• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

1liberal

1liberal

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 22 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • 1liberal 1liberal 22 janvier 2009 14:01

    Pour une fois derrière le populisme des socialistes qui excellent depuis toujours dans le rôle de la vierge effarouchée qui crie au feu qu’elle vient d’allumer, pour une fois le loup existe vraiment et réside dans le fonctionnement de nos institutions.

    La solution n’est ni dans la liberté illusoire de l’obstruction systématique, ni dans la limitation du droit d’amendement, mais dans l’exercice d’une démocratie qui cesse d’obéir au dictat des logiques partisanes pour s’ouvrir au débat et a la recherche de consensus dans l’intérêt commun.

    Si on veut apprendre le dialogue a nos parlementaires et sortir du bac a sable, il faut revoir ensemble le fonctionnement de nos institutions, encore faut-il que chacun sache regarder au delà de son nombril politique.



  • 1liberal 1liberal 16 janvier 2009 12:55

    @gdm

    Les libéraux resterons absent de la scène politique tant que nous ne trouverons pas le moyen de nous entendre malgré les différences. Les socialistes nous rappellent chaque jour qui passe vers quoi mène le sectarisme et l’excès d’idéologie, et le phénomène s’amplifie a mesure que l’on s’approche des extrêmes.

    La responsabilité de la Fed et des GSEs dans la crise est indéniable, mais je doute que la libéralisation de la monnaie soit la solution unique, les institutions internationales peuvent jour un rôle important.

    L’avantage est que le nombre des acteurs limite le risque de concentration des pouvoirs, et les décisions arbitraires qui en découlent. Ces institutions peuvent agir de garde fou contre des politiques (monétaire, ou autres) qui peuvent s’avérer désastreuses.

    Certes, rien ne peut empêcher un Etat ou une banque centrale de persister dans l’erreur. Il y a d’autres inconvénients. Le principal est sans doute l’inertie inhérente a toutes les administrations, mais le contre-pouvoir qu’elles représentent n’est a mes yeux pas négligeable.



  • 1liberal 1liberal 15 janvier 2009 15:51

    La famille libérale est grande et pas forcement homogène. Pour ma part je ne suis pas un patriote, et si j’admet que l’Etat puisse intervenir en cas de crise pour préserver la stabilité du système, je considère la tentation protectionniste comme un risque de dérive de l’Etat susceptible d’entretenir les accointances malsaines entre la sphère public et la sphère privée.

    Mettons l’accent sur des structures supranationales comme l’Europe, l’OMC, la BRI, pour établir un cadre commun, et appliquons le principe de subsidiarité dans respect de l’égalité en droit. Les mesures supposées ciblées peuvent être utiles doivent rester l’exception.



  • 1liberal 1liberal 7 décembre 2008 19:36

    Le marché est en échec parce qu’il ne concerne que les contractants, c’est votre idée ?



  • 1liberal 1liberal 3 décembre 2008 19:54

    La culture "financière" et la culture "fonctionnaire" sont a mes yeux aussi nulles l’une que l’autre. Sans doute parce qu’elles s’adressent toutes les deux aux masses, parce qu’elles ont des objectifs, que ce soit la rentabilité ou l’éducation du bon peuple pour "l’enrichir" et surtout s’enrichir sur son dos.

    A choisir entre les deux, je préfère la culture "financière", d’une part parce qu’elle n’oblige personne a participer, et d’autre part parce qu’elle n’a pas la prétention universaliste d’un microcosme qui respire la consanguinité et le conformisme intellectuel.



Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès