• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

junkaL

junkaL

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 6 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • junkaL aldanjah 25 février 2008 16:25

    article intéressant, c’est vrai qu’il est temps que le monopole de la FDJ et du PMU soit cassé en France. Bien qu’il y ait pas mal de branleur au parlement européen (ce qui pourrait expliquer les commentaires injurieux ..), c’est une mesure qui est positive (à l’heure où je parle, certaines salles de poker online gèlent encore les gains des ressortissants français suite à la pression du gouvernement !!).

    Sinon anne, ton blog me semble sympa, mais je n’ai pas trouvé de lien RSS..


  • junkaL aldanjah 6 février 2008 14:22

    absolument pas. Ca se ressemble mais non, les histoires sont différentes. Par exemple, il n’y a pas de mouvement de rebellion dans Brazil que le personnage principal chercherait à rejoindre. A toi de relire le bouquin et de revoir le film.

    Un commentaire absolument inutile, merci forest ent.


  • junkaL aldanjah 6 février 2008 12:14

    D’après moi, tu minimises un certain fait : "Certes, le monde dans Brazil est opprimant, ..", alors que celui-ci est à la fois inégal et répressif, en quelque sorte invivable comme le monde du chef d’oeuvre de la litterature 1984 de G. Orwells, ou l’Insurgé de Jules Vallès, ou encore celui du film grand public Braveheart avec Mel Gibson.

    L’acte de rebellion n’est alors pas uniquement un acte héroïque, c’est un acte de survie et le seul acte raisonable pour Sam Lowry ou ces autres "heros" qui ont conscience de la valeur de leur vie.

    L’empatie est l’une des caractéristisques de l’humanité, comprendre Sam Lowry c’est comme comprendre les raisons de tous les insurgés à travers le monde, qui préfèrent essayer de changer les choses au risque de leur vie plutôt que de se resigner à participer à une société qui leur semble injuste.

    La voix des pouvoirs en place - qui par définition tiennent à garder le pouvoir- les rabaissent en général à l’état de "fous" voir de "terroristes", car ils menacent le système, mais la plupart de l’humanité n’est pas si héroïque que ça. La préservation des acquis est alors le choix qui semble le plus raisonnable, même si, avec recul, c’est surtout le choix le plus lache.


  • junkaL aldanjah 1er juin 2007 15:29

    Pour résumer le commentaire - un peu long - de Adama, Brzezinski a oeuvré pour l’accès au pouvoir des religieux au Moyen Orient (à l’epoque dans une optique de déstabiliser l’URSS).

    Le fait est que les Etats Unis ne controlent pas autant la région aujourd’hui qu’il ne le pensaient et le souhaitaient. Ce Monsieur Brzezinski dénonce aujourd’hui la dérive des mentalités aux US, dont la population apparait comme « manipulée » par des intérêts privés, et dont les actes auront forcément des conséquences desastreuses, en interne comme à l’etranger. Ca, on ne peut pas le renier.

    Donc, qu’il agisse par interêt politique (il semble vouloir renverser Bush), ou parce qu’il a des remords d’avoir été acteur des prémices de ce problème, peu importe. Il participe à l’évolution des mentalités. Et pour ça je pense qu’on ne peut que féliciter Monsieur Brzezinski.







Palmarès



Agoravox.tv