Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Windows Vista : le modèle de l’absurde

Windows Vista : le modèle de l’absurde

Le modèle économique adopté pour les systèmes d’exploitation se base sur un marché libéral pur, non régulé. Etant donné les sommes en jeu, il peut être utile de s’interroger sur l’efficacité de ce modèle.

Ça y est. On en parlait depuis cinq ans, et il est finalement sorti. Jeudi dernier, 9 novembre, Microsoft annonçait la sortie de la version RTM (Release To Manufacture, prête pour la vente) de Windows Vista. Nouvelle interface graphique - qui n’est pas sans rappeler celle de Mac OS X -, sécurité bien améliorée, nouvelle gestion des fichiers - même si le WinFS escompté est tombé aux oubliettes... Les innovations ne manquent pas pour un système qui est certainement le meilleur techniquement de l’histoire de l’éditeur. Que nos petites machines se réjouissent, elles pourront bientôt se présenter à nous sous un jour meilleur. Que du bonheur en perspective.

Il ne reste alors qu’un problème, et non des moindres : le prix... Même si le détail des prix n’est pas encore connu, on parle pour la France de prix allant de 200 à 500 euros, selon la version choisie. Et comme la version de base ne propose aucune des innovations de Vista par rapport à Windows XP, il va falloir commencer à mettre de l’argent de côté. Le prix a bien un peu augmenté par rapport aux autres versions de Windows. Mais la vraie différence n’est pas là. C’est en effet la politique de Microsoft qui a pris un tournant. Ce tournant se résume à mes yeux en deux points. Jusque dans les années 1990, le but de Microsoft était d’imposer Windows comme remplaçant de son système MS-DOS. À cette époque, Microsoft ne développait que peu de nouvelles technologies, se contentant d’imiter et de racheter ce qui fonctionne. Depuis la fin des années 1990, la stratégie est toute différente. Windows s’est bien imposé comme l’unique système d’exploitation utilisable par le grand public sur PC, et les entreprises qui ont essayé de remettre en cause cette situation s’y sont brûlé les ailes. De plus, soucieux de conserver son avance, Microsoft a largement augmenté ses investissements en recherche et développement. On pense à des innovations comme WinFS ou NGSCB, mais on pense aussi à l’extension de Windows à d’autres types de matériels : téléphones, télévisions, consoles de jeux, et bientôt voitures, lecteurs multimédias, et pourquoi pas nos machines à laver et notre chauffage...

Ce qu’il faut comprendre, c’est que jusqu’à présent, Microsoft cherchait à nous séduire pour qu’on choisisse Windows. Aujourd’hui ce choix est mis à mal, il faut donc passer à la caisse. Microsoft fermait les yeux sur le piratage. Un Windows piraté, c’était un Windows de plus. Aujourd’hui ce changement de politique se manifeste par plusieurs symptômes. Les licences changent, l’enregistrement en ligne est de plus en plus utilisé, des messages d’avertissements apparaissent de plus en plus. Et l’ombre de NGSCB (la fameux système de cryptage, censé tout sécuriser dans l’ordinateur) plane, promettant à tous la fin du piratage. Il y a bien des alternatives, mais quelle crédibilité ont-elles, face au Géant ? Mac OS X, très bon système lui aussi, n’est disponible que pour les Mac, et donc réservé à un cercle restreint. Quant à Linux, qui présente aussi de nombreux avantages, il est encore bien trop ésotérique pour être utilisé par des novices sans aide. Alors sans piratage, sans concurrence utilisable par le plus grand nombre, et en s’insérant dans de plus en plus de matériels, Windows s’impose comme le centre de toute l’électronique domestique. Et en situation de monopole, ce qui doit arriver arrive : les prix montent.

La Commission européenne a bien essayé de faire face à cette situation économique sans précédent. Mais les mesures sont bien trop légères et les résultats assez maigres. Pourtant l’enjeu est de taille. Sans vouloir faire une analyse économique fine du phénomène, un simple calcul permet de se faire une petite idée. En prenant une dépense moyenne pour Windows Vista de 200 euros par ordinateur, en le multipliant par les dizaines de millions d’ordinateurs vendus chaque année, la facture globale pourrait se compter en milliards. Et il faut ajouter à cela tous les autres matériels qui fonctionnent avec Windows. Bref, l’addition risque d’être salée. C’est d’autant plus absurde, selon moi, qu’il suffirait de quelques millions d’euros pour faire de Linux un système accueillant, qui puisse enfin être une alternative crédible à l’incontournable de Microsoft. Évidemment, aucune entreprise ne veut investir une telle somme dans un logiciel libre. Puisqu’un logiciel libre peut être redistribué gratuitement, le retour sur investissement attendu est bien moindre que pour un logiciel propriétaire. Le développement doit donc être mutualisé au niveau national ou, mieux, européen. Nous avons pourtant choisi, en matière de système d’exploitation, une tout autre solution que j’ai du mal à comprendre.

Il y a en effet dans tout ce système une aberration. Le plus frustrant est de se sentir obligé d’acheter ce système cher pour qui veut posséder un ordinateur. Le marché des systèmes d’exploitation n’est décidément pas un marché comme les autres. Et ceux qui prônent le libéralisme devraient avoir compris ça. Leur tout premier cours d’économie leur expliquait les inconvénients de la situation de monopole par rapport à la situation de concurrence. Les solutions existent pourtant certainement. Forcer Microsoft à ouvrir son code, faire financer par les États le logiciel libre, réguler le marché... Les spécialistes devraient pouvoir nous dire quelle est la meilleure solution. Car vu les milliards en jeu, il pourrait être bon de réfléchir à la manière dont nous voulons investir notre argent dans l’informatique.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (665 votes)




Réagissez à l'article

187 réactions à cet article    


  • (---.---.37.70) 13 novembre 2006 12:56

    C’est tout de même n’importe quoi de mettre sur le même plan piratage et achat. Laissons les voleur, et constatons que Windows n’est pas en monopole, surtout pas sur les ordinateur ou Linux domine de loin sur les serveurs, et puisqu’il y a le Mac et que, dans les faits, Microsoft agi comme si la concurence faisait rage (d’ou les inovation techiques que vous observez).

    Par ailleur RIEN ne vous oblige à acheter Vista.

    Si les extrémistes du logiciel libre pouvaient arreter d’emerder les autres en les obligeant à avoir des systémes compliqué en puzzle, ca serait sympa, merci.


    • (---.---.67.65) 13 novembre 2006 13:01

      Tout a fait d’accord avec ca


    • apami (---.---.78.114) 13 novembre 2006 13:20

      Bien sûr que si qu’on vous oblige(ra) à acheter vista. Essayez aujourd’hui d’acheter un ordinateur portable correct sans etre obligé d’acheter avec windows XP, et demain vista. Bonne chance !


    • pierrot (---.---.141.25) 13 novembre 2006 13:26

      « ...(d’ou les inovation techiques que vous observez). »

      Quelles innovations techniques ?

      1. Winfs n’est pas fonctionnel. Le problème est soulevé depuis longtemps sous les unix like (Mac OS et Linux) et est en travail depuis un bout de temps
      2. Interface ? je pense que MAcOS et Linux ont fait le tour de la question depuis longtemps et Microsoft est largement à la traîne.
      3. Interface graphique 3D (Aero) exploitant enfin les possibilité de la puce graphique des cartes 3D ? JE suggère de regarder en video ou d’installer Beryl, pour savoir que ce n’est de loin pas une innovation (MAC OS en premier lieu). Sans compter qu’Aero ne sera pas disponible dans toutes les versions sans royalties supplémentaires.

      De plus, rajoutez sans hésitez le prix d’une nouvelle machine au vu des performances requisent pour faire tourner cet OS (on se demande d’ailleur si c’est machine existe déjà).

      Bref reste la sécurité. Il était temps. Mais on demande toujours à voir (expériences désastreuses obligent).


    • (---.---.37.70) 13 novembre 2006 13:34

      ? Si vous achetez un PC, il faut mieux choisir Vista que XP, non ?

      "Quelles innovations techniques ?

      De plus, rajoutez sans hésitez le prix d’une nouvelle machine au vu des performances requisent pour faire tourner cet OS (on se demande d’ailleur si c’est machine existe déjà)."

      Et bien n’acheter pas, rien ne vous y oblige, vos logiciels fonctionnent déja trés bien.


    • Gimmygimmycheak (---.---.4.3) 13 novembre 2006 15:17

      Par ailleur RIEN ne vous oblige à acheter Vista.

      Faux !!! Et cela va être de plus en plus le cas dans les années à venir si l’on ne change pas de route.

      Comme cela est très justement dit dans l’article, Microsoft ne se contente plus de vendre un système d’exploitation. Il vend des périphériques, c’est une chose, mais il y a un point plus grave qui nous pend au nez c’est comment va être gérée les médias numériques dans les prochaines années, dans les prochains mois. Savez vous ce qu’es un DRM ? Pour lire un fichier audio ou vidéo soumis à des droits, vous êtes obligés de disposer d’un certain matériel et/ou de certains logiciels qui limitent le cadre d’utilisation du fichier (nombre de copies, nombre de lectures, date de validité, matériel capable de le lire...).

      Dans ce monde là il y a l’univers Apple avec son Ipod + Itunes qui fait que si tu achètes un Ipod tu ne peux lire légalement que les fichiers achetés sur le music store car l’Ipod n’est pas compatible avec le DRM Microsoft, et le reste du monde qui utilise le DRM de Microsoft (Virgin Music Store, Fnac Music pour les plus connus en France, j’en passe de nombreux autres). Le DRM de Microsoft n’est bien sûr compatible qu’avec ... Windows. Quand je parle de fichiers, celà ne s’arrête pas là, certains CDs audios ne sont plus être lisibles que sous Windows, sauf en contournant la mesure de protection, mais dans ce cas là selon la nouvelle loi DADVSI, on est hors-la-loi. Pour rappel, les DVDs aujourd’hui qont lus sous Linux uniquement parce que leur protection a été contournée. Avec les nouveaux médias (HD-DVD et Blue-Ray), face à ces nouvelles lois, qu’en sera-t-il ? Le HDCP ça vous dit quelque chose ? Allez un petit lien explicatif rapide : http://formats-ouverts.org/blog/2005/08/18/497-votre-cable-ne-peut-pas-transferer-votre-film-et-votre-musique et pour les plus courageux un plus technique : http://www.hardware.fr/articles/603-1/hdcp-cauchemar-cartes-graphiques-ecrans.html Pour les moins courageux, il s’agit d’une norme qui accompagne l’arrivée de la Haute Définition. En gros, si vous voulez passer à l’HD, il vous faudra changer votre matériel pour pouvoir en profiter (c’est une chose à peu près compréhesible), sauf qu’il ne s’agit pas seulement de votre lecteur mais aussi de votre écran, de votre carte graphique, et bien entendu de votre système d’exploitation. Que se passera-t-il quand le cycle de vie du DVD touchera à sa fin pour laisser la place au HD-DVD ou au Blue-Ray et que vous aviez décidés que Vista ne passerait pas par vous ? Vous vous résignerez ou vous arrêterez d’utiliser un outil qui est complètement encré dans votre quotidien ?

      Et là je ne parle que de la partie médias audio/vidéo, en ce qui concerne les jeux, le constat est encré depuis des années : Si tu veux jouer sur PC, tu achètes Windows. 4 jeux se battent en duel sur Mac, ils sont souvent mal adaptés et souvent avec des mois voire années de retard. Quant aux jeux sous Linux... Pourquoi ? Microsoft à réussi à imposer Direct X aux industriels du monde du jeu vidéo.

      Bien il reste quoi à faire avec son ordinateur une fois que l’on a enlevé les loisirs pour l’utilisateur moyen ? Dépenser des centaines d’euros dans une machine pour faire ses comptes, ses courriers et surfer sur internet (et encore, pas sur tous les sites)...

      Et je ne vais pas m’attarder sur le fait que Windows est installé d’office sur la plupart des machines vendues, que ce soit PC de bureaux et d’autant plus portables. La vente liée est normalement interdite, mais bon, demandez à quelqu’un qui n’y connais rien qu’est ce qu’il a comme ordinateur, 8 fois sur 10 on vous répondra Windows...

      Donc NON, nous n’avons absolument pas le choix.


    • lanoux (---.---.111.53) 13 novembre 2006 19:02

      très simple, acheter keynux


    • Passe par là (---.---.242.151) 13 novembre 2006 19:34

      Le site Framasoft a relayé une campagne de prostestation sur ce sujet. Pétition ici : http://www.racketiciel.info/


    • Passe par là (---.---.242.151) 13 novembre 2006 19:57

      Je suis d’accord avec l’article, ainsi qu’avec les préoccupations de certains concernant la protection de la vie privée sous vista : très inquiétant en effet.

      Je continue à penser que les versions warez de windows ont permis la démocratisation de l’informatique en inondant le marché de copies « pirates ». Microsoft a effectivement fermé les yeux durant longtemps. Et je pense également que cela continuera malgrè tout, tout simplement parce que le contraire n’est pas encore viable économiquement : trop cher pour beaucoup !

      Quant aux développeurs des différentes déclinaisons de linux, non d’une pipe ! qu’ils fassent tourner tous les jeux sans prise de tête (et sans émulateur), ainsi que la plupart des applications 3D.. et la migration vers linux pourra se faire massivement... (oui bon je sais, il y a un directx propiétaire, mais il y a aussi l’open gl) Du coup, microsoft sera obligé d’ajuster ses prix vers le bas et peut être aussi sa volonté de contrôle absolu.


    • Sylvain Le Bon Sylvain Le Bon 13 novembre 2006 21:03

      Je parlais bien des ordinateurs personnels et pas des serveurs. Je ne complique pas les choses, j’essaye juste de faire des économies. Je me sens obligé d’acheter Windows car Linux n’est pas assez simple à utiliser dans certains cas (installer une carte tv est un vrai parcours du combatant).

      Quant à votre insulte (extrémistes du logiciel libre), je vous rassure, elle ne me vexe pas puisqu’un peu plus bas on me traite d’extrémiste défenseur de Windows.


    • (---.---.201.126) 14 novembre 2006 06:57

      « Si les extrémistes du logiciel libre pouvaient arreter d’emerder les autres en les obligeant à avoir des systémes compliqué en puzzle, ca serait sympa, merci. »

      Si les individualistes arrivaient à comprendre que personne n’oblige rien chez les « extremistes » mais qu’au contraire ils ne veulent pas etre obligés ca serait sympa, merci.

      Si les nombrilistes pouvaient prendre conscience des necessités collectives evidentes ca serait sympa, merci.

      Si les gens incapable de lire une documentation claire pouvaient arreter de m’imposer d’acheter un puzzle de 1000 pieces alors que j’en veux que 500 ca serait sympa, merci.

      Si les megalomane pouvaient voir plus loin que le bout de leurs nez ca serait sympa, merci.

      Si les utilisateurs postant des commantaires pouvaient etre polis ca serait sympa, merci.

      Avec des SI on referait un monde, ca serait sympa smiley

      Merci smiley


    • (---.---.187.131) 13 novembre 2006 13:26

      Il n’y a rien d’étonnant à mettre achat et piratage sur le même plan lorsque l’on parle de Windows, et que l’on connaît son évolution (ce qui est d’ailleurs bien expliqué dans l’article). Et bien sûr que pour le grand public néophyte dans son ensemble Windows est en situation de monopole (on vend très peu de machine avec un Linux préinstallé, tandis qu’avec un Windows...) et c’est bien là la force de MS, ne pas laisser de choix aux consommateurs. Alors oui pour les serveurs beaucoup, et heureusement d’ailleurs, sont sous linux, mais dans le monde professionnel peu d’entreprises (même si ça augmente) installent des parcs Linuxien.

      L’émergence de l’informatique repose entièrement sur la philosophie du libre alors parler d’extrémisme ici est mal venu, ne pas comprendre le danger que représente des monopoles (et des irruptions dans l’utilisation privée) comme celui de MS c’est ne pas avoir compris ce qui te permet aujourd’hui d’écrire ces lignes sur Internet.

      Aujourd’hui bon nombre d’utilisateurs conscientisés vont se réorienter vers Linux qui, et là je tempère l’article se veut de plus en plus ouvert, et abordable (cf Ubuntu). On peut désormais avec la même facilité faire les mêmes choses sous Linux que sous un XP, de plus de solutions comme XGL, Beryl concurrence déjà Aéro de Vista. Encore un effort pour le Gaming (OpenGL, équivalent DX10...) et même les gamers pourront se passer de MS.

      Le flicage de Vista va en rebuter plus d’un (du moins parmi les utilisateurs un brin avertis), et je pense que beaucoup s’en passeront le temps que certaines protections ’sautent’. Même si effectivement, Vista apporte enfin des avancées technologiques certaines.

      A bon entendeur...


      • (---.---.37.70) 13 novembre 2006 13:41

        « Il n’y a rien d’étonnant à mettre achat et piratage sur le même plan lorsque l’on parle de Windows »

        Ridicule.

        Windows est dominant, pas hégémonique, et rien d’ailleur que Linux garantie la vie privé, et c’est un bordel à utiliser, on n’a pas que ca à faire, et c’est bien pour cela que personne n’achete les nombreux PC équipé de Linux. Les linuxien donne le systéme, parce qu’ils veulle faire payer trés cher aprés les réglages et autre cours pour s’en servir -surtout qu’il change tous les 6 mois au moins.... vous prenez les gens pour aussi con que vous. Même gratuit, personne ne veut de votre Linux.


      • toto (---.---.17.117) 13 novembre 2006 13:53

        il y a des distributions de linux très simple à utiliser, comme ubuntu. il n’y a pas vraiment de service après-vente, puisqu’il n’y a pas de vente (linux est gratuit), mais il y a des forums spécialisés avec des gens compétents qui répondent bénévolement aux questions des utilisateurs. C’est le fait que le code des programmes linux soit librement disponible qui garantit la vie privée. Le code de windows est inaccessible, donc vous ne pouvez pas savoir ce qu’il fait.

        les gens n’achètent pas des ordinateurs linux parce qu’ils ne connaissent pas linux et parce que windows abuse de sa position dominante à travers la vente forcée et l’appropriation des pilotes matériel.


      • Scualoux (---.---.206.71) 13 novembre 2006 15:14

        Paye ta tolérance ...


      • Kelsaltan (---.---.178.45) 13 novembre 2006 20:48

        Pin-pon ! sujet thé ou café le matin ? Go, j’y vais de mon troll, repliage recommandé.

        Rarement lu un tel concentré de... je ne sais pas, de la part de 37.70.

        Mais bon... je garde le système d’exploitation et vous laisse tout le reste avec plaisir. Virus, spyware, trojan, rootkit etc.

        Bon appétit.


      • Kelsaltan Kelsaltan 13 novembre 2006 20:51

        Oups, sous le coup de l’émotion j’ai oublié oublié de me logger et d’afficher cet avatar que je porte comme un étandard.


      • Sylvain Le Bon Sylvain Le Bon 13 novembre 2006 21:16

        Il est vrai que les distributions Linux se sont bien améliorées ces derniers temps. Cependant il reste encore du chemin à faire. Lorsque j’ai découvert Ubuntu « Linux for Human Beings », j’ai cru qu’on avait enfin atteint un niveau d’ergonomie tout public. En l’installant j’ai vite déchanté, en m’apercevant qu’il fallait utiliser la ligne de commande pour installer des applications. Certes Ubuntu présente des nouvelles qualités, mais c’est pas demain la veille que ma grand-mère s’en servira.


      • cupiflo (---.---.57.178) 13 novembre 2006 23:43

        T’as fumé mon grand ! Installé des logiciels sous Ubuntu ne nécessite AUCUNE ligne de commande, même si c’est une possibilité. Tu fais « applications », « ajouter des logiciels » soit 2 clics, en effet trop dur pour le commun des mortels !

        Tu parles plus haut que c’est la galère pour utiliser une carte tv. Perso j’en ai mise une, et directement elle a été reconnu. Bien que certaines soit probablement plus dur a installer c’est pas bien de diffamer. Moi sous windows ma carte n’est pas directement reconnu il faut que j’installe un driver.


      • Patrick (---.---.55.249) 21 novembre 2006 23:18

        Concernant l’excité vulgaire qui ne sait pas écrire sans faire de fautes tous les deux mots, et concernant Linux ,je répondrais ceci : Lorsqu’on n’y connait pas grand-chose, mieux vaut fermer sa g....


      • awayo (---.---.10.30) 9 décembre 2006 14:16

        un peu stérile comme commentaire. Après quelques maigres expériences sous Linux ; on peut que Ubuntu est la plus simple... Et même + simple que Windows... Je ne parle même pas de sécurité, de performance ou de stabilité : parce que là c’est KO assuré...  ;) Je pense, qu’au contraire l’arrivée de Vista et de ses déboires, vont pousser de + en + de gens à aller vers Ubuntu « Linux for Human beings » En tous cas on ne peut pas dire que personne ne veut de Linux, la communauté a déjà dépassé Mac... Et ne cesse de grandir sous Ubuntu... Sans compter également l’engouement pour Open Office...


      • toto (---.---.17.117) 13 novembre 2006 13:36

        windows est bien en situation de monopole, mais le prix de windows n’est pas vraiment un prix de monopole. En fait windows fixe le prix de manière à prévenir l’arrivée d’un éventuel concurrent. Ce qui est effectivement scandaleux est que windows soit vendu avec les ordinateurs, ce qui est de la vente forcée est qui est illégal. Ce qui est encore plus scandaleux c’est ce qui est en train d’apparaître, à savoir le verouillage de bios. Les constructeurs de matériel interdisent ainsi d’installer autre chose que windows. Un fait similaire est déjà très répandu : les constructeurs de matériel (cartes graphiques, imprimantes...) donnent leurs pilotes à windows et pas à linux, ce qui rend difficile l’utilisation de tels matériels sous linux.

        Pour ceux qui veulent installer linux, qui est un système d’exploitation de loin supérieur à windows dans bien des domaines, et qui veulent une interface conviviale, il y a ubuntu ou kubuntu :

        http://www.ubuntu-fr.org/


        • jamesdu75 jamesdu75 13 novembre 2006 13:43

          Je suis pas trop d’accord avec l’article sur plusieurs point :

          Vista est proche avec l’aero de Mac OS, le premier OS en 3D >> Faux Suse linux avec XGL est depuis plus longtemps avec une interface 3D.

          Vista peut etre moins conviviale que Linux >> Faux, va installé une webcam ou un dongle wifi acheter a Motgallet et tu verras la galére (parole d’expert). De plus j’ai constamment des novice informatique ou je boss. Et deja que faire comprendre la difference entre click droit et click gauche c’est dur. Alors t’imagine quand tu dois faire une mise a jour du Kernel ou de decompresser un pilote. Vois même de mettre jour certains paquets et pas d’autres.

          On est obligé d’utiliser Vista 3D >> Faux ce sont les develloppeurs qui font tourner leurs softs exclusivement sous Windows. Niveeau pro Linux ou Mac sont identitque pour des applis dediés. Perso je garde windows et non pas Linux uniquement pour les jeux video. Depuis 4 Linux que linux est bien integrer avec une interface plus sympas. A part une dizaine de jeux interressant tourne sous l’OS (UT 2004, Darwinia....).

          Les obligation d’activation et clef pour Vista >> Pour infos depuis plusieurs jours tu peux trouver des versions RTM anglaises sur le reseau P2P et newsgroup avec soft activation et aucune product key demander.


          • cupiflo (---.---.57.44) 13 novembre 2006 15:17

            Le problème c’est que Microsoft profite de sa position dominante pour passer des accords avec les principaux constructeurs, qui eux profitent de Vista pour relancer les ventes de PC. C’est la raison pour laquelle Vista est si lourd et nécessite une machine nouvelle. Mac OS X et Linux (avec Beryl) demande beaucoup moins de ressource car ces OS essaie d’améliorer leurs performances et non pas de forcer un nouvel achat de machine.

            Le problème n’est pas que l’on est obligé de l’acheté, mais on est forcé si on veut faire des jeux ou d’autres applications spécifiques. De plus peut de gens connaissent l’existence d’une alternative. Pour passer à Linux on est obligé de s’y connaitre un minimum et de l’installer soi même (avec tous les problèmes de matériels non supportés), alors que si on en trouvait à Carrefour préconfiguré la donne serait peut être différente.


          • jamesdu75 jamesdu75 13 novembre 2006 15:30

            C’est dommage j’ai fait il y a quelques temps un article sur la vente forcé des softs et Windows mais agora a refusé car c’était pas en phase avec l’actualité. Sniffffff smiley smiley smiley smiley


          • (---.---.122.68) 18 novembre 2006 14:40

            « mise a jour du kernel »

            Arf arf arf.

            1 ) Télécharger l’iso mise a jour 2 ) Graver l’iso 3 ) Inserer la galette 4 ) Rebooter 5 ) Attendre 6) Etre d’accord. Next, next , yes. 7 ) Attendre

            Le faire sans reboot est plus complexe. Mais ce n’est valable que si on a envie de cranner. ( ou si VRAIMMENT l’os ne doit pas s’arreter

            C’est fait.

            Faut pas utiliser des grand mots qui veulent rien dire comme ça. Surtout que je vois pas pourquoi un novice toucherais a au noyau de son systeme d’exploitation. ( ça marche tres bien sans .... la preuve : windows )


          • infograph (---.---.200.36) 13 novembre 2006 13:45

            Sachez qu’infograph commercialise des pc portables core2duo avec linux ou windows au choix et qu’ils sont prets aussi pour vista Qu’on se le dise !


            • Guiom (---.---.206.62) 14 novembre 2006 12:01

              Lien vers infograph : http://public.infograph-fr.com/

              Bon, mais c’est une start-up ce truc ? On ne trouve vraiment pas grand chose et le site est assez mal fait...

              Mais beau projet, continuez smiley


            • tmd (---.---.5.58) 13 novembre 2006 13:51

              « Les solutions existent pourtant certainement. Forcer Microsoft à ouvrir son code, faire financer par les États le logiciel libre, réguler le marché... »

              Et la, juste a la fin, l’article recupere un non. L’argumentation repose depuis le debuit de l’article sur le fait que Windows est en situation de monopole, et qu’il faudrait liberer un peu ce marche. Ce n’est pas avec ces solutions-la, encore plus interventionnistes, que cela va aider ...

              Un Linuxien convaincu.


              • toto (---.---.17.117) 13 novembre 2006 13:56

                si windows révèle par exemple comment se passe l’écriture sur les disques durs ou comment est codé un document word ou une video wma, ça aide l’interopérabilité et donc augmente l’intérêt des logiciels libres.


              • Sylvain Le Bon Sylvain Le Bon 13 novembre 2006 21:29

                Il faudrait libérer le marché, certes. Mais pourquoi Windows est-il bien en situation de monopole ? Simplement parce qu’à cause des problèmes d’effet de réseau et d’interopérabilité, ainsi que par la protection intellectuelle dont bénéficient les éditeurs de logiciel, il n’y a pas la place pour 2 produits. Le marché du logiciel est en concurrence imparfaite et il est du devoir des Etats de corriger ces imperfections. Je suis d’accord que l’interventionnisme n’est pas l’idéal, mais on voit ce que donne un libéralisme avec protection intellectuelle, dans ce cas là. Il faut bien trouver une solution...


              • Bourgpat (---.---.213.70) 13 novembre 2006 13:58

                Pour ce qui est de mac os X, il fonctionne trés bien sur les plateformes PC même sous les processeurs athlons. La seule chose qui limite cette installation est une protection mise en place par apple qui est en cours de contournement. Microsoft avait aussi des part dans apple à un certain moment.

                Pour ce qui est de linux, même si l’installation de module supplémentaires ou de périphérique supplémentaires est parfois compliqué on trouve les mode d’emplois souvent sur internet ou des scripts qui facilitent la vie des newbies. Le problème vient surtout des fabricants de matériels qui ne cherchent pas à développer pour ces utilisateurs. Une sourie Mx revolution est utilisable sous ubuntu par contre logitech ne fournis aucuns drivers.


                • Asp Explorer Asp Explorer 13 novembre 2006 14:02

                  Et t’y vas comment, sur internet, si ton écran est noir ?


                • cupiflo (---.---.57.44) 13 novembre 2006 15:57

                  Mac OS sur pc n’est pas envisageable tant qu’Apple ne l’aura pas voulu car illégal pour l’instant.


                • Bourgpat (---.---.220.118) 13 novembre 2006 15:59

                  Les dernières distributions linux fonctionnent en live cd, ce qui permet en partie de tester la compatibilité du matériel.

                  Avec deux fabricants de puces graphiques, les pilotes géneriques fonctionnent assez bien. reste le problème de l’installation des pilotes propriétaires dans la mesure ou ils apportent quelque chose.

                  sinon je ne comprend pas totalement ton intervention.


                • pierrot (---.---.141.25) 13 novembre 2006 22:25

                  T’y va comment sur internet ? Mais avec le logiciel lynx m’enfin smiley

                  Avec windows tu fais comment déjà en cas d’écran bleu ?


                • (---.---.122.68) 18 novembre 2006 14:43

                  Le pire c’est qu’on ne leurs demande meme pas de développer eux meme les drivers pour linux. Mais juste de donner les spécif et l’asm a utiliser pour leurs périf. ( apres la communauté se charge de le pondre, le drivers )


                • Suprem (---.---.187.131) 13 novembre 2006 15:26

                  Merci à certains de venir éclairer le débat.

                  On a quand même l’impression que beaucoup veulent réduire le débat à une guéguèrre Nux-MS... alors que ces mêmes gens ne connaissent pas Linux car cela leur fait peur. Le principal problème de MS n’est pas qu’il est payant, mais qu’il tente de devenir obligatoire voire unique. Perso je voudrais que le public puisse encore avoir le choix (public au sens le plus large possible).

                  Si vous n’avez pas ou peu de connaissances informatiques et que Windows vous rassure, effectivement il vaut mieux que vous ne sachiez pas ce qu’il peut faire dans votre dos. Mais ce n’est pas parce que Linux demande un tant soit peu de connaissance (et encore recherchez des réponses sur le net est à la portée de tout le monde) disons plutôt des efforts qu’il est mauvais.

                  mais quand on lit :

                  < < Windows est dominant, pas hégémonique, et rien d’ailleur que Linux garantie la vie privé, et c’est un bordel à utiliser, on n’a pas que ca à faire, et c’est bien pour cela que personne n’achete les nombreux PC équipé de Linux. Les linuxien donne le systéme, parce qu’ils veulle faire payer trés cher aprés les réglages et autre cours pour s’en servir -surtout qu’il change tous les 6 mois au moins.... vous prenez les gens pour aussi con que vous. Même gratuit, personne ne veut de votre Linux. > >

                  on desespère...personne ne veut te vendre Linux , d’ailleurs il n’est pas à vendre. Il n’y a rien à faire payer, « TOUT IL EST GRATUIT » y compris l’assistance de gens compétents sur des floppées de forums.

                  Et grâce à notre ami on peut soulever un point sensible pour les OS, la convivialité et la facilité à être utilisé. Windows a pour avantage et défauts sa gestion des périphériques. avantage : car il est plutôt aisé de relier des périph’ au PC et de le faire fonctionner sans problème... inconvénient : cette gestion produit une vraie usine à gaz autour du noyau via les couches successives de drivers qui s’entassent, et pour certains qui traînent et parasitent/ralentissent le système même après leur désintallation.

                  Ceci est du à l’opacité Windowsienne, (base de registre, dll...)

                  De son coté Linux doit toutes les possibilités à l’utilisateur, mais il est un peu plus « chaud » en général d’installer des choses sur ce dernier (bien que cela change beaucoup ces derniers temps : aptget par exemple).

                  Si Linux peut sembler avoir un peu de mal sur ce terrain c’est plus dû au tiers qui ne developpent pas ou peu de drivers pour lui, la communauté étant obligé de tout faire elle même et de compter sur ses nombreux souteneurs.

                  Enfin pour finir je rebondirais une dernière fois sur le « c’est chiant à utiliser » de notre bon ami... Ben non c’est pas vraiment chiant à utiliser, passé les problèmes cités plus haut un linux est dans l’ensemble plus performant qu’un Windows et les interfaces aujourd’hui le rendent autant si ce n’est plus attractif. Et l’on se pose la question des exigences des utilisateurs, on veut avoir un PC, surfer, jouer, tout faire sans posséder la moindre connaissance informatique ??? L’ordinateur était à la base un outil de travail,ce qui explique que ses utilisateurs étaient avisés, il est devenu une plateforme multimédia, le grand publie est arrivé progressivement, s’est formé dans la pratique au début, et maintenant veut tout, tout de suite, à tel point que pour certains taper une ligne shell représente un effort préhistorique et surhumain, là où pour d’autres cela reste le B.A.-ba


                  • (---.---.162.15) 13 novembre 2006 15:51

                    L’article est écrit par un consultant en informatique qui est formaté Windows et n’a pas été capable de voir à côté, Mac ou Linux. Il se sent pieds et mains liés et on sent du dépit chez lui de se faire ainsi exploité.

                    J’ai été un fervent supporter de Windows il y a dix ans, tant à cette époque, Microsoft cassait les prix et rendait l’informatique plus abordable. Je pensais que Windows 98 serait un nouveau pas en ce sens.

                    Et j’ai été très déçu par Windows 98, j’y ai vu naître une philosophie que je réprouvais, où l’utilisateur est considéré comme une personne immature, guidée par son système d’exploitation. Je ne pouvais plus me considérer comme maître de mon ordinateur, tout du moins là où j’estimais pouvoir le faire.

                    Je suis donc passé sous Linux. Et aujourd’hui je ne regrette pas du tout ce choix.

                    Certes ce n’est pas facile. Il faut d’abord choisir une distribution (à mon sens Mandriva, Kubuntu ou Suze), il faut changer ses automatismes. Et il faut continuer à travailler avec Windows, pour que la transition se fasse en douceur. Et on a même, souvent, des applications qui restent sous Windows. Plutôt que le dual boot, il vaut mieux un second PC (avec switch pour garder même clavier, écran, souris) ou encore mieux, sur la même machine en temps réel, Windows (un vieux, 98 ou 2000, coupé d’Internet) dans une fenêtre Linux, en tant que machine virtuelle via Vmware.

                    Je me retrouve avec un système plus puissant que Windows, plus contrôlable, plus solide (aucun soucis de virus, meilleure gestion des disques...).

                    Le pas est certes plus facile à franchir quand on peut bénéficier d’un coup de main averti. Mais les informaticiens devraient être les premiers à se sevrer de Windows. Assez souvent ils sont les plus obtus et préfèrent rester lier au « modèle de l’absurde » comme il est écrit dans le titre.

                    Pour finir, il est inadmissible que tous les PC grand public soient vendus avec Windows et la commission européenne a un comportement minable en laissant faire cette concurrence faussée.

                    Am.


                    • Sylvain Le Bon Sylvain Le Bon 13 novembre 2006 21:54

                      Non je ne suis pas formatté par Windows. Je recherche la meilleure solution au cas par cas. Je peux certainement utiliser Linux, mais je considérerais que c’est une vraie alternative le jour où je pourrai l’installer chez ma grand-mère.

                      Pour le reste, je suis assez d’accord avec ce commentaire, à un point prêt. La Commission européenne ne laisse pas faire. Elle s’oppose de plus en plus à Microsoft (cf les affrontements de cet été concernant la sortie de Vista, avec Windows Media Player, notamment). Mais son action reste limitée. Je trouve aussi qu’il serait bon de voir un peu plus de volonté politique. En tout cas c’est la seule institution qui n’ait pas tout concédé à Microsoft.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès