Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

alphapolaris

alphapolaris

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 282 0
1 mois 0 2 0
5 jours 0 1 0

Derniers commentaires

  • alphapolaris (---.---.---.211) 1er mai 2014 12:57
    alphapolaris

    Saturer un ordinateur pour pouvoir effectuer des opérations avant que ses concurrents puissent le faire porte un nom : Denial Of Service, un DoS. C’est une attaque informatique. Seuls les financiers trouvent ça normal et appellent ça du « trading ». Ces gens ont une moralité douteuse ; ils gouvernent pourtant la planète à tel point que les états se couchent devant eux. Des bandits.

    On cherche des milliards en faisant les poches des retraités ? Qu’on taxe plutôt 0,01€ pour 100 transactions annulées. On leur redonnera ainsi leur rôle initial de financer l’économie, tout en leur permettant de continuer à jouer à leur casino.

  • alphapolaris (---.---.---.211) 21 février 2014 19:37
    alphapolaris

    Exactement, on devrait toujours donner des chiffres en valeur absolue et en valeur relative (cela inclut également les chiffres des morts de la sécurité routière, jamais corrélé au nombre de kilomètre parcourus... qui baisse ou stagne).

    Cependant, l’exercice peut être difficile, car dans le cas des JO, il faut également prendre en compte le nombre d’athlètes ainsi que le nombre de pays participants : la raison est qu’arriver premier sur 30 est plus facile qu’arriver premier sur 100. Ainsi, on ne peut que difficilement comparer avec les JO de 1968 à Grenoble car à l’époque, la Chine et bien d’autres ne participait pas. Il suffit de comparer les participants de 1968 et ceux de 2014 pour s’en convaincre.

    C’est encore pire pour les JO de 1924, où la France avec 39 participants était la délégation la plus nombreuse !

    Il faudrait donc relativiser en utilisant le ratio du nombre de médailles obtenues sur le nombre de médailles distribuées divisé par le nombre d’athlètes... ça devient compliqué ! et que faire du nombre de pays ? Je ne sais même pas si le nombre de pays participant a une quelconque influence... peut être dans les éliminatoires.

    Solution plus simple : se contenter des pourcentages « simples » mais comparer leur évolution avec d’autres pays.

    Bref, on voit bien qu’on peut tout faire avec des chiffres, leur faire dire tout et son contraire. Nos politiques excellent dans cet art.

  • alphapolaris (---.---.---.53) 14 janvier 2014 13:18
    alphapolaris

    Merci.

    Un des meilleurs articles lus depuis longtemps, surtout dans cette insoutenable ambiance infernale.

    J’adhère à chacun de ces points.

  • alphapolaris (---.---.---.53) 14 janvier 2014 13:02
    alphapolaris

    L’atteinte à la dignité humaine est décidément un concept à géométrie très variable.

    Tesson n’en est pas à sa première polémique. Si l’on applique la jurisprudence Valls, il faut l’interdire de plateau télé car il a fauté, et il recommencera.

    Cette condamnation à la minority report est ce que notre chef de la police, devenu grand critique humoristique pour coller à son plan de carrière appelle une victoire de la république, autrement dit : « délinquant un jour, délinquant toujours ».

    Remarquez bien que la flèche du temps a totalement été inversée. Pour Dassault, qui est juste soupçonné de tentative d’assassinat à posteriori, on lui donne l’immunité.

    J’ai très sérieusement l’impression d’être tombé dans un univers parallèle depuis peu.

  • alphapolaris (---.---.---.53) 13 janvier 2014 14:39
    alphapolaris

    Coup d’État.

    Contrairement à ce qu’il a affirmé, Valls n’a pas pris de risque. Il savait que le jugement du CE lui donnerait raison. Comment expliquer autrement cette prise de risque sur un pari que tout le monde donnait perdant avant ? Franchement, peut-on croire un instant qu’il a parié que le CE prendrait une décision à 180° de toutes les jurisprudences passées depuis 80 ans, en contradiction avec la CEDH dont la juridiction européenne se place au dessus de celle du CE ?

    Non, les dés étaient pipés depuis le début. Valls y a vu une fantastique opportunité carriériste qu’il a saisie. Après tout, la fin justifie les moyens quand il s’agit de l’accession au pouvoir, n’est ce pas ?

    On a ainsi un chef de la police qui a téléguidé une jurisprudence concernant une censure à priori. C’est effroyable. Ce n’est plus une brèche dans la séparation des pouvoirs. A ce niveau-là, c’est un effondrement. Quant à la censure préalable, certains y verront une réminiscence des lois de la restauration, d’autre un minority report devenu realité. En aucun cas, c’est une victoire de la république.

    La vision à ultra-court-terme de Valls a déjà comme conséquence :
    - de diviser les français en deux camps d’un débat miné : les défenseurs de la liberté d’expression sont dans le camp des antisémites, et s’opposent au anti-racistes qui sont devenus des censeurs. Nul ne sortira gagnant de ce débat pourri dès le départ
    - de donner raisons aux thèses de Dieudonné.
    - de masquer le problème sans le résoudre.
    - de lui avoir fait une pub sans précédent : ses fans facebook ont explosé.
    - de glisser dangereusement vers une censure généralise. Valls veut déjà censurer internet, ce qui n’est rien d’autre qu’une punition collective assorti d’une infantilisation : on ne veut pas que les citoyens pensent par eux même.
    - de créer un flou juridique : qu’est ce que la dignité humaine ? Montrer une anorexique pour un défilé de couture n’est il pas une atteinte à cette dignité ? Faut-il interdire les défilés ? Que penser des troubles à l’ordre public ? Va-t-on interdire préventivement les matchs de foot où il y a souvent des troubles ?

    Franchement, un éléphant dans un magasin de porcelaine aurait fait moins de dégâts que ce néo-sarkozy qui se voit déjà à Matignon.

    Une victoire de la République, sérieusement ?

    J’ajoute, qu’il était du rôle de l’État de faire respecter la loi ; cela n’a pas été fait. Cette mascarade ne montre que l’échec du gouvernement, Valls en tête a faire leur boulot.

    Je suis hors de moi. Nous avons définitivement quitté le chemin de la République, et c’est le PS qui l’a fait.







Palmarès



Agoravox.tv