Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Agerate

Agerate

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 12/01/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 386 57
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0




Derniers commentaires

  • Par Agerate (---.---.---.221) 23 novembre 2012 00:15
    Agerate

    Et pour répondre définitivement sur le fond du fond de votre commentaire, si je le pouvais, je modifierais le titre par faire ressortir l’idée que je parle dans le contexte de « nos démocraties ».

     

    La démocratie athénienne était différente ? Elle n’était pas universelle... Quand aux cité de toutes les époques, précisément, ce ne sont pas des nations. La comparaison est malaisée.

    Mon propos n’était pas de faire une généralité exhaustive sur toutes les formes de démocratie à travers l’histoire et les cultures. Mon propos est simplement d’appliquer les rêgles de base de notre propre système. Celui de notre histoire, celui qui est reconnu comme étant la démocratie tout simplement, par 99,99% des français.

    Démocratie qui passe par un vote et une représentation. Institution antérieur à la République, d’ailleurs, puisqu’un parlement existait bien avant la Révolution. Et qu’on convoquait des Etats-Généraux bien avant l’existance du mot « démocratie ».

  • Par Agerate (---.---.---.221) 22 novembre 2012 23:49
    Agerate

    C’est bien ce que je dis : ça ne devrait pas.

    Comme le pays n’est pas démocratique et qu’ils sont dirigés par les partis, on demande aux partis d’être démocratiques.

    Précisément, je crois qu’on se trompe.

     

    On devrait s’intéresser beaucoup moins aux rêglements intérieurs des partis, et beaucoup plus à la constitution...

  • Par Agerate (---.---.---.221) 22 novembre 2012 23:45
    Agerate

    Merci d’en avoir convenu, c’est déjà une preuve d’intelligence.

     

    Sur le fond, vous montez sur vos grands cheveaux, mais je ne vois pas vraiment en quoi c’est contradictoire avec mon propos. Ni fondamentalement en rapport, d’ailleurs.

     

    En particulier : « ils sont généralement tirés au sort et travaillent en complète transparence, sous une surveillance constante des citoyens qu’ils représentent. »

    1° La transparence n’est strictement pas contradictoire avec ce que je défends. C’est même un de mes combats principaux.

    2° Vous parlez bien de...... représentants, qui représentent. Tirés au sort, certes, mais le tirage au sort est un moyen comme un autre d’avoir une bonne ... réprésentativité de la population. C’est d’ailleurs une solution à lauquelle je ne suis pas opposée.

     

    Bref, vous me dites que c’est scandaleux de parler de représentativité, pour au final me défendre un modèle de ... représentativité.

    Encore une fois, je ne vois pas pourquoi mon texte provoque une telle réaction, surtout qu’il ne porte pas fondamentalement sur ce sujet.

  • Par Agerate (---.---.---.221) 22 novembre 2012 20:01
    Agerate

    Merci pour votre leçon lexicale.

     

    Cependant il est dommage qu’elle soit accompagnée d’une agressivité certaine (J’utilise des mots « à tort et à travers », et d’ailleurs je ne sais même pas « ce qu’il veut dire » et d’ailleurs j’utilise un mot de « menteur »... N’en jetez plus !)

    Enfin, si d’une façon générale l’agresivité m’est répugnante, quand elle se conjugue avec l’imprécision, elle m’est carément insuportable. La grossièreté est une chose, mais additionnée à la vulgarité elle n’a plus de limites...

     

    Ainsi donc, apprenez que ce dont vous parlez ne sont pas des « vraies » et des « fausses » démocraties. Ce ne sont rien d’autre que des « démocratie représentative » et « démocratie directe ». Tout simplement. Vous parlez de précision, vous seriez inspiré d’en faire preuve.

     

    Vous avez absoument le droit d’avoir vos idéaux et utopies. Il n’empèche que votre commentaire n’est pas seulement agressif, mais aussi totalement hors sujet par rapport à mon texte : je parle des rêgles de la démoratie représentative, classique, la plus communément appliquée dans la monde (et de loin). Et en France, nous ne respectons pas les critères de base de ce cadre démocratique classique.

    Tous les modèles ont des qualités et des défauts. Au final, la chose qui compte le plus est : en pratique, est-ce qu’on respecte la cohérence de ce modèle, permettant son bon fonctionnement ?

    Je dis ça : ni plus, ni moins.

     

    Sans rancune !

  • Par Agerate (---.---.---.101) 22 novembre 2012 18:26
    Agerate

    le problème est plus profond qu’une simple guerre des chefs, à mon sens : http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/ump-nos-partis-ont-trop-de-126317







Palmarès



Agoravox.tv