• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

alain

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • alain 22 février 2009 08:30

    Bonjour à tous ,

    Je réagis à l’article sur la répartition des bénéfices.
    La définition avancée ( les salariés rémunérés par le salaire, et les actionnaires par le bénéfice ) sont acceptable dans un monde où l’honnêteté et l’étique régnent.

    Hors nous sommes loin de tout cela, je dirais même à des années lumière de cela.

    Intellectuellement celui qui avance ce genre d’ineptie ne connait manifestement pas la réaliré ou est tout simplement le porte parole de Mme Parisot.

    Le salarié n’aurait donc aucun droit aux bénéfices ? OK dans ce cas je ne ferai rien de plus que ce qui est prévu dans mon contrat de travail et on verra que deviendront les bénéfices !!!

    Le théorême sur la répartition Benéfice ( rien pour les salariés ) , n’a jamais été clairement spécifié aux salariés , hors même le salaire est injustement freiner, les augmentations hyper encadrées pour chaque années compresser la masse salariale .

    L’égalité dans l’evolution de la carrière est bafouée, en effet au plus on monte dans les échelles de salaires au plus les % d’augmentations sont forts.

    Enfin l’origine même du capital ( public ou privé ) , les gandes fortunes actuelles PINAULT, LAGARDERE, ... se sont faites avec une partie des deniers publics avec la complicité des politiques donc cela revient à arriver à la situation que le capital ( d’origine publique) rémunére l’actionnaire principal , c’est quand même un comble ( voir les magouille du crédit lyonnais avec la vente cassée des parts d’artémis à PPR) que ce même capital tous les français le paye via leurs impôts ( trou du crédit Lyonnais).

    Tout cela poussera aux extrêmes les salariés qui n’auront d’autres possibilité que la révolte......... alors que la voix de la sagesse pourrait positionner une répartition négiciée ou une rémunération honnête.


  • alain 24 octobre 2008 07:05

    Bonjour
    article très instructif et clair, par contre le premier domino " prêt avec remboursement des intérêts seuls pendanr deux années", est ce une disposition nouvelle ou bien ce mode de financement a toujours été fait au EU ?
    Si c’est le cas pourquoi les ménages ne peuvent plus rebourser seulement maintenant ? il doit y avoir une autre cause ( chomage, baisse de pouvoir d’achat, surconsommation ).
    Une autre caractéristique des prêts immo américains, c’est qu’ils seraient rechargeables à hauteur de la valeur de votre maison, donc les propriétaires pouvaient encore s’endetter sans tenir compte ’au bout de 2 ans il faut inclure le remboursement du capital.
    Cdt







Palmarès