Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Une arme peut-elle être inoffensive ?

Une arme peut-elle être inoffensive ?

Une nouvelle génération d’armes arrive sur le marché : se revendiquant non létales, elles devraient révolutionner nos sociétés... Est-ce bien sûr ?

Comme le commun des mortels, le fait de supprimer la vie d’un humain m’affecte profondément, et si certains, pourtant, n’hésitent pas à le faire (qu’ils fassent partie de ceux qui maintiennent l’ordre ou de ceux qui le troublent), la préservation de la vie humaine est sans doute une valeur universelle que certains pays semblent parfois oublier (par exemple, la Chine et l’Iran).

Cette introduction est bien lourde et toutefois nécessaire à ce qui va suivre.

Une société américaine qui construit des armes pour les forces de l’ordre (7,9) va en effet commercialiser une balle non létale (1).

Techniquement, l’objet est assez simple à comprendre.

S’adaptant dans les pistolets ou carabines actuels de calibre 12 mm, le projectile, envoyé à une vitesse moyenne (environ cent mètres par seconde), ce qui ne devrait pas faire très mal (vitesse des billes en plastique), envoie à la cible humaine une décharge électrique de cinquante mille volts avec une très faible intensité (deux milliampères).

La décharge ainsi créée déconnecte alors les motoneurones du cerveau, paralysant les muscles de la "proie" pendant vingt secondes, le temps d’arrêter les suspects.

La cible reste consciente, peut parler, mais ne peut plus bouger. L’effet est très désagréable, même douloureux, mais sans conséquence.

En effet, aucune séquelle n’est constatée par la suite, selon cette entreprise, qui évalue à douze millions le nombre de projectiles tirés par an dans le monde.

Ces balles pourraient ainsi équiper les armes du GIGN, du RAID, de l’armée française... et renforcer la prévention des "bavures" policières lors de l’arrestation de suspects.

« L’art de la guerre c’est de neutraliser l’ennemi, pas de le tuer », précepte du stratège chinois Sun-Tzu, deviendra alors la devise des forces de l’ordre.

Faut-il m’en réjouir ?

Dans un premier temps, oui.

Contrairement à ce que je peux craindre, une arme dotée d’un tel projectile est aussi dissuasive qu’une arme létale. En effet, l’utilisation d’une précédente arme utilisant le même type d’effet (décharge électrique non mortelle) a montré que les suspects se rendaient aussi facilement qu’avec une arme classique.

Donc, la possibilité d’éviter la mort (volontaire ou involontaire) lors d’opérations de police ou d’armée me paraît résolument un progrès humain considérable.

Dans un second temps de réflexion, ma joie peut être nettement plus réservée. Pourquoi ?

Si l’effet sur les suspects ne change pas (peur face à l’arme, etc.), l’effet sur ceux qui manient ces armes pourrait bien être négatif.

Effectivement, sachant qu’il n’y aurait aucune séquelle, le manipulateur de l’arme pourrait l’utiliser plus souvent que prévu, dédramatisant l’acte de tirer et plus généralement, la violence.

Amnesty international a, par exemple, protesté contre la banalisation au Canada de ce type d’arme non létale (5) utilisées sur des écoliers agités et sur des malades mentaux (3).

Le maire d’une commune francilienne a ainsi équipé sa police de ce type d’arme, la considérant comme « une arme idéale dans la mesure où les agents ne sont plus inhibés par la crainte de tuer quelqu’un » (4).

Par ailleurs, cette arme ne serait pas si inoffensive que cela : elle serait potentiellement dangereuse dans certains cas exceptionnels, comme le port, par le prévenu, d’un pacemaker ou, plus généralement, des cas de problèmes cardiaques (6).

En 2004, CBS avait recensé quarante cas mortels depuis 2001 dû à cette arme, et un quotidien d’Arizona soixante-treize morts (4). Le journal Libération en avait décompté deux cents douze le 26 mars 2007 (2).

Mais aucune enquête n’a pu mettre en évidence la causalité entre l’utilisation de ces armes et la cause de ces morts (souvent dues à des overdoses), et certains médecins ont affirmé le caractère inoffensif de ces armes et l’absence « d’interférence entre [l’arme] et la pile cardiaque » (Le Magazine de la santé au quotidien du 21 novembre 2006, sur France 5).

Cela dit, en cas d’utilisation abusive de ce type d’arme, il serait bien difficile de prouver quoi que ce soit face à un tribunal.

Élément supplémentaire de réserve, l’absence de réglementation sur ces armes permet à de nombreux particuliers de s’en procurer, notamment des truands.

Bref, si cette arme devenait seulement un outil de brutalité préventive, loin d’être une avancée pour le respect de la vie humaine, ne risquerait-elle pas de faire évoluer les pays démocratiques vers une société de plus en plus policière et de plus en plus "cadrée" ?

Je n’ai pas d’avis définitif sur la question, sinon que le principe de cette arme est tentant et qu’il serait indispensable de bien l’encadrer (et de bien encadrer ceux qui s’en serviraient).

Mais ce qui m’a essentiellement exaspéré, c’est que la lecture de la dépêche de LCI (1) publiée le 20 août 2007, dont le titre était prometteur (« D’ici 5-10 ans, on ne tuera plus les gens ») ne m’a donné aucun élément dissonant pour me forger ma propre opinion.

Méfiez-vous des dépêches et de ce qu’on vous raconte... mais ça, je le savais déjà !

(1) Interview du patron de l’entreprise qui fabrique ces projectiles.

(2) Pistolet à impulsion électrique.


(3) Usage abusif de l’arme électrique au Canada.


(4) Les méfaits des armes électroniques.

(5) Quand j’évoque ce type d’arme, je parle des armes délivrant des décharges haute tension sur les cibles, que ce soit sous forme d’un pistolet à impulsion électrique ou d’une arme classique utilisant les projectiles dit non mortels, dernière innovation en date.

(6) 70 morts supposées en Amérique (en anglais).

(7) Site de la société qui fabrique ces armes (en français), bien documenté.

(8) Enquête d’un journaliste indépendant.

(9) Sur la société qui fabrique ses armes (en anglais).


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (63 votes)




Réagissez à l'article

67 réactions à cet article    


  • jakback jakback 22 août 2007 13:24

    Ce qui m’inquiète le plus concernant les armes et, celle-ci particulièrement, celles qu’elles finissent également entre les mains des criminels, je vous laisse imaginer les dégâts collatéraux d’une telle arme.


    • Nobody knows me Nobody knows me 22 août 2007 13:43

      Moi aussi, et d’ailleurs il n’y a même pas besoin que ces armes arrivent dans les mains des criminels pour que des abus se produisent...


    • RemiZ 22 août 2007 13:45

      En effet. Les armes « lethales » sont libres a l’achat aux US. Alors les non-lethales vont etre en cadeau dans les paquets de lessive !


    • mehdialami 28 février 2008 15:26

      Vous avez raison, non seleument se trouvent entre les mains des criminels , mais encore ce sont des subversifs cachés dérriére le voile de l’administration.

      consultez google pour le nom suivant : said benbiga.


    • tvargentine.com lerma 22 août 2007 13:28

      Soyons réaliste ,les voyoux doivent pouvoir etre neutralisé sans mettre la vie des personnes et des biens et cette arme correspond bien à la réponse que les forces de police doivent apporter dans des zones de non-droits ou les voyoux s’entretuent à l’arme de guerre.

      http://www.lefigaro.fr/magazine/20060428.MAG000000372_la_montee_en_violence _des_mafias_de_banlieue.html

      http://www.lefigaro.fr/france/20070402.WWW000000604_coup_de_filet_dans_une_ cite_de_seine_saint_denis.html

      C’est à ce jour la meilleure arme possible


      • nos 22 août 2007 14:41

        vous lisez « le figaro », comme c’est étonnant ...


      • Djanel 22 août 2007 15:55

        Mais Lerma, toi aussi tu peux te retrouver dans la situation de l’arroseur arrosé, ce qui est bon pour les autres est bon pour toi. Le problème avec ses nouvelles armes réputées inoffensives, c’est que ce sont toujours des armes. Le jour où les délinquants les emploieront pour neutraliser leurs victimes, tu rigoleras moins.

        Tu n’es qu’un pauvre manichéen. Tu divises les hommes en deux catégories les bons et les méchant et comme tu te crois meilleurs que tout le monde, tu te ranges dans la catégorie des bons, des respectueux de la loi, des sages.

        Ceux que tu n’aimes pas quoiqu’ils fassent sont rangés dans la catégorie des délinquants, des nuisibles et contre eux tout est permis pour se protéger. A bas la gauche, c’est ton slogan.

        Or, tu n’es pas le seul à raisonner comme çà, tu finiras donc victime de l’action des gens qui comme toi prétendent n’agir que pour le bien. On est toujours le pouilleux de quelqu’un.

        Donc, quand la gauche sera au pouvoir, tu seras un pouilleux de premier choix sur lequel on pourra jouer au sadique puisque ces armes ne tuent pas mais paralysent. On pourra même te violer. J’espère pour toi que tu aimes bien sinon tu seras malheureux.

        Ces armes ne sont en réalité que des instruments de répression dirigés contre le peuple parce que pour lutter contre le crime organisé, il faut d’abord identifier les criminels. Il faut enquêter pour les trouver et quand on les a trouvés, la police doit procéder avec prudence parce que les grands bandits sont armés avec des armes de guerres autrement plus performantes et savent s’en servir.

        Ces armes pourraient être utilisées par des vigiles contre vous si vous vous ne soumettez pas à leurs contrôles.

        Pour finir les zones de non droit, j’en connais ce sont les entreprises qui délocalisent.

        Vive le réveil de la gauche Lermaphrodite


      • Kou l’ahuri 22 août 2007 21:39

        C’est dingue, Lerma, franchement, rassure-nous : tu le fais exprès ? Auquel cas ce serait peut-être marrant (trop drôle), c’est du second, du 3e ou que sais-je du 10e degrés ?? Car sinon ce refus perpétuel de la réflexion, associé à cette volonté constante de mettre ton grain de sel, m’impressionne sans que je n’arrive vraiment à comprendre ton but. M’enfin bon je dois être un peu ahuri. Ah ? Faire de la pub pour ton site peut-être ? Bon là à la limite je pourrais comprendre...


      • roOl roOl 23 août 2007 03:43

        haaa... bon je ne cherche plus j’ai compris ...

        Ne jamais discuter avec un lecteur du figaro...


      • Alexis Brunet Alexis Brunet 22 août 2007 13:39

        Pour illustrer votre propos, il ne faut pas oublier que M. Nobel, lors de l’invention de sa dynamite, avait argué sur l’effet de cet explosif sur la chair humaine qui dissuaderait à l’avenir tout instinct guerrier... .


        • Djanel 22 août 2007 16:06

          Nobel je veux bien croire qu’il aie dit çà. A son époque dans son pays,la psychiatrie voulait soigner les fous à la centrifugeuse et on se sert encore aujourd’hui des électrochocs ce qui n’est guerre mieux.

          Alors si Nobel a dit que les blessures causées par la dynamite dissuaderait l’homme de faire la guerre que dire de la bombe atomique. Il y a toujours autant de guerre et autant d’imbéciles d’où la nécessité de distribuer un prix pour les distinguer.


        • finael finael 22 août 2007 23:14

          @ Ndjanel

          Alfred Nobel a créé et subventionné « l’académie Nobel » en réaction à la culpabilité qu’il éprouvait à avoir inventé la dynamite dans le but de « distinguer ceux qui, dans les diverses branches des sciences feraient progresser pacifiquement l’humanité », quand dans la suite de son existence, il en eu vu les applications.


        • Algunet 22 août 2007 13:46

          Toute arme n’est pas inoffensive par définition car elle peut être utilisée pour l’attaque.

          Neutraliser un individu quelques secondes pour le l’agresser n’est pas inoffensif !

          Tout le reste est comme d’hab question de réglementations, de règles d’utilisation et d’ouverture du feu, d’habilitations, ports d’armes, catégorie, etc...

          L’intérêt est que son utilisation remplacerait l’utilisation d’armes classiques et dans ce cas éviterait les inutiles morts d’homme, blessures et les bavures qui vont parfois avec, ce qui est loin d’être négligeable.

          Doit on se priver de se type d’arme qui, revers de la médaille, risque de blesser des personnes portant un pacemaker, dans ce cas doit on fermer les prisons car on risque d’y enfermer un innocent ?...


          • RilaX RilaX 22 août 2007 14:28

            Je me demande si on a lu le même article ...

            Je n’ai vu nul part question d’interdire. Par contre j’ai bien lu qu’il fallait faire très attention au effets pervers que cela pourrait déclencher sur les futurs porteurs de ces armes.

            Ne pas s’extasier devant le fait que cet arme ne tue pas, surtout si elle torture (douleur forte et immobilisation). J’en vois déjà bien 2 ou 3 des abus : certains flics de banlieues dites chaudes pourraient se mettre a tirer a tout va, certains militaires dans certaines prisons pourraient se mettre a tirer des rafales sur des prisonniers, certains criminels sexuels pourraient se mettre a immobiliser leurs victimes pour pouvoir les attacher et les museler un peu trop facilement, et en toute discrétion, etc ..


          • Garp Garp 22 août 2007 17:20

            Euh...pour se mettre à tirer des rafales avec des balles de 12 mm c’est une mitrailleuse lourde qu’il faut !! Je ne pense pas que le petit flic du coin se trimballe avec ce genre d’engin. Mis à part ça je suis d’accord qu’il faut faire attention aux abus.


          • FdJ 23 août 2007 09:28

            Peut être y a t il confusion entre 12mm et calibre 12 ?


          • RilaX RilaX 23 août 2007 12:00

            Juste pour garp, sans méchanceté aucune, tu as du mal lire ce que j’ai écrit.

            J’ai marqué pour l’éventuel abus par d’éventuels policier « tirer a tout va », et les éventuels rafales, je les affectés a d’éventuels militaire en référence a l’Irak et le scandale d’abu ghraib.


          • LE CHAT LE CHAT 22 août 2007 15:02

            une arme qui ne tue pas et que je manie au quotidien : la dérision et l’humour . La victime s’en relévera , car le ridicule ne tue pas !


            • POUET pouet 22 août 2007 15:09

              Oui, on devrait fabriquer des armes qui font du bien. Mais là, c’est le taux de suicide qui risque d’augmenter smiley


              • mehdialami 22 août 2007 15:29

                Jamais une arme ne peut être inoffensive, l’arme scalaire de déstruction massive est utilisée par Said Benbiga pour commetter les meurtres les plus horribles connus dans l’ontologie du crime. Le crime contre l’humanité commis avec les armes scalaires et compresseur à flux magnétique dont les dommages sont étudiés En physique quantique, par les oscillations moléculaires modifient la gravité des particules et la densité des corps humains. Qu’il s’agisse de tout le spectre des ondes radioélectriques, du froid, du chaud, des objets, des humains et de leur perception biologique, tout est lié à la vitesse des électrons orbitant autour des noyaux composant les diverses molécules et manipulé sauvagement par raoul yacoubi.et Si un savant-criminel inventait un dispositif permettant de modifier à son gré la vitesse des particules qui gravitent autour des noyaux atomiques, constituant un objet par exemple, ce dernier pourrait changer de forme, traverser un mur, changer d’époque ou devenir invisible c’est ce qui se passe à la délégation provençiale casablanca Maroc. Théorie aberrante du point de vue de la physique traditionnelle et Les scientifiques avant-gardistes admettent cependant que l’écoulement de temps dépend de la gravité ou de la puissance d’un champ magnétique. Un champ intense peut courber la lumière ou l’absorber, tels les trous noirs de la galaxie. Du coup, l’évaluation d’une distance est faussée, ainsi que le temps nécessaire pour franchir une distance. Cette théorie peut expliquer pourquoi une puissante émission d’un signal radioélectrique codé génère un champ magnétique, ou une onde de nature particulière, pouvant agir sur l’environnement, jusqu’à modifier le climat tout cette puissance et excerçée horriblement sur les êtres humains et spécialement aux carriéres centrales où l’en croit que les victimes ne s’adréssent pas au tribunal de premiére instance de casablanca et horriblement assassinés par le nommé hmamsi Abdelghafar et abdelmoughit ( environ 70 personnes).ces victimes sont horriblement décomposées et vendus au mossad pour exporter leurs organes et huiles humaines vers la Suisse. Ce materiel éménant ondes radio, laser, magnétisme et muni de caméra numérique se trouve à la délégation provençiale hay mohammadi et casa-anfa casablanca Maroc. c’est ce qui se passe à la délégation provençiale hay mohammadi et casa-anfa casablanca Maroc par Raoul Yacoubi important ce materiel de RDA et sur plan de déstruction du pays par Amos yadlin de tel-aviv et du traitre contre la nation Rachid Guedira accusé d’espionnage pour le compte de l’ennemi et collaboration subversive pour la chute du pouvoir démocratique de SAM le roi Hassan II et de SAM le roi Mohammed VI et de la famille royale de Rabat se trouvent cachant une organisation criminelle dérriére le voile de l’administration. Ces dangereux criminels ne sont pas encore découverts par les autorités marocaines.


                • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 22 août 2007 15:35

                  @ l’auteur

                  Excellent. Notre Police Montée se discrédite de plus en plus, au point qu’elle n’est plus l’ombre que de son cheval. S’agissant de ces pistolets, la police française utilise déjà trois mille pistolets T..., une arme conçue pour immobiliser une personne en lui infligeant une décharge électrique de 50 000 volts à 2 milliampères. Tout ne peut pas être dit sur ce pistolet, encore moins sur sa marque de commerce. Olivier Besancenot fait l’objet de poursuites pour avoir évoqué des données d’Amnesty International au cours de la dernière campagne électorale présidentielle. L’entreprise a décidé d’attaquer le porte-parole de la LCR en justice : elle a mandaté un huissier pour enjoindre à Olivier Besancenot de donner la liste des morts liés à l’usage du T... Je ne connais pas le fin mot de cette histoire.

                  Pierre R.


                  • stephanemot stephanemot 23 août 2007 09:54

                    De ce côté-ci de l’Atlantique, l’Hyperprésident Sarkozy nous envoie tous les jours des décharges de 100.000 volts.

                    Aucun mort à déplorer mais l’anesthésie dure plus de 20 secondes.


                  • L'enfoiré L’enfoiré 23 août 2007 11:48

                    Salut Pierre,

                    Je mets mon commentaire sous le tien. J’aurais pu le faire ailleurs.

                    Le choix du mot « arme » (Lar : « moyen pour combattre un adversaire ») n’est pas innocent.

                    Celle-ci n’est pas innocente, du tout. Les crises cardiaques vont tomber. Etre « agité » n’est pas uniquement une affaire de jeune bien portant dans la force de l’âge.

                    Si on veut vraiment immobiliser quelqu’un pendant quelques secondes précieuses, il ne faut pas aller chercher bien loin. Le magasin du coin a bien un flacon qui fait « shuit » avant de propulser de la laque dans les yeux. Question de mesure et de distance. Bien sûr. smiley


                  • Darkfox 22 août 2007 16:44

                    Vous oubliez que ces armes vont se vendre bientôt au grand public (cf Capital)... comme instrument de protection... D’ailleurs cheminement un peu enfantin... pourquoi je ne peux pas l’utiliser sur un policier si celui-ci semble s’amuser aussi avec le sien ? En effet , il n’y a pas de marque et pas de danger ... en fait chacun pourrait s’amuser à tirer sur l’autre ... Porter plainte pour électrocution faible ? MMh je sens que je vais détester sortir ...


                    • dup 22 août 2007 17:16

                      il y a des choses que je comprend pas . peut être quelqun peut me renseigner . plusieures remarques : 50000 volts fait un arc ou une éteincelle de > 50 mm . donc court circuit avant l’arrivée chez la victime . il doit s’agir de moins que ca. Les tasers sont munis de piles 9 volts , donc peu d’énergie à disposition.en tout cas moins qu’une cloture électrique qui en étant désagréable ne fait pas autant d’effet . La capa doit pas exceder à vue d’oeil 3..5 joules , donc pas de durée. Pourtant .. est ce que ca serait la pénétration des aiguilles , ou comment ça peut être si efficace.


                      • Dilettante 22 août 2007 18:15

                        Ce qui m’effraie avec ces armes high-tech, c’est l’inégalité qu’elles induisent entre les population pauvres et insatisfaites du régime en cours (d’une part) et les populations soutenant ce régime (d’autre part).

                        Demain, on inventera une arme qui, d’un claquement de doigt, neutralisera les suspects/contrevenants/délinquants/criminels où qu’ils se trouvent, et cette arme sera 1000 fois moins létale que les armes actuelles. Faudra-t-il s’en réjouir ? Cela signifiera que le peuple ne sera plus à même de contrôler les déviances du régime.

                        Je ne suis pas partisan d’une quelconque révolution, mais je crains que ces armes ne deviennent l’instrument d’une inégalité croissante. Elles sont loin les barricades de 1848 et de 1870 ; aujourd’hui les gaz lacrymogènes les rendraient intenables.

                        Dans un climat de durcissement des lois, n’oublions donc pas que toutes ces armes peuvent très facilement être détournées de leur usage initial smiley


                        • maxim maxim 22 août 2007 18:31

                          une arme déconseillée,c’est le fusil à tirer dans les coins avec un canon courbé latéralement ,en effet la balle effectue une courbe complète à 360° et atteint le tireur si ce dernier ne se sauve pas immédiatemment une fois le coup parti .....


                          • sophie sophie 23 août 2007 09:14

                            Toi, Maxim, tu as lu le catalogue des objets introuvables ;)


                          • maxim maxim 23 août 2007 09:27

                            bonjour Sophie ,c’est une invention du savant Cosinus ,célébre bd loufoque d’il y a des lustres ,qui avait inventé le fusil à tir courbe ,destiné à chasser autour des meules de paille qui tuait son utilisateur s’il n’était pas assez vif pour se barrer une fois le coup parti ...... ceci dit ,les Allemands avaient étudié un fusil à tirer dans les angles ,il s’agissait en fait d’une arme destinée au combat urbain ,le fusil se pliait à 90° par un système de verrouillage à la crosse et un jeu de miroirs ,cette merveilleuse invention est restée aux oubliettes ........


                          • sophie sophie 23 août 2007 17:48

                            oui oui, Maxim, le savant cosinus et son chien ( dont le nom etait très drole), je me souviens d’un passage ou il se lavait un pied dans une bassine, le sortait, le sechait et le reposait dans la bassine pour pouvoir secher l’autre ... inénarrable Cosinus et son pedaloclousic je ne sais plus quoi ;))


                          • linais 22 août 2007 18:46

                            Une arme létale ou non est toujours une arme !, vous me direz que celle qui ne tue pas est préférable. Mais excédés ou nerveux certains policiers n’auront-ils pas l’envie de facilement s’en servir (Ben quoi ça fait pas mal !) Nous risquons effectivement d’assister à des dérives amenant ceux-ci, en cas de débordements à utiliser de vraies armes ?. Ce genre d’engin va arriver sur le marché pour les citoyens pour l’auto-défense. Je rêve ou plutôt j’ai peur. Savez-vous Mesdames qu’avoir un récipient de poivre dans votre sac est interdit ?.


                            • vinvin 22 août 2007 18:57

                              Bonjour.

                              pourquoi les forces de l’ ordre utiliseraient des armes non-léthales ?

                              De la façon don la société protègent les vouyous on dirait que c’ est une « espèce » en voie de disparition, alors que c’ est l’ inverse qui se produit !

                              Face a un voyou d’ abord on doit tirer, et ensuite lui demander son nom.

                              Bien cordialement.

                              VINVIN.


                              • Mango Mango 22 août 2007 19:25

                                J’espère pour vous et vos enfants que vous n’avez pas une tête de « voyou » !


                              • Mango Mango 22 août 2007 18:58

                                Eh bien que voilà un article intéressant et bien documenté !

                                Comme toujours, ce n’est pas l’arme qui importe, mais l’usage que l’on en fait. Un fer à repasser habilement manié peut aussi faire beaucoup de dégâts...

                                Voilà qu’on essaye de nous faire croire qu’il existerait des armes « non-violentes » ou inoffensives ! J’apprécie également l’utilisation de « létale » et « non-létale » qui nous évite la confrontation traumatisante avec la « mort » de « mortelle ». Shocking !

                                A mon avis, la seule condition pour qu’ une arme ne blesse pas, c’est de ne pas s’en servir.

                                Bref, l’agressivité n’est pas dans l’arme mais dans le bras qui s’en sert.

                                Effectivement, ce type d’arme va immanquablement entrainer des abus puisque celles ci seront considérées comme « douces ».

                                Pour éviter les dégâts, il faudrait que l’usage de ces armes soit limité aux cas extrêmes, comme s’il s’agissait d’une arme à feu.

                                J’ai déjà vécu des agressions, ou plutôt, des tentatives d’agression, dont une dont je me suis sortie après 3 bons quarts d’heure de dialogue, de palabres, de négociations et de suées d’angoisse. Si j’avais été armée, aujourd’hui, j’aurais sans doute tué un homme.

                                Si ça m’arrivait demain, il aurait un pistolet électrique au lieu d’un opinel et je n’aurais aucune chance de le convaincre de me laisser partir. Il faudrait donc que je sois armée aussi, et ce sera à celui qui dégaine le plus vite !

                                Les femmes devront-elles griller préventivement tout mâle dans la force de l’âge qui porte à leur anatomie un intérêt suspect ? Il va y avoir de l’ambiance dans les soirées !


                                • Eloi Eloi 22 août 2007 20:10

                                  Mango, vous avez complètement raison, et je crois que malheureusement ca clôt tout aussi complètement le débat. Que dire de plus que raconter ce désespoir qui nous prend à chaque nouvelle arme inventée ?

                                  On a des moyens pour éviter la banalisation de ce genre d’armes ?


                                • finael finael 22 août 2007 23:20

                                  @ Mango

                                  Pourquoi suspect ? smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès