Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Une nouvelle version majeure d’Ubuntu est sortie

Une nouvelle version majeure d’Ubuntu est sortie

Ce système d’exploitation basé sur linux gagne de plus en plus rapidement des parts de marché.

Face aux systèmes d’exploitation payants et majoritaires sur le marché, Ubuntu marque des points. Le nombre d’ordinateurs qui en sont équipés est estimé à 12 millions, et pourrait atteindre bientôt 18 millions(1). Dont les ordinateurs du parlement français et de la gendarmerie nationale (2).
Pourtant, les obstacles existent :
 
- la plupart des ordinateurs sont vendus pré-équipés du système Windows. Cette situation, contestée par de nombreuses associations de consommateurs, est en cours de changement (3), mais la route reste longue. En effet, même ceux qui ne souhaitent pas installer un autre système peuvent déjà posséder une licence Windows : pourquoi doivent-ils la racheter à chaque fois qu’ils changent d’ordinateur ? Il faut savoir que cela rajoute en moyenne une cinquantaine d’euros au prix des ordinateurs ! Les solutions existent : un système d’activation optionnelle de Windows, en payant une clé, serait facile à mettre en place (4).
 
- Ne disposant pas d’un budget publicitaire comparable à celui des autres grands acteurs, Canonical, la société qui gère le système Ubuntu ne peut pas se faire connaître par les grands médias.
 
Mais il faut croire que ce système a des atouts pour expliquer sa croissance rapide. On peut citer :
 
- La gratuité. Comme tous les logiciels libres, Ubuntu est copiable, modifiable et partageable légalement. Donc pour obtenir ce système, il suffit de vous rendre sur cette adresse et de le télécharger. De plus, il existe de nombreux logiciels préinstallés ou facilement ajoutables qui permettent de faire quasiment tout avec son ordinateur, et sans bourse délier.
 
- La simplicité. Tout est fait pour que ce système soit le plus intuitif possible et facile à installer. Par exemple, si vous êtes sous Windows et souhaiter l’installer en parallèle de votre système actuel, Wubi et fait pour vous (5). Il permet en deux clics d’installer Ubuntu comme si c’était un logiciel. On peut ensuite le désinstaller comme un logiciel. Mais il ne faut pas se leurrer : même si Ubuntu est plus simple à appréhender que Windows, il y a forcément une période de transition et de nouveaux réflexes à prendre pour quiconque est habitué à utiliser autre chose.
 
- La fiabilité. N’importe quel système est susceptible de planter, et celui qui prétend le contraire est un menteur. Ubuntu n’échappe pas à la règle, mais le fait beaucoup moins souvent que d’autres. Même si Microsoft a fait d’énormes progrès avec Windows 7, ce système reste vulnérable aux virus, spyware, etc. Une anecdote amusante : par deux fois déjà, de nombreuses personnes ont vu leur ordinateur rendus inopérant par l’antivirus censé les protéger (6) ! Imaginez qu’il n’existe pas d’antivirus sous Ubuntu, ni d’antispyware, et il marche sans problème, connecté en permanence à internet. Pourquoi croyez-vous que la majorité des serveurs sont sous linux, comme Ubuntu ?
 
- Une communauté très réactive. Si un problème surgit, ou que vous avez besoin d’un conseil, vous trouverez une communauté très réactive et toujours prête à vous aider sur http://www.ubuntu-fr.org
 
Ainsi, le 29 Avril dernier sortait la dernière version du système, 10.04 (Lucid Lynx pour les intimes). Cette version est une tentative de trouver un modèle économique viable pour Canonical, avec des services optionnels payants. Il faut dire que cette société, fondée et entretenue par le milliardaire Mark Shuttleworth, n’est pas encore rentable. Ubuntu One, un service de synchronisation en ligne, s’étoffe par exemple d’un magasin en ligne de musique. Les mp3 ainsi achetés sont libres de DRM.
 
1 : http://www.generation-nt.com/ubuntu-distribution-linux-systeme-exploitation-opensource-code-source-debian-actualite-994652.html
2 : http://www.commentcamarche.net/forum/affich-2760446-le-parlement-francais-passe-a-ubuntu
3 : http://www.pcinpact.com/actu/news/50220-vente-liee-dgccrf-prix-remboursement.htm
4 : http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39382154,00.htm
5 : http://www.01net.com/telecharger/windows/Utilitaire/systeme/fiches/40975.html
6 : http://www.thesiteoueb.net/modules/news/article.php?storyid=4366
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • spartacus1 spartacus1 3 mai 2010 10:12

    Une précision, vous dites : « Ce système d’exploitation basé sur linux ... »

    C’est, pour le moins, une erreur.

    Linux est un noyau, qui entouré d’autres outils libres devient un système d’exploitation qui doit en fait s’appeler GNU/Linux.

    Ubuntu est une distribution particulière de Linux comme il existe un très grand nombre d’autres, chacune avec ses particularités.

    Une distribution Linux, c’est en général un système prêt à être installé sur un PC, avec un choix de logiciels déjà effectué. Par exemple, vous n’allez pas avoir le choix entre les plusieurs dizaines de navigateur web existant, les gestionnaires de la distribution ont fait un choix préalable et n’en propose que 2 ou 3. Comme vous n’aurez pas le choix entre les quelques 30 environnements de bureau existant (30, à ma connaissance), les distributions n’en proposant en général 2-3.

    Ubuntu est une distribution grand public, facile à installer par un novice, grâce à un logiciel d’installation bien fait. Avec un choix de logiciels relativement restreint (mais il est toujours possible de télécharger tous les logiciels libres que l’on veut). Elle évite aux débutants certains déboires en restreignant l’accès au compte administrateur.
    On peut par contre critiquer son choix de l’environnement de bureau Gnome, pas forcément la voie la plus facile pour un ancien utilisateur Windows (encore que ...). Personnellement, j’aurais plutôt privilégié KDE, qui par paramétrage adéquat peut ressembler terriblement à Windows*, dans ce cas on utilise Kubuntu (Ubuntu avec KDE).

    Bref, Ubuntu, un excellent choix pour un novice, pas forcément satisfaisant pour un informaticien.

    * J’ai installé un Kubuntu chez un ami, son épouse, pas au courant me dit un jour : « Vraiment bien la nouvelle version Windows que tu as installé, aucun plantage depuis l’installation, tout baigne et bien plus rapidement ». Elle était ahurie lorsque je lui ai dis que cela faisait 3 semaines qu’elle utilisait Linux.

    Les prin


    • cubrad 3 mai 2010 10:40

      Bonne distribution en effet, vraiment accessible pour les utilisateurs lambda d’informatique (pas forcément novices). Elle est basée sur la Debian, une des plus respectueuse de l’esprit du libre, dont elle reprend le système de gestion de paquets que j’apprécie tout particulièrement.


      • pepin2pomme 3 mai 2010 10:52

        Le site proposé par Guyver pour télécharger Ubuntu ne propose que les versions 8 et 9, et non la dernière version en date.
        Ou est l’erreur ?


        • titi 3 mai 2010 11:16

          « Pourquoi croyez-vous que la majorité des serveurs sont sous linux, comme Ubuntu ? »
          Turlututu...
          Vous auriez du écrire « la majorité des serveurs WEBS sont sous linux » et pas des serveurs...


          • Traroth Traroth 3 mai 2010 18:22

            Non, la majorité des serveurs. Ça fait bien longtemps que Linux a dépassé le stade du serveur Windows. Même la très grande majorité des supercalculateurs du top 500 sont sous Linux :

            http://www.top500.org/stats/list/34/osfam


          • titi 4 mai 2010 07:51

            Bon bah si vous voulez alors : les serveurs webs et les supercalculateurs.
            Sauf que vous parlez d’une niche contrairement aux serveurs web.

            En fait pour préciser le fond de ma pensée, je suis même convaincu que dans la vraie vie, c’est à dire les serveurs d’applications, controleurs de domaine, d’impression, bref les vrais serveurs, qu’il y a plus de serveurs OS/400 que d’Unix.


          • Denje Denje 4 mai 2010 09:14

            Je suis en partie d’accord.

            Linux reste peu utilisé car la plupart des sociétés ayant mis en place leurs distributions (que ce soit Débian (avec Ubuntu donc), mandriva ou autre, rendent leurs services payant.
            Attention ! Je parle bien de proffessionnels qui résoudront n’importe quel problème lié à leur distribution, celle dernière restant gratuite de fait, et la communauté libre ayant assez de connaissance pour bien aider.

            Une société privilégiera le meilleur rapport compatibilité/service après vente, qui reste Windows Server et son AD (si seulement les commerciaux de chez Novell étaient meilleurs...).
            Voila pourquoi, aujourd’hui, même si les système basés sur Unix (dont Mac OS) ont fait leurs preuves côté puissance et sécurité (bien que quelques programmes, je ne sais pas si on peut les appeler virus, ont vu le jour permettant une petite attaque des systèmes Linux), des milliers et des milliers de serveurs applicatifs et de données dans les banques et autres grandes sociétés, mais aussi dans de nombreuses PME, sont encore sous Windows serveur.

            Soit dit en passant : un technicien Windows coûte moins chèr que son homologue Unixien.

            Pour conclusion : Pour peu que les fainéants se sortent les doigts du [Censuré] et se motivent à changer, ils trouveront un système d’exploitation très intuitif, sur lequel l’installation de n’importe quel logiciel se fait en 3 clics (et gratuitement), et grâce auquel ils perdront moins de temps en chargements quelconques (pour ne citer que ces avantages).


          • Triodus Triodus 3 mai 2010 11:39

            Ouaip ! Et l’impression après windows, c’est comme quand on a perdu 30Kg ! On arrive de nouveau à courir, on s’essoufle plus, bref, on troque un PC à rames contre un PC à moteur !

            A la maison : Windows : 1 Ubuntu : 3


            • ubunterolinux 3 mai 2010 11:40

              mais non, mais non, qu’est-ce que c’est que ces questions de programmes « limités en nombre » — précisément, ils ne sont pas limités en nombre, et la distribution Debian en offre 15.000 environ, (plus en fait) avec un support quasi quotidien. Le pb avec Linux, c’est qu’il faut s’adapter à un autre monde, puisqu’il ne s’agit plus de pousser sur le bon clic de souris et obtenir. Comptez trois ou quatre mois avant de commencer à « surfer avec le système et tous ses composants » , je ne dis pas surfer sur le web, car là c’est immédiat, bien sûr. Linux Ubuntu, Kubuntu et autres sont livrés avec l’essentiel (et plus pour travailler). je viens de Windows, comme beaucoup de gens, et je pense que Linux, (dans lequel on peut TOUT reconfigurer de A à Z) est un petit miracle d’invention. Pour avoir une idée de ce que c’est, je recommande les sites grâce auxquels j’ai fait mes premiers pas : LeSiteduZero, qui apprend à partitionner son disque, à installer, désinstaller, etc. ubuntu-org.fr, le grand salon où on vous répond pile poil sur le moindre sujet. pour le dernière version en date, c’est sur ubuntu-org.fr, on trouve la version dans un carré violet mauve, on clique, on télécharge (deux minutes) et on grave l’IMAGE ISO — ensuite on configure son BIOS d’ordinateur pour Booter sur CD-ROM, on colle le disque dans le tiroir, et Ubunu se lance en passant au-dessus de Windows sans y toucher (choisir Essayer sans l’installer et RIEN d’AUTRE !!!) ; ensuite il y a aussi Commentcamarche où ils sont très bons également. La plupart des questions ont forcément été posées avant nous par d’autres. sinon, il y a « Ubuntu facile », sur le site de l’éditeur Framasoft, (300 pages) téléchargeable gratuitement. Mais Ubuntu au début n’est pas facile. Heureusement, il y a les INSTALL PARTY « (ties » pour respecter le pluriel), soirée d’animation où on vient avec son portable ou sa tour, et où des gens vous installent le système. la prochaine 29 et 30 mai cité des sciences de La Villette. Des clubs Linux dans chaque région de France, des événements quasiment tout le temps.
              Si on est pas curieux d’informatique, si on est du genre à chercher son téléphone portable (j’ai vu ça !) quand on a crevé une roue de bicyclette en pleine campagne loin de tout, et si on a pas sauvegardé ses données soigneusement, mieux vaut hésiter avant de se lancer. A noter qu’une imprimante canon ne se pliera jamais à Linux, et que j’ai dû échanger la mienne avec celle d’un copain. Pour le reste : 10, 20, 30 programmes pour visionner ses photos, bon, mais vous n’avez pas besoin de 60.000 programmes. Et c’est vrai, pas de virus, des mots de passe système en sous-couche, une commande « tueuse » qui fait quitter si jamais on plante (très, très rare), l’appareil photo reconnu sans pilote, la webcam pareil. On comprend que malgré de débuts difficiles on soit quand même séduit. J’espère avoir bien fait comprendre que ce n’est pas simple, et que la première chose à acheter est un gros cahier à spirale. Interessez vous à savoir si vous ne voudriez pas essayer et reflechissez-y pendant une bonne quinzaine. Et soyez hyper prudents, même si je dois me répéter, car ce sont deux mondes où les implications de l’utilisateur sont radicalement différentes.Pour avoir une tête de mule qui ne renonce jamais, y a pas de site...


              • amipb amipb 3 mai 2010 12:35

                Merci pour ces informations, mais votre message serait plus lisible s’il respectait les règles de ponctuation, les sauts de paragraphe, etc...


              • Marc Viot Marc Viot 3 mai 2010 12:28

                J’utilise Ubuntu depuis 2 ans, avec bcp de plaisir.


                L’installation de mon imprimante (brother DCP-7030) a toutefois un peu et je ne pense pas que cela aurait été à la portée de tous.

                Je n’ai plus les problèmes propres à windows de virus ou de ralentissement du à l’alourdissement du système au cours du temps.

                J’ai pu garder mes « vieux » PC, portable, etc ... et je fais souvent des heureux parmi des amis qui cherchent une solution économique en installant Ubuntu sur du matériel de moins de 50 € pratiquement inutilisables sous XP tellement ça rament ...

                Je leur conseille une petite assoc locale pour la convivialité et pour le prix, bien loin des factures maintenances d’un dépanneur windows ...

                • hunter hunter 3 mai 2010 13:09

                  Salut à tous,

                  Pour ma part, j’utilise sur différentes machines, 3 distributions différentes de linux
                  Mandriva 2010
                  Ubuntu 9.10
                  et Suse 11.1

                  J’ai du mal à dire qu’il y en ait une que je préfère en fait, le système linux permet de redécouvrir l’univers PC, sans les habituelles galères de l’os Micro$oft :lourdeur, antivirus, anti spywares, anti malwares, défragmentations, lourdeurs.....

                  Mandriva est un peu plus difficile à configurer pour le son (j’ai un peu galéré), idem pour l’imprimante, mais rien d’impossible à faire ; en plus la communauté d’entraide de Mandriva est très active, conviviale et pro !

                  J’ai été agréablement surpris par la facilité avec laquelle Suse s’est installée sur mon « vieux » portable Acer (4 ans), en gérant direct le wifi, l’usb, le son, alors qu’une tentative d’installations de « fenêtres » XP pro (pour remplacer xp familiale d’origine), s’est révélée une véritable galère : je devais partir à la pêche aux drivers, car rien n’était reconnu, à part la carte graphique ! Et pas question de les mettre sur une clé usb, ce stupide système ne reconnaissait même pas les ports !

                  J’aime beaucoup l’approche ubuntu, qui me rappelle un peu Mac OS X, par son caractère intuitif !

                  Certaines machines sont en dual boot avec « fenêtres », mais celle depuis laquelle j’écris tourne tantôt sous Mandriva, tantôt sous ubuntu.

                  En conclusion, que du bonheur !C’est vrai il faut s’y mettre, adopter une autre approche des machines, mais franchement, je ne comprends pas comment plus de gens ne laissent pas tomber windows, pour enfin avoir un OS fiable comme linux et ses différentes distribution (il y a aussi fédora par exemple, que je n’ai pas testé !)

                  A ce propos, une question à ceux qui sont plus anciens que moi (trois mois) sur l’utilisation de linux :je cherche un bon bouquin pour bien maîtriser la console et ses commandes, une sorte d’ouvrage de référence, aussi si vous avez des références, je suis preneur !

                  Vivent les logiciels libres !

                  A noter qu’une grande société française de matos informatique sur le net, vend des machines sans OS, (certains portables, dont les qualités sont bonnes, recherches faîtes sur le réseau) ce qui permet à l’utilisateur de ne pas se voir imposé le monopole de micro$oft !

                  Un grand grand merci à toutes les communautés linux, qui développent et améliorent sans cesse les distributions !

                  Libérez-vous, passez à Linux !

                  cordialement

                  H /


                  • Bobby Bobby 3 mai 2010 13:48

                    Facile à installer, plus rapide que windows, moins « lourd » que ce dernier et plus efficace. Linux a bien des avantages ! Des inconvénients : peu ! mais il faut vraiment se décarcasser lorsqu’un matériel n’est pas reconnu ! (il y en a encore !).

                    Il bénéficie d’une série de programmes intégrés (bureautique, copies, multimédias... qui conviendront à tout utilisateur lambda.

                    Choisir sa distribution : en fonction de l’utilisation que vous comptez avoir de votre pc, une explication claire est disponible une présentation est disponible par exemple ici ! (entre autres).

                    Sinon, la procédure décrite par ubunterolinux bien que manquant un peu d’air ( pour plus de clarté), comporte tous les éléments à effectuer dans l’ordre... qu’il en soit remercié !

                    Suite à une assertion dans le corps du texte de l’auteur (merci à lui pour son article !), "une tentative de trouver un modèle économique viable pour Canonical, avec des services optionnels payant« me donne un peu peur que l’age d’or des distributions entièrement gratuites ne commence à battre de l’aile, ce serait une récupération par le »marchand« et une perte pour l’ensemble mondial.

                    ... »que jamais ne vienne le jour où l’on entendrait rouler le tambour" ! (Henry Salvador)


                    • Pyrathome pyralene 3 mai 2010 14:18

                      Je tourne sous Ubuntu depuis 6 ans sans grands problèmes , je change de version tous les ans , je crois que je ne vais pas tarder à installer cette nouvelle mouture....
                      et vous voulez mon impression ? DE LA BALLE ET DU TONNERRE DE BREST !!.... smiley


                      • Martin D 3 mai 2010 14:41

                        j’ai utilisé mandriva pendant 2 semaines puis suis passé à kubuntu puis xubuntu puis maintenant ubuntu depuis 1 mois.

                        je ne connais aucune commande terminal et ça fonctionne mieux que mon xp home !


                        • hunter hunter 3 mai 2010 14:49

                          Merci pour les liens Spartacus,

                          Je vais regarder vos liens avec attention, et visiblement déjà comme ça rapidement, le bouquin de Nicolas Pons a l’air bien !

                          L’avez-vous vous même pratiqué ?

                          C’est ça que j’adore dans l’esprit de la communauté du libre, c’est qu’on s’échange des tuyaux ponctuels, des références de bouquins ! Et pour moi qui suis un potentiel vieux chnoque (45 piges), eh bien le bouquin auquel on se réfère, qu’on potasse de temps en temps, qu’on a toujours sous la main, c’est super important !

                           smiley

                          En tout cas merci à vous, et longue vie aux communautés !

                          cordialement

                          H/


                          • roquetbellesoreilles roquetbellesoreilles 3 mai 2010 16:36

                            « Simple comme Ubuntu » c’est le titre de l’excellent livre écrit par Didier Roche, dédié aux distributions Ubuntu, qui sort tous les 6 mois, quelques jours après la sortie de la distribution en cours.
                            Actuellement la version 10.04 n’est pas encore disponible, mais voici le lien de la version 9.10 pour patienter.
                            http://www.framabook.org/ubuntu.html.


                            • chlegoff 3 mai 2010 19:11

                              Il y a quelques mois j’ai eu l’occasion de prêter un vieux PC à des personnes qui avaient le leur en panne. Il se trouve que ce PC tourne sous Ubuntu. Quelques semaines après m’avoir rendu mon matériel ces personnes m’ont demandés des renseignements pour remplacer leur OS par cette distribution. Tout c’est passé par téléphone et par courriels. Que dire de plus ? ...


                              • Pinkmounter Pinkmounter 3 mai 2010 20:10

                                Quelques bémols concernant cette 10.04 :

                                - L’ouverture de session est ULTRA longue (une bonne trentaine de secondes entre l’écran de connexion et l’affichage du bureau). Pour une distri qui visait le démarrage en 10 secondes, c’est un peu loupé.
                                Peut-être que ça a rapport avec le fait que je l’avais installé en bêta et que les mises à jour ne se sont pas bien faites, ce qui reste aussi un problème dans ce cas.

                                - Encore un bug depuis là dernière mise à jour : à la demande d’extinction, l’ordi me renvoie vers la fenêtre de connexion. Sympa le bug. Et pas de màj depuis deux jours. Bon y a un truc à bidouiller mais c’est pas trop user-friendly pour une distri grand public.

                                - Il manque pas mal d’options dans le gestionnaire Compiz. Bon j’espère que ce sera rectifié mais pour une LTS qui voulait remettre les pendules à l’heure, c’est un petit mauvais point en plus.

                                - Pas d’interface graphique pour paramétrer l’intégration du client courriel au calendrier Gnome. Je sens que je vais m’amuser pour y remplacer Evolution par Thunderbird...

                                - Ok les goûts les couleurs bla bla bla mais quand même, c’est fin laid ce thème avec ce violet dégueu et cet orange chiasseux. Changé dès les premières secondes. Par contre l’écran de connexion garde le thème par défaut, beurk.

                                Tant qu’à parler de distri grand public, Linux Mint n’est franchement pas mal. Basée sur Ubuntu mais avec tous les greffons proprios intégrés, elle est efficace pour éviter aux profanes d’être trop perdus. Et le thème est magnifiquement classe.
                                Bientôt la version 9 RC basée sur Lucid Lynx.

                                Défaut : apparemment aucun accord n’est pris quant à l’intégration des codes propriétaires donc il y a le risque que le support disparaisse s’il se font chercher des poux.

                                Bon je pinaille, Ubuntu est une bonne distri, accessible, avec des dépôts bien remplis. Mais magré sa vocation grand public, elle demande quand même à oser mettre un peu les mains dans le cambouis.


                                • Pinkmounter Pinkmounter 3 mai 2010 23:09

                                  Correction pour les options Compiz : en bon boulet je n’avais pas installé les paquets spplémentaires.


                                • Gui Hottine Gui Hottine 4 mai 2010 05:04

                                  J’ai utilisé Ubuntu pendant un an(version 8.04), passé sous Fedora (marche bien aussi) ensuite juste pour tester, dans le cadre d’un reformatage de mon PC. Peu de problèmes à signaler, et j’imagine que ca ne peut que se bonifier avec le temps.

                                  Je suis content d’avoir migré de Windows XP vers Ubuntu. Je trouve qu’on est à présent très proche de la facilité d’installation et d’utilisation d’un Windows. Notamment pour l’installation du système.

                                  A ce propos, et c’est l’objectif de mon post, tous les matériels ne sont pas directement compatibles avec Linux. Alors si vous envisagez de profiter d’un nouvel achat pour passer sur Linux, pour vous éviter bien des tracas, autant rester dans les sentiers battus !

                                  Pour faciliter votre tâche, il existe des listes de pc de bureau et pc portables considérés comme correctement compatibles.

                                  Vous trouverez ce genre de listes avec des mots clés Google comme « compatibilité linux » ou en anglais "linux compatible laptops".

                                  Pour commencer, les 2 listes ci-dessous me semble très appropriées :

                                  Toute distribution Linux

                                  Quel ordinateur portable fonctionne correctement avec les différentes distributions Linux ?
                                  Choisissez un fabricant par ici

                                  Spécifique pour Ubuntu

                                  Est-ce que Ubuntu fonctionne correctement sur le matériel que j’envisage d’acheter ?

                                  Pour y répondre, ce moteur de recherche "Ubuntu Hardware Compatibility List" permet de vérifier la compatibilité de tout type de matériel.

                                  Du pc complet (desktop PCs http://www.ubuntuhcl.org/browse/search+desktg-Špcs?category=1) aux pièces détachées (comme carte graphique par exemple http://www.ubuntuhcl.org/browse/search+vic-^cards?category=6).



                                  • L. D. T. L. D. T. 4 mai 2010 08:58
                                    Une anecdote amusante : par deux fois déjà, de nombreuses personnes ont vu leur ordinateur rendus inopérant par l’antivirus censé les protéger (6) !
                                    Amusante ducon ?! C’est mon cas, et je vais devoir réinstaller windows ou mettre Ubuntu, ça n’a rien d’amusant !!!!

                                    • L. D. T. L. D. T. 4 mai 2010 08:59

                                      Mais j’avais déjà essayé de me mettre à Ubuntu, et tous mes fichiers mis sur mes disques durs en RAID 0 étaient illisibles. Si ubuntu maîtrise le Raid, je m’y mettrai, mais sinon je vais être obligé de rester sur Windows.


                                      • Denje Denje 4 mai 2010 09:28

                                        Pour faire du RAID sous linux, il te suffit de créer des points de montage ! Ca peut sembler plus archaïque, car il y a moins de choses à faire, mais c’est tout aussi efficace :)

                                        Pour les plus interessés, voici deux autres liens utiles :

                                        http://www.siteduzero.com => pour apprendre, point par point, l’utilisation de Linux, et de beaucoup d’autres logiciels libres (ou non ^^).
                                        => J’y ai personnellement apprit la plupart de ce que je sais sur Linux.

                                        https://shipit.ubuntu.com => Commandez un CD « officiel » de Ubuntu, aux frais de ce bon Mr Mark Shuttleworth => la générosité paiera ^^ (oui oui, il suffit de demander, et il n’y a rien a payer !)


                                        • Triodus Triodus 4 mai 2010 09:35

                                          Et point exellent : Ubuntu 10.4 permet directement tel quel de copier des fichiers audio sur un Aïe Faune non jailbreaké, sans ce pu..in de Aïe Thunes.

                                          Pan dans les dents !


                                          • Martin D 4 mai 2010 11:48

                                            c’est vrai que linux Mint à l’air pas mal...j’aime bien sa couleure verte !
                                            je vais l’essayer pour voir...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès