• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

PA

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • PA 19 juin 2007 16:48

    @alala

    T’es dur pour mon premier commentaire. :/-(

    Cela dit je précise que je ne répondais pas à ta contribution mais à celle plus tôt qui « reprochait » à l’auteur d’être de gauche.

    Cela je désirais préciser que cette mesure n’était pas forcement injuste et que nous pouvions réguler l’impact en modulant charge sociale et patronale... et je voulais la mettre en parallèle avec la proposition socialiste.

    Je l’ai certainement mal exprimé.



  • PA 19 juin 2007 16:33

    Merci pour ce travail qui encourage le débat.

    En réaction à certaines remarques, je précise que cette méthode n’a pas pour objectif de favoriser un parti mais de permettre une assemblée plus représentative de l’opinion française. Il est certainement nécessaire de mettre un seuil de représentativité (5% en Allemagne ?). Elle nécessiterait peut-être la mise en place du vote obligatoire. Cela paraît absurde de faire une proportionnelle censée représenté la France et que la parti majoritaire soit l’abstention( ou presque). Quels seraient les statuts des élus dans le cas d’une proportionnelle à 50%. Un député représentant sa circonscription aura-t-il plus ou moins de poids que le ténor national, sûr d’être élu parceque bien placé sur la liste. Ne faudrait-il pas aussi limité la réélection de ces députés ? parceque à la proportionnelle, le risque de passer à la trappe pour les têtes d’affiche est nul. Cela renvoie à la fonction de député. Comme vous j’étais choqué par la loi sur les indemnités dégressives sur 5 ans mais j’ai vu un débat intéressant sur le sujet et qui mettait en parallèle cette loi et le désir de voir plus de personnes du privé s’engager en politique. En effet aujourd’hui, nous avons une sous représentation de personnes du privé au profit des métiers dans la fonction publique ou des professions libérales plus apte à retrouver leur ancien métier en cas de défaite électorale. Cette loi permettrait de « sécuriser » l’engagement politique...

    P-A



  • PA 18 juin 2007 13:10

    Arretons de balancer une opinion politique comme on lance un anathème. Fort heureusement les idées sont poreuses et traverse tous les partis politiques. Et je suis persuadé que la conclusion de l’article peut satisfaire une personne de droite : « peut-on imaginer un projet de société qui ne reposerait pas avant tout sur ce qui est juste ? » Je l’exprimerai autrement en parlant de la recherche d’harmonie dans notre société. Et la TVA sociale, qui essaie de refinancer notre protection sociale, répond à cette exigence, mais tout dépend de la méthode. Et la contribution sur la valeur ajoutée, présenté lors des voeux de bonne année par Chirac, au programme du PS un temps, mérite peut-être d’être discuté ?







Palmarès