• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Albert

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 10 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Albert 6 juin 2009 23:26

    Allons allons...

    Des rumeurs de pédophilie, et plus que des rumeurs même, sur des personnalités politiques françaises, il y en a d’autres.

    Et là on parle de FAITS, et graves, et répétés.

    La classe politique garde le silence, et pourtant c’est pire que le cas Cohn-Bendit.

    C’est à la justice de juger ces choses, s’il y a plainte. On ne règle pas ces affaires sur un plateau TV la veille d’une élection.

    Bayrou n’est pas un justicier, c’est un démagogue populiste et opportuniste.

    Que dirait-il, si on mettait sur la table publique ses histoires de cul, son droit de cuissage sur les jolies filles de l’UDF, etc ?

    Il n’est pas blanc comme neige, le Bayrou. Qu’il cesse de donner la leçon au monde entier.


  • Albert 6 juin 2009 19:53

    Le « deux poids deux mesures » de Bayrou,

    touchant d’un côté Cohn-Bendit, dont il parle

    et de l’autre côté l’Eglise, qu’il protège

    montre que Bayrou ne se soucie pas de la pédophilie, mais cherche uniquement à détruire un adversaire.

    -

    Arrêtons de débattre ici de cette pédophilie, honteusement instrumentalisée par Bayrou.

    Il y aura des moments moins nauséabonds pour parler du sujet de la pédophilie, qu’à la veille d’une élection.

    Bayrou a simplement perdu toute dignité, et l’on s’en souviendra. Il s’entend de plus en plus avec Marine Le Pen, quelle alliance !


  • Albert 6 juin 2009 19:32

    Cohn-Bendit a déjà dit en 2001 qu’il regrettait ses propos.

    « car elle autorise tout »

    Non, elle n’autorise pas le présent, mais on ne juge pas le passé avec les lois du présent.

    Platon vous fait vomir aussi ?

    La pédérastie était revendiquée par les Grecs.

    Et pendant des siècles, on se mariait avec des filles de 12 ou 13 ans.

    On faisait travailler les enfants, sans protections sociales...

    -

    La protection de l’enfant est une conquête récente, un progrès : il faut juger les actes actuels, pas refaire le passé.

    -

    Bayrou protège l’Eglise, et l’Eglise a été l’un des pires foyers de la pédophilie, du fait de l’interdiction faite aux prêtres d’avoir une femme.

    Pourquoi Bayrou ne conseille-t-il pas à l’Eglise d’autoriser le mariage des prêtres, pour leur enlever les tentations sexuelles avec des enfants, proies faciles leur passant sous la main ?


  • Albert 6 juin 2009 18:59

    Les années autour de Mai 68 ont été des années très particulières en France.

    Il est très difficile de juger cela froidement, aujourd’hui.

    Je vous rappelle qu’à cette époque, il y avait aussi des gens qui soutenaient les régimes totalitaires de l’Union Soviétique, ou de la Chine, Mao etc.

    Les millions de morts du stalinisme ou de Mao, c’est encore pire que la pédophilie.

    Epoque complexe, assez folle, expérimentant la révolution, la liberté, le totalitarisme, l’anarchie...

    La sexualité était expérimentée sous toutes les coutures, avec pour seul principe le rejet de la norme bourgeoise...

    Tout était permis sur la base du consentement mutuel, et certains ont étendu cette notion extrême de la liberté sexuelle aux enfants...

    Lisez les Carnets de Gabriel Matzneff, il y racontait ses coucheries avec des mineurs, y compris de jeunes garçons, et c’est en Folio.

    Il n’y avait jamais viol, mais la notion de consentement mutuel justifiait tout, à leurs yeux.

    -

    Cette affaire Cohn-Bendit est loin, derrière nous, il y a des affaires actuelles sur lesquelles il faut débattre, sans déterrer de vieux écrits, reniés par leur auteur.


  • Albert 6 juin 2009 18:38

    Lorene,

    En tout cas ce serait bien de faire la différence :

    - entre un pédophile réel, et les propos de Cohn-Bendit

    - entre ce qu’un homme a dit il y a plus de 30 ans, et ce qu’il fait aujourd’hui.

    Ce n’est pas l’affaire Marc Dutroux, ici !

    -

    La façon dont Bayrou a sorti cette affaire pour contrer son adversaire à la veille d’une élection devrait vous inciter à ne pas tomber dans son piège, et à lui servir la soupe gratuitement.

    Pourquoi Bayrou ne parle-t-il jamais de la pédophilie dans l’Eglise, aujourd’hui, et pas seulement il y a 30 ans ?







Palmarès