Guillaume Dasquié nous assurait que d’après les experts aéronautiques, le trou devrait être tout petit, comme c’est le cas dans le Pentagone. Il faudrait qu’ils se mettent d’accord, s’ils veulent mentir ensemble ; leur incohérence c’est la preuve flagrante qu’il y ait l’anguille sous roche.

      Un dernier mot par rapport à la pollution du mouvement des truthers par les islamistes radicaux, avec lesquels les autres truthers n’ont strictement rien en commun. Leur essai de récupération d’un mouvement pour la vérité est proprement scandaleux, et je déplore que de nombreux sceptiques de la VO se sont laissés prendre dans les filets du nazislamisme,. Il est en effet de plus en plus de pruves que l’administration Bush était liéé à Al Quaeda, les preuves sont les nombreux contacts que Bin Laden avait avec la CIA (dont il était membre) juste avant les attentats, et sa curieuse non-inculpation aux USA. Sans parler de l’argent de ISI, services secrets de Pakistan, allié des USA. La verité est que les nazislamistes d’Al Quaeda étaient manipulés par les USA, qui avaient besoin d’un « electrochoc » comme l’écrit Wolfovitz.


      • Charles Bwele Charles Bwele 15 septembre 2009 10:47

        @ Deneb,

        Trop puissante ta multi-spécialité, Man !  smiley Qui suis-je pour oser argumenter contre un esprit aussi calé que le tien ?  smiley

        Cordialement


      • Halman Halman 15 septembre 2009 11:32

        Oui Deneb, l’acier à 500 degrés perd considérablement de sa résistance et commence à avoir une légère élasticité. Assez pour ne pas pouvoir supporter très longtemps des dizaines d’étages.


      • Deneb Deneb 15 septembre 2009 12:09

        Je connais ce modèle, et sa véracité a été discutée sur 911truth. Son problème c’est que l’elasticité de l’acier a été exagérée fallacieusement, en ne tenant pas compte des expériences réelles. Pour moi c’est une preuve qu’ils se soient arrangés avec la science, et que il n’y croient pas eux-même, à leur version.


      • amipb amipb 15 septembre 2009 12:20

        On pourrait se demander, alors, pourquoi la tour de Madrid qui a brûlé de manière bien plus intense et bien plus longtemps ne s’est pas effondrée.

        J’entends d’ici qu’elle était plus petite et donc moins lourde, mais la structure n’a pourtant pas bougé d’un iota.


      • Deneb Deneb 15 septembre 2009 12:23

        Charles : je respecte beaucoup ton travail et tes articles.Je te suggère de s’interesser d’un peu plus près à l’actualité du 9/11. Ton modèle pointe vers le « pancake demolition » qui est effectivement décrite dans la version officielle. Le problème est que la théorie du « pancake demolition » a été depuis desavouée par les spécialistes officiels, qui n’ont toutefois pas proposé une explication alternative. Mais c’est surtout le WTC7 qui pose problème : il n’a été touché par aucun avion, il a juste été un peu ebréché par les debris des tours, et il y avait quelques incendies. Comment se fait il que depuis tant de gratte-ciels ont flambés, bien plus que WTC7 (hote Windsor à Madrid, par exemple), mais aucun ne s’est ecroulé. Aussi, pourquoi les entreprises de demolition controlée n’ont pas pris en compte l’expérience de WTC7 - en effet, quel gain de temps et d’argent si, pour démolir un gratte-ciel il suffirait de l’ebrécher un petit êu, y mettre le feu, et en quelques heures il s’écroule exactement dans son emprise - c’est du moins ce qu’a fait WTC7. Alors qu’aujourd’hui il faut des semaines de preparations et un budget astronomique pour arriver à ce resultat.


      • Freebird 15 septembre 2009 13:00

        "Il faudrait qu’ils se mettent d’accord, s’ils veulent mentir ensemble ; leur incohérence c’est la preuve flagrante qu’il y ait l’anguille sous roche.« 

        Heu...en toute logique, ce serait plutôt la preuve qu’il n’y a aucun complot de la part des tenants de la VO ; vous le dites d’ailleurs vous-même : »Il faudrait qu’ils se mettent d’accord« , qui est exactement ce que l’on fait quand on complote. Leur incohérence vient tout simplement du fait que, malgré notre science et nos connaissances, nous n’arrivons toujours pas à expliquer parfaitement ce qui s’est passé, notre connaissance de la physique est encore insuffisante. Certains phénomènes, même des plus »courants" tels qu’un avion qui s’encastre dans une tour d’acier et de béton, sont encore partiellement incompris par la science. Mais le fait de ne pas pouvoir expliquer parfaitement les réactions physiques engendrées par l’attentat n’implique en rien de ne pas pouvoir déterminer QUI l’a commandité.


      • Philou017 Philou017 15 septembre 2009 13:01

        Sur le kérozene :

        La température maximum atteinte par les flamme d’hydrocarbures (kérosène) brûlants dans l’air est d’environ 1000°C — sûrement pas suffisant pour fondre l’acier à 1500°C. «  » Mais il est très difficile d’atteindre même cette température maximale avec une flamme diffuse. Rien n’assure que le carburant et l’air soient mélangés dans le meilleur rapport avec une flamme diffuse... C’est pourquoi les températures de feux résidentiels sont en général dans la gamme des 500 à 650 °C [Cote, 1992]. Il est connu que les feux du WTC étaient riches en carburant, des flammes diffuses comme le démontrait l’abondante fumée noire.... Il est connu que l’acier de construction commence à ramollir autour de 425°C et perd environ la moitié de sa force à 650°C [Cote, 1992]. C’est pourquoi l’acier réduit sa tension dans cette gamme de températures. Mais même une perte de 50% de sa force est toujours insuffisante, en elle-même, pour expliquer l’effondrement du WTC... Le WTC, ce jour de faible vent, n’a probable été soumis à aucune contrainte de plus d’un tiers de celle permise par sa conception... Même avec sa force réduite de moitié, l’acier pourrait supporter encore deux à trois fois les tensions imposées par un feu de 650°C.
        http://www.alterinfo.net/Pourquoi-se-sont-certainement-effondres-les-batiments-du-WTC_a3523.html

        Le rapport masse-périmètre chauffé d’un élément structural en acier est un bon indicateur de sa résistance au feu inhérente. Un poteau d’acier lourd peut absorber une quantité importante de chaleur sans atteindre sa température critique avant 30 à 40 minutes d’exposition à un foyer en pleine combustion.
        http://www.nrc-cnrc.gc.ca/fra/idp/irc/rsb/87-protection-feu.html

        De plus la structure du noyau servait de radiateur naturel pour évacuer la chaleur.


      • Jurassix Jurassix 15 septembre 2009 13:12

        Je suis toujours assez surpris par les réactions des conspirationnistes, qui s’inventent spécialistes en Résistance des Matériaux pour le bien fondé de leur théorie.
        Un avis éclairé d’un non spécialiste serait « Je n’y connais rien, mais celà me semble étrange ».

        Mais non, tout le monde est spécialiste sur la toile, et y va de sa théorie, surtout dans le domaine de la mécanique, avec des connaissances qui frisent le Lego technique.

        Oui, messieurs, l’acier à 500° n’a pas du tout les même propriétés mécaniques, parlez en au maréchal ferrant.

        - module d’Young passe de 20500 Mpa (essais de traction), à 17300Mpa.
        - limite élastique passe de 235 à 130Mpa sur la même plage (essai du mouton de charpi, assez proche dans le concept d’un impact sur une poutre métallique.

        Pas la peine d’être ingénieur pour se rendre compte qu’une poutre pliée, une fois chauffée, est bien moins capable de supporter le poids de dizaines d’étages...

        C’est bien pour celà que les caractéristiques techniques des matériaux sont toujours communiquées à une température donnée.

        Mais non, le gouvernement US nous veux du mal :D


      • ZEN ZEN 15 septembre 2009 13:20

        @ Philou
        A propos de ton premier lien
        Je me pose des questions sur la fiabilité de l’analyse , vu l’université dont est issu l’auteur
        J’élimine maintenant systématiquement de mes sources tout ce qui vient des Mormons, des Evangélistes, etc...
        Chacun comprendra pourquoi


      • Emmanuel Goldstein Emmanuel Goldstein 15 septembre 2009 13:27

        et l’ensemble des 75-80 étages inférieurs aux impacts des avions ? Ils ont aussi plié de 1 m tous en même temps ?

        Et le béton pulvérisé en fine particule, c’est à 500 degrés ?

        Et le WTC 7 qui s’effondre à la vitesse de la chute libre, sans imact d’avion, avec des incendies limités, c’est du poulet.

        Les pro VO sont prets à tout pour ne pas admettre qu’ils étaient du côté de l’erreur depuis des années... Voilà qu’ils nous sortent des simulations informatiques bidons... Ahlala, on n’est pas sortis de l’auberge avec un tel tas de cons !


      • Charles Bwele Charles Bwele 15 septembre 2009 13:36

        @ Deneb,

        Tiens, un multi-spécialiste. smiley Je ne peux rien objecter face à sa pertinence ultime.  smiley


      • Nobody knows me Nobody knows me 15 septembre 2009 13:44

        Bonjour Jurassix, je me plies à votre bon sens et affirme ne pas connaître grand chose en constructions. Je me « fies » (si tant est que ce soit possible) simplement aux divers avis émis par des spécialistes tout aussi compétents les uns que les autres.
        On parle beaucoup des incendies qui ont affecté les structures et leur résistance. Cependant, les incendies n’étaient pas répandus dans toute les tours. Comment expliquer que le comportement soit aussi homogène lors de la chute ??
        En effet, ça me parait franchement étrange. Et ce n’est pas tant ces évènements qui me rendent le plus sceptique, mais plutôt le comportement des puissants de notre monde depuis l’aube des temps, et dans ce cas bien précis, des dirigeants américains au cours du dernier siècle.
        Bien à vous.


      • Jurassix Jurassix 15 septembre 2009 13:46

        Eh oui, vous aurez beau leur donner quelques bribes d’informations techniques, les « sceptiques » (mais à ce niveau là, certains sont de vrais conspirationnistes, l’homme n’a jamais mis les pieds sur la lune non plus..) du haut de leur grandes connaissances universelle auront toujours leur mot à dire.

        Est ce que critiquer leur position fait forcément de nous des aveugles de la VO ? Ca, c’est un sacré extrémisme....


      • Deneb Deneb 15 septembre 2009 13:48

        Freebird : je vois que, bien qu’étant partisan de la version officielle, vous reconaissez que les conclusions étaient tirées hâtivement. Tout ce que demandent les « truthers » et Reopen, c’est que l’on essaie de comprendre, sans parti pris. Donc la reouverture d’une enquête, qui essaiera de determiner entre autres aussi pourquoi les aciers et d’autres elements d’enquête ont été si rapidement écartés, pourquoi Ben Laden a été désigné coupable le même jour alors qu’il n’est, actuellement, même pas poursuivi aux USA. Et surtout : pourquoi diable aucun avion n’a intercepté les jets détournés qui, en eteignant les tranpondeurs, ont du déclencher des centaines d’alarmes chez les gardiens du ciel américain.


      • Nobody knows me Nobody knows me 15 septembre 2009 13:53

        Eh oui, vous aurez beau leur donner quelques bribes d’informations techniques

        Justement, ce rapport à l’information me paraît complètement faussé. A l’ère des « brèves », des « news », des « dépêches », et des JT en 3 minutes montre en main, comment ne pas « sortir des faits de leur contexte » sans développer un minimum ? C’est d’ailleurs l’argument premier du gouvernement à chaque saillie d’un ministre ou d’un secrétaire d’état.
        Comment prétendre donner une information fiable et complète avec un article aussi bref et peu détaillé ? Autant poster sur agoravox.tv...
        Cet article est d’ailleurs beaucoup trop succinct pour rivaliser avec le reste des articles de Charles.
        C’est cela qui me désole le plus.
        Sans parler de ses réponses qui, même s’il est provoqué par des bourrins, semblent vouloir attiser le feu depuis le début du fil.


      • Jurassix Jurassix 15 septembre 2009 13:59

        Désolé Nobody Knows Me, le message ne vous était pas adressé.

        Ce que vous dites est 100% mon avis, vous le lirez plus bas. Article inutile, on n’explique pas l’effondrement d’une tour en 3min de vidéo, surtout quand on n’explique pas les bases utilisées.

        Mais c’est pas l’article qui est intéressant, c’est les réaction des spécialistes du site :)


      • Freebird 15 septembre 2009 14:33

        Deneb,

        Ne nous méprenons pas : il n’y a aujourd’hui plus grand monde pour contester le fait que l’administration Bush ait menti APRES les attentats et ce soit servie de cette formidable opportunité qui lui était offerte pour mener sa politique comme bon lui semblait. Mais de là à supposer, voire à affirmer mordicus, que cette même administration se cache derrière ces attentats, non, je ne crois pas et pour une raison simple : tout le monde semble oublier qu’au moment des attentats, l’administration Bush n’était en place que depuis 9 mois. Or, s’il y a un point sur lequel les deux camps sont d’accord, c’est bien le fait qu’un coup pareil a dû être préparé longtemps à l’avance, à l’échelle de plusieurs années. Donc ceux qui pensent que les tours ont été plastiquées par les américains eux-mêmes (les avions n’étant qu’un leurre) doivent aussi penser que l’administration Clinton était aussi dans le coup. Désolé, mais ça ne tient pas, à moins de ne plus croire en rien en ce bas-monde (auquel cas, cela ne sert à rien d’essayer de convaincre, autant se tirer une balle tout de suite).

        Finalement, ce débat sur le 11/9 me fait penser au débat entre les darwinistes et les créationnistes : ces derniers se servent en effet des nombreuses zones d’ombre qui subsistent encore dans la théorie de l’évolution, faute de preuves, pour affirmer que cette théorie est purement et simplement fausse, passant sous silence que nous manquons de preuves avant tout parce qu’elle ont été détruites par plusieurs dizaines de millions d’années de vie terrestre, ce qui ne remet pas pour autant en cause les fondements du raisonnement darwinien eux-mêmes. Les conspirationnistes utilisent exactement la même rhétorique que les créationnistes ; si vous croyez en Darwin, je vous laisse en tirer les conclusions qui s’imposent.


      • french_car 15 septembre 2009 14:55

        ZEN c’est pitoyable de critiquer une thèse par le simple fait que l’auteur a étudié et cherché dans le cadre d’une université situé près de Salt Lake City et que c’est plein de mormons.
        J’ai personnellement travaillé dans l’industrie en partenariat avec un prof de cette université - mormon - il n’était nullement illuminé, tout au plus avait il encore plus d’enfants que moi et refusait tout alcool, café ou thé.


      • Nobody knows me Nobody knows me 15 septembre 2009 14:56

        Or, s’il y a un point sur lequel les deux camps sont d’accord, c’est bien le fait qu’un coup pareil a dû être préparé longtemps à l’avance, à l’échelle de plusieurs années.

        A plus forte raison, une telle bande d’incapables serait infoutue d’être aussi efficace...
        C’est l’argument pro-VO le plus crédible...
         ; - )


      • Deneb Deneb 15 septembre 2009 15:21

        Freebird : "il n’y a aujourd’hui plus grand monde pour contester le fait que l’administration Bush ait menti"
        Très bien. Mais pourquoi ? Voici une des questions à laquelle on devrait tout de même avoir une réponse officielle. Pourquoi aussi un tél acharnement des médias contre les « conspirationnistes », qui se font insulter sans que leur temps de parole soit respecté sur une chaine publique. Que cache cet acharnement ?"

        Peut-être que Bush n’était même pas au courant, un Rumsfeld ou un Cheney pourrait très bien mener l’affaire avec peu de gens, mais aux postes clé depuis longtemps (avant Clinton il y a eu Bush père). Quant aux explosifs placés, il s’agirait, d’après Niels Harrit, de la nano-thérmite, un produit expérimental de haute technologie dont les américains sont les seuls à en avoir les capacités de production. On en voit les preuves sur les vidéos : le metal fondu qui s’échappe de l’étage touchée juste avant l’effondrement - la signature du thérmite.

        J’ai déjà parlé des islamistes qui polluent le mouvement des « truthers ». C’est d’ailleurs un bon moyen pour les autres de faire l’amalgame. Vous, vus inventez un nouvel amalgame : conspirationnistes = créationnistes. Bravo.Je voudrais dire tout de même que la version officielle parle de la conspiration de la part d’Al Quaeda dans ses grottes afghanes. Tandis que les truthers demandent juste que la lumière soit faite sur ces evenements, sans cachotteries, comme ce ne fut pas le cas jusqu’à maintenant.


      • tonton 15 septembre 2009 15:25

        Zen


        J’élimine maintenant systématiquement de mes sources tout ce qui vient des Mormons, des Evangélistes, etc... Chacun comprendra pourquoi

        Et quand je te fais la même remarque pour un musulman, tu me réponds que c’est un peu court... smiley

        Note que je reste très intéressé par tes cours d’épistémologie... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès