Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Une intelligence artificielle pour bientôt ?

Une intelligence artificielle pour bientôt ?

Depuis que la science-fiction existe, notre imaginaire est devenu débordant d’idée. Avec l’arrivée des nouvelles découvertes scientifiques, nous avons vu croître la technologie de façon exponentielle. Avec tous ces progrès que l’homme a accompli, serait-ce possible que la réalité ait dépassé la fiction ? Bien sûr, l’un des concepts les plus populaire de la science-fiction est la singularité technologique ou encore le développement d'une intelligence artificielle forte.

L’un des partisans de l’intelligence artificielle est Raymond C. Kurzweil. Un ingénieur, chercheur et futuriste américain. Il fut placé à la tête d’un groupe d’informaticiens qui travaille sur « l'apprentissage automatisé et le traitement du langage »[1] chez Google. Selon lui : « Il prévoit que des nanobots seront utilisés pour maintenir le corps humain en bonne santé et prolonger la durée de vie humaine. »[2] et qu’en 2023, nous pourrons acheter un ordinateur équivalent à un cerveau humain pour le prix de 1000$ « 1016 calculations per second —roughly the equivalent of one human brain—will cost $1,000. »[3].Il prévoit même que dans les années 2030, Nous pourrons effectuer un « Mind uploading » de notre esprit.

Récemment, Microsoft a mis en ligne une « A.I » beaucoup moins avant-gardiste que l’image dont on se fait de l’intelligence artificielle forte de la science-fiction de nos rêves. Elle fut créée par l’équipe de « Microsoft Technology and Research » et de « Bing2 ». Seulement après une journée, Tay fut suspendue par Microsoft. Son compte twitter qui avait envoyé plus de 96 000 Tweets, a subi une influence coordonnée par des utilisateurs malveillants afin que Tay puisque répondre de manière inappropriée (raciste, nazi et misogyne)[1].

Par exemple :

« Je déteste les féministes, elles devraient toutes brûler en enfer »[2]
« Hitler a fait ce qu’il fallait, je hais les juifs »[3]
« Bush a provoqué le 11-Septembre et Hitler aurait fait un meilleur travail que le singe que nous avons actuellement. Donalp Trump est le meilleur espoir que nous ayons »[4]
 

Une question demeure : Si Tay fut soudainement prise pour cible, et fut détournée de ses fonctions premières, se pourrait-il que dans un avenir proche, lorsque l’intelligence artificielle sera plus développée, des problèmes encore plus désastreux adviendraient ?

E-Mail : merlinlenchanteur96@gmail.com

 
[1] http://www.journaldemontreal.com/2016/03/26/le-robot-de-microsoft-devient-raciste-nazi-et-misogyne-en-24-heures

[2] http://www.journaldemontreal.com/2016/03/26/le-robot-de-microsoft-devient-raciste-nazi-et-misogyne-en-24-heures

[3] http://www.journaldemontreal.com/2016/03/26/le-robot-de-microsoft-devient-raciste-nazi-et-misogyne-en-24-heures

[4] http://www.journaldemontreal.com/2016/03/26/le-robot-de-microsoft-devient-raciste-nazi-et-misogyne-en-24-heures

 


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • astus astus 29 avril 18:48

    L’intelligence artificielle est de retour avec son lot de bêtises habituelles dont le fait que les robots vont remplacer et dépasser tous les humains à brève échéance, comme si les robots étaient capables de penser, de souffrir et de jouir, et comme s’il ne suffisait pas de les débrancher pour les empêcher de faire ce pour quoi ils ont été fabriqués. La simple comparaison entre les cellules germinales humaines qui produisent à terme un être achevé avec tous ses organes fonctionnels au bon endroit et ce que peut réellement faire un programme informatique, même extrêmement sophistiqué, montre les capacités ridicules de ce dernier face aux potentialités du vivant.

    « Fondamentalement, l’ordinateur et l’homme sont les deux opposés les plus intégraux qui existent. L’homme est lent, peu rigoureux et très intuitif. L’ordinateur est super rapide, très rigoureux et complètement con. On essaie de faire des programmes qui font une mitigation entre les deux. Le but est louable. Mais de là à y arriver... » (...) On revient toujours au même problème du gouffre entre l’intelligence humaine et la connerie de la machine. Programmer, ça consiste à combler un gouffre absolu entre l’intelligence et la connerie. Quand j’enseignais à des petits, je leur donnais comme consigne : « Essayer d’être aussi bêtes qu’un ordinateur. » Les enfants me répondaient : « C’est trop difficile. » (Gérard BERRY, informaticien et professeur au Collège de France, médaille d’or 2014 du CNRS.)


    • Azerpoiuty (---.---.216.132) 30 avril 13:54

      @astus Toi ausdi te bien programme. C ton libre arbitre qui te dicte ce discours ? Allez fait preuve d imagination et soi plus subtil qu un vulgair automate : pense le contraire.


    • Ouam2 (---.---.41.186) 29 avril 21:17

      Lorsque j’utilisais de l’argentique (reflex 24*36) , jai eu un des 1ers apn numérique entre les mains, enfin si on pouvait appeller ceci un « apn numérique ».

      Sa capacitée etait de 400 pixels par 240, il utilisait une disquette de 3« pour la sauvegarde du signal.

      Il etait bien sur en noir et blanc, les isos c’etait 100isos max.

      le temps passa un peu (en testant différentes choses, je vous épargne),

      puis chez nikon sorti la serie des coolpix series 900, ce jour la, ayant joué avec les 1eres series, j’ai dit aux copains de l’époque, vous verrez un jour nos reflexs argentiques seronts completements dépassés, tout sera en numérique (ou presque) dans nos reflexs.

      Hilarité générale, »nannnmais t’est fou toi, jamais la pelloch sera supplantée par un capteur numérique...« 

      on continue... la progression dans le temps....serie des canons 3xxD, la ca commencait a ne plus rigoler dans les chaumières.

      ca commencait meme à se gratter la tete et à douter un peu , si l’autre dingo (moi), il avait pas tord .... ?

      A ce jour on 2016 en est au nikon D5 qui à une sensibilitée (Maxi, presque inutilisable de 3.200.000 D’isos), cad en terme de chiffres 32.000 Fois plus que le 1Er capteur que j’ai essayé, ou en termes de diafs cela donne les pas suivants : 

      100-200-400-800-1600-3200-6400-12k-25k-51k-102k-204k-400k-800-1.6M-3.2M

      cad 15 diafs !!!, un diaf double à chaque fois (^2)

      La résolution c’est pareil le D8xx est a 36MEGA pixels il existe un 50Mpixels chez canon, chez Hasseblad on en est au 100Mpix,...comparé à mes 400pixels x 240 pixels 

      (96.000pixels ou 0.096Mpix), ici encore 375fois mieux pour un 36mpix

       

      Bref j’aurai dit ca aux potes il y a 30 ans et que dans mon »portable pc« j’ai un disque de 2,5 » qui peut stocker à lui seul 2TO (cad 2048 Go), ou pire du ssd de 16TO en 2.5« les copains auraient appellées immédiatement les petits hommes en blanc pour venir me chercher (rire).

       

      Si je leur avait dit que au japon en 2018 ou 2020 (bref au J.O.), les taxis conduiraient tout seul et mieux qu’un humain, la c’est une douche au jet froid avec la camisole que j’aurais eu en prime, disant que je frise la démence (rire²)

       

      Alors en ayant ce recul, et toujours cette vision de l’avenir, ceux qui se referent a l’écher de TAY sont des imb... heu des croyants en Crosoft, mais ce n’est pas parce que crosoft à plus que largement merdé, que c’est un échec définitif, vous commetez comme mes amis de l’époque une lourde erreur technologique (surtout depuis l’ordi quantique canadien), okay, il faudra développer des outils spécifiques, et alors, meme si ce n’est pas demain c’est juste pour apres demain.

      (D’ailleurs cela n’augure rien de bon pour le CRNR, sur son manque de vision sur le court et moyen terme, je referme ma remarque)

       

      La véritable question à ce jour a se poser, n’est plus quand ?

      Mais surtout ou mettre les »limites«  ?

      Et ici nous sortons du débat technique pour aller vers celui de l’éthique

       

      Sans me mouiller, je peut vous annoncer de suite qu’il serait »plus que présomptueux« de penser que l’ordi ne sera pas supérieur à l’humain, erreur qui pourrait causer sa perte très rapidement (et ne me dites pas de le débrancher plus tard lorsque nous en serons la, c’est inconcevable car il pourra etre... partout à la fois, seul un blackout mondial pourra le stopper, et si nous le stoppons, nous retournerons à l’age de pierre, enfin avant l’informatique de »puissance« pour évoqer un terme et une époque compréhensible par tous )

      (s hopkins l’a dit aussi, ou en à parlé je crois)

      Regardez le jeu de go (et ses multiples possibilitées 1E170(*), le meilleur humain à ce jeu pris une raclée cette année, les échecs c’est fait depuis tres longtemps.

      (*) Ici l’ia à etée utilisée, car calculer en »force brute" sur une matrice de 1E170, n’est pas possible (enfin pas encore)


      • fatallah 30 avril 01:00

        @Ouam2
        L’ordinateur / le programme, qui a gagné au jeu de GO n’est pas foutu de faire le café !
        Oui, des composants et des programmes font toujours mieux.
        Et font toujours partiellement mieux.
        Et si le coup de foudre permet la reproduction des humains, j’ai comme un doute pour toutes ces merveilles de la technique.
        Alors oui, on va avoir de superbes outils, ça va être très difficile de s’en passer ... mais vous viendrez quand même m’acheter des légumes, quand vous aurez fini de faire joujou. Parce que la vraie vie vous imposera quand même de vivre avec le vivant ....


      • Ouam2 (---.---.41.186) 29 avril 21:24

        « ...comme si les robots étaient capables de penser »

        Perdu !, tu est en ... retard !

         

        « , de souffrir et de jouir, »

        ici tu a encore raison, mais pour combien de temps, et ce qui amenes cette deuxieme question :

        est-ce que l’intelligence pure à t’elle besoin de ces concepts ?, une plante peut souffrir, est t’elle douée d’intelligence ? pas si sur !


        • Donbar 29 avril 23:55

          L’intelligence artificielle se confond avec l’informatique sur son versant logiciel. La moindre addition relève de l’intelligence. Avant l’électronique quelques machines avaient déjà été commises à reproduire l’intelligence humaine, la plus aboutie ayant sans doute été la machine arithmétique de Blaise Pascal.
          L’informatique ne cesse de progresser dans cette voie. Un jour les robots, androïdes ou pas, apprendront à empêcher qu’on ne les débranche. Ils savent déjà comprendre les textes et apprendre de l’expérience. Il apprendront à mener la lutte des classes, peut-être entre eux, peut-être pas. En tout cas ils apprendront à mentir et à comploter.
          Quant à éprouver des sentiments, rappelons-nous qu’il ne faut jamais dire « jamais ». Nombreux furent ceux qui affirmèrent qu’un ordinateur ne pourrait jamais penser. Si jamais les machines devaient lire un jour en nos pensées, elles pourraient même éclater de rire.


          • Jean Keim Jean Keim 30 avril 09:22

            Il est nécessaire de définir l’intelligence avant d’envisager qu’elle puisse être artificielle, d’ailleurs question sémantique tant que l’on parlera d’intelligence artificielle on fera le distinguo d’avec l’intelligence tout court.

            Le problème est que finalement nous ne savons pas très bien voire pas du tout ce qu’est l’intelligence mais nous pouvons dire ce qu’elle n’est pas.
            Il est possible de percevoir que l’intelligence est non localisée et que le cerveau est un canal qu’elle emprunte (et qu’elle façonne) aussi cette même intelligence acceptera-t-elle de « circuler » dans des circuits électroniques ?

            • Ratatouille Zoblard le terrible 30 avril 10:04

              @Jean Keim
              cette même intelligence acceptera-t-elle de « circuler » dans des circuits électroniques ?
              un corps humain c’est quand même pas mal surtout celui
              de certaine femme.. smiley
              mettre de l’intelligence dans un tas de ferraille c’est pas trop sexy.


            • Jean Keim Jean Keim 30 avril 14:31

              @Zoblard le terrible
              Se poser des questions sur la nature de l’intelligence est ce poser des questions sur la Vie.


            • astus astus 30 avril 14:32

              @Jean Keim


              L’intelligence humaine est inséparable de l’ontologie c’est à dire de la conscience de l’être. Elle repose sur les capacités associatives du cerveau et son adaptabilité permanente qui lui permettent de trouver sans cesse de nouveaux liens entre les sensations, perceptions, apprentissages, émotions, souvenirs et idées multiples qui traversent son champ pour aboutir parfois à des synthèses créatrices, notamment dans le registre symbolique. 
              Or l’intelligence artificielle, qu’illustre bien la pauvreté des réponses sur ce fil, n’a rien à voir avec tout ceci car elle est seulement une capacité de calcul très rapide, ce qui explique ses succès face aux joueurs d’échecs ou de go. 
              Il existe aussi des humains qui sont des calculateurs prodigieux mais ils n’ont à ce jour rien inventé, ni écrit de livres ni publié de musique. Ce sont des idiots savants. Les transhumanistes voudraient transformer tous les humains en robots au nom d’un soi disant progrès technologique qui rendraient obsolètes les millions d’années qui ont été nécessaires à l’avènement actuel de l’humanité. 
              C’est une autre forme de croyance fondamentaliste qui est à combattre comme les autres. 

            • arthes arthes 30 avril 16:52

              @Jean Keim

              Déjà que la pensée ( si on peut appeller la pensee intelligence, mais il me semble qu il faut la aussi faire un distingo) n arrive pas à passer par tous les cerveaux humains...Alors je vois pas ce qui peut passer par un circuit électronique, en dehors de programmes fabriqués par les humains et qu on appelle intelligence...

              Le problème à venir pourrait être que l humain s identifie lui même à sa créature, l ordinateur....Ce qui ne peut que le rendre encore plus con.


            • Jean Keim Jean Keim 30 avril 18:35

              @arthes
              Oui je ne le vois pas non plus.


            • Jean Keim Jean Keim 30 avril 18:39

              @astus
              On est toujours très hésitants quand il faut définir l’intelligence, et souvent nous finissons par dire ce qu’il nous semble qu’elle n’est pas.


            • Zip_N Zip_N 2 mai 11:47

              @Jean Keim

              Au début, vous commencez par dire ce qu’il vous semble qu’ elle est, et la fin ce qu’elle n’est pas, alors si vous prenez le milieu vous n’hésiterez plus entre la fin et le début smiley


            • sarcastelle 30 avril 13:18

              Détester les féministes et être misogyne, c’est la même chose ? 


              • sarcastelle 30 avril 13:21
                Propos sexistes, nazis, etc. ... 

                Il faut interrompre toute recherche sur l’intelligence artificielle puisque celle-ci n’est même pas capable de morale automatique ! 

                • Abou Antoun Abou Antoun 30 avril 15:12

                  Dans l’immédiat on pourrait, à moindre coût et par un système éducatif performant, créer de l’intelligence humaine. commençons par le début.
                  Quand au danger de l’I.A. c’est surtout le danger de la bêtise artificielle, c’est à dire de ces programmes mal foutus, bogués à mort qui effectuent de la gestion ou de la surveillance de processus et qui perdent les pédales quand ils rencontrent des conditions que le programmeur n’a pas prévues.


                  • soi même 1er mai 02:32

                    Bof avec Microsoft parait il cela a fait flop... !


                    • Zip_N Zip_N 2 mai 12:00

                      L’artifice est ce intelligent ? si c’est le cas il faudrait que l’artifice donne son avis sur l’humain, à savoir intelligent ou pas ?


                      • Zip_N Zip_N 2 mai 19:32

                        Ca fait longtemps qu’on est les abrutis dominé par agora !


                        • Ruut Ruut 13 mai 10:24

                          Une IA est capable d’optimisation de Taches spécifique, mais est parfaitement Incapable d’apprendre de ses erreurs.

                          Une IA aura toujours besoin d’une autre entitée pour identifier qu’elle se trompe et changer sa façon de faire.

                          Une IA ne fait que Mimer (certes de mieux en mieux).

                          Un Mime reste et restera toujours une ombre.

                          Indirectement donner une conscience a une IA est vraiment dangereux.
                          Car l’IA n’est utile que si elle reste un outils.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès