Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Vers un réseau global wifi à l’échelle de la planète avec Fon (...)

Vers un réseau global wifi à l’échelle de la planète avec Fon ?

Le P2P a marqué le début d’une nouvelle ère de coopération et d’entraide sur Internet : celle où tous les internautes s’allient pour créer un réseau de distribution dont la capacité totale (colossale) est la somme d’une infinité de petits accès personnels organisés par un protocole comme Bittorrent.

Cette puissance de la coopération des individus qui s’organisent en réseau est montrée par ce graphique issu d’une recherche de CacheLogic, qui montre que le trafic P2P est passé à 60% du trafic total de l’Internet en 2004 en quelques années.

Cette puissance du P2P s’est établie sur des connexions fixes construites au moment du monopole des opérateurs de communication historiques, c’est-à-dire à une époque où des investissements colossaux sans réel souci de rentabilité immédiate étaient possibles.

Cette époque est révolue, et pourtant la révolution du Web 2.0 nécessite une nouvelle étape : celle que j’appellerai W2W ("Wireless-to-Wireless") où chacun peut de partout établir une connexion avec son PC, son téléphone mobile Wifi (cela marche aussi déjà...), depuis partout à travers un service Wifi (gratuit), afin de pouvoir échanger du contenu ou réaliser une interaction sans frein dû au lieu ni à l’heure. Et pour cet échange ou cette interaction, l’autre partie se trouvera aussi le plus souvent sur une connexion sans fil elle aussi.

Les opérateurs historiques sont à la peine : France Télécom a, par exemple, fondé ses derniers mauvais résultats financiers sur le succès de nouveaux ennemis comme Skype qui explose. Le communiqué de presse officiel cite "une mutation technologique accélérée" comme cause des soucis actuels.

Il ne faut donc pas compter sur eux pour fabriquer cette "ubiquité sans fil" ! Ils ne vont d’ailleurs certainement pas ainsi continuer à scier la branche sur laquelle ils sont assis, et n’ont de toutes façons plus les moyens de tels investissements.

Google et Yahoo s’y lancent :

Mais cela ne suffira pas ! C’est trop lent et ponctuel.

Il y a donc de la place pour de nouveaux acteurs qui sauraient créer une société viable à partir du partage d’une ressource préexistante et préfinancée (par vous et moi...) : les accès sans fil que tout un chacun installe chez lui. Je suis sûr que, chez vous comme chez moi, il y a maintenant un routeur Wifi connecté par ADSL à Internet !

Le chemin a été tracé par Skype (vendu à un prix astronomique à Ebay) en se basant sur ce même modèle, qui est celui d’utiliser l’Internet haut débit pour en faire une infrastructure téléphonique (gratuite) ou presque globale. Cette nouvelle infrastructure offre ensuite des prix de service sans commune mesure avec le service historique, encore accroché à une structure de coûts "préhistorique" !

FON, une startup européenne
, sur lance sur le créneau. Elle veut organiser les réseaux Wifi de M. Tout le monde en un système mondial cohérent (... et en vivre - bien !)

Le blog de FON dit

  • avoir déjà 3000 inscrits
  • en vouloir 30 000 pour la fin de l’année
  • en vouloir 1 000 000 dans les 4 ans qui viennent
  • avoir pour stratégie d’utiliser les installations de chacun plutôt que de se lancer dans l’investissement pharaonique d’un réseau propriétaire
Le business model est simple : générer des revenus avec les "Aliens". Ces Aliens sont ceux qui utilisent les moyens de la communauté et sans en faire partie ni partager leur propre accès. Ces Aliens devront payer pour utiliser FON.

Ces revenus seront ensuite partagés avec

  • les Bills (allusion à B. Gates...) de la communauté qui mettent leurs ressources à disposition en souhaitant la monétiser. Ils recevront 50% des revenus générés sur leur point d’accès Wifi
  • les FAI afin qu’ils n’aient pas une nouvelle fois (après Skype) l’impression d’être les dindons de la farce...
Contrairement aux "Bills", les Linus (allusion à Linus Torwald) de la communauté mettent leur infrastructure à disposition gratuitement, et en échange, peuvent à leur tour utiliser gratuitement l’ensemble de l’infrastructure FON.

Je trouve ce concept du P2P appliqué au Wifi vraiment innovant !

Les sceptiques peuvent certes douter de la viabilité de l’opération. Mais, c’est sérieux tout de même : Google, Skype/Ebay et 2 tops stars du capital-risque (Index Ventures et Sequoia Capital) se sont partagés les 21,7 millions de dollars du 1er tour de financement !

Ceux qui vont pâtir du succès de l’opération (s’il survient) : les opérateurs de téléphonie mobile. J’ai déjà écrit et argumenté qu’ils seraient prochainement financièrement détruits par la téléphonie mobile sur Wifi.

Cela peut maintenant devenir rapidement très concret.

Mais, finalement, qui se plaindra de payer moins cher ses communications ?

Le P2P sous toutes ses formes est vraiment une révolution ! Et elle n’est sûrement pas terminée...


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Charles Perroquin (---.---.163.172) 7 février 2006 11:49

    Pourquoi pas ?

    Mais, n’est-ce pas contraignant au niveau légal de partager son accès Wifi ? Imaginons que quelqu’un vienne chez vous se connecter à un site Web Français. Il fait une action illégale sur ce site. (Incitation au racisme par exemple...)

    Qui est responsable de cet acte ?

    Votre fournisseur de service Internet fournira à la Police vos nom et adresse. Comment allez vous savoir qui c’est connecté chez vous et son adresse ? Comment allez vous prouver que ce n’est pas vous qui avait fait cet acte délictueux ?

    Et si nous sommes dans une situation internationale, connecté, collaborant et site web dans des pays différent, je pense qu’il est encore plus difficile de prouver sa bonne foie.


    • Didier Durand Didier Durand 7 février 2006 14:32

      Bonjour Charles,

      Le commentaire d’Alexandre Laurent sur mon même article donne des pointeurs sur les aspects légaux mais pas encore de vraie réponse.

      Je vais creuser et je reviens dès que j’ai des éléments tangibles

      didier


    • (---.---.162.15) 10 février 2006 11:54

      Ca c’est un bon point pour le wifi, ça permettra peut-être d’échapper au flicage généralisé qu’on met en place.

      G


    • Onesque Onesque 7 février 2006 12:07

      Fon semble vraiment attractif et je deviendrais volontiers un Linus s’il ne restait pas tant d’inconnues. J’ai notamment un peu de mal à comprendre leur business model.

      La majorité des foneros seront des Linus, attirés par la possibilité de surfer gratuitement d’où ils veulent. Mais qui seront les Bills, comment négocieront-ils la revente de leur abonnement, est-ce légal, par exemple pour un particulier ?

      Au niveau de la responsabilité, il y a clairement un problème, notamment si l’on se réfère au projet de loi sur le terrorisme, que j’évoquais ici :

      http://onesque.net/blog/index.php/2005/12/09/12-le-wifi-un-truc-de-terroriste

      et dont l’on peut trouver le texte là :

      http://www.assemblee-nationale.fr/12/projets/pl2615.asp

      Le concept me plait vraiment, l’arrivée de Skype, Google et du fonds le plus réputé de la Valley prouve clairement qu’il a un intérêt, mais j’ai du mal à pas être un peu sceptique. Si quelqu’un peut m’expliquer :)


      • Didier Durand Didier Durand 7 février 2006 15:48

        Bonjour Onesque,

        Merci de vos pointeurs !

        Je vais les utiliser pour me documenter plus et reviendrai (si possible) avec des éléments concrets sur FON.

        @+

        Didier


      • brch90 (---.---.70.44) 7 février 2006 13:21

        Pourquoi inventer un réseau qui existe déjà ? On peut déjà se connecter pratiquement partout avec les FAI et/ou par téléphone intelligent, et il n’est pas si impératif de se connecter de facon si urgente lorsque l’on est la campagne ...

        Vous surfez en marchant dans la rue avec votre ordinateur portable, vous ?

        Comment distribuer les gains (s’il y en a) ? Vous avez déjà dirigé une entreprise avec 3000 personnes au comité de direction ?

        Le futur proche sera plutôt de savoir ce que les nouveaux téléphones - vraiment intelligent - seront capables de faire : agenda, transferts, surf rapide, image, sons ...


        • Talion (---.---.103.65) 7 février 2006 15:30

          Personnellement j’adhere au principe d’autant plus facilement (en tant que « Linus ») qu’il ne me donne pas l’impression qu’un operateur historique gangrene par sa recherche perpetuelle du profits sera entrain de me tondre la laine sur le dos.

          Les operateurs traditionnels auraient pu etre les moteurs d’une telle evolution, seulement voila, ils sont restes debouts sur les freins et ont tente de profiter au maximum d’une situation technologiquement depassee sans chercher a l’ameliorer.

          La situation est la meme qu’avec le partage en P2P : Les industries trainent les pieds et le public s’organisent en communaute pour creer un service dont ils expriment le besoin et qu’aucun des acteurs presents ne veut mettre en place histoire de ne pas tuer la poule aux oeufs d’or.

          Personnellement j’espere que les operateurs historiques creveront au passage, ce sera un bon rappelle a l’ordre vis a vis des secteurs des NTIC et de l’information dans lesquels personne ne veut rien changer parce que c’est trop rentable comme c’est actuellement.

          France Telecom m’a personnellement entube de quelques centaines d’euros avec ses ententes sur les prix, ses SMS sur-factures et les appels hors de prix vers l’etranger ou depuis l’etranger.

          Je suis passe a SKYPE et je ne changerai plus pour revenir vers FT. Ils peuvent crever j’en ai plus rien a foutre !

          Alors oui, je suis a fond derriere ce type d’initiative qui va secouer la branche sur laquelle se planque les operateurs historique histoire qu’ils en tombent plus rapidement !

          (pardon pour l’absence d’accents, mais en Irlande ils ne connaissent pas trop...)


        • Didier Durand Didier Durand 7 février 2006 16:08

          Bonjour,

          Je ne surfe pas en marchant dans la rue mais il m’arrive de téléphoner. Avec FON, on pourra le faire (gratuitement si on est Linus ou pas cher si on est Alien) en téléphonie Internet sur Wifi (Skype)

          Il s’agit donc d’une certaine manière de refaire ce qui existe mais dans une version plus « démocratique » (moins cher) que celle réalisée actuellement par nos opérateurs mobiles régulièrement accusés de collusion pour le mainien de tarifs élevés si je ne me trompe...

          PS : les foneros ne sont ni actionnaires ni directeurs. Ils ne participent donc ni au profit ni aux décisions.

          didier


        • Packman (---.---.37.115) 7 février 2006 16:02

          >Vous surfez en marchant dans la rue avec votre ordinateur portable, vous ?

          Pas toi ? Tu crois qu’il y a quoi dans ton tel portable ? Des neurones ramollis par une inculture flagrante ou un CPU ?


          • brch90 (---.---.184.165) 16 février 2006 13:10

            Monsieur,

            Je parle de l’utilité de surfer. Je n’ai pas parlé du contenu de l’ordinateur portable.

            Sacher que je suis électronicien et donc que je sais très bien ce qu’il y a dans un tel portable et sûrement mieux que vous. Cordialement


          • brch90 (---.---.184.165) 16 février 2006 13:18

            Pour répondre à Didier :

            - Avec FON, on pourra le faire (gratuitement si on est Linus ou pas cher si on est Alien) en téléphonie Internet sur Wifi (Skype)-

            Il ne faut pas que prendre en compte le coût de l’appel, il faut également étudier les coûts da mise en place, de maintenance, d’électricité, d’achat de l’ordinateur (même si vous l’avez déjà), d’abonnement ADSL etc ...

            Il n’est pas forcément évident que cela revienne moins cher à la fin.


          • (---.---.195.192) 7 février 2006 23:45

            Ah comme c’est fun de se la ouéj avec ces tas de termes et concepts technico-branchouilles de l’arrière garde.

            J’adore le : « Je suis sûr que, chez vous comme chez moi, il y a maintenant un routeur Wifi connecté par ADSL à Internet ! ». Hm... un délice...

            Encore un gadget indispensable que le wifi sur ton portable surtout si t’as l’oreillette bluetooth relié à ta boite d’alumettes, en bluetooth of course, qui fait imprimante et scanner.

            Du gain de temps, d’argent et de freedom. Et qu’est-ce que tu vas faire de ton temps libre camarade ? Ben jouer à Tetris pardi !

            Portable, wifi & bluetooth synchro, 3 bonnes raisons pour ne pas regretter ta tumeur au cerveau.


            • Didier Durand Didier Durand 8 février 2006 05:28

              La critique stérile est encore plus stupide quand elle est anonyme

              PS : désolé (pour toi) que tu ne comprennes pas tout.


            • SaS (---.---.135.27) 8 février 2006 06:09

              Je me suis beaucoup interesse a FON il y a quelques semaines car je preparais une chronique pour mon emission radio.

              Le concept est certes attrayant sur le papier et je suis tout dispose a l’appuyer et a partager ma connexion wifi. Si les inconnues juridiques subsistent en Europe (surtout en matiere penale, car en matiere civile la situation est un peu plus claire —le partage d’une partie de la bande passante est moins considere par les FAI comme une fraude que la revente), il demeure toutefois une serie d’obstacles pratiques considerables, auxquels j’ai du faire face :
              - d’abord et avant tout, il m’a fallu envoyer 4 emails en 2 semaines a l’adresse d’information de FON avant d’obtenir une reponse. J’ai demande a 2 amis d’en faire autant et les reponses obtenues ont ete aussi tardives, voire inexistantes. Ma premiere impression est que le « support » ou le service « avant- et apres-vente » est franchement calamiteux. Dommage...
              - ensuite, le projet FON ne fonctionne pour le moment qu’avec un seul modele de routeur wifi, et si vous ne possedez pas ce modele-la, pas question d’essayer de bricoler le logiciel du votre, RIen a faire, il vous faudra acheter celui que FON requiert. Certes, le site de FON indique que ce probleme sera vite resolu avec la publication de logiciels installables sur d’autres bornes wifi... mais cette annone est sur le site FON depuis des semaines (ou des mois) et il ne se passe toujours rien
              - quand on lit en detail les contributions des internautes au forum FON, on se rend tres vite compte que la mise en place technique —qui n’est deja pas simple pour l’utilisateur lambda— debouche souvent sur l’apparition d’une serie impressionnante de problemes techniques (petits et grands) qu’il faut ensuite resoudre avec l’aide benevole des utilisateurs du forum (qui ne sont pas forcement toujours disponibles, ce qui est tout a fait normal, 24h sur 24). Bref, on rame pas mal et on se trouve aussi trop souvent en rade ! Personnellement, j’ai abandonne mon projet de devenir « foneros » car je n’ai jamais obtenu de reponse a mes questions techniques de base (je ne suis nullement un expert en logiciel et hardware et j’ai besoin, pour affronter avec succes une procedure technique, d’etre guide pas a pas et de maniere comprehensible)

              En somme, il me semble que l’idee a la base de FON est interessante et a le merite d’ouvrir les portes a un projet communautaire de portee considerable. Toutefois, on doit esperer qu’elle pourra rapidement s’emanciper de ses contenus technologiques lourds qui rendent le projet encore bien loin d’etre accessible a tous. A quand, en d’autres termes, la mise a disposition des internautes interesses, de packages d’installation qu’il suffit de cliquer pour que tout se realise « tout seul » ? a quand un systeme FON aussi simple que Skype ou equivalent ? A quand la possibilite d’installer FON sur une vaste gamme de routeurs wifi ? A quand des explications claires sur la maniere, par exemple, d’installer FON sans avoir a reconfigurer completement (car c’est ce qu’il faut faire encore aujourd’hui) son reseau wifi domestique si on en a deja un ? etc. Tant que FON n’apportera pas de reponses simples, claires et univoques a ce type de questions, on peut craindre que l’envol de ce projet pourtant prometteur devra attendre.


              • Didier Durand Didier Durand 8 février 2006 06:14

                Bonjour Salvino,

                Merci de vos infos sur cette expérience pratique pionnière(j’essaierai aussi de rapporter la mienne prochainement)

                100% d’accord avec vous : les obstacles techniques et le contenu « geek » lourd doivent être liquidés pour donner une chance au projet

                Laissons peut-être un peu de temps au temps : Skype souffrait des mêmes soucis à ses débuts. Il est devenu très « lisse » maintenant.

                PS : je suis en train de me plonger dans le légal suite au commentaire d’Onesque. Pas simple non plus.


              • brch90 (---.---.184.165) 16 février 2006 13:22

                Si je comprends bien il s’agit d’un système libre en situation de monopole hardware ? Bizarre ? Lorsque l’on me parle de monopole je pense tjs à Macrosoft ...


              • (---.---.162.15) 10 février 2006 12:19

                « Je suis sûr que, chez vous comme chez moi, il y a maintenant un routeur Wifi connecté par ADSL à Internet ! »

                Qu’est-ce-qu’il ne faut pas entendre !

                J’essaye pour la première fois d’installer une connexion wifi et je n’y arrive pas (freebox, portable dell inspiron 1300, sous Win XP et sous Linux). De la dizaine de personnes connectées par xxxbox à l’ADSL que je connais autour de moi, aucune n’a une connexion wifi, j’essuie les plâtres...

                Enfin, ethernet n’était déjà pas simple, mais là le wifi m’apparaît pire, avec des clés machin truc, restreint ou ouvert, et un canal et j’en passe. Plus on avance, plus on recule... les pilotes restent pour windows, pas pour linux, les DRM nous encerclent, on est obligés de faire des manips, d’aller sur des sites prohibés ou presque pour ripper un mp3 ou voir la télé sous Linux...

                Alors c’est sûr qu’en rajoutant des couches compliquées les bidouilleurs de débrouillent. Mais, derrière, le populus reste dépendant des tiroirs-caisse et/ou de son entourage qui connaît plus ou moins bien les turpitudes de l’informatique...

                G


                • (---.---.162.15) 11 février 2006 21:14

                  Ca y est j’ai réussi à le faire fonctionner ce fichu wifi. Le problème, c’est que je ne sais pas pourquoi ça ne marchait pas avant... Enfin, c’est vrai que ça, fonctionne bien, ça permet, notamment, d’avoir la télévision et internet dans toute la maison, même sur son lit (via la freebox et son « multiposte »)...

                  G


                • Didier Durand Didier Durand 12 février 2006 17:02

                  Bravo G !

                  Profitez-en bien....

                  didier


                  • samatrax (---.---.204.63) 7 mars 2006 17:31

                    « Alors c’est sûr qu’en rajoutant des couches compliquées les bidouilleurs de débrouillent. Mais, derrière, le populus reste dépendant des tiroirs-caisse et/ou de son entourage qui connaît plus ou moins bien les turpitudes de l’informatique... »

                    Ce n’est absolument pas un jugement de valeur mais j’ai malheureusement l’impression que dans cette société où tout va vite et où il faut tout de suite, il n’y a plus beaucoup de personnes qui sont prêtes à passer des heures pour resoudre un problème informatique, ou autre. Les gens préfèrent payer que de chercher, réfléchir, consulter les forums ou des bouquins. Dommage que la curiosité et la patience se perdent. Un bidouilleur autodidacte smiley


                    • (---.---.68.26) 20 mars 2006 10:23

                      Le projet en lui même presente certaines failles que j’ai deja signalé aux differentes communautés. D’une part l’aspect legal. 1/La redistribution de son acces internet à un tier est illegale... 2/Le probleme de la securité sur les hotspots : Meme un acces limité au HTTP et au POP&SMTP peut etre une source d’embetement si l’on s’amuse a branché sur ces hotspots des logiciels de P2P qui utilisent la translation de port (...). Le proprétaire sera bien embeté en cas de descente de police pour prouvé quoique ce soit... 3/Le probleme de portée. Les emetteurs-recepteur standart ont une faible portée du en partie au manque d’antenne amplifiée. Leur cout n’est pas negligeable et proportionnel à la distance à courvrir. 4/Notons aussi les gros probleme (hormis sous linux)de partage et d’interoperabilité (et aussi type de cryptage des hotspots version pro ou pas)entre les differentes marques de materiels.


                      • Didier Durand Didier Durand 20 mars 2006 11:09

                        Bonjour,

                        Onesque a déjà souligné les problèmes juridiques dans les tous premiers commentaires à cet article.

                        Il faudra leur porter effectivement la plus grande attention.

                        Portée des émetteurs : elle est faible aujourd’hui mais faisons confiance à la loi de Moore et à ses parallèles. Le progrès technologique devrait régler à terme ces soucis actuels.

                        Ce qui m’intéresse dans FON, c’est le côté collaboratif des individus pour bâtir ensemble une architecture et un système hyper-puissant. Même si il reste qq embûches (y.c technologiques et juridiques) à surmonter pour y arriver !

                        cordialement

                        didier

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès