• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

alientaor

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • alientaor 13 septembre 2007 21:41

    oui, bon, si c’est tout ce que vous avez comme argument pour ce débat, franchement, je ne vois pas ce que vous faites ici, sauf votre respect. Je m’attendais à quelque chose de plus constructif, mais il me semble que je me trompe lourdement. Maintenant, si cela vous amuse, et si vous avez du temps à perdre (ce qui n’est malheureusemnt pas mon cas) vous pouvez relire tous les commantaires et relever les fautes (orthographe, frappe, grammaire, syntaxe, goût). Bon amusement.



  • alientaor 11 septembre 2007 21:41

    maintenant si effectivement on ne regarde que les fautes de frappe...on s’éloigne du débat. et je vous avoue ne pas comprendre votre remarque « cerise sur le gâteau » ni ce que cela apporte au sujet.



  • alientaor 11 septembre 2007 21:38

    oui,oui je suis prof en lycée pro. et non ce n’est presque pas de l’ironie. j’avoue que certains commentaire m’ont passablement énervé. en ce qui concerne les profs qui ont fait des petits boulots avant, cela se fait de plus en plus, du moins parmis mes connaissances . d’accord je suis aller peut être un peu fort sur ce terrain là. mais ce que j’ai du mal à entendre est que le monde enseignant ignore ce qu’est le monde du travail, surtout en lycée pro où on visite les élèves en stage en entreprise.



  • alientaor 11 septembre 2007 19:19

    Et pan ! Le grand retour des non-fonctionnaires ! Et des grands ingrats de l’éducation national. Peut être que ceux-ci furent assez aisés pour aller dans des écoles privées. On est toujours jaloux de ce que l’on a pas. Pour reprendre l’exemple de la voiture, si celle-ci commence à râler, à hoqueter, c’est qu’il y a un problème. Donc on ouvre et on fait en sorte que ça marche, on ne l’envoie à la casse tout de suite (sauf si vous faites parti de la catégorie si dessus mentionée). A ceux qui pensent que les profs ne sont jamais sortis de l’école je leur dirai ceci. La nouvelle génération de prof sait ce qu’est le travail, car une bonne partie a du se payait ses études. Et j’en fait parti. J’ai bossé deux ans en tant que pion (ah oui, tiens, encore l’école) et 10 comme animateur (si, si ceux qui se la coulent douce en gardant vos gamins ! avec un diplome reconnu et des responsabilités énormes, encore un exemple cet été). Avant de trouver ce poste j’ai chercher un peu partout. CV, entretiens d’embauche, je sais ce que c’est et je peux en parler à mes élèves. Oui, je suis aussi prof en LP, et la plupart de ceux qui critiquent passent sous silence cet aspect de la chose, par ignorance trés souvent. Vous mettez tous les enseignants dans le même sac alors qu’il existe des différences entre eux. Il y a le professeur des écoles (ex-instit) le professeur de lycée et collège et le professeur de lycée professionel. Ce n’est pas le même public, ni la même mission, et surtout pas les mêmes moyens. Pour avoir préparé les trois concours (sans compter l’agrégation)je peux vous parler de la haute opinion que se font les enseignants sur les professurs de LP. J’ai eu droit à « ben t’es courageux » à « la poubelle ». Merci pour nous. Heureusement, les nouveaux collègues en rencontrent à l’IUFM et savent désormais quels sont leurs difficultés.

    Je suis comme vous, j’avoue ne pas comprendre comment des collègues arrivent à donner des cours privés dans les boites à bourges (faut les sortir, les billets pour la leçon !)quand je passe (j’ai fait le calcul)entre 45 et 70 heures de boulots par semaine. Il est vrai que l’on ne passe QUE 18h de cours par semaine, c’est à dire devant la classe. Mais les profs ne font pas que cela ; ils s’investissent dans les projets pédagogiques, organisent des voyages scolaire auquels les parents sont bien content d’y mettre leur progéniture. Oui il y a des abus. Où il n’y en a pas ? Arrêtez de taper sur les profs surtout ceux de lycée pro qui sont plus que d’autres enseignants proches du monde du travail, et qui savent ce qu’est le chomage quand ils voient leurs anciens élèves galérer. Du misérabilisme ? A peine. J’avoue que je ne suis pas dans la misère, c’est vrai. Mais comme dit plus haut sur ce forum, combien vaut un bac +4 ? Si les profs sont en colères, de droite comme de gauche, c’est qu’ils savent que cette égalité des chances est menacée par ceux-là même qui l’ont déclamée.

    enfin, quelques remarques : *doit-on parler des chefs d’entreprises qui vont faire des cours des les grandes écoles de commerce ? C’est plutot bien payé (entre 150 et 200E la journée en moyenne). *17E de l’heure. Vous avez pris quel salaire pour le calcul ? Un débutant commence à 1200 euros par mois pendant trois mois et fini l’année à 1400 au maximum. Et je connais trés peu de prof qui dépassent les 3000 euros, même en fin de carrière.

    Je crois surtout aussi que le corps enseignant est en manque de reconnaissance. Jamais on nous dit merci, ou si peu. C’est frustrant.

    Oui à une réforme, une vraie, constructive, avec les profs et pas contre eux, et pour l’avenir des enfants, tous, les votres et ceux des autres.







Palmarès