• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

pi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • pi 25 mai 2007 00:07

    La gauche n’a pas besoin de se refonder. Il suffit que les dirigeants actuels du PS disparaissent dans les poubelles de l’histoire. Les électeurs de gauche doivent cesser de croire qu’il n’y a que des grands bourgeois de gauche ou des marie-chantal pétainistes qui pourront suffisamment ratisser à droite pour que la gauche arrive au pouvoir. Le vote utile de gauche pour la bourge de gauche n’est pas une fatalité. La gauche peut arriver au pouvoir sur la base de ses idées et d’un projet, pas sur la base du racolage à droite avec des candidates Auteuil_Neuilly_Passy en tailleur Chanel. On ne votera plus pour des contribuables de l’ISF qui représentent 1.36% des Français. On ne veut plus des pisse-froids modèle Lionel qui avouent leur impuissance à représenter les défavorisés. On ne veut plus de l’imagination zéro. On ne veut plus des Frêches et des Tapies, des copains de Jack et des écharpes en soie rouge des Alains responsables mais pas coupables. On peut reconstruire un projet de gauche sur les ruines des Staliniens enfin disparus en abandonnant les dinosaures trotkystes aux paléantologues. L’échec de la gauche, ce sont les défavorisés qui ont vote Sarko parce qu’ils n’avaient plus rien à perdre, qu’ils ont dèjà donné avec Mitterand et Jospin et qu’ils ont très bien compris que les dirigeants du PS n’avaient rien à proposer.



  • pi 21 mai 2007 02:34

    Le PS n’est qu’un club de notables et d`élus, une plateforme de lancement des élèves de l’ENA ou des opportunistes de tout poil pour faire une carrière professionnelle dans la politique. Il fonctionne sur le principe de la récupération du vote utile des électeurs de gauche au deuxième tour. Le PS n’est pas la gauche. La gauche n’a rien à cirer du PS. Un politicard venu d’extrème droite (Mitterand) a utilisé ce tremplin pour emmener la gauche au pouvoir et surtout arriver au pouvoir. Une opportuniste de droite Marie Ségolène Royal a voulu faire de même mais cela ne marche plus. Pour refonder la gauche, il faut surtout se débarrasser des seconds et troisièmes couteaux de Mitterand et de leurs avatars qui ont essayé la même méthode : la liste est longue mais il est difficile de se tromper, il faut TOUS LES VIRER ! Entrez au PS pour 20 Euros et dynamitez-le.







Palmarès