Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Agor&Acri

Agor&Acri

A coeur et à cris c’est, entre autre, le titre d’une biographie de Coluche.
Agor(avox) et Acri(med) sont 2 sites qui redonnent la liberté de parole aux citoyens.
La manipulation de l’information et la propagande à grande échelle que nous font subir les « Grands Media » est indigne d’une démocratie.
J’interpelle les politiques, les media et mes concitoyens pour combattre le totalitarisme ambiant.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 447 0
1 mois 0 22 0
5 jours 0 4 0

Derniers commentaires

  • Par Agor&Acri (---.---.---.22) 15 octobre 18:03
    Agor&Acri

    Faute de frappe :
    Lire, bien sûr, RST et non RTS

  • Par Agor&Acri (---.---.---.173) 15 octobre 14:01
    Agor&Acri

    @l’auteur,
    « Chemise blanche et coups de pied au cul. »
     smiley

    J’ai entendu quelqu’un évoquer l’oeuvre de BHL en termes de diarrhées littéraires,
    pouvant se résumer en 9 lettres de l’alphabet :
    BHL RTS OPQ

    Chemise blanche et papier cul, quoi.

    Il est vrai que ce dangereux va-en-guerre mégalo ne mérite pas, sauf sous forme de caricature, de trôner parmi les penseurs de notre époque.

    Bon, cela dit, ce n’est pas bien de tirer pas sur l’imbu lance...roquettes.

  • Par Agor&Acri (---.---.---.122) 15 octobre 12:11
    Agor&Acri

    @Morice,
    sous mon message, juste un peu plus haut, vous en avez posté 3.

    Le 1er s’adresse visiblement à moi puisque vous reprenez l’une de mes phrases.
    Je ne le commenterai pas ; il est à l’image de l’ensemble de vos interventions.

    Le 2ème, s’il s’adresse à moi, est parfaitement outrancier :
    « les pro-nazis nient toujours l’évidence, et vous en êtes. »

    Quant au 3ème,
    dans lequel vous évoquez un site qui m’est inconnu
    et écrivez « bref, vous êtes un bon gros facho ; qui laisse plein de traces derrière lui. »
    il ne me concerne d’aucune façon.
     (on peut supposer qu’il s’adresse à César Castique, au commentaire duquel mon propre message donnait suite)

    Je vous laisse libre de vos propos et je laisse leur destinataire libre d’y répondre
    mais j’aimerais que vous clarifiez la situation en confirmant que ce message ne m’était pas destiné.

  • Par Agor&Acri (---.---.---.122) 14 octobre 18:15
    Agor&Acri

    @ Morice
    Je me garderai bien d’exprimer un avis définitif sur la question,
    néanmoins, votre article est uniquement à charge et objectivement critiquable (ce qui ne signifie pas que l’argumentation de Zemmour ne l’est pas).

    Cesar Castique a relevé un amalgame manipulateur dans votre argumentation, qui m’a également choqué :
    Vous écrivez que
    "Robert Paxton qui réduit les arguments d’Eric Zemmour à néant« 
    alors que,
    lorsque Zemmour parle déportation,
    Paxton répond « statut des juifs », « instauration de quotas à l’université » et « aryanisation des biens juifs ».
    ..ce qui ne se place évidemment pas du tout sur le même plan.
    Parler d’arguments réduits à néant est malhonnête .

    Autre point gênant :
     »La thèse de Zemmour (...) est surtout celle d’un pseudo historien (...) Alain Michel..."
    Contrairement à ce que vous laissez entendre
    (par omission, par manque de volonté d’apporter l’ensemble des éléments utiles au débat, en tout cas ceux qui n’appuient pas votre point de vue), 
    il semble qu’il y ait eu plusieurs autres historiens qui ont développé des thèses qui confortent l’analyse de Zemmour.

    Sur Agoravoxtv,
    une interview très fluide d’Adrien Abauzit (avocat, écrivain et conférencier) permet de revenir sur cette polémique, au travers des travaux d’historiens qui semblent reconnus pour leurs travaux.
    Lien : ICI ou ICI (Youtube)

    En conclusion,
    par votre évident parti-pris Morice,
    vous vous rendez aussi critiquable que celui que vous traitez de manipulateur.

  • Par Agor&Acri (---.---.---.22) 10 octobre 11:44
    Agor&Acri

    @philippe913,

    il s’agit d’un débat qui tourne en boucle et revient périodiquement
    avec, souvent, cette référence aux travaux (ambigus) de Liior Chamla et Magali Pernin.

    Regardez ce commentaire qui date d’il y a 1 an :

    ------------------------------------------------------------------------------
    Loi de 1973 : ne pas tomber dans le panneau du complot

    Par Agor&Acri (---.---.---.114) 30 novembre 2013 14:10


    @ l’auteur,

    Vaste sujet, vaste débat.

    Certains pointent la loi de 73 comme référence d’une trahison de nos gouvernants aux profits des banques privées ?
    Il m’arrive d’être de ceux-là,,
    par raccourci, par commodité, par contrainte de « faire court », de ne pas entrer dans des détails trop techniques.
    Quand on dit « loi de 73 », c’est compris comme perte de souveraineté monétaire, abandon d’un pouvoir régalien, affaiblissement de la puissance publique aux profits d’intérêts privés.

    Devrais-je parler de l’article 104 du traité de Maastricht, devenu article 123 du traité de Lisbonne ?
    Oui, oui, sans doute.
    (voir, à partir de la minute 29, le débat Chouard/Rocard sur Agoravoxtv : ICI)

    D’un point de vue factuel, vous jugez donc que 1973 n’est pas une date clé et qu’il n’y a pas de « complot » spécifique qui se soit joué autour de cet évènement ?
    Je ne vous donne pas tort.

    Cependant ... smiley

    Vous prenez pour référence les travaux de Liior Chamla et Magali Pernin.

    J’étais intervenu (en commentaires) sur leur article, posté le 12 mars 2012 sur Agoravox
    et intitulé :
    La loi de 1973 accusée à tort d’être à l’origine de la fin des emprunts gratuits accordés à l’Etat par la Banque de France
    Lien : ICI

    et la dernière phrase de mon dernier commentaire
    (après que les auteurs m’aient apportés leur arguments contradictoires)
    était celle-ci :
    « ...en tout état de cause, in fine,
    la pièce qui s’est jouée en 1973 correspond bel et bien l’ouverture d’une porte conduisant vers une perte de souveraineté majeure...au profit d’intérêt privé
    s ».

    mais l’ouverture de porte, on pourrait également la placer bien avant.

    Exemple : La Banque de France créée le 18 janvier 1800 par un groupe de représentants de banques privées, donc de capital privé lors de sa création, puis devenue propriété de l’État seulement en 1945...avant que le privé ne reprenne la main.

    Quand à la notion de complot, de complotisme, de théorie du complot, etc, etc...
    Il est vrai que circulent sur Internet de nombreuses théories farfelues, délirantes, nauséabondes,
    Ce qui n’est pas une raison pour nier les évidentes ententes entre puissants, les évidents silences des médias sur certains sujets, les véritables actions de propagande destinés à tromper l’opinion publique et à décrédibiliser les voix qui clament trop clairement des vérités qui concernent l’oligarchie.

    Exemple : il se trouve que les gouverneurs successifs de la banque de France sont précisément des figurent emblématiques de l’oligarchie.
    2 d’entre eux ont par la suite été nommés Directeur Général du FMI (Michel Camdessus et Jacques de Larosière de Champfeu), un 3ème Président de la Banque Centrale Européenne (Jean-Claude Trichet),
    et leur présence, ci à la Trilatérale, là au Bilderberg, au Siècle, à L’Institut Aspen, etc
    les placent au coeur de la « Conspiration Mondialiste » dont l’un des objectifs avérés est justement d’affaiblir progressivement les Nations afin de les fondre ensuite dans une entité supra-nationale.

    (...)
    -----------------------------------------------------

    La conclusion est toujours la même :
    perte de souveraineté majeure...au profit d’intérêts privés
    qui s’assurent de gigantesques rentes
    en ponctionnant toujours plus l’économie réelle (notre travail à tous, via nos impôts)
    et en usant (et abusant) d’une influence toujours plus grande,
    au détriment de la souveraineté populaire et de l’intérêt général.







Palmarès