• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Amine

43 ans, Magistrat
Juriste de formation, je m’intéresse, depuis plus de vingt ans, à deux domaines trés différents : Les relations internationales ; la gestion publique.
Mes rares et modestes travaux portent sur la construction européenne et la fonction publique.

Tableau de bord

  • Premier article le 18/02/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 1 84
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Amine 19 février 2008 15:31

    Au moment où je proposais le petit article en réponse à la tribune publiée dans "le monde", j’ignorais qu’il susciterait autant de commentaires centrifuges. Il est difficile d’être exhaustif dans les réponses à apporter à chacun des commentaires. Aussi me contenterais-je de quelques précisions sur la portée et le sens de mon propos.

    1- Il s’agissait avant tout de répondre à une argumentation développée par des députés hostiles à la perspective de l’adhésion de la Turquie. Si j’admets tout à fait que des arguments peuvent légitimement et sérieusement être opposés à une telle perspective, j’ai néanmoins considéré que ceux développés par ces députés n’étaient pas incontestables.

    2- A aucun moment je n’indique qu’il faut intégrer la Turquie à l’UE sans conditions ou immédiatement. Je tente modestement de faire remarquer que cette question doit être analysée de manière dynamique. A l’aune de l’évolution de la Turquie sur le plan politique, économique et social. Il est certain que des progrès importants restent à accomplir sur ces terrains avant que la candidature soit acceptable.

    3- L’argument géographique mis en avant par certains est, en effet, objet de débat. Force est cependant de constater que ceux qui l’invoquent pour "fermer" définitivement la porte de l’UE à la Turquie oublient les propos du Général de Gaulle et de Couve de Murville (c’est à dire de la France) offrant, dès 1963, à ce pays une vocation à intégrer les communautés européennes. Comment règle t-on ce conflit entre légitimité géographique et légitimité historicopolitique ?

    4- S’agissant du commentaire de "Nometon" il se conclut par "sur des sujets difficiles, on a vite fait de jeter l’opprobre. je suis de convictions socialiste, humaniste, laïque et athée. Cette petite précision écartera, je l’espère, les dérapages et autres malentendus. " Pour ma part, il relève de l’évidence que sa position ne mérite aucun excés d’indignité et partant ne justifie aucun dérapage. Je dois malgré tout regretter que "nometon" se soit affranchi de la délicatesse la plus élémentaire en qualifiant mon argumentaire de "détestable". Il se trouve que moi aussi je nourris des convictions socialistes, humaniste, laïque et athée...et le souci de ne pas blesser inutilement celles et ceux qui ne partagent pas mes opinions.

    A tous, merci de vos commentaires

     

LES THEMES DE L'AUTEUR

Europe Europe Construction Européenne






Palmarès