Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Voiture à hydrogène : après BMW, Honda...

Voiture à hydrogène : après BMW, Honda...

Je vous ai fait part dans un message du 30 janvier du lancement pour des essais en service d’un prototype de BMW équipé d’un moteur conventionnel mais alimenté en hydrogène liquéfié.

C’est le constructeur japonais Honda qui vient de présenter à son tour un prototype fonctionnant à l’hydrogène également, mais équipé d’une pile à combustible qui alimente des moteurs électriques comme groupe propulseur. Honda est certainement le constructeur mondial qui semble le plus avancé sur la pile à combustible, dont je rappelle que le principe est celui d’une pile produisant de l’énergie à partir d’une réaction d’oxydation de l’hydrogène. Le rendement de la pile à combustible est nettement supérieur à celui du moteur à explosion ; par contre son coût de fabrication est pour l’instant exorbitant et son encombrement, très important. La présentation du prototype Honda est donc plus destinée à faire le point des progrès réalisés qu’à présenter un véhicule proche de commercialisation.canalblog83

La principale amélioration technique que présente Honda réside dans la pile à combustible (ci-contre) qui fait un véritable bond en avant depuis le prototype précédent qui date de 1999. Jugez-en : en huit ans son poids est passé de 200 à 70 kg, son encombrement a été réduit d’un volume de 135 litres à 52, et sa puissance a progressé de 82 à 136 CV. Elle devient donc de ce fait plus facile à intégrer dans un véhicule de taille moyenne et permet, du fait du couple important disponible dès le démarrage du moteur électrique, de s’intégrer dans le trafic sans problème.

Bravo, donc, pour cette avancée technique. Honda ne nous dit rien par contre du problème révélé par la présentation du prototype BMW, le réservoir à hydrogène dont BMW nous disait qu’il ne pouvait conserver l’hydrogène liquéfié à - 243 °C que pendant 17 heures et qu’il perdait son hydrogène dans l’atmosphère à travers la paroi du réservoir !

Reste bien sûr la question du rendement énergétique de la production d’hydrogène elle-même, très coûteuse en énergie, et dont l’inocuité en termes d’émission de CO2 dépend de la source primaire en énergie,

En tous cas, voilà des progrès qui nous donnent confiance dans la capacité des chercheurs à inventer les groupes propulseurs de l’avenir.


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (90 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Gasty Gasty 9 février 2007 11:18

    Si je comprend bien , le problème de stockage est sur le point d’etre pratiquement résolu.

    Reste la production de l’hydrogène.

    Oui ! ayons confiance.


    • kirinyaga 9 février 2007 11:45

      ben non, le problème du stockage n’est pas résolu, c’est précisé à la fin de l’article. Plus exactement des solutions existent, mais l’article ne parle absolument pas de ça.

      Ici, seule la transformation d’hydrogène en électricité est abordée. La pile à combustible (bien plus efficace à pratiquement tout les points de vue qu’un moteur entraînant un générateur) présentée fournit une puissance importante sous un volume relativement compact. Le problème de son coût reste malheureusement sans solution.


    • (---.---.180.225) 9 février 2007 11:21

      @ l auteur : laboratoire leclerc.org a depuis qq temps hébergé un jeune inventeur qui assure avoir mis au point un procédé innovant qui produit de l ’ hydrogène en « continu » sans nécéssité de stockage . Idéal donc pour un véhicule. Qu ’ en pensez vous ? On a vu nombre d ’ inventeurs par le passé disparaitre complètement malgré des trouvailles géniales qui assurent aujourd ’ hui notre confort ...au bénéfice d ’ industries bien peu regardantes sur la propriété intellectuelle ! Bonne journée Jérome


      • nisco (---.---.241.249) 9 février 2007 12:23

        Résumer le problème actuel de la pile à combustible à « son cout de fabrication est pour l’instant exhorbitant » n’est pas rigoureux. Mais un article de moins de 50 lignes ne peut l’être, soyons donc tolérant.

        J’aimerai préciser quelques petits point. Le fameux « coût » de production ne concerne pas seulement la fabrication en tant que tel de la pile, mais aussi la production des matières premières. Et dans ce cas là, de trop nombreuses personnes se limitent à évaluer ce coût en terme d’énergie d’extraction et de transformation, sans prendre en compte le coût, certes indirect mais néanmoins primordial, du à la non disponibilité futur de ces mêmes matières premières.

        Car dans le cas de la pile à combustible, elle nécessite des métaux précieux qui sont présents en très petites quantités sur le manteau terrestre. Il y a donc des questions à se poser sur le nombre total de piles à combustibles qui pourront être fabriquées. Les premières estimations (issus des quantités estimatives de ces métaux sur TOUTE la surface de la terre immergée) tendent à dire que cela ne pourra même pas suffir pour le parc automobile nord-américain.

        Voici donc encore une chimère technologique qui n’a pour but que d’éviter toute remise en cause de la trop grande QUANTITE d’énergie consommée. L’espoir de trouver une solution technologique nous permettant de continuer ad vidam eternam la même consommation à outrance de l’énergie est toujours aussi vivace et me rend de plus en plus malade...

        Quand est-ce que les gens ouvrirons les yeux sur la nécessité de revoir à la baisse nos niveaux de vie et de consommation d’énergie occidentaux. L’emprunte écologique est un paramètre très pertinent pour évaluer cela mais il n’est hélas jamais utilisé dans aucun choix technologique.

        Halte à l’optimisme technologique sans borne et destructeur ! smiley smiley


        • (---.---.108.41) 9 février 2007 17:05

          @l’auteur « ...et sa puissance a progressé de 82 à 136 CV. »

          le CV n’est pas une unité dérivée du système international .

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Unit%C3%A9_d%C3%A9riv%C3%A9e_du_syst%C3%A8me_international http://fr.wikipedia.org/wiki/Cheval_vapeur

          Votre CV il fait 736 W ou 746 W ? smiley


          • rdu (---.---.37.62) 10 février 2007 04:12

            Ci c est du bmw c est des chevaux DIN c est a dire au norme européenne donc 736 et des brouette. Lea mesure de puissance en chevaux DIN consiste a mesurer la puissance du moteur avec tous ses accessoires c est adire pompe a eau alternateur etc etc.

            La méthode américaine consiste a mesurer la puissance moteur sans que celui ci n’entraine ses accessoires ce qui fait un moeur plus puissance de 5 a 10% sur le papier mais pas dans la réalité.

            Actuellement tout le monde s’aligne sur les chevaux DIN par soucis d’honneteté mais egalement parce que mécaniquement ca a plus de sens.


          • rdu (---.---.78.169) 9 février 2007 22:41

            Heu ca fait une petite paire d’année que la BMW a moteur a piston alimentée en hydrogene fonctionne, le probleme est le stockage. Certaine s’oriente vers des nanotubes de carbone qui pourraient capturer l’hydrogene. Une alternative reside dans les mousses métalliques. Bref, cela reste couteux et compliquer car il faut assurer une orosité onstante et precise des dites mousses.

            Quand a honda, il y a au moins un an, le journaliste de fifth gear a essayé le modele (decidement, apres le coup de la decouverte du carbone en aeronautique , l’auteur a toujours une guerre de retard, c est peut etre ca le metier de drh smiley). Ils ont mis au point sur une ile japonaise une centrale hydraulique a hydrogene qui marche grace aux fortes pluviosité et au fort relief de l’ile (qui permet aux turbines de faire pas mal de courant). Les quelques voitures sont a hydrogenes, ca permet de tester grandeur nature.

            Enfin, ceci dit, sans vouloir etre mechant, monsieur l’auteur, en industrie, tout vos articles ont 2 ans de retard, reveillez vous !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès