• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

fg

Après une formation en économie et gestion en parallèle de la pratique du basket à haut niveau avant la professionalisation de ce sport, j’ai travaillé dans l’informatique. Depuis de nombreuses années,je travaille pour une multinationale comme chef de projet dans le cadre de la refonte ou de la mise en place de systèmes d’information dans de nombreuses entreprises



Tableau de bord

  • Premier article le 29/12/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 88 49
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • fg 3 août 21:28

    La cravate comme la queue des vaches a pour objectif de cacher le trou du cul qui est derrière



  • fg 21 juillet 21:19

    Il est logique que le général et le gouvernement ne se comprennent pas : l’un fait passer ses idées avant son poste, dans le gouvernement c’est l’inverse : la parole donnée, les engagements écrits, la loyauté à son camp ne valent rien si on peut aller à la soupe et avoir un poste (N’est ce pas messieurs Philippe, Lemaitre, de Rugy, Castaner ?)



  • fg 3 juillet 2015 21:42

    Les commentaires sur la fiabilité des économistes sont assez comiques, dans ceux qui avaient prévu la crise de 2007 : il y a Keen qui a démontré l’inanité de la théorie néoclassique et un certain Varouflakis , bizarre le nom de cet économiste capable d’anticiper la crise de 2007 me dit quelque chose....



  • fg 8 mai 2015 19:12

    C’est tout le problème de la 5ème, le costume de président était taillé pour un géant et depuis nous avons eu : Atchoum Pompidou le président malade, Prof Giscard le donneur de lecon, Joyeux Miterrand qui faisait croire qu’il était de gauche en mettant en place l’Europe ultralibérale, Dormeur Chirac quasiment 12 ans de sieste, Grincheux Sarkozy l’excité perpétuel et maintenant simplet Hollande.

    Belle brochette de nains



  • fg 1er mai 2015 12:45

    Le cloud s’est aussi mettre ses données vitales on ne sait ou géré par on ne sait qui puisqu’il peut aussi y avoir des cascades de sous traitants et quand on voit la déontologie des américains ou des chinois, si on est en concurrence directe avec eux on peut craindre le pire sur la divulgation des données sensibles.

    Quand aux combinatoires infinies de SAP elles sont tellement infinies qu’il faut en permanence une armée de consultants pour choisir lesquelles prendre, lesquelles sont incompatibles entre elles, quel impact aura le changement d’un paramètre sur la suite de flux etc.

    Donc pas de solution miracle mais la encore une analyse du risque : quel est mon coeur de métier, combien dois je mettre pour etre autonome sur mes données vitales et quel risque je prend à ne pas le faire.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Société Economie Citoyenneté






Palmarès