Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > YaSoft : bon pour Google

YaSoft : bon pour Google

Après avoir lu des dizaines d’articles de sources différentes et après avoir écouté la conversation hebdomadaire organisée par Jerry Michalski sur son programme Yi Tan, je suis arrivé à la conclusion que Google pouvait se réjouir de la prochaine acquisition de Yahoo par Microsoft.

Je sais que son stock a encore baissé et que certains des analystes les plus fins lui avaient annoncé une mauvaise année (voir ce billet), mais accordez-moi deux minutes.

Je vois au moins quatre raisons pour lesquelles la manoeuvre pourrait être favorable au plus populaire des moteurs de recherche.

1) Ni Yahoo ni Microsoft ne vont bien et ça n’est pas en fusionnant qu’ils iront mieux. Lors de la conversation téléphonique organisée par Michalski, Mary Hodder, fondatrice de Dabble, a dit : “Yahoo est dans une pagaille noire. C’est le chaos total. Ils ont absorbé plusieurs petites compagnies qui avaient du succès et n’ont pas été capables d’en faire quoi que ce soit. Chez Microsoft aussi c’est la pagaille. Mais ils gagnent beaucoup d’argent. On peut vivre dans la pagaille si on fait de l’argent (You can be a mess if you make money)”. Les deux sont incapables de se positionner clairement sur le web d’aujourd’hui et, malgré cela, la différence de culture pèsera sur la fusion. Rappelons-nous AOL-Time Warner.

2) Ni l’une ni l’autre ne comprennent les réseaux ni ne savent en tirer parti. Jeff Jarvis estime que Yahoo est “la dernière vieille compagnie de médias” et que Microsoft est la dernière vieille compagnie de technologie” pour conclure qu’il s’agit d’un mariage de dinosaures. C’est particulièrement angoissant dans le cas de Yahoo qui a acheté Flickr et del.icio.us - deux références dans leurs domaines - et n’a rien su en faire. Yahoo, comme Microsoft opèrent sur des modèles centralisés dans lesquels nous ne sommes que des masses sans contours précis.

3) Alors que les critiques montent face à la position chaque jour plus dominante de Google, voir entrer dans l’arène un monopole connu, incontesté et mal vu annulera bonne partie des critiques dont elle est l’objet.

4) Les dirigeants de Google ont les moyens de ralentir le processus de fusion (en poussant les autorités antitrust à mettre leur nez dans les détails de l’affaire ou en intervenant pour faciliter la mise sur pied d’une solution alternative), mais, en bons stratèges, ils ne font que semer un peu d’incertitude chez l’ennemi. Robert Scoble est convaincu que le temps joue en leur faveur. Chaque mois gagné leur permet de se remplir encore plus les poches et de mieux préparer leur forcing dans le monde de la téléphonie mobile, c’est-à-dire là où se trouvent les perspectives sérieuses de faire de l’argent.

Alors ? J’y vais trop fort ? Délire complet ou hypothèse plausible ? Dites-nous donc ce que vous en pensez...


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Charles Bwele Charles Bwele 5 février 2008 13:20

    @ Francis,

    Tout à fait d’accord avec vous, Francis, d’autant plus que Google est largement mieux positionné que Microsoft (& Yahoo !) pour s’élancer vers le cloud computing et l’Internet mobile. Cf ce lien : La guérilla nuageuse de Google

    Amicalement


    • Atlantis Atlantis 6 février 2008 00:14

      c’est surtout l’arlesienne pour masquer la débandade vista et 2003 ...


    • nostromo 10 février 2008 02:38

      "Pour Vista, je ne pense pas qu’on puisse parler de debandade, mais plutot d’essouflement."

      débandade , je confirme

      Vista & office 2007 sont des produits ratés qui souffrent de tares irremediables, et dont la seule caracteristique sera de marquer le debut de la fin de Microsoft. Tu retires des chiffres, les ventes issus de la vente liée (forcée) et tu constateras que le taux de vente "spontanée" est incroyablement bas.

      Files le pognon investi dans ces deux soft a la communauté Open source ... et tu verras la difference ! (troll inside ? oui et non ... juste que linux (et autres acteurs FSF) n’ont pas la meme capacité financiere que Microsoft ou apple, pourtant il en resulte un "produit" au pire égal, sinon mieux que les 2 requins de la cote ouest... donc, why not !)

      Pour en revenir a l’article , Yahoo devrait annoncer Lundi qu’il rejete l’offre de Redmond, Google est intervenu pour offrir de l’aide a Yahoo, qu’en est il sur ce point ? Microsoft va t’il s’attaquer aux actionnaires ? (c’est ce qu’ils avaient annoncés en cas de refus) ; comparé au frasques de Sarkosy/Bruni ca semble benin pour le francais alors qu’en fait c’est un feuilleton qui n’est pas denué d’interets...

      J’ai personellement beaucoup de sympathie pour Google, quasiment aucune pour Microsoft, et Yahoo ben ... oui pourquoi pas. Mais que Google obtienne un "monopole" de la recherche (et donc du contenu via la pub et la course au positionnement) , j’en veux pas... mais force est de constater que l’innovation aujourd’hui elle est googlienne et que rien de ne pointe a l’horizon.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès