• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alain Rojo

Alain Rojo

Né en 1955, marié sans enfant, ingénieur en informatique de gestion, je vis au Brésil depuis 1997

Tableau de bord

  • Premier article le 17/07/2006
  • Modérateur depuis le 14/03/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 9 42 156
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 404 247 157
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique












Derniers commentaires



  • Alain Rojo Alain Rojo 11 septembre 2013 17:46

    Cher Alix,


    Excellent article. J’ai bien aimé la simplicité de la proposition finale :

    « Je propose donc que les producteurs ne puissent pas s’opposer à la diffusion de leur contenu dans les pays où ils n’ont pas fait la démarche de trouver un diffuseur local. Si, par effet de bord, un diffuseur français le rend disponible, sur un territoire non prévu au contrat de diffusion, le producteur ne peut plus s’y opposer, à moins d’une concurrence flagrante sur le même programme ne le justifie.

    Cette mesure permettra surtout à de nombreux français vivant ou voyageant à l’étranger de bénéficier d’une certaine continuité territoriale audiovisuelle et elle devrait inciter les producteurs d’émissions francophones à découvrir de nouveaux marchés mais surtout elle mettra fin à cette censure que doivent pratiquer les télévisions françaises et que personne ne comprend. »

    L’idée est là, proposer des solutions, maintenir la pression, alimenter le débat pour que nos gouvernants agissent.

    Alain


  • Alain Rojo Alain Rojo 10 septembre 2013 04:22

    C’est exactement ce que je fais, dés que je peux disposer d’un programme ou d’une émission « bloquée », je la partage sur différents sites, comme ça tout le monde peut en profiter. Ça prend du temps, mais faut penser aux copains qui ont les même problèmes que l’ensemble des français vivant hors de France.


    Il est d’ailleurs amusant de voir la liste impressionnante de remerciements que je reçois de tous les coins du monde. Ça prouve bien qu’il y a un réel besoin pour les expatriés de voir ces programmes français, mais aussi de beaucoup d’étrangers qui s’intéressent à notre culture.


  • Alain Rojo Alain Rojo 10 septembre 2013 04:16

    100 % d’accord, un excellent exemple. Et j’adore tes smilies !



  • Alain Rojo Alain Rojo 10 septembre 2013 04:14

    Pour les chaines de TF1 et M6, certains programmes (séries en particulier) ne sont plus téléchargeables ni en HD ni en SD (car mise en place de DRM). Essayez de télécharger les derniers épisodes de « Profilage » avec Captvty, vous verrez le message qui s’affiche.


    Néanmoins, j’ai pu très facilement récupérer en HD ces 2 premiers épisodes de jeudi soir sur un site de téléchargement, et les regarder au Brésil en famille sur ma télévision HD.

    Donc, c’est stupide de leur part, ils me font perdre du temps et ils perdent l’argent que j’aurais peut-être accepté de payer pour télécharger ces épisodes juste après leur diffusion, par exemple dans le cadre d’un forfait mensuel de quelques euros.


  • Alain Rojo Alain Rojo 10 septembre 2013 04:05

    En tant qu’auteur de cet article, je ne voudrais pas non plus que ce débat se transforme en une liste de techniques pour contourner ces blocages que justement j’essaye de dénoncer et de faire abolir. J’utilise moi- même toutes ces techniques car je n’ai pas d’autre choix légal : proxy, PC en France, Captvty, sites de téléchargement totalement « illégaux » (ou pas ?).


    Ce que je veux surtout montrer par là, sans rentrer dans les détails techniques, c’est qu’à l’heure de l’internet à haute vitesse, il est possible de contourner absolument toutes les protections de ces chaines, mais aussi que cela demande une bonne connaissance technique, beaucoup de temps, parfois de l’argent, et qu’il serait bien plus simple que ces grands groupes de média se rendent enfin compte qu’ils sont dépassés et qu’ils nous fournissent de nouveaux services qui nous évitent toutes ces démarches fastidieuses.

    Mais je voudrais également dénoncer l’hypocrisie et la mauvaise foi de ces groupes et du gouvernement, qui transmettent les pubs mais pas les émissions, qui reçoivent les redevances (pour la TV publique) sans donner le service correspondant, qui parlent à tout va de francophonie sans même utiliser les moyens les plus évidents (TV, Internet) pour la promouvoir, qui mettent en place des services de « sanction » (Hadopi) qui ne bénéficient qu’aux grands distributeurs de média et qui ne peuvent fonctionner, qui font payer des redevances pour « copie privée » sur une grande liste d’appareils sans donner le droit de faire cette copie privée.

    Comme l’a très bien dit un des acteurs de ce débat, on devrait supprimer également tous les magnétoscopes et autres dispositifs d’enregistrement, ou, mieux, mettre des caméras dans chaque foyer pour bien vérifier que seuls les membres de la famille assistent à une « copie privée », interdire qu’on prête un CD ou un DVD. Bref, l’hypocrisie est partout dans cette nouvelle ère du numérique, au seul profit des grands distributeurs et d’un petit nombre d’artistes. 

    Oui, la création artistique doit être encouragée et rémunérée, mais plus comme avant, il faut trouver d’autres solutions intelligentes pour qu’à la fois le créateur artistique puisse vivre de son art et le spectateur puissent en profiter, en toute légalité.
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès