Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

alberto

alberto

 Aujourd'hui à la retraite, je cultive mon jardin, soutiens l'agriculture biologique et le mouvement coopératif. La lecture (beaucoup) et l'écriture (un peu) sont encore mes plus grands plaisirs.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/02/2007
  • Modérateur depuis le 22/05/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 28 2738 923
1 mois 1 22 5
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 2588 1482 1106
1 mois 54 31 23
5 jours 1 1 0












Derniers commentaires

  • alberto (---.---.---.46) 12 mars 14:44
    alberto

    J’ajoute que j’ai fréquenté professionnellement ce pays lors de plusieurs séjours prolongés de 4 à 6 mois pendant plusieurs années.

    J’y ai constaté une vie économique très active, même si une partie de cette économie est dite souterraine.

    Il ne faut pas non plus exagérer la faiblesse de l’économie grecque, doxa largement répandue en ce moment par les médias, qui connait de nombreuses activités variées dans le domaine de l’agriculture de l’élevage et de l’industrie agro-alimentaire.
    Par ailleurs les chantiers navals tiennent bonne place dans le paysage industriel où l’on exploite également certains minerais.

    Enfin, cerise sur le gâteau et c’est sans doute là que s’excitent les convoitises de ses prêteurs, source probable de ses ennuis : y aurait d’importants gisements de d’hydrocarbures en Méditerranée orientale...

  • alberto (---.---.---.46) 12 mars 13:54
    alberto

    L’auteur,

    A peu près d’accord sur l’ensemble, sauf sur un point : celui où tu évoques le traité de Londres de 1953... où la Grèce n’était pas concerné !

    Et donc le problème de « l’emprunt forcé nazi » reste entier...

    Merkel à beau ânonner à l’envie que « la question ne se pose pas », reste que les grecs ne vont pas lâcher le morceau même s’ils sont sans doute prêts à négocier le montant de cet emprunt ?

  • alberto (---.---.---.46) 12 mars 13:38
    alberto

    Bonjour l’auteur,

    The Economiste, que tu cites abondamment, tente d’expliquer ces instabilités, ainsi que le font ses confrères de la presse économique en essayant d’occulter le mot qui fâche : « spéculation » !

    La spéculation généralisée est en effet, pour moi, première cause du désordre financier mondial, chacun essayant de jouer gagnant pour son propre compte...

    Qui pense qu’en abolissant les règles et permettre à tous de tricher (évasion fiscale, paradis fiscaux, emprunts toxiques, dette infinie, etc...) ne conduira pas au casse-gueule ?

    @ Pascal L : merci de citer Minsky  smiley

  • alberto (---.---.---.33) 10 mars 17:12
    alberto

    Gaffe Momo : si le front est élu, y vont te renvoyer au Maghreb  smiley

    Bien à toi !

  • alberto (---.---.---.33) 10 mars 16:13
    alberto

    @Fergus, Salut !

    L’absurdité administrative engendre souvent l’acharnement idéologique !

    Car, comme tu le sais, les règlements sont élaborés par des esprits très supérieurs à ceux des manants pour lesquels ils sont pondus...

    Dès lors, comment faire pour ces zélites de reconnaitre que les gueux ont raison ?  smiley







Palmarès



Agoravox.tv