Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Agor&Acri

Agor&Acri

A coeur et à cris c’est, entre autre, le titre d’une biographie de Coluche.
Agor(avox) et Acri(med) sont 2 sites qui redonnent la liberté de parole aux citoyens.
La manipulation de l’information et la propagande à grande échelle que nous font subir les « Grands Media » est indigne d’une démocratie.
J’interpelle les politiques, les media et mes concitoyens pour combattre le totalitarisme ambiant.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 456 0
1 mois 0 9 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • Par Agor&Acri (---.---.---.122) 4 novembre 12:47
    Agor&Acri

    Isga,
    pour un monde meilleur, commençons petit.

    Essayer pour les 3 prochains messages que vous posterez sur ce site,
    de développer des idées sans qu’apparaisse, dans votre texte, le mot « fasciste ».

    Avec un peu de concentration, je suis sûr que vous pourrez y arriver.

    Je sais que je vous demande beaucoup
    mais je suis certain que vous pouvez dominer ce trouble obsessionnel compulsif
    qui parasite les 9/10èmes de vos interventions.

  • Par Agor&Acri (---.---.---.22) 4 novembre 11:43
    Agor&Acri

    Correction :
    Les leaders de ces partis sabotent systématiquement les liens trans-partisans qu pourraient unir les 99% ce qui s’avère un excellent moyen d’instituer l’impuissance de la dissidence
    et cela, les leaders de ces partis ne peuvent l’ignorer.

  • Par Agor&Acri (---.---.---.22) 4 novembre 11:35
    Agor&Acri

    @ l’auteur,

    sans remettre en cause la démarche qui vous anime,
    parce qu’elle sans doute sincère et qu’elle s’inscrit dans le débat d’idées,
    je note simplement que,
    ainsi que vous l’indiquez dans votre profil,
    vous êtes un « militant du parti de gauche »

    Vous défendez les idées d’un parti,
    idées fort clivantes, sans porter de jugement de valeur,
    vous êtes donc partisan et, partant de là, votre réflexion est partisane.

    On n ’arrivera jamais à rien de cette façon.
    Cette voie est sans issue.

    Systématiquement cliver et diviser tout en prétendant vouloir construire un large front est une pure arnaque intellectuelle.

    La démarche d’Etienne Chouard -non partisane- présente, sur ce plan-là, un sérieux avantage sur la vôtre.

    Ceci m’évoque une histoire que j’ai déjà postée sur ce site :

    -------------------------------------------------------------------
    Le partage du gâteau :

    Ayant surpris un représentant de la ploutocratie en train de s’accaparer 11 biscuits sur un lot de 12 tout juste sortis du four, un citoyen interpelle l’ensemble des partis politiques supposés représenter les électeurs.

    Voici les réponses qu’il reçoit :

    PS : « Cette injustice doit être combattue. Laisse-moi prélever une partie de ton biscuit pour que j’ai les moyens de conduire des actions correctives et demain, crois-moi, le partage sera plus équitable »

    Centriste : « Le solution ne viendra ni de la gauche, ni de la droite mais d’un parti modéré offrant une réelle alternative »

    UMP : « Travaille plus pour produire plus et tu gagneras plus. D’accord, pour 12 biscuits produits, seulement 1 te revient mais pour 24 produits tu doubles la mise, soit 2 biscuits pour toi tout seul. Rends-toi compte ! »

    Front National : « Attention derrière toi, le Rom risque de venir te voler ton biscuit ! »

    Europe Ecologie-Les Verts : « Si on stoppait la centrale nucléaire qui alimente l’usine de production de biscuit, cette injustice prendrait immédiatement fin »

    Front de Gauche / PRCF / NPA / PC : « Montre-toi solidaire. Partage le biscuit qu’il te reste avec le Rom qui a faim et venez défiler ensemble à la prochaine manif. Tu verras, cet immonde spoliateur de biscuits n’en mènera pas large face au Front de la contestation »

    + Argument bonus : « Face à ce bel exemple de l’effroyable menace fasciste qui plane sur notre pays, le seul avenir possible est de construire un large front anti-fasciste visant à combattre tous les opposants au système qui ne sont pas de notre bord politique, en incluant tout et n’importe quoi dans cette notion de fascisme, afin d’être bien sûr de n’oublier aucun des contestataires du système »

    C’est alors qu’un étrange personnage s’approche et lui tend les paumes de ses mains : « si tu considères que l’un quelconque de ces partis a pour fonction de représenter tes intérêts,
    et non de participer au partage du gâteau électoral,
    prends la pilule bleue.

    Sinon, prends la rouge et rejoins-moi de l’autre côté du miroir. »
    ---------------------------------------------------------------------------------------

    Mon credo :
    D’abord mettre en sourdine l’idéologie partisane
    pour mettre toutes les chances dans le pot commun de ceux (tout bords confondus) qui souhaitent qu’un Conseil national de la Résistance (CNR) non partisan
    puisse voir le jour
    pour reposer des principes d’intérêt général que des décennies de dérives ploutocratiques ont poussé sous le tapis.
    D’abord réunir les 99% pour remettre de l’ordre, refonder = pour l’intérêt général.
    Et ensuite,
    seulement ensuite
    et seulement dans un cadre assaini, que ceux qui le souhaitent reprenne la bataille idéologique, pour faire prévaloir leurs idées et chercher à faire appliquer leur programme.

    Aujourd’hui, la gauche de la gauche, tout comme le FN, se présente en diviseur de l’indispensable unité nationale qui, seule, peut permettre de se libérer collectivement.

    Les leaders de ces partis sabotent le meilleur moyen d’instituer l’impuissance de la dissidence
    et cela, les leaders de ces partis ne peuvent l’ignorer.

    Les leaders de ces partis qui désignent comme ennemi principal,
    d’abord le camp d’en face, plutôt que d’abord le Système,
    (comme s’il était possible d’abattre le Système sans union trans-partisane avec le camp d’en face)
    trompent donc leurs partisans.

    Mettre la charrue avant les boeufs n’a strictement aucun sens.

  • Par Agor&Acri (---.---.---.22) 3 novembre 12:09
    Agor&Acri

    @ l’auteur,
    merci pour cet article qui nous informe sur d’important évènements politiques qui se déroulent à nos portent et sur lesquels nos médias se montrent...discrets.

    @ Zen,
    « Le problème pour Podemos sera de gérer son succès »

    A mon avis, pour peu que les leaders de Podemos soient sincères et non manipulés,
    leur plus grand problème sera d’abord de gérer les inévitables pressions, intimidations, coups bas, contre-feux, opérations false flags, ...
    que les marionnettistes des cénacles officieux ne manqueront pas de mettre en oeuvre pour garder la main et proposer leur propre solution de « renouveau »
    tout en donnant l’impression d’avoir perdu la main pour que la population se laisse porter par la liesse.
    CECI EST LE PIEGE INCONTOURNABLE A ANTICIPER ABSOLUMENT
    AFIN D’ETRE EN SITUATION DE LE DESARMORCER,
    ce qui peut être fait en posant très vite des principes absolus, s’appuyant sur un collectif (une collégialité) et un mode opératoire transparent.
    De telle sorte
    1/ qu’une personne affichant soudainement des inflexions d’opinions qui s’écartent des principes initiaux,
     (parce qu’elle subit de fortes pressions comme, par exemple une menace d’enlèvement de ses enfants)
    soit considérée d’office comme « OUT » par le collectif dont la règle est de maintenir la résilience des principes absolus,
    2/ que des actes nuisibles à l’image du mouvement (comportements extrémistes, violences physiques ou verbales venant en contradiction avec les principes absolus) soit reconnus par l’opinion comme de la pure provocation émanant des défenseurs du Système.

    En gros et en résumé. smiley

  • Par Agor&Acri (---.---.---.22) 23 octobre 18:42
    Agor&Acri

    @ César Castique

    vous me dites :
    « Et le Choc des civilisations théorisé par Tariq Ramadan, vous le jugez comment ? Acceptable et légitime ? »

    voilà, voilà...

    Tu critiques l’ultra-libéralisme ?
    Et la Corée du Nord, t’en penses quoi ?

    Ben, beuh, bon...
    vive l’ultra-libéralisme alors
    et scouzez pour le dérangement.
     smiley

    « Quand on a un marteau dans la tête, on voit tous les problèmes sous la forme de clous »

    Soyons sérieux 2 mn.

    Soral est excessif : il est en réaction.
    Dieudo est excessif : il est en réaction
    Belgoul est excessive : elle est en réaction
    Les anti-fas sont excessifs : ils sont en réactions
    Les casseurs (non islamisés) des 30 dernières années sont excessifs : ils sont en réaction
    Etc, etc...

    Il existe un nombre croissant d’islamistes excessifs = ils sont à réaction,
    en réaction à un phénomène, une dérive, une menace qu’il faut être de très très mauvaise foi pour nier,
    parce que cet « agresseur » a les mêmes racines et englobe sous ses tentacules les 5 exemples de rébellions citées plus haut.

    Par nécessité de conclure vite, pardonnez-moi, je recours à cette citation une peu fourre-tout mais néanmoins explicite :

    « Quand le sage désigne la Lune, l’idiot regarde le doigt. »






Palmarès



Agoravox.tv