Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Alois Frankenberger

Alois Frankenberger

Je suis très concerné par la défense de la démocratie, de l'état de droit et les droits de l'homme dans le monde : on ne peut pas en dire autant pour tout le monde !
D'AUCUNS n'apprécient pas mon adorable pseudo qui fait enrager les militants d'extrème droite tant européenne qu'islamiste : tant pis pour eux !
Ah ouais, au rayon des GROS défauts, j'adooore faire enrager ceux qui prétendent détester les menteurs et qui sont pris en flagrant délit de ... MENSONGE , censure ou pas censure !
Et, au rayon des qualités je suis bien évidemment un fan invétéré de Deaaaaaaaaaaaaath Metal ce qui fait que mon super pseudo me convient on ne peut mieux !

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5365 0
1 mois 0 94 0
5 jours 0 24 0

Derniers commentaires

  • Par Alois Frankenberger (---.---.---.115) 15 décembre 22:10
    Alois Frankenberger

    @ l’auteur


    ce sont des chapiteaux ROMANS , style architectural qui date de bien plus TARD que le premier siècle AVANT notre ère.

    Si vous vous en donniez la peine, vous pourriez consulter les archives ( un gros mot pour d’AUCUNS ) où il est fait état des dépenses encourues pour l’édification de ces édifices.

    Pour le reste, il me semble qu’il est NORMAL qu’on retrouve des thèmes ... bibliques dans une ... église.

    Et quand à l’équipement des guerriers, je suis absolument certain que des artisans du premier siècle avant notre ère auraient représenté des guerriers d’un tout autre style comme ils l’ont fait sur d’autres sites : vous remarquerez ( enfin, vous probablement pas vu que vous avez l’air de débarquer en matière d’équipements ) qu’ils n’ont même pas de torques au cou, ni de moustaches sans barbes, que leurs boucliers n’ont rien de gaulois de même que leurs épées sans parler de leurs cottes de mailles et de leurs casques. 

    Ils n’ont d’ailleurs rien d’Hellénistiques non plus, ni du style Parthe, on ne peut les confondre avec des thuerophoroi ou des compagnons, des peltastes, des hypaspites , des promodoroi, des cataphractes ou des archers parthes ...

    Par contre, leur apparence colle bien aux guerriers de la période 900-1200 de notre ère telle qu’on la retrouve notamment dans les manuscrits enluminés de l’époque et les autres églises de toute l’Europe de l’ouest.

    Ce sont des contemporains des premières croisades et de Guillaume le conquérant qui sont représentés là, pas des contemporains de Vercingétorix et de Marius et encore moins des transfuges du roi Hérode.
  • Par Alois Frankenberger (---.---.---.115) 15 décembre 18:31
    Alois Frankenberger

    Sauf si évidemment votre objectif est de faire enrager les connaisseurs parce que là, l’objectif est atteint de manière parfaite...


    A votre place j’aurais honte, mais vous ça vous fait probablement ricaner.
  • Par Alois Frankenberger (---.---.---.115) 15 décembre 18:29
    Alois Frankenberger

    Je ne puis que vous conseiller de commencer une collection des ouvrages de la maison d’édition osprey publishing pour vous (re)mettre les idées en place parce que là c’est vraiment du grand n’importe quoi.





    et plus particulièrement les livres de la collection men at arms ainsi que les warriors qui sont très bien faits.
  • Par Alois Frankenberger (---.---.---.115) 15 décembre 18:22
    Alois Frankenberger

    On peut également gloser longuement sur le casque, les types hellénistiques sont nombreux mais aucun ne ressemble au spangenhelm de la statue.


    L’équipement militaire du levant au premier siècle avant notre ère est d’inspiration hellénistique et le guerrier du chapiteau ne correspond absolument pas à ça, ni aux types romains ou gaulois d’ailleurs.

    La cotte de mailles ne correspond pas non plus aux modèles du premier siècle avant notre ère.

    Bref, vous avez tout faux, à croire que malgré votre passé de militaire vous êtes complètement largué en matière d’équipement guerrier, à se demander si vous avez ne fut ce qu’une fois dans votre vie consulté un ouvrage sur le sujet. 
  • Par Alois Frankenberger (---.---.---.115) 15 décembre 18:14
    Alois Frankenberger

    La cotte de maille est une invention GAULOISE qui a été reprise par les Romains à partir des guerres puniques, rien à voir avec les Hyksos qui avaient des armures en plaques de bronze cousues sur une armure en cuir et il semblerait que ce soit les Hyksos ( et autres Mitanniens ou Maryannu ) qui ont introduit ce genre d’équipements au proche orient qui en était dépourvu jusqu’alors.


    Votre interprétation du chapiteau est tirée par les cheveux : il n’existe pas de casques comme celui du chapiteau au premier siècle avant notre ère, par contre, c’est un modèle qui se répand entre l’an 800 et l’an 1100 voire plus tard pour l’infanterie. 

    Le grand bouclier en amande est également typique de la période allant de l’an 1000 à l’an 1300. 

    Et l’épée qui passe dans la cotte de mailles est également une mode bien connue et spécifique entre 900 et 1200. 

    Quant à la cotte de maille avec son masque typique pour le visage elle est également emblématique de la période 900 - 1200, en regardant bien, on peut même apercevoir sa doublure en cuir sur la partie retournée.

    Il existe des représentations des guerriers Juifs du premier siècle avant notre ère et le moins qu’on en puisse dire c’est qu’ils ressemblent plutôt à des combattants hellénistiques qu’à des guerriers occidentaux de la période 900-1200. 

    Il n’y a pas d’épées qui ressemblent de près ou de loin à celle de la statue au premier siècle avant notre ère , la garde et le pommeau sont typiques de la période 900 -1200.

    Les épées des guerriers juifs du premier siècle avant notre ère suivaient les canons grecs ( épée droite classique ou courbe du type kopis-machaira ) et pas Francs de 900 - 1200, ce qui est manifestement le cas de cette épée, une visite dans un établissement spécialisé ou la lecture d’un livre sur le sujet devrait pour le moins vous ouvrir les yeux sur l’étendue de votre monstrueuse bévue.

    Je ne puis que vous conseiller de consulter le livre édité par sothebys ( le fameux antiquaire britannique ) sur les épées du monde ou d’autres ouvrages du même genre voire de demander au musée de l’armée ce qu’ils ont. 









Palmarès