Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

bo

bo

Études supèrieures en droit et économie.
40 années d’expérience internationale dans le financement du développement, du commerce international et de tous les financements liés y compris les « futures ».
Intérêt pour les relations humaines, l’état de l’environnement naturel (le mot écologie est trop galvaudé), l’histoire, etc....
Appartient à un ensemble familial multi-culturel et multi-ethnique.
Tiens à sa liberté

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 612 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • Par bo (---.---.---.63) 29 juin 2013 18:47
    bo

    Vous pouvez y ajouter la cour des comptes (magistrats inamovibles !!!) : 600 personnes y « travaillent »...7 chambres ...PLUS 22 cours des comptes REGIONALES..... etc...
    bref...tout ce qui entoure l’administration française est une véritable « caverne d’ALI BABA »....et là il y a plein de sinécures...que d’économies à faire !!!!!!!............

  • Par bo (---.---.---.63) 27 juin 2013 15:21
    bo

    Les doges de Venise étaient choisis vieux pour un temps non renouvelable...(et parmi des personnes pour qui l’argent n’avaient plus d’attrait....)
    La république de Venise n’est tombé que sous l’impérialisme bonapartiste....

  • Par bo (---.---.---.63) 20 juin 2013 14:50
    bo

    Votre article fait abstraction du plus grave problème la SPECULATION sur les « soft commodities ». Depuis la géréglemtation de 1984, les spéculateurs n’ont ^plus aucun frein ni contrôle et peuvent créer pénuries, corners et se faire un maximum d’argent.
    Déréglementation : fin des déposits en cash sur les positions de futures, innombrables officines financières crées pour la circonstance qui prennent des positions pour créer des corners ou mini corners (=céer artificiellement une pénurie), nouveaux produits dérivés totalement spéculatifs sans aucun contrôle...
    A cela il faut ajouter la main mise sur le transport et les chargements dans les ports exportateurs, complétement verrouillés par un conglomérat très restreint d’une petite dizaine d’acteurs mondiaux (=groupes qui ont complétement cartélisés le commerce international) ...grâce à la « mondialisation ».
    D’où les résistances de pays « non alignés »...qui essayent de résister et dénoncent cette égémonie...mais qui ne représentent rien : il suffit de bloquer les transports (5 grands groupes font plus de 90% des chargements)....
    Arrêtez de penser que le marché est fluide...ce n’est pas vrai : une tonne de X disponible à un endroit de la planète...ne veut rien dire si vous ne pouvez pas la transporter à l’endroit Y.
    A cela ajouter la spéculation sur le fret, les assurances , les prix (= coté à telle heure et disponible à tel endroit.
    Une grande partie du négoce est faite sur des bateaux « flottants » c’est à dire payé et acheté et démarrant sans destination, qui sont vendus revendus déroutés ^plusieurs fois avant d’atteindre la destination finale et l’acheteur final...et tout cela en pure spéculation.
    Alors votre article est tombé complétement dans la dialectique qui soutient la mondialisation à outrance sans aucun contrôle : Avec quelques chiffres globaux et très généraux, on veut faire croire qu’il y ait moins de misère dans le monde grâce à ce nouveau culte de l’argent sans aucune contrainte (appelé mondialisation) ...mais la réalité est toute autre et la misère augmente à certains endroits de la terre...du fait de ce capitalisme qui cherche toujours plus de profit.
    Les statistiques comme disait DISRAELI sont le pire maux bien devant le mensonge et la calomnie...

  • Par bo (---.---.---.63) 17 juin 2013 12:12
    bo

    Tout cela est tout simplement criminel....que de mensonges digne d’une propagande des années 30.

  • Par bo (---.---.---.63) 3 mai 2013 10:16
    bo

    Cher Olivier

    Vinci ....comme beaucoup de ces groupes se moque des opinions par son systéme de gouvernance de ses petits actionnaires...tout est déjà acté avant chaque assemblée.
    Même les mutuelles « un homme une voix quel que soit sont nombres d’actions » ont mis en place des systèmes assurant la majorité quoi qu’il arrive à l’équipe en place...
    Les actionnaires (capitalistes ou mutualistes <ex Crédit Agricole>) ne peuvent qu’assister à des pseudos assemblées......
    Quand au comportement de ces groupes prédateurs qui se sont engouffrés dans les soi-disant privatisations deBruxelles qui devaient être profitables au citoyen.......ils s’adaptent à tout droite/gauche/droite/gauche.....et certains élus sont très sensibles à leurs « arguments ».....qui en fait ne sont que de la CORRUPTION...ou....pire la flatterie d’un EGO démesuré....et parfois des 2
    Merci encore de marteler avec des articles complétement factuel.
    a+







Palmarès