• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Analis

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 496 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Analis 10 juillet 14:06

    Sylvain Rakotoarison, la thèse des ballons Mogul a coulé corps et bien. Si on ne sait toujours pas ce qui a bien pu se passer début juillet 1947, et qui a conduit la base de Roswell à émettre ce curieux communiqué, et qu’une immense quantité d’incertitudes émaillent cette affaire, une des seules certitudes qu’on ait est qu’il n’y avait aucun ballon Mogul sur place. Le projet n’était d’ailleurs même pas vraiment secret, seule les données recueillies pouvaient l’être, la récupération des ballons échoués, quand ils pouvaient être retrouvés, était menée sans précaution particulière (une étiquette avait même été apposée sur le matériel afin qu’on puisse le ramener !), les archives du projet Mogul lui-même montrent qu’aucun de ses vols n’a été récupéré à ce moment et cet endroit-là etc... Un résumé peut être trouvé là, et encore n’explore-t’il que certains des éléments qui plombent cette théorie  :

    http://bourdais.blogspot.fr/2009/08/retour-sur-limposture-des-ballons-mogul.html

    Gildas Bourdais est certes un croyant roswellien pur et dur, mais cela n’empêche pas ses arguments d’être parfaitement justes. Et on peut aussi trouver là d’autres arguments qui plantent les derniers clous dans le cercueil de l’explication avancée par l’US Air Force :

    http://www.ufoupdateslist.com/2007/apr/m23-013.shtml

    Sceptique moi-même de la thèse du crash suivi de la récupération d’un vaisseau extra-terrestre et de ses occupants par l’armée états-unienne, je ne peux que constater que le mystère demeure. La seule certitude étant qu’il y a bien eu manipulation de quelque chose. Cette affaire a aussi trop parasité l’ufologie, allant jusqu’à éclipser tout autre cas et question en ce domaine. Certains des principaux enquêteurs et intervenants, autrefois obsédés par la perspective de prouver à tout prix qu’une soucoupe volante était conservée par l’US Air Force dans une base secrète, commencent d’ailleurs à se lasser. Ainsi, Kevin Randle a récemment jeté l’éponge, avec des arguments d’ailleurs pas toujours bons, mais il a bien du se résoudre à constater que ceux qui avaient servi à maintenir encore et encore la controverse l’étaient souvent encore moins. Arrivant à la même conclusion que la mienne : c’est un mystère.

    Récemment, Richard Reynolds a lui avancé l’hypothèse d’un ballon du projet Moby Dick (qui l’année suivante devait livrer les fameux ballons géants Skyhook), tandis que Nicholas Redfern est revenu avec un nouveau livre sur la thèse d’une expérimentation humaine liée à des savants japonais de l’Unité 731 importés en secret aux USA. Aucun d’entre eux cependant ne semble avancer d’éléments tangibles en faveur de leur thèse.



  • Analis 1er juin 15:17

    @Massada

    Le différend fondamental en Syrie n’oppose pas le pouvoir au peuple, mais deux communautés religieuses, les sunnites et les alaouites.

    Le départ de Béchar al Assad ne résoudrait pas cette haine mortelle, encore attisée par par la guerre, et qui pourrait même dégénérer en massacres ou en génocide de la communauté alaouites.

    Non, en Syrie il n’y a pas de haine entre sunnites et alaouites, seule une petite minorité des premiers, ceux que vous adorez car ils représentent l’apogée de l’intolérance, répondent à cet idéal que votre discours promeut. Oui il s’agit bien d’un idéal, celui d’une pensée de psychopathe qui préside aux destinées de l’État et de la société israéliennes. Vous israéliens vous nourrissez de la haine, vous y êtes devenus tellement dépendants que vous ne pouvez même plus envisager un monde qui ne serait pas pourri par elle.

    Tout ce que vous désirez, c’est une Syrie, un Liban, un Irak, un Yémen, une Égypte etc... qui soient déchirés par la guerre et les luttes confessionnelles et ethniques, un Proche- et un Moyen-Orient qui soit à feu et à sang, car ce n’est que comme ça que vous envisagez de pouvoir continuer à exister. C’est pourquoi vous ne pouvez pas vous empêcher se soutenir les massacreurs et les diviseurs en Syrie, car vous êtes vous-même des semeurs de division et de guerre.

    Quant à DA(E)CH, toujours autant dans le déni, il n’est pas utile de faire attention à lui plus que de nécessaire.



  • Analis 22 mai 12:04

    La justice est-elle dite ? Pas vraiment ! Et même pas du tout...

    Rappelons l’origine de l’affaire : le Crédit Lyonnais avait floué Bernard Tapie, avait été condamné à payer des sommes déjà considérables, de 135 millions d’euros, cependant la Cour de Cassation a cassé l’arrêt de la Cour d’appel parce que la faute avait été commise par la SdBO, une filiale à 100% du Crédit Lyonnais, mais cela ne suffisait pas à faire porter la faute sur la maison-mère. Donc le procès devait reprendre, avec pour conséquences que la Crédit Lyonnais, à travers une filiale ou pas, se retrouvait avec la perspective de devoir à son issue finalement payer cette somme, alourdie d’intérêts de retard entretemps. Pour gagner du temps (et éviter d’alourdir la note), il a été décidé d’un commun accord de recourrir à l’arbitrage.

    Et maintenant, toujours pour une question de vice de forme, cette procédure qui avait été décidée à l’avantage du Crédit Lyonnais et de l’État français, va déboucher pour des motifs kafkaîens sur la spoliation de Bernard Tapie. Lequel avait bien raison sur le fond. Une nouvelle fois, l’État français se révèle être un spoliateur, sur fond de chasse aux sorcières (afin de détourner l’attention du fond du dossier) et de zèle menée par une justice d’ « investigation » et une police aux ordres, prêtes à fondre sur plein de faux scandales afin de se donner une image de redresseurs de torts à moindre frais et d’éviter de poursuivre les vrais criminels. Le jour où ces derniers les vrais voleurs et les hypocrites qui sévissent dans les administrations et jusqu’au sommet de l’État seront mis hors d’état de nuire est moins prêt d’arriver que jamais.

    Les « vrais gaullistes » montrent ici une fois de plus leur vrai visage : pas celui du libérateur, mais celui de l’oppression d’une caste étatique irresponsable.



  • Analis 15 mai 23:40

    @Canastel

    On parle quand de l’œuvre française qui a fait d’Alger et d’Oran les quatrième et cinquième villes de France , toutes disciplines confondues, avant leur abandon ? Et de l’état du pays « reconquis  » 55 ans après ?

    Oui, enfin, elle a fait cette riche province pour les colons, pas pour les algériens de source. Le pays s’est retrouvé avec ces infrastructures faites pour les enrichir eux et la métropole, comme dans tous les autres pays d’Afrique. Et en dépit de l’impréparation complète de ses habitants, l’Algérie est quand même le pays africain le plus riche de nos jours, malgré tous ses défauts (serait-ce tout simplement parce qu’elle a plus rompu les liens avec l’ancienne métropole, et n’a pas subi les mêmes affres de la part de la Françafrique ?).

    On ne peut pas parler de colonisation s’agissant de l’Algérie car la France l’a créée en faisant de simples marécages une riche province dont elle a trouvé jusqu’au nom

    Certes, c’est l’agression puis l’occupation de l’extérieur qui ont fait l’identité de l’Algérie. Mais cela ne change pas la réalité et la brutalité de cette agression.

    Et la transformation de ces « marécages » a son lot de revers. Les français ont industrialisé et « développé » comme ils savaient le faire chez eux : en, saccageant la nature. Combien d’espèces se sont-elles éteintes sous leur règne, tel le lion de l’Atlas ? Comme tant d’autres partout en Afrique, lorsqu’ils ont saccagé les forêts ?

    @Gambetta

    1million d’Européens d’Algérie , spolies , des milliers massacrés après l’indépendance , renvoyés de leur pays

    Des dizaines de milliers de Harkis, massacrés avec une barbarie innommable

    Et vous parlez de l’OAS

    Vos amis terroristes du FLN ont massacré , torturé émasculé éventré pendant 8ans , un peu dans le style de Daech

    Si le FLN (et l’ALN) ont été si violents, c’était parce que les indigènes d’Algérie avaient subi pendant 120 ans un asservissement et des brutalités quotidiennes. Le genre de situation qui n’oincite pas les gens à la fraternité, mais au désespoir puis à la revanche par la violence.

    @marceau  :

    -Faut-il rappeler la régression civilisationnelle que provoqua partout et toujours ce colonialisme musulman tant au Moyen-Orient qu’au Maghreb, qu’en Asie, qu’en Afrique et dont nous constatons encore les effets !

    Le « colonialisme » musulman n’en a pas été vraiment un : les envahisseurs se sont contentés de convertir, et encore beaucoup moins qu’on ne le pense (au Proche-Orient et en Égypte, les chrétiens sont longtemps restés majoritaires) et n’ont que très progressivement introduit leur langue et leur civilisation. Ensuite, en aucun cas, l’islamisation n’a débouché en une régression culturelle. Bien au contraire, elle a été suivie par une relance des sciences, des mathématiques et de la philosophie, alors que la christianisation avait auparavant mené à une énorme décadence et à un immense appauvrissement intellectuel, durant lesquels quantité de savoirs antiques avaient été perdus. C’est bien elle qui avait été à l’origine du déclin civilisationnel de la fin de l’Antiquité. Ce déclin s’est poursuivi alors en Europe, à l’abri du « colonialisme » musulman (mais pas de celui des chrétiens, qui continuaient à persécuter les communautés religieuses). Il y a de nombreuses raisons au fait que tant de chrétiens conquis se soient convertis à l’islam, en dépit du fait que les conversions au fil de l’épée aient été rares.

    @Layly Victor

    Il y a eu l’énorme injustice de ne pas récompenser les combattants des deux guerres mondiales, ça, c’est une honte.

    C’était le moindre des crimes de la colonisation. Un traitement odieux, certes, mais il commençait par le fait de leur demander de se battre et de se faire tuer pour un pays qui n’était pas le leur et les opprimait. Cette non-reconnaissance n’était que dans la logique de la colonisation, qui ne leur reconnaissait aucun droit, si ce n’était celui de servir leurs maîtres (et c’est cela qui caractérise le crime contre l’humanité, qui ne cherche pas seulement à détruire, mais à asservir en masse – les noirs d’Afrique du Sud, du Brésil ou du sud des USA n’étaient pas soumis à destruction, mais n’en subissaient pas moins ce qu’il convient d’appeler un crime contre l’humanité, par la déshumanisation de masse qu’il recherchait).

    La colonisation n’est plus ? Sous son ancienne forme, trop visible, certes. Mais on ne peut en aucun cas en faire bon marché et continuer de regarder en avant comme si de rien n’était, sous le prétexte bidon que « tout le monde a fait ça ». Non, tout le monde n’a pas fait ça, l’ampleur du colonialisme européen est quelque chose d’unique dans l’histoire, et ce colonialisme est une idéologie qui persiste de nos jours, sous une forme plus subtile, mais toujours bel et bien présente.

    https://fr.sputniknews.com/international/201705121031350624-syrie-guerre-nazisme/

    Assad compare la guerre en Syrie à la guerre de l’URSS contre le nazisme

    11:01 12.05.2017(mis à jour 11:03 12.05.2017)

    Selon Bachar el-Assad, le terrorisme est utilisé comme un outil par les États occidentaux qui sont guidés par « une mentalité nazie ».



  • Analis 11 mai 10:47

    @Remosra

    @doctorix

    La loi de Godwin est une règle empirique provenant d’un énoncé fait en 1990 par Mike Godwin relatif au réseau Usenet, et popularisée depuis sur Internet : « Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler

    Déjà au vu de la définition, je ne vois pas ou il y a un point Godwin ?

    doctorix mentionnant explicitement la nouvelle loi de Godwin, il doit faire référence à cette règle qui énonce, peu ou prou, que à chaque fois qu’un sujet sensible et dérangeant pour les autorités ou la vision du monde couramment admise par la société est discuté, la chance est immense qu’un des termes « théorie de complot », « complotisme » ou « conspirationnisme » apparaisse, mettant de fait fin à la discussion. Loi qui a été vérifiée ici dès le premier message !

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès