• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alain94360

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 20/02/2013
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 184 54
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • Alain94360 13 novembre 2015 15:04

    @jaja
    Ce que j’entend par les parents de ma zone c’est que les baffes aujourd’hui sont données par les enfants aux enfants, et que celui qui aurait le malheur d’être fleur bleu et de faire attention à sa conjugaison, ne fait pas long feu.

    Rien qu’au parc on observe comment les gamins du publics sont plus évolués coté gestion de leur image, des conflits... Ils n’ont plus d’innocence.

    Quand au racisme, quand vous sortez d’une école catho, la diversité ethnique est bien plus grand, et les gamins n’ont le choix que d’être gentils, partageurs et tolérants (effarrant de voir sa fille changer).

    Il y a bien un problème, car l’école de Marcel Pagnol c’est aujourd’hui la petite école catholique, qui héberge les familles maghrebines, sikhs, pakistanaises, skri-lankaise, africaines, étrangers, mixtes, compliquées ou pur gaulois, BCBG ou modeste...
    Le Collège catholique, qui recoit tout les trouble faits de la zone, viré ou sorti du public, est pas très coté, mais au moins c’est mieux que le public...


    Un facteur clé n’est peut être même pas la motivation des profs, initialement haute partout, mais le manque de soutient des parents. Si ca se trouve, comme uen étude US l’a montré, l’éducation ne compte pas, et juste le désir des parents de bien éduquer leurs enfants est le marqueur du succès...
    (ils avaient proposé a des familles US une éducation spécialisé, mais avec une chance sur deux... et le succès scolaire était venu aux enfants dont les parents avaient demandé, pas obtenu.

    D’un autre coté quand on s’est fait traiter d’anormal par les profs, qu’on vous a dit que vous aurez de problèmes dans la vie parce que vous êtes fort en math et vous aimez la physique... quand vous vous ennuyez tellement à la maternelle parce que vous savez lire, que papa vous montre des expérience d’électricité, que l’on vous propose d’aller chez les fous, il y a peut être un problème d’égalitarisme pathologique chez les profs Français.

    Quand on sait que , en intégrant ce que payent les parent et le gouvernement, l’enseignement privé est moins cher, ca laisse un espoir de faire mieux pour moins cher ?

    Quand au mélange, les études en anthropologie montrent que 30% (pas 50) de nouveaux arrivants dans un groupe vont imposer leurs coutumes.
    D’autres études de terrain (HML) montrent que plus de 10% de gens déracinés (imigrés, ruraux, paumés) fait partir un territoire en vrille...

    La mixité c’est bien, si on met les trouble-faits en minorité (ce qui se passe dans l’enseignement catholique, avec les éjectés du public).
    Ca marche aussi très bien si on met les talents oprimés des zones oprimées dans un environnement plus compréhensif.
    Mais si on fait du mélange 50/50 ca va tire vers le bas comme indiqué dans l’article.

    Un fort en math avec des forts en imparfaits, même s’il souffre coté culturel, va se faire moins écraser par le groupe, et au moins pourra se venger en travaillant, au lieu de s’empêcher d’être bon, de peur de se faire exclure du groupe...

    C’est ce que j’ai observé.
    Effectivement la science, la technologique, plus que la langue (marqueur social Francais préféré) est un ascenseurs social très accessibles.
    Mais si j’ai bien compris, les études techniques et scientifiques n’ont plus de succès.
    Ceci explique cela ?


  • Alain94360 11 octobre 2015 14:11
    Bonjour Cristobool,

    je suis AlainCo de LENR-Forum (aka @alain_co)

    tout d’abord un hors sujet, qui tombe dans le sujet car on nous traites de théoricien du complot en nous opposant une théorie du complot consensuelle pour contredire nos preuves scientifiques bien banales : 

    j’ai vu vos messages sur Arret sur image a propos de la fusion froide.
    Vous avez des informations très au dessus de la moyenne, mais ces derniers mois ca s’accélère.

    Sur le fait que le consensus sur la fusion froide est un mythe aberrant, une théorie de la conspiration délirante, il y a plein d’articles à lire mais ces slides présentés à une conférence IEEE chez Teradyne par hagelstein, presente pas mal d’info


    le livre de Beaudette est un synthèse historique et épistémologique très claire


    L’industrialisation se précise et la populace va en tomber sur les fesses.
    Jeudi prochain, chez Airbus il y a une conférence Fusion Froide.

    Le fond Woodford, très connus aux UK, à investis 50 million sur Tom Darden et la technologie E-cat (plus Brillouin et d’autres).
    Statoil, le NTVA préparent un plan B pour passer du pétrole aux LENR...

    Bon revenons au sujet de l’article.

    ce qui me choque dans ^presque toutes les position sur la fusion froide c’est le complotisme.

    Dans les faits, il y a 2 labo, Caltech et MIT qui ont foiré une expérience de calorimétrie dans la panique générale, en 40 jours, et ont au lieu d’admettre leur foirage, prétendu que c’était l’expérience initiale qui avait foiré.
    Ils ont utilisé des tactiques de harcelement, insulte, ridicule, à baltimore et après et ca a très bien marché, la fusion froide a été interdite de publication par peur du ridicule par les éditeurs.

    Puis après une bonne année de travail de chimiste, les vrais résultats sont arrivé confirmant les résultats de F&P, mais ajoutant aussi plein de conditions (les slides de hagelstein le montrent bien vers page 72+) pour que ca se déclenche.
    c’est de la sciences de matériaux, pas du billard.
    Et là commence la théorie du complot de la sphère académique. Immédiatement tout les résultats positifs étaien des fraudes, des erreurs, sans qu’on ait rien a prouver. quand on prouvait que c’était l’accusation qui fraidait comme avec la fraude du MIT, ou de gary taubes contre bockris, il y avait blocus médiatique... pourtant l’opinion d’un éditeur sur un papier qu’il éditait aurait du être respecté (Eugène mallove sur la fraude du MIT), tout comme celle d’un département de statistique sur le cherry picking de Gary Taubes.
    mais non... il y avait une cascade cognitive qui avait décidé que la fusion froide était fausse, et donc rien ne pouvait le contre dire.

    Et le monde académique, comme un théorien de la conspiration, d’imaginer que des milliers de chercheurs, des centaines de papiers, sur tout les continents, dans toutes les langues, étaient le fruit improbable d’une conspiration internationale contre la Vrai Science Vraie...

    A cela les supporter de la fusion froide, qui avaient lu les résultats, personnellement, ou avaient analysé la littérature , et qui donc savaien sans le moindre doute raisonnable qu’il y avait de quoi discuter, et que en tout cas le consensus était plus que faux... invention une théorie de la conspiration.
    ce serait les baron du pétroles, les barons de la fusion chaude, qui se seraient opposé à la fusion froide ...
    Les Indiens du BARC (le LANL, CEA des indiens) 
    ont même imaginé que le délire anti fusion froide des américain (c’est un délire occidentale, pas asiatique) était une conspiration pour ne pas les laisser développer cette technologie ...
    Après quelques années ils ont malgré tout compris que c’état de la vraie bêtise, un groupthink banal, mais que si L’Inde voulait se faire respecter au niveau scientifique elle devait arrêter.

    Ils ont recommencé à publier récemment

    Actuellement, je vois les opposant tenances à la fusion froide, comme des opposants à la vaccination, aux OGM, au darwinisme, incapable d’accepte même les faits évidents, et s’attaquant au maillons les plus faibles pour ne pas s’avouer vaincu sur les points indéfendables.

    Ce qui me choque c’est que autant sur la fusion froide, que sur d’autres sujets où les preuves s’accumulent au delà du ridicule, contre le consensus, le système médiatique se comporte comme un gigantesque réseau de théoricien du complot.

    Le mécanisme pour explique ce délire est bien décrit par Roland Benabou

    et les réactions violentes sont naturelle, surtout quand la vérité devient inévitable.

    je note que votre position, d’attaquer toute les théories du complot, à commencer par celles des médias aux ordres, et des ONG consensuelles qui les alimentent, se retrouve chez pas mal d’expert en géopolitique.

    je pense à FB Huyghe...

    Ma peur est que l’explosion du consensus par la fusion froide, ne laisser qu’un désert cognitif que les illusionnistes de la pire espèce, prêt au combat,eux , vont occuper...
    malthusianistes, anti technologie, marchand de peurs, prêtres de l’apocalypse, pseudo médecines, peurs irrationnelles... soutenues par les lobbies des Kodak de la politique et du syndicalisme (EDF, EELV, FN, ...)...
    et j’ai peur qu’ils ne bloquent les LENR, qui mettent leur fond de commerce en danger.

    a noter que je dédie ce message à tous les courageux cadres, officiers et chercheurs qui ont osé faire et financer de la fusion froide pendant les années sombres.
    Merci aux pétroliers comme Shell et Amoco, qui nous ont soutenus, aux industriels japonais, à l’état Chinois, aux militaires du Darpa, de la navy(Spawar,NRL,NavSea), au DIA, aux petites université et écoles d’ingénieurs comme le CNAM, Uni Mizou, TTU, Texas AM, et aux agences nucléaires comme LANL, BARC, Sellafield, à la Nasa, aux industriels comme Mitsubishi, Toyota, Airbus, Boeing, Lockheed Martin...
    Sans eux le domaine serait mort.

    Je tiens à dire que les seuls coupables sont un carteron de physiciens médiocres, et d’académique de salon, soutenu par une troupe castrée de journalistes, d’éditeurs scientifiques, et de scientifiques dépendant de l’argent publique et des revues à fort impact, qui se sont abandonné à leur intuition rétrograde parce que en fait c’était leur condition de survie dans cette communauté endogamique.

    Il n’y a pas de conspiration qui ne dépasse la taille d’un bureau.

    Il y a des intérêts convergents, et notamment le groupthink, l’illusion mutuellement assurée (MAD), qui pousse a ce qu’on appelle les « motivated reasoning ».

    Quand vous avez le choix entre la conspiration ou la bêtise, c’est la bêtise qui explique tout.



  • Alain94360 8 mai 2015 14:48

    @Aaltar & autre


    Un point a se souvenir c’est la mauvaise gestion de la créativité des fantastiques chercheurs allemands pendant la guerre.
    c’est un fait reconnu pour la bombe allemande que les scientifiques, écoeuré par la bureaucratie et peut être par les répressions, ne se sont plus autant investis dans la victoire qu’il aurait fallu...
    Ils ont continué à jouer, plus à se battre.
    Comme chez nous , l’intrusion du politique dans les décisions militaire, la planification, a certainement fermé pas mal de porte ou verrouillé la créativité des chercheurs et ingénieurs.
    Un contre exemple est Von Braun...

    plus généralement le système totalitaire, malgré un enthousiasme causé par la propagande (on retrouve ces schémas avce les soviétiques), a empêche la créativite.

    je pense que nous touchons ce niveau en occident, entre rationalisation de la recherche, morale anti technologique malthusienne et luddite, pensée de groupe des médias, conformisme international menant a l’unicité des priorité, des critère et des revues à for impact...

    une des forces de l’occident médéval au niveau technologique face à la chine médiévale, était les guerres permanentes, qui permettaient a des idées diverses d’être développées.

    Sur un sujet que nous connaissons bien,, j’ai vu la pensée unique de quelques universités Ivy league US, contaminer la créativité américaine, puis les institutions européennes, puis finalement indienne, avec un village gaulois en Chine et dans quelques corporations japonaises, et des russes.

    la R&D occidentale est pourrie de dominance intellectuelle américaine académique.
    ils sont sauvés par leur écosystème privé, mais en europe on suit leurs conformistes, pas leurs innovateurs.

    pour revenir au sujet principal, sauf a passer outre les décisions d’inspiration académiques US, la pseudo-rationalité bureaucratique, et les gosplan néoreligieux, notre notre science est foutue, et DONC notre capacité de défense.

    mais si on va clairement droit dans le mur, l’espoir vient de ce que ce crash est général dans toutes nos décisions, et donc un jour, au dernier moment, l’instinct de survie va reprendre le dessus.
    On va se réorganiser, de façon d’autant plus violente que ce sera au dernier moment.

    par contre les grandes entreprises, comme les états nations n’ont plus d’avenir, si ce n’est sous forme de fédération lâches à la suisses, de plate-formes type Google/Uber/Vistaprint, et d’écosystèmes industriels similaires.

    Sur le point du camp du bien, c’est triste mais la façon qu’on a actuellement de pietiner tout nos principes de liberté d’expression, de vie privée, de journalisme, d’autodétermination, de neutralité idéologique et religieuse, fait que nous avons rendu populaire Poutine&co. Quelque soit votre domaine de compétence et d’intérêt, le contrôle des média du 20e siècle (et même de twitter) est de plus en plus visible et avec Internet ca ne marche pas mieux en France qu’en chine.
    Techniquement , coté structure du réseau informationnel, la période actuelle est fascinante car les manipulations (biais, embargo, injection, désinformation, absence de débat, trolling, noyage) et double cognitions sont visibles. Les fuites Snowden, Sony & autres (shuut), sont éclairantes.

    Un des forces des alliés était effectivement de proposer une vision crédible et positive de leur action.
    ce n’est pas crédible aujourd’hui. Leurs boucs émissaires sont presques plus honêtes. dommage.



  • Alain94360 2 janvier 2015 15:00

    C’est pour celà que la pression cityenn est essentielle pour envoyer les prêtres de l’apocalypse au bucher.


    C’est aussi pourquoi il faut faire de la recherche (principe de vigilance).

  • Alain94360 2 janvier 2015 14:55

    pas vraiment car la quantité de nickel utilisée est ridicule (il suffirait de 1% de la production mondiale pour toute l’énergie consomée sur la planete).


    mieux vaut regarder les futures sur le pétrole, les ventes de champs pétrolifèreset là c’est clair


    que depuis quelques années le compagnies pétrolières vendent aux fonds de retraite :->

LES THEMES DE L'AUTEUR

Technologies Energie Science et techno






Palmarès