• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

amidchoron

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • amidchoron 27 février 2009 11:50

    M’hamed Bellouti.Merci pour cet article, les moralisateurs sectaires se sont fait renvoyer dans les cordes. Malheureusement M’hamed Bellouti aussi, il a eu le malheur de se faire rentrer dedans par le scooter de l’héritier qui "ira loin". La victime a été condamné pour procédure abusive 3 ans après les faits !! Il passe en appel civil le jeudi 5 mars 2009, 13h30 , 20ème chambre section B à Paris. Voyez le blog de soutien à som nom et pour les angevins, soirée festive de soutien samedi 28/02 à Saumur.



  • amidchoron 27 février 2009 11:49

    M’hamed Bellouti.Merci pour cet article, les moralisateurs sectaires se sont fait renvoyés dans les cordes. Malheureusement M’hamed Bellouti aussi, il a eu le malheur de se faire rentrer dedans par le scooter de l’héritier qui "ira loin". La victime a été condamné pour procédure abusive 3 ans après les faits !! Il passe en appel civil le jeudi 5 mars 2009, 13h30 , 20ème chambre section B à Paris. Voyez le blog de soutien à som nom et pour les angevins, soirée festive de soutien samedi 28/02 à Saumur.



  • amidchoron 22 janvier 2009 14:07

    Merci pour cet article étonnant. Combien d’histoires de ce type ont dû passer aux oubliettes ! Comme vous le précisez, on pense de suite aux tirailleurs sénégalais et aux spahis.
    Trois petites remarques néamoins.
    Nous ne sommes pas tous anglophones et/ou ne souhaitons pas l’être aussi si le texte original permet aux pratiquants de se faire leur opinion, merci de traduire.
    Les motivations de ces hommes tenaient certainement plus de la fuite d’un quotidien difficile et du souhait d’une ascencion sociale que de la volonté de libérer l’Europe, continent que la plupart ne connaissait pas au vu de la pauvreté de l’enseignement accessible à leur couche sociale (encore aujourd’hui d’ailleurs).
    Quant aux réels motivations des Etats-Unis, le pragmatisme froid de la géopolitique n’a jamais pris en compte l’horreur nazi, à part dans la construction post-guerre de la légende .Les panneaux "interdits aux juifs et aux nègres" ont perduré aux entrées des édifices publics états-uniens jusque dans les années 60 par exemple.
    Il s’agissait avant tout pour les "libérateurs"de sauver un vaste marché des griffes de l’ours russe.
    Encore merci pour cet article







Palmarès