• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

JR

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • JR 12 septembre 2008 11:34

    Pour rectification, le festival d’art de Landogne est organisé par une association communale "Landogne Festival d’Art" et non par la municipalité, cette manifestation ne coûte donc pas un sous à la collectivité  !



  • JR 12 septembre 2008 11:13

    Cette annonce médiatique mérite avant tout quelques explications :
    1- tout d’abord l’équilibre du budget de fonctionnement ne semble pas mis en péril, le personnel est payé, les charges de fonctionnement honorées et même les indemnités de fonction de l’ordre de 14 000 € sont encaissées ; il semble qu’il y ai une confusion entre endetement et déficit !
    2- Ce village organise chaque année depuis 1997 une exposition "les Crèches du Monde" qui attire un public important 10 à 12 000 visiteurs ; mais qui a obligé la municipalité à des travaux d’aménagement du bourg,
    3- La mairie de Landogne a été pendant de nombreuses année le siège d’un syndicat intercommunal puis de la communauté de communes qui a eu pour effet la rénovation et l’agrandissement des locaux de cette mairie (elle ne disposait même pas de sanitaires) en compensation les structures intercommunales payaient un loyer.
    4- La moitié de l’endettement 200 000 € provient d’un emprunt pour la réalisation de 5 logements sociaux, lesquels logements sont loués et rembourse la part de la dette en question ; donc 50 % de cette dette ne grève pas le budget communal.
    5- L’équipe précédente a lancé la réalisation d’un lotissement communal de 17 lots dont près de la moitié sont vendus et en cour de construction, voir habité, lors de la fin de la commercialisation c’est un nouveau produit fiscal de 5 à 6 000 € qui tombera dans les caisses de la commune soit plus du double que le produit de la vente aux enchères !
    6- La fiscalité des ménages de cette commune est relativement modeste de l’ordre de 6 à 7 % pour les taxes d’habitation et le foncier bâti !
    Pour conclure je pense que l’organisation d’une telle manifestation avec l’ampleur que certains lui ont donnée aura l’effet inverse à celui escompté : notoriété de cette commune sera ternie, qui achetera un lot pour construire sa maison dans une commune soi-disant très endetté où les impôts vont augmenté de manière demesuré, à moins qu’il ne s’agisse d’une opération visant à discréditer les équipes municipales précédentes ou à satisfaire des ambitions personnelles. Enfin il me semble dérisoire d’avancer que le préfet attend le produit aléatoire d’un vente aux enchères pour décider ou non de la mise sous tutelle d’une commune.







Palmarès