Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Un premier succès pour l’énergie des vagues aux Etats-Unis

Un premier succès pour l’énergie des vagues aux Etats-Unis

Les énergies marines sont plus discrètes, médiatiquement, que l’éolien ou le solaire, mais elles n’en sont pas moins intéressantes, ne serait-ce que parce que leur potentiel est immense, puisque la Terre est recouverte à 70% d’eau. La France possède d’ailleurs la plus large exploitation d’énergie des marées au monde.

Les Américains viennent de leur côté de connecter pour la première fois une exploitation d’énergie des vagues au réseau d’électricité, de manière similaire à ce que Manchester avait pu faire précédemment. Ce sont les PowerBuoys (que l’on pourrait traduire par « Super Bouée ») de Ocean Power Technologies (modèle OPT PB40) d’une localité de Hawaïi qui ont été reliées. C’est une confirmation pour cette énergie renouvelable, qui teste ainsi en conditions réelles la compatibilité de l’énergie récoltée avec la bouée (qui va et vient avec les vagues, mouvement suffisant pour générer de l’énergie) avec celle qui circule sur le réseau.

A noter également, selon Gas 2.0, le dispositif a été validé par une agence environnementale indépendante en conformité avec la loi NEPA (National Environment Policy Act), ce qui est un jalon de plus sur le chemin d’une commercialisation.


TechnoPropres

Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Krokodilo Krokodilo 3 novembre 2010 18:20

    Très drôle ! Ca doit être un article à basse consommation d’énergie... de l’auteur et du lecteur. Y a peut-être là l’ébauche d’un label ou d’un curseur pour Agora vox.


  • JL JL 3 novembre 2010 18:30

    Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour lutter contre le réchauffement climatique ! lol !

    A quand des champs de super bouées électriques en mer ? Seront-ils cloturés avec des barbelés ! Je suppose que cela s’accompagnera de restrictions à la navigation !?


    • chuppa 3 novembre 2010 18:45

      Sudiste, Krokodilo, JL
      continuez tranquillement de dépendre des oligarchies du pétrole.....
      Et ne me répondez pas que c’est de l’humour. !
      Attitude consternante face à une info positive.


      • rastapopulo rastapopulo 3 novembre 2010 22:16

        L’oligarchie financière est derrière la WWF, Greenpeace, les marchés du carbone,... et évidement pour une autorité mondiale qui passerai outre la démocratie nationale !

        Le réchauffement climatique avéré ou pas est une bénédictions pour eux.

        Quand aux oligarques du pétrole, tiens ce sont aussi des anglosaxons ! Va voir à Londres (1° place boursière des produits financiers), là bas c’est normal de parler arabe.


      • JL JL 3 novembre 2010 18:48

        Chuppa, vous ignorez peut-être que Ecolety vient ici pour lâcher son « morceau » et ne répond jamais aux questions qui lui sont posées comme celle-ci par exemple :

        Combien de ces machins faudrait-il pouyr emplacer une centrale thermique ?


        • JL JL 3 novembre 2010 18:52

          J’oubliais : s’il y a des moments où les vagues sont très fortes, il y a aussi de longues périodes de mer belle ou peu agitée comme on dit dans les bulletins météo. Manque de chance, ces moments coincident avec les périodes de calme plat du point de vue d’Eole : impossible de compenser avec des éoliennes donc.


        • gf.delhomme 3 novembre 2010 19:53

          ça ne me gène pas que l’article soit vague,

          du moment moment qu’on peut faire de l’electricité avec.


          • gf.delhomme 3 novembre 2010 19:55

            de toute façon l’avenir est à la souplesse, 

            n’est ce pas mesdames ?

          • Ariane Walter Ariane Walter 3 novembre 2010 21:13

            @ gf.delhomme
            Hihihihi !!!
            Bon. Rien de plus.
            je m’en fiche ,je m’éclaire à la bougie !
            (C’est fait avec quoi la bougie ? Du pétrole aussi ? )


          • romaeterna romaeterna 3 novembre 2010 21:29

            Sujet intéressant (je ne connaissais pas !) mais vraiment trop succinct !
            Quelque phrases d’explications en plus n’auraient pas été de trop, plutôt que des liens, toujours des liens où il faut souvent lire des pages et des pages.
            Si je lis ce genre d’article sur AV c’estjustement parce que je n’ai pas envie de lire un bouquin complet !
            Merci


            • rastapopulo rastapopulo 3 novembre 2010 22:24

              A chaque fois (sauf dans les cas du chauffe eau-solaire) le terme renouvelable est du marketing.

              Quel est le rendement face aux matériaux, aux transports des matériaux et à leur usure ?

              L’énergie qui a le meilleur rendement est par définition le plus écologique.

              C’est donc le nucléaire.

              Et encore sans compter les progrès futures de la transmutation (combattu par les écolos pour ne pas perdre l’argument des méchants déchets à Mol en Belgique ET les compagnies électriques dans l’absolue qui préfère l’enfouissement que le retraitement), du thorium (plus frugale, moins de déchets,...) et de la fusion inertielle des lasers HYPERjoules (alors que tout le monde se focalise sur la fusion magnétique des ITER pour soit disant prouvé que la fusion se limite à ça).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès